La Renarde et le Chat (Amalya Otohime)

Clochettes : 179
Occupation : Élève en huitième année / Classe 3
Messages : 58
Date d'inscription : 29/04/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mar 15 Mai - 11:09
Petite pause soleil dans ce jardin et où tu viens souvent, à la fin des cours. Tu t'amuses beaucoup à le comparer au jardin de ton ancienne demeure. Rien de comparable pourtant. A part peut-être ces bonnes senteurs florales. Ce ne sont certes pas les mêmes variétés et essences de plantes et d'arbres qui ornent ce jardin, mais pourtant, certaines odeurs te surprennent à te plonger dans tes souvenirs. Un grand parc, un grand bois un peu plus loin, des parterres de fleurs, des belles allées...

C'est ce que tu aimes Nala, parce que ça ressemble un peu à ton ancien chez toi. Le reverra-tu un jour d'ailleurs ? Ce pays que tu as fui, ou plutôt fui ses "contraintes royales" , suite à "l'accident" ? Accident... Non ce n'en n'était pas un. C'est plutôt cet autre mot que tu n'as pas envie de penser. Et puis... reprendre contact avec ton frère.... Tu souffle. Tu en doute mais tu garde ces petits espoirs bien cachés au fond de toi, Nala.

Tes paupières maintenant closes, Nala, assise sur ce banc à l'ombre d'un arbre fruitier, trifouillant le bout de ta longue tresse en y enroulant tes doigts, tu es partie dans tes souvenirs, petit chat. Des images passent et repassent dans ta mémoire. Des rires, aussi viennent résonner comme un lointain écho... Nouveau soupir. C'est si loin tout ça. Et en même temps si présent en toi, Nala. Et la rencontre récente avec ton beau fiancé vient effacer tout ça. Tu es tout sourire, d'un coup. Il y a du passage autour de toi, Nala, tu l'entend bien. Tes oreilles de félin remuent à chaque bruit leur parvenant, même si tu semble ailleurs avec tes yeux clos. Mais c'est logique en même temps qu'il y ai du monde, il y a un agréable temps aujourd'hui. Donc, on se promène.

Tu te crée alors un cocon. Il n’y a que toi et le silence dans cette bulle que tu as formé autour de toi, Princesse Nala. Pour combien de temps ? Tu ne le sais pas. Enfin, presque car  ton odorat félin perçoit une odeur qui t'es familière, si on peut dire. C'est celle d'une fille Vulpine qui était assise aujourd'hui non loin de toi en cours. Elle semblait tenter d'entrer en contact, attirant ton attention, sans aller plus loin néanmoins. Mais tu garde tes paupières fermées parce que tu es trop bien dans ta bulle, petit chat. Puis, peut-être ne fera-t-elle que passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Age : 29
Clochettes : 122
Date de naissance : 09/04/1989
Messages : 31
Date d'inscription : 17/04/2018
Localisation : Dans les nuages

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Sam 19 Mai - 16:36
Ah enfin une belle journée qui était prévue au programme du lendemain. Amalya en avait marre de la pluie qui tombait presque non stop depuis maintenant plusieurs jours. Elle voulait profiter d'aller à l'extérieur car c'était mieux de réviser dehors. En plus, elle avait envie de bronzer un peu car elle avait souvent le teint très pâle. Et d'ailleurs, la plupart de ses camarades la trouvait blanche comme un cachet d'aspirine. Du coup, rien de mieux qu'un petit bain de soleil pour remédier à cela.

*Vivement demain et je vais en profiter pour bronzer un peu durant la journée.*

Elle partit un peu après se coucher après avoir relu quelques uns des cours qu'elle avait eu le jour même. Elle passa ensuite une nuit assez calme dans sa résidence. En effet, par le plus grand des hasards elle était restée toute seule car tous les autres étaient partis en soirée. Cela lui fit un très grand bien car elle avait besoin de repos et elle était un peu fatiguée à cause des cours. Le lendemain matin elle quitta la résidence après avoir pris son petit déjeuner.

*Je vais faire une petite balade et après je vais me centraliser sur un des cours à réviser*

Elle se balada durant une bonne heure dans la grande cour du pensionnat puis elle se dirigea vers une salle de classe. Elle remarqua qu'il n'y avait personne à l'intérieur pour le moment et que c'était peut être mieux de profiter tout de suite du soleil. Elle se dirigea alors vers le jardin pour profiter de voir les fleurs. Par chance, il n'y avait pas grand monde de présent car en même temps il était encore assez tôt.

*Tant mieux, au moins les fleurs ne risquent pas d'être abimées.*

Elle regarda ensuite en direction des bancs les plus proches et elle crut reconnaître quelqu'un. En effet, il y avait une ombre assez ressemblante à une de ses camarades de classe. De plus, elle n'avait pas encore eu la chance de pouvoir parler avec elle. Vu qu'elles étaient ensemble au moins, elles pourraient peut être parler des cours au pire. La renarde s'approcha doucement de l'ombre en question et elle remarqua que c'était bien elle.

*Comment elle s'appelle déjà?*

La renarde se frotta un peu la joue un peu déconcertée de ne pas se souvenir d'un prénom. Elle réfléchit et d'un coup elle eut enfin le prénom qui lui arriva en tête. Il s'agissait de Nala pourtant ce n'était pas compliqué comme prénom. Elle s'avança alors encore un petit peu vers elle et elle posa son sac à l'extrémité du banc. Elle lui adressa un sourire se demandant si celle ci savait qu'elle était là. Elle attendit quelques secondes puis elle se décida quand même à la saluer.

"Bonjour Nala, tu as raison de venir profiter du soleil toi aussi"

Amalya espérait qu'elle n'avait pas trop dérangée la féline. Mais en même temps, c'était la seule qu'elle connaissait pour l'instant parmi les personnes présentes actuellement dans le jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 179
Occupation : Élève en huitième année / Classe 3
Messages : 58
Date d'inscription : 29/04/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Sam 19 Mai - 22:09
Les pas qui appartienne à cette odeur familière s'arrêtent près de toi, à une certaine distance et toujours les yeux clos tes oreilles félines captent tous les sons que cette personne produit. Un sac qui se pose avec ce frottement caractéristique contre le banc, une respiration et la personne qui s'assoit. Tu reste toujours comme inerte sur le banc, petit chat. Le seul mouvement que l'on peut apercevoir sur toi, c'est ta main qui trifouille le bout de ta tresse, tes doigts s'enroulant autour de tes fines mèches blondes.

Ton cocon, ta bulle éclate alors, Nala. Elle t'interpelle. Tu ouvre alors les yeux. Quelques minutes plus tard et elle t'aurai réveillée, car tu étais bien partie pour faire une petite sieste sous ce doux soleil. Ta main continue à faire mumuse avec ta tresse et tu tourne ton visage vers la concernée. Tu souris doucement, en penchant ta tête sur le côté. En fait, tu cherche son prénom. Les noms de famille, trop compliqués à retenir. Donc, tu es là à l'observer un instant, cette jeune vulpine aux cheveux violets. Ce que tu trouve de pas trop commun. Tu affiche un sourire chaleureux.

- Bonjour... Amalya. Oui, j'aime bien sa chaleur. A petite dose évidemment. Mais toi aussi on dirait.

Sinon, il abîmerai ta jolie peau blanche et délicate. Quoique... prendre des couleurs ne te dérangerai pas trop, non plus. Tu lève ton regard au-dessus de toi, penchant la tête un peu en arrière, comme pour capturer les rayons de l'astre, à travers les feuilles de ce grand cerisier qui te fait un peu d'ombre. Puis tu reporte ton attention sur Amalya, te tournant un peu sur le côté, posant ton coude sur le dossier du banc et croisant tes jambes, pour lui faire face. C'est plus poli tu trouve, quand tu parle avec quelqu'un. Tu n'a pas appris les bonnes manières d'une princesse pour rien. Enfin... pas toutes, non plus.

- C'est original, ta couleur de cheveux dis. Mais c'est joli. C'est naturel ?

Tu souris gentiment à Amalya. Tu ne veux pas qu'elle le prenne mal. Tu baisse rapidement un regard curieux vers sa queue de renard, elle aussi violette et tu remonte ton regard vers son visage. Ses yeux sont de couleurs différentes aussi. Comment voit-elle ? Est la question, parmi tant d'autres, qui vient de passer dans ta tête. En fait, quand tu y pense bien, une machine à questions a dû s’immiscer en toi, Nala.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 29
Clochettes : 122
Date de naissance : 09/04/1989
Messages : 31
Date d'inscription : 17/04/2018
Localisation : Dans les nuages

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Ven 25 Mai - 13:55
Amalya garda un sourire sur les lèvres et son regard toujours porté sur la demoiselle. Elle espérait vraiment ne pas l'avoir dérangée car elle voulait juste la saluer. De plus, elle était contente de voir quelqu'un qu'elle connaissait déjà de vue. Du coup, elle ne se sentait pas trop seule pour le moment car elle n'avait pas énormément d'amis ici. Après il fallait qu'elle creuse un peu plus en profondeur pour pouvoir connaître vraiment quelqu'un et ce matin ben c'était Nala qui serait peut être l'heureuse élue. Enfin si elle était d'accord pour lui accorder un peu de son temps car après tout des fois les personnes préfèrent rester seule pour diverses raisons. Elle remarqua un sourire sur la visage de sa camarade.

*Elle me sourit c'est déjà bon signe*

Ensuite celle ci semblait être prête à la discussion car elle s'était tournée pour lui faire face. Elle prononça des paroles rassurantes et la renarde hocha la tête pour confirmer ses dires. Au moins, c'était déjà un bon démarrage de conversation avec le soleil. En plus, dès qu'il y en a le monde a l'air d'être un peu plus heureux que d'habitude. Au moins, cela rassemble aussi un peu les gens. Ensuite elle remarqua qu'elle était encore plus apte à la conversation en regardant la pose de celle-ci. Elle se dit alors :  

*Ce sera plus facile pour parler et voir ses réactions*

Elle voulut prendre la parole mais celle-ci la devança en parlant de ses cheveux. Elle eut alors un sourire, c'est vrai que ce n'était pas courant comme couleur mais comme elle avait des parents originaux de base. En effet sa mère avait un mélange de couleur partout sur ses parties hybrides rose/violets et son père avait les yeux vairons comme les siens. Elle hocha la tête pour lui faire comprendre que oui et elle ajouta quand même quelques mots.

"Oui j'ai la même couleur de cheveux que ma mère car elle avait de base les cheveux violets. Ensuite elle a fait plusieurs colorations mais moi j'ai jamais voulu"


Elle remarqua ensuite que la féline continuait à jouer avec sa tresse. Elle ne savait pas si c'était pour qu'elle déstresse ou bien si c'était une façon à elle de se passer le temps. D'ailleurs, elle ne savait pas en faire une car elle n'avait jamais demandé à sa mère. En plus, elle faisait souvent des couettes ou des queues de cheval rien d'autres. Du coup, elle demanda :

"Nala, tu aimes bien jouer avec ta tresse mais pourquoi? Cela te détend? Et euh, est ce que tu voudrais bien m'apprendre à en faire une si tu as du temps un jour. J'en ai jamais fait et je sais pas si cette coupe m'irait à vrai dire"

Elle se mit à rire montrant que cette idée lui plaisait. Après tout, le ridicule ne tuait pas et puis il fallait faire quelques expériences de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 179
Occupation : Élève en huitième année / Classe 3
Messages : 58
Date d'inscription : 29/04/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mer 6 Juin - 17:54
Des cheveux violets, c'est assez original et rare aussi, pour une renarde, non ? Encore une question, que tu te pose Nala. En tout cas, tu remarque que cela n'a as eu l'air de déranger Amalya, puisqu'elle te sourit. Tu l'écoute alors attentivement expliquer le pourquoi de ces jolis cheveux violets.  Toi, tu n'a jamais osé faire de couleur. Mais ils sont tellement beaux de la couleur des blés aussi, qu'en fait, ce serait bien dommage de les endommager.

- Ah, d'accord... Tu es quoi comme renard ? Parce que c'est bien la première fois que je vois un renard avec une telle couleur. Naturelle en plus.

Tu souris encore. Non seulement tu es une machine à questions, mais tu es une machine à sourires. Des renards au pelage violet, donc. Le pays des Renards est vaste, tout comme le tien et bien d'autres, mais des renards au pelage violet... Tu ne connais pas, Nala. Tu a beau farfouiller dans ta petite mémoire, tu ne vois pas. Vraiment. Du coup, ça t'intrigue. Et tu a hâte de connaître la réponse. Si il y en a une.

Amalya te parle de ta tresse. C'est vrai que tu la trifouille depuis un moment déjà. A chaque fois que tu parle à quelqu'un de nouveau en fait. Tu a fait la même chose, l'autre jour en rencontrant ton fiancé pour la première fois. Depuis et même bien avant cette rencontre, ça t'es devenu une habitude comme un tic. Et en effet, comme le dit si bien ta camarade de classe, ça te déstresse. Entre autre chose. Tes joues rosissent.

- Oh ça. Oui... c'est devenu un geste machinal.. où un tic, plutôt. Ne sois pas vexée, mais je fais ça à chaque fois qu'une personne de nouveau m'adresse la parole.... puis aussi pour rêver, c'est bien.

Tes joues rougissent un peu plus. Non, ce n'est pas un doudou. Quoique finir ta phrase comme ça... ça peut porter à confusion, Nala. Lui apprendre à faire une tresse ? Cette question t'interloque. Tu ne t'attendais pas, c'est sûr, à ce genre de demande. Du coup, tes paupières paillonnent quelques secondes sur le coup de la surprise. Puis, tu te redresse de sur le banc et tu regarde les longs cheveux violet d'Amalya. Tu les inspectent, de loin, comme une coiffeuse le ferait à la demande d'une coiffure qui sortirait beaucoup de l'ordinaire. Tu réfléchis quelques instants, trifouillant encore le bout de ta tresse. Puis, léger sourire aux lèvres et sur un ton enjoué tu accepte.

- Mais bien sûr ! En plus, tu a l'air d'avoir des cheveux qui se prêtent à ce genre de coiffure.

Te voilà à parler "chignon". Tu souris la tête penchée sur le côté. Et Amalya pourrait devenir une bonne copine, peut-être. Même si tu n'es pas très loquace, Nala, toi qui ne va pas vers les autres, vu ton côté réservé. Mais sait-on jamais, petit chat. La Vulpine a l'air plutôt sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 29
Clochettes : 122
Date de naissance : 09/04/1989
Messages : 31
Date d'inscription : 17/04/2018
Localisation : Dans les nuages

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 8 Juil - 16:06
Amalya resta silencieuse durant quelques secondes le temps de voir la réaction qu'allait avoir Nala. De plus, la renarde était contente de continuer à passer du temps avec sa camarade de classe. Elle garda encore son sourire sur les lèvres en imaginant la tête qu'elle aurait devant un miroir avec une tresse. Après tout, peut être que ça lui irait vraiment bien qui sait? Ensuite, elle retrouva un peu plus son sérieux et elle se rappela de la question que la demoiselle lui avait posé une bonne minute plus tôt. Elle lui répondit alors pour ne pas oublier l'interrogation et parce qu'elle n'aimait pas être trop longue pour répondre:

"Je suis une renarde du désert. C'est vrai qu'il n'y a que moi et ma maman qui avons ses couleurs là dans notre région. Au moins nous sommes atypiques elle m'a dit."

Elle lui fit de nouveau un sourire montrant qu'elle était fière d'être comme ça avec sa mère. Puis elle observa un peu plus son interlocutrice et elle remarqua que les joues de cette dernière étaient devenues encore plus rouges après sa prise de parole. Elle hocha la tête puis durant quelques secondes elle se demanda ce que voulait dire Nala par rêver. D'ailleurs, elle pourrait avoir sa réponse une fois qu'elle aurait ce type de coiffure sur la tête. Elle se gratta alors un peu la joue perplexe car cela l'intriguait quand même un petit peu.

*Pour le tic, c'était presque logique vu qu'elle le fait vraiment fréquemment mais le côté rêveur je vois vraiment pas pour l'instant.*

Elle allongea un peu après ses jambes car elle ne voulait pas avoir de fourmis dans celles-ci. Cela lui arrivait souvent si elle restait sans les bouger durant de longues minutes. Elle n'aimait vraiment pas cela car des fois elle avait vraiment l'impression qu'elle pourrait tomber sans savoir se relever. Elle remarqua ensuite le visage de la féline qui l'observait encore plus en détail et après sa phrase la renarde répondit directement :

"Cool merci Nala. Cela me ferait vraiment plaisir"

Elle était vraiment ravie de voir que celle-ci répondait à son interrogation par l'affirmative. Cela égaya encore plus sa journée qui avait déjà très bien commencé et elle espérait que cela continue tout au long du reste du temps à venir. Elle se demanda ensuite ce qu'elle pourrait faire pour remercier la chatte. Elle se gratta alors un peu le front puis elle chercha de l'eau à proximité mais il n'y en avait pas. Du coup, elle ne pourrait pas utiliser son pouvoir. Elle demanda alors tout simplement à la demoiselle:

"Dis moi, que pourrais-je faire pour te remercier? Et qu'as-tu prévu de faire aujourd'hui?"

La renarde pourrait peut être faire du shopping ou une autre activité avec elle si elle le désirait. Après si elle prévoit plutôt de rester un peu seule, elle irait réviser un peu plus loin pour enregistrer les informations pour peut être un futur contrôle surprise.

hs : désolé pour la réponse qui s'était faite attendre. J'avais plus trop l'envie de rp à cause de mes soucis mais maintenant ça va mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 179
Occupation : Élève en huitième année / Classe 3
Messages : 58
Date d'inscription : 29/04/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mar 10 Juil - 20:08
C'est dingue comme un rien peut t'intriguer, Nala. Et là, c'est une couleur de cheveux. Tu écoute avec attention la réponse de Amalya. Une renarde du désert. Tu connais pas plus que ça. Un petit tour à la bibliothèque pour te culturer un peu plus sur les autres pays, ce sera bien. Ou pas. Tu soupire discrètement. Tu y réfléchira un autre jour. On dit que les femmes peuvent faire deux choses en même temps, mais là aujourd'hui, ce n'est pas trop ton cas, petit chat. Il fait si beau. En plus, tu es venue ici pour te vider un peu l'esprit, donc...

- Une renarde du Désert... Ah d'accord. Oui et puis on peut facilement vous retrouver, vous décrire, si on vous cherche.

Tes lèvres s'élargissent dans un grand sourire rieur, montrant par la même occasion tes jolies canines de chat. Puis, vous parlez chignon. Tu accepte de lui montrer un de ces jours comment faire une jolie tresse comme la tienne. De plus, tu a remarqué que Amalya a les cheveux pratiquement aussi longs que les tiens. N'étant pas dans la même résidence, ce sera pas évident de trouver un moment pour ça, par contre.

Ou bien pendant la pause entre les cours comme elles sont dans la même classe. Ce sera plus pratique. ou peut-être se donner un rendez-vous coiffure, un autre jour, un weekend, par exemple. Te voilà à réfléchir à ça Nala, alors que le beau temps régnant ne s'y prête guère. Enfin, surtout au niveau de ta cervelle. Pauvre de toi. Il suffit d'un rayon de soleil, d'un jardin joliment fleurit, de chants de moineaux, pour que tu devienne presque en mode... larve.

Te remercier ? Tu papillonne des yeux. Pourquoi ? Ce n'est rien du tout. Ça te fait plaisir de jouer la coiffeuse, débutante. Tu souris alors niaisement tout d'un coup. Jamais tu n'aurai cru qu'on te demanderai de faire quelque chose pour toi en retour de quoi que ce soit. Tu reste alors un rien bouche bée. Puis, tu te redresse sortant de cette légère léthargie qui te prenait dangereusement. Tu lâche ta tresse et tu agite tes deux mains, grand sourire gêné.

- Non non, pas besoin de faire quelque chose en retour.

Tu penche ensuite la tête sur le côté, cherchant réponse à la deuxième question de la Vulpine. Non rien. Tu n'a rien de prévu pour aujourd'hui. A part te prélasser sur ce banc, profiter du soleil, de la légère brise rafraîchissante aidée par l'ombre de cet arbre derrière vous. Tu lorgne vers le sac de cours de ta camarade. Toi, ton sac, comme c'est la fin des cours, tu a pris le temps de le ramener à ta résidence pour pas être encombrée plus longtemps avec.

- Je n'ai rien prévu. Je suis juste venue ici pour profiter du soleil et me vider la tête. Après les cours, rien de tel. Mais... je vois ton sac, tu venais réviser ?

Les révisions. Toi, Nala tu révisera quand tu rentrera à ta résidence. Tes colocataires sont assez silencieux, dans l'ensemble. Si c'est pas le cas, pour Amalya, vous pourriez aller vous dégourdir les pattes en déambulant et papotant de tout et de rien, faire un peu plus connaissance, quelque part autre. Mais c'est comme veut Amalya, tu va pas la forcer, non plus.


[HJ : Non c'est rien, pas de soucis ;) La santé avant]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le Pensionnat :: le labyrinthe fleurit-
Sauter vers: