Revenir en haut
Aller en bas

Partagez | 
 

 Le Président du Comité de Discipline est là !! [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Royauté

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Clochettes : 88

Messages : 27

Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Le Président du Comité de Discipline est là !! [Terminée]   Dim 22 Oct - 23:37



Tsukasa Charleston

Informations


feat :OC de Shouoto Aya.
Nom : Charleston, comme mon père.
Prénom(s) : Tsukasa, c'est ma mère qui a choisi mon prénom.
Âge : 17 ans, je suis donc encore beau et jeune.
Sexe : Indéniablement Masculin.
Sexualité : Je suis hétéro.
Race : Hybride de Kyuubi, Renard à 9 queues, même-si, officiellement, je suis une "chauve-souris vampire".
Rang : Je suis le prince héritier du royaume des chauves-souris.
Pays d'Origine : Ma race est originaire du Royaume des Renards, mais ce n'est pas là où j'ai grandi.
Allégeance : Contre, profondément.
Groupe : En Classe 1, je n'ai que des résultats excellents.
Occupation : Septième Année & Président du Comité de Discipline. (il a sauté une année)

Punition : La punition est le don de Tsukasa. Nombreux pensent que le symbole de celle-ci est d'ailleurs son tatouage dans son dos. D'une nature aussi vicieuse et dangereuse que sa personnalité, elle s'exprime de bien des manières. On entend souvent parler dans les contes, des vilains esprits du désert qui s'amusent à maudire les humains pour des décennies entières. Le don du brun en est l'incarnation pure et réelle, au point que certain font référence à lui par le même surnom que ces démons sahariens les ''Jinns". Effrayante, le président du comité a l'habileté de punir, pour ne pas dire “maudire” une personne de façon plus ou moins forte, la puissance et la durée de la punition dépendant de l'énergie utilisée pour être créée. Pour s'appliquer, elle nécessite un contact physique, bien que celui-ci puisse être aussi léger qu'un doigt qui glisse contre le dos d'une main. Le punit, se retrouve alors tatoué d'un symbole aléatoire, mais influencé par l'émotion qui habitait Tsukasa lors du sort. Il lui est possible de prédire voir même choisir quel sera le contenu de la punition qui vous affectera alors, à partir du moment que ce n'est pas quelque chose de trop dangereux. Ça peut aller de la simple chute, à une panne d'électricité chez soi, en passant par le pot de fleur qui tombe à vos pieds. En résumé, cela attire l'infortune ! Pour chaque punition qu'il a effectué, un tatouage apparaît en parallèle sur sa peau. Il peut ainsi décider de faire souffrir la personne à cet endroit précis, ou au contraire de relâcher la punition. Mais encore faut-il qu'il le veuille bien...

Qualités & Défauts:

-Un tatouage, si vous êtes la seule personne marquée, restera pour une durée de 72h jusqu'à ce qu'il fasse tomber la punition. Il peut marquer plusieurs personnes à la fois, mais seulement 3 au maximum, ce qui signifie qu'il ne peut pas punir plus de 3 fois dans une journée. De plus, il ne pourra punir personne d'autre, durant le laps de temps où les punitions déjà appliquées sont actives ! Une tranche de 24h pour chaque individu : Il marque 1 personne, le tatouage reste 72h, il marque 2 personnes, les tatouages restent 48h, et il marque 3 personnes, les tatouages restent 24h.

-La plupart du temps maudire nécessite un contact physique peau contre peau. Plus le contact sera long, plus la superficie du tatouage sera étendu. De plus, même s'il vous touche le bras, il peut décider de la position du tatouage sur votre corps. Un usage trop fréquent donne néanmoins des nausées et la migraine, mais aussi peut voir les malédictions se retourner sur son propriétaire.

-Au travers du tatouage, il peut vous insuffler de la douleur, comme une sensation de brûlure, de montée de fièvre. (Cela ne compte pas comme une punition et ne vous libérera pas, cependant vous gagnerez du temps, environ 30 minutes en moins par brûlure. )

-Les punitions sont des minis malédictions :  Une panne d’électricité, une grosse grippe...etc. En général, c'est purement physique et ne peut évidemment pas provoquer votre décès, ou celui d'un de vos proches, ni même vous faire encourir quelques dangers mortels ! Enfin, plus la malédiction qu’il fait est puissante, plus il a besoin de repos.

Appearance
Charismatique est très certainement le mot qui va le mieux à la silhouette qu'arbore notre homme qu'est Tsukasa. Parfaitement conscient des regards qui se posent sur lui, il n'est pas sans savoir qu'il n'y a jamais deux bonnes impressions, la première étant celle qui marque le plus souvent l'esprit. C'est sur ce point essentiel qu'il a pris soin de travailler les diverses expressions de son visage ainsi que sa manière de se comporter. Quand on sait traduire un être humain dans sa façon d'être, il n'est pas difficile de reconnaître une personne qui vous ment. Lui sait comment déjouer ce tour avec émerveillement, il sait comment tromper. Malléable est le mot qui lui correspond le mieux. Une aura changeante peut facilement obstruer la vue de son entourage et donner l'impression qu'il n'est qu'un petit chaton alors qu'en réalité, il est plus féroce qu'un tigre affamé. L'art qu'il manipule avec la plus grande application est très certainement celui d'influencer son entourage par un geste ou même un simple regard. Pour ce faire, on peut facilement dire qu'il n'a pas à se plaindre. Des autres, il ne tire pas un seul complexe, il n'a rien à leur envier. Il se plaît tel qu'il est et sait très bien qu'il a son petit effet sur ce qui l'entour.

Bien fait de sa personne, il mesure un bon mètre soixante-dix-huit pour un poids tout à fait convenable avoisinant alors les soixante-seize kilogrammes. Bénéficiant d'une ligne quasi-parfaite, peu importe ce qu'il mange et en quelle quantité, sa morphologie est faite de manière à ce qui toutes imperfections se retrouvent éliminées. Fins et agréablement ciselés, ses muscles sont bien présents, même si peu proéminents, il n'a pas à s'en inquiéter sans arrêt. Sportif, pratiquant sur divers domaines tel que le basket, l'athlétisme ou bien les arts martiaux, il a fini par se prendre d'attention pour l'entretien matinal de son anatomie. À le voir comme ça vous ne verrez rien, ce n'est que lorsque vous parviendrez à le voir sans ses vêtements que vous pourrez vous rendre compte que ses abdominaux sont bel et bien là. Délicatement dessinés par un entretien quotidien, il tient à garder la forme en toute circonstance et ne fera donc jamais dans l'excès. La nature l'a doté d'un physique bien agréable à regarder, il faut bien l'avouer, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il en joue pour taquiner et charmer son entourage. Sa silhouette n'a de cesse de captiver l'attention d'autrui, dégageant en permanence cette aura envoûtante et imposante. Lui valant alors une hygiène irréprochable, il est de ceux qui vous coupe le souffle et vous obligent à vous faire discret par sa simple présence. Une carrure discrète qu'affirment sa voix de braise et son regard glacial, il a du charisme, il le sait et s'en sert. Préférant d'ailleurs communiquer avec son corps plutôt qu'avec des mots. Une caresse, un regard, un souffle volage, c'est de cette manière qu'il s'exprime pour mieux faire comprendre ses intentions. Du moins, il n'accorde ce genre d'approche qu'avec de rares personnes et plus précisément avec sa bien-aimée. Sa gestuelle habituelle est élégante, à la fois séductrice et dévastatrice, parfois, on le compare à la race des succubes.

Il n'est pas difficile de le voir de loin, ce qu'on remarque en premier chez lui est certainement la couleur de ses cheveux. Doux et agréable au toucher, il arrive parfois qu'ils vous fassent frémir lorsque vous les caresser, allez savoir pourquoi. Sa chevelure soyeuse et parfumée dont la teinte est aussi froide et sombre que la nuit s'associe à merveille avec sa personnalité. Figé entre le brun et le violet. Ni trop long, ni trop court, juste assez pour couvrir une bonne partie de sa nuque et ainsi la protéger du vent ou d'un souffle inattendu et taquin. Longues sont les mèches qui retombent sur son faciès qui se vêtit d'un sourire finement étiré et cachent par la même occasion ses délicieuses oreilles. Taillées en pointes, sa coiffure montre bien qu'elle est assez déterminante dans sa personnalité mais aussi parfaitement entretenue. Toujours bien coiffé en général, il lui arrive parfois au réveil d'avoir les cheveux en bataille, comme pour tout le monde, certaines mèches se font rebelles. Enfin, en dehors de ça, on peut facilement constater qu'elle forme un doux voile cristallin derrière lequel se cache un regard profond et perçant. Donnant alors ce petit air d'inaccessibilité qui lui va si bien.

Son regard qui paraît si lointain cache en réalité des yeux d'une valeur inestimable et d'une pureté incroyable. Mis en évidence par une paire de cils fins, courbés et ordonnés qui par moment se froncent lorsque quelque chose attire son attention ou l'intrigue. Ses pupilles ne sont pas bien larges, c'est vrai, mais, c'est ce qui donne à son regard cet aspect plus sournois et sérieux, plus fin et perçant. Effrayant et dévastateur parfois, elles sont suffisamment ouvertes pour laisser voir leur mystérieuse couleur. Comparable à plusieurs pierres précieuses, tel le rubis ou bien l'améthyste. Source de pureté et de calme, certaines représentent la sagesse et la bonne santé alors que d'autres parlent de bonnes fortunes et du bonheur. La coloration de ses yeux inspire également la communication, l'intuition et l'intégrité. L'Apatite est une pierre offerte pour lutter contre les virus, mais son regard lui est tout le contraire. Cherchant à vous pourfendre de part en part pour s'immiscer dans votre cœur et votre esprit afin d'y injecter de son venin. De braise est l'intensité de son regard quand il le pose sur vous dans l'unique but de vous faire faillir. Merveilleuse et cette première couche, mais dans les tréfonds ce cache un royaume de ténèbres, un royaume dont on ignore encore beaucoup de choses. Il ne suffit que d'un battement de cils de sa part pour vous faire sombrer dans la mer mauve qu'il vous présente comme étant votre dernière demeure, votre prison. Lorsque la passion l'anime, dans ses yeux, on peut y voir une lueur étincelante et pétillante, révélant alors tout ce qui peut bien le traverser et lui donnant un air plus sociable et accueillant. Je ne vous cacherais pas qu'il est également comparable à celui d'un félin lorsqu'il se trouve face à une proie qu'il a fortement envie de taquiner.

Ses traits sont fins et sculptés dans du marbre. Souriant alors avec malice lors de certaines situations, elles forment en de rares occasions une expression de tranquillité et de douceur, étant plus souvent joueuses et fourbes. Prononcé est ce nez qui trône au milieu de son visage. Finement taillé, il prête à l'ensemble de sa figure une harmonie parfaite. Il n'y a pas grand chose à dire de plus dessus si ce n'est qu'il est petit, mignon et délicat. Le menton volontaire et une mâchoire saillante, un fauve se laisse transparaître dans sa morphologie, ou tout du moins, c'est l'impression qu'il donne. Délicieuse et fragile est cette paire de lèvres qu'est la sienne. Vicieuses et sournoises, plus particulièrement lorsqu'il laisse un sourire s'apercevoir. Souriant alors avec malice lors de certaines situations, elles forment en de rares occasions une expression de tranquillité et de douceur, étant plus souvent joueuses et fourbes. Elles sont douces et légèrement rosées. Peu de personnes ont eut l'occasion d'y goûter. Un peu perverses elles aussi, de doux pétales empoisonnés, il aura vite fait de ne faire qu'une bouchée de vous si vous avez la malchance de vous laisser tenter. Elles aiment parcourir la peau d'une femme avec gourmandise et délectation. Se montrant alors plus passionnées que jamais pour mieux vous faire chavirer entre ses doigts. Machiavélique est cette bouche lorsqu'elle s'étire pour exprimer son amusement. Pulpeuses et voluptueuses à souhait, elles donnent bien souvent envie de croquer dedans comme s'il s'agissait d'un fruit défendu. Derrière ses lippes mesquines se trouve une rangée de dents blanches parfaitement alignées et sans défauts. À noter qu'il possède derrière ses lèvres une adorable paire de crocs. Deux petites canines que l'on peut comparer sans difficulté aux créatures venant d'histoire folklorique.

Ayant passé assez de temps à vous parler de son visage, vous désirez peut-être en savoir d'avantage sur le reste de son corps ? En dehors de son cou adorable est bien trop provocant, donnant souvent l'envie d'y déposer de nombreux baisés ou bien y nicher dans son creux votre souffle pour le voir frémir, il y a son torse et tout ce qui va avec, tel que ce pendentif qui ne le quitte jamais. Ses hanches sont fines et puissantes, résistantes à bien des charges. Étant mises plusieurs fois à rude épreuve lors d'ébats en tout genre. Dans son dos, vous pourrez voir dessiner un large tatouage à la forme tribale qui surplombe ses omoplates jusqu'au creux de ses reins. L'existence de celui-ci n'a que pour seul et unique but de masquer sa véritable apparence et donc par la même occasion ses origines hybrides. Lorsqu'il ne prend pas effet ou bien lorsque notre homme décide de se montrer tel qu'il est réellement, vous pourrez alors avoir la teinte de sa chevelure perdre son voile nocturne pour laisser placer à un panorama rappelant celui des monts enneigés. Un blanc parfaitement immaculé, une soie légère qui dévoile-là la pureté ancestrales du sang qui coule dans ses veines. Animal lié étroitement aux divinités, connu pour son intelligence et les cultes qui lui sont dévoué : Le renard à neufs queues. Vicieuses ses queues qui ondulent dans le bas de son dos à la manière d'un serpent et n'ont que pour seul et unique but que de vous captiver. Envoûtantes sont ces oreilles qui trônent sur le sommet de sa tête. Nicher entre ses mèches, leur forme lui donne un air à la foi adorable et terrifiant. Désireux de les lui caresser, mais également craintif de se faire mordre au moindre mal. Les rares personnes qui ont eu l'occasion de le voir arborer une telle silhouette, l'ont pour la plupart comparé à un Yokai. Son apparition est comparable à celle d'une divinité qui aurait choisi de vous accorder un minimum de son attention. Certains, au contraire, voient là un mauvais présage malgré sa grande bonté, puisque bien souvent, son intervention n'est faite qu'au cour d'un besoin important. Habiles, ses doigts sont capables de réaliser des miracles, que se soit sur le clavier d'un piano ou sur le corps d'une femme, il sait parfaitement en faire usage. Charme, sensualité, séduction, un doux mélange pour le cocktail que représente Tsukasa Hesediel, et gare à la personne qui se risquera à n'en boire ne serait-ce qu'une gorgée !

....

Qui je suis ? Vous voulez vraiment le savoir ou c'est juste une question pour passer le temps ? Enfin peu importe votre réponse, je vais tout de même vous parlez un peu de moi, si ça ne vous dérange pas.

Il m'arrive parfois de me faire très discret, à tel point qu'il devint difficile de capter ma présence. Magie ou bien petit tour démoniaque, ce n'est pourtant rien de tout ça, je suis simplement quelqu'un qui sait faire preuve d'intégration. Que se soit au sein d'une société ou bien du décor, je sais m'adapter aux autres en me cachant derrière un petit sourire charmant et ô combien innocent, la vie est faite de mensonge et de ce fait il devient tout à fait normal de se cacher derrière un masque, c'est une barrière comme une autre. La comédie est un art dans lequel j'exerce une certaine maîtrise, bien que par moment, mes instincts reprennent le dessus. Un sourire ne veut rien dire dans ce monde, on ne peut se fier aux apparences, qui sait ce qui se trouve réellement derrière un visage angélique, parfois se sont même les plus machiavélique de tous. C'est triste, mais c'est pourtant la vérité.

Est-ce que j'ai dis « triste » ? J'en suis désolé alors, parce que pour ma pars je trouve ça assez amusant et même étrangement intéressant. Qui y a t'il de plus distrayant que de chercher la petite bête qui se cache derrière une carapace ? Découvrir ce que renferme réellement cette coquille qui est faite de chair et de sang. Je l'avoue, c'est une occupation comme une autre, mais, ça reste vraiment plaisant. Pour ce qui est de ce jeu, je sais faire preuve de beaucoup d'intelligence et de fourberie, n'hésitant pas une seule seconde à faire usage de mon charme. Vous ne le remarquerez peut-être pas au premier coup d'œil, mais je suis très observateur, analysant le timbre de votre voix, vos mouvements, votre tenue et ce qui vous entours, je fais attention aux moindres détails, ne serait-ce parce que la plus petite information peut devenir une arme cruelle et dévastatrice. Je peux être un parfait gentleman lorsqu'il le faut, pouvant vous surprendre à de nombreuses reprises si vous m'en donnez la chance. Il ne faut pas se fier à la couverture d'un livre.

La séduction fait également parti des domaines dans lesquels je prends du plaisir. Le monde est un terrain de chasse géant sur lequel vous êtes tous des proies de premiers choix. Un délicieux festin qui d'ailleurs me fait saliver rien que d'y penser. Malicieux et baignant dans le vice à longueur de temps, pour vous faire réagir j’envisage toujours un petit nombre de scénario tous différent les uns des autres. En général c'est soit pour vous attirer dans mon filet ou bien pour vous embrouiller et vous faire tomber de haut en utilisant la moindre de vos faiblesses. Je n'éprouve aucune pitié pour les êtres que je considère comme des jouets. Parce que oui, vous êtes bien des jouets, des poupées.

Manipulateur, tout le monde l'est un minimum. Les mots sont une arme ma foi bien terrifiante. Lorsqu'on sait les utiliser, il n'est alors pas difficile d'obtenir ce que l'on souhaite, encore faut-il savoir où frapper. On ne dirait pas comme ça, mais je sais faire preuve de beaucoup de sagesse, mes paroles ne sont pas seulement faites pour vous ennuyez vous savez ? Souvent de grandes valeurs, il arrive parfois qu'il s'agit de sages et précieux conseils qui plus tard vous seront très utile pour affronter une quelconque difficulté. Il est vraiment dommage que je ne fasse pas plus souvent preuve de sociabilité et de compassion, préférant toujours me démarquer des autres en restant à l'écart. Lorsque j'ai quelque chose à dire, je manque parfois de tact je vous l'accorde. Sincère et honnête ? Uniquement quand la situation me l'accorde, ou plutôt, uniquement avec mes amis. Le mensonge est un manteau qui ne nous quitte jamais, bien que ce dernier est par moment presque inexistant. Il faut savoir où l'on va, il faut toujours se fixer un objectif, et rien que pour ça, ça fait de moi quelqu'un ayant une forte volonté.

Il m'arrive d'être impulsif, pas seulement lorsque je suis en colère mais parce qu'il y a quelque chose qui attire mon attention et qui attise mon excitation. Joueur et taquin, à la fois enfantin et provocateur. Je suis un prédateur parmi tant d'autre, aiguisant mes griffes à la moindre occasion, en proie au moindre défi. Réfléchit et calculateur, malgré mon impulsivité ainsi que mon agressivité, quelle soit physique ou verbale, j'essaye avant tout de garder mon calme et d'analyser la situation dans laquelle je me fourre afin d'obtenir le meilleur résultat qui soit, en d'autre mot, une réussite. Je ne vous cache pas que je suis rusé et sournois, c'est d'ailleurs ce qui m'a permit d'être présent aujourd'hui.

Froid et solitaire par moment, je-m’en-foutiste ou bien désintéressé même, il m'arrive que parfois je n'aime pas avoir du monde autour de moi, pas même ma famille alors que je tiens beaucoup à elle. Sans elle, je ne serais pas la personne que je suis actuellement. Si je suis ainsi c'est aussi un peu pour elle. Pourquoi en être arrivé à un tel point ? Tout simplement pour devenir quelqu'un de fort. J'ai de la carrure,j'en impose et je le sais parfaitement. J'ai l'âme d'un leader, d'un dictateur même. Autoritaire et dominant, mes ordres sont absolus, y désobéir revient à faire de moi un ennemi, chose qu'il vaut mieux s'éviter. Cruel et sans pitié, mon humeur l'emporte toujours et de ce fait je suis versatile, changeant d'un instant à un autre.

Curieux ? Bien évidement que je le suis, sans ça, nous n'irons jamais loin. C'est bien la curiosité qui nous pousse à aller de l'avant, à nous méfier de ce qui nous entours, à comprendre le fonctionnement de chaque chose et de chaque individus. Notre monde est bien mystérieux, mais il l'aurait été encore d'avantage si on avait pas chercher à le comprendre, ne serait-ce qu'un peu. Mais voyez-vous, ce qui m'intéresse d'avantage moi se sont vos petites habitudes, vos points faibles, les sujets difficiles mais aussi les zones sensibles...Qu'est-ce que j'entends par-là ? Comme si j'allais réellement vous le dire.

Malgré mon comportement quelque peu désinvolte, voir même extravagant, je suis une personne de confiance. Bien naturellement, je le suis qu'avec les personnes envers qui j'ai réellement confiance, il faut que se soit réciproque pour que ça fonctionne. Il m'arrive d'être tendre par moment, ce qui peut faire de moi une personne de bonne compagnie. Lorsque je me prend d'affection pour quelque chose ou pour quelqu'un, je peux devenir attentionné et rassurant. J'aime jouer et m'amuser, à ma façon certes, mais c'est comme tout le monde quoi. Je suis aussi très protecteur et possessif, pouvant être capable du pire si jamais il vous venait l'envie de vous en prendre à mes protégées. Accentuant alors dans ces moments-là mes traits de gros méchant sans cœur lorsque ça devient nécessaire.

Je suis en réalité d’une gentillesse inimaginable et d’une compréhension époustouflante. Si je peux me mettre à votre place pour voir ce que vous ressentez, je le ferais...peut-être. La musique m’apaise, en particulier la symphonie de la nature et le chant mélodieux de la lune. Malgré l'image que je donne aux autres, bien qu'on puisse croire que je sois du genre à aimer la popularité, la réalité est toute autre. La solitude est sûrement le sentiment qui m’anime le plus parmi les autres, l'amour est une chose dont je n’ai aucun souvenir, aucune connaissance. Froid et distant, doux et chaleureux, tout s'oppose chez moi et c'est pour ça qu'on arrive pas à me cerner distinctement. Par contre, même avec tous ces jeux d'acteurs, certains instincts restent tel que l'amusement. Lorsque vous avez réussi à franchir le mur de mon cœur vous pouvez être sur de voir une toute autre personne au travers du rideau noir. Dans mes paroles qui paraissent lointaines, vous pourrez ressentir une tendresse profonde et pleine d’amour. Si je ne vous ouvre pas mes bras, c’est de peur de vous faire du mal avec les épines que je garde en moi.

Aimant, je le suis bien plus qu’on ne le croit. C’est vrai que je ne le montre pas beaucoup, que je ne suis pas démonstratif de mes sentiments... Quand je suis heureux, quand je suis triste. Je peux avoir le sens du sacrifice, enfin, dit ainsi ça peut paraître dramatique. Même si je dois souffrir, je vous viendrai en aide, même si la plus part du temps ça m’ennuie, je ne fuirais pas pour vous redonner le sourire. Abandonner…C’est un mot que je déteste plus que tout au monde. Doux et tendre, moi qui pourtant est droit et élégant, gracieux et sans faiblesse, il m’arrive d’être maladroit lorsque vous êtes là parce que vous occupez mes pensées. Passer de petit moment avec vous m'attendris et m’apaise. J'ai souvent l'air triste alors que je suis une personne assez joyeuse, ayant la joie de vivre. Dynamique, plein d'énergie, j'aime le combat et l'aventure, bien que par moment, être un peu tranquille de temps en temps ne me dérange pas. Un grand enfant, c'est un peu ce que je suis une fois ouvert aux autres.

Mais vous-savez quoi ? Ne faite pas attention à tout ce que je viens de dire. Je suis du genre à changer pour un rien. J'aime profiter du temps, de la tranquillité, mais aussi d'un peu de compagnie. Je fais la part des choses et en fait, il faut juste être patient pour que je m'ouvre un peu à vous. Les apparences sont trompeuses, Une mauvaise personne peut renfermer un grand cœur, la méchanceté n'est qu'une carapace faite pour se défendre.

Storyline

Une histoire particulière qui malgré tout reste assez banal je pense. Tsukasa est venu au monde grâce à l'amour de deux parents, Akiko et Alexander Charleston. Toutefois, de ce dernier, il ne connaîtra rien jusqu'à ses 8 ans. Les circonstances ont fait qu'il a dû être élevé par un homme bien plus odieux, William Charleston. Monstre oppoturniste et cruel, sous sa coupe Tsukasa a souffert de nombreux déboires et de requêtes toujours plus difficiles à contenter. A cela s'ajoutait ses origines de Renard à 9 Queues, une race ancestrale et puissante, dont les secrets bien gardés aurait fait de l'oeil à William, si seulement il avait su ce qu'il en était. C'est pourquoi, afin de le protéger, sa douce Maman Akiko, cacha sa véritable nature de renard grâce à un puissant sort et un tatouage magique. Depuis, Tsukasa vit officiellement comme "Chauve-Souris Vampire" et n'a jamais dévoilé à quiconque, son identité. Les années qui suivirent la défaite de Willaim, face à Alexander, furent les plus belles de la vie de Tsukasa. La vie prenait doucement, un petit goût de paradis. Il pouvait étudier à sa guise, profitant d'une éducation de choix au pensionnat du royaume, mais aussi de ses deux parents, enfin réunis, tous les étés.

Malheureusement, cela ne pouvait pas durer longtemps. Comme vous le savez très bien, rien n'est rose dans notre petit univers. En effet, un soir parmi tant d'autres, alors que notre beau jeune homme rentre des cours, il trouve son père prostré et affaibli, en larmes sur le vêtement déchiré d'Akiko. C'est tout ce qu'il reste d'elle. Sa mère vient d'être enlevé par William, le monde de Tsukasa s'écroule, littéralement.

Alexander devint alors son unique parent et l’éduque, tant que mal, à sa façon, il était déjà assez bien formé comme ça, mais là il se découvrit une autre facette de sa personnalité. La curiosité l'amena à s'intéresser d'un peu plus près aux instruments de musique. Un peu de piano par-ci, du violon par-là et de la guitare dans un coin. Ce n'est pas un grand artiste, la vie de professionnel ne l'intéresse pas, mais il joue merveilleusement bien. Serait-ce à cause de ça qu'il fut obligé de quitter son établissement ou bien à cause des nombreuses conquêtes passagères qu'il a pu avoir. Avec les plaintes et les crises de jalousies, il n'est pas étonnant qu'on refuse de le voir plus longtemps au risque d'avoir encore plus de victimes. Il faut avouer que la découverte de son don à un si jeune âge ainsi que la naissance de ses premières pulsions ne pouvaient qu'attirer des ennuis. Un départ forcé ou bien un abandon, tout ceci à cause de vulgaires rumeurs et d'accidents, il fut renvoyé du pensionnat Nazareth, une école prestigieuse côtoyée par des enfants de la noblesse du pays.

Placé en internat, il dut rejoindre un dortoir composé uniquement de garçons et dont la réputation est loin d'être encourageante. Parfois qualifié de dépotoir, on se demande bien pourquoi alors qu'il n'y a que de beaux visages à regarder. Les fondations sont bonnes et le plafond est loin de succomber, peut-être est-ce simplement dû à une haine particulière, allez savoir. Il n'eut aucun mal à se faire une place dans le groupe, s'entendant à merveille avec ses colocataires tout en ayant sa propre chambre. Il est étrange qu'il se soit fait des amis, mais cette situation n'est pas désagréable et son niveau scolaire ne chute pas, il reste toujours aussi bon malgré sa flegme habituelle. Faisant son bout de chemin, n'aimant pas s'exposer aux autres, dans les sous-sols de l'établissement il participe à un concert en montant sur scène. Lui et sa bande devinrent rapidement populaire sur le net sans pourtant aller jusqu'à se produire à l'extérieur, la timidité y contribuant peut-être un peu. Ce n'est pas le moment de ce faire embêter par des fans ou la télévisions alors qu'ils ne sont encore qu'au lycée. Il est lui-même le compositeur du groupe, s'amusant à écrire ses propres chansons. L'idée de devenir une star ne l'inspire pas du tout, il n'a aucune intention de devenir un artiste de la musique. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il mit fin à cette histoire une fois sorti de cet endroit à peine un an plus tard. Préférant nettement jouer avec les petites fourmis qui peuple ce monde.

La vie n'est pas facile tous les jours vous savez, ce monde est vraiment dangereux, au point même de poursuivre notre jeune homme à peine âgé de quatorze ans au beau milieu de la nuit. Il était resté un peu plus tard à l'école à cause d'une petite chose qu'il avait à faire, mais malheureusement pour lui, sur le chemin du retour, il ne put rentrer bien sagement. Il a fallut qu'une petite bande de malfrats vienne lui chercher des ennuis. En venir à bout ne sera pas trop difficile, c'est du moins ce qu'il pensait au début en plongeant sa main dans son sac pour en sortir un filins d'acier. Et oui, notre jeune homme a apprit bien des choses pour se défendre vous savez. Mais hélas pour lui, à peine venait-il de passer son cordage autour du cou de l'un de ses adversaires qu'il se prit un coup dans le dos. Il ne comprit pas ce qui lui était arrivé au départ, mais bien assez vite il s'aperçut que ses adversaires étaient plus nombreux qu'il ne l'aurait cru...Le voilà maintenant dans de beaux draps, sans aucun moyen de se défendre, il ne lui restait alors plus que la fuite.

Essoufflé et épuisé, c'est dans un vieux bâtiment abandonné qu'il s'était réfugié pour essayer d'échapper à ses poursuivants. Venir ici était la seule solution, s'il avait prit la direction de son quartier et plus précisément de là où il vit, le château, il sait parfaitement qu'ils ne se seraient pas gêné pour s'en prendre au peu de famille qui lui reste aujourd'hui, ses sœurs aînées et leurs enfants. Il ne pouvait alors que compter sur sa propre force tout en sachant qu'il n'arriverait jamais à bout de toute la bande. Un bruit sourd se fit entendre alors qu'il se préparait mentalement à la bataille, attendant avec la plus grande attention l'arrivée des prédateurs. À la vue du premier venu il ne perdit pas de temps pour tendre sa toile et prendre au piège son adversaire, mais celui-ci n'était qu'un leurre , une diversion pour mieux l'avoir. C'est dans son dos que le reste du petit monde arriva pour l'encercler et lui donner sa punition. Frappé dans tous les sens, il lui était de plus en plus difficile de tenir debout, mais, il ne pouvait pas lâcher, pas maintenant, s'il le faisait, qui sait ce qui pourrait lui arriver. Luttant alors de toute ses forces, tentant tant bien que mal de diminuer le nombre d'opposant, l'un d'eux fonça sur lui avec en main une barre de fer, prêt à l'assommer. Sur le moment ses yeux s'étaient fermés à cause de la peur alors que son corps se préparait déjà au choc. Un son particulier vint atteindre ses oreilles et lorsque la lumière revint en contact avec ses rétines, il put voir face à lui une silhouette forte et imposante, un ange venu à son secours. Étrangement, avant qu'il ne succombe à la fatigue, il crut voir des plumes de couleurs noires tomber sur le sol.

À son réveil, il n'était plus au même endroit, il n'était plus dans ce vieux bâtiment mais dans une pièce qui ressemble plus ou moins à une chambre, ne serait-ce que par la présence d'un lit sur lequel il se trouvait. Du regard il scrutait les alentours à la recherche de son sauveur, il fut surprit de le voir non loin de lui, au rebord d'une fenêtre. Ce dernier lui demanda s'il était réveillé avant de lui dire que la nuit est dangereuse pour une fille et qu'il devrait faire plus attention. La réaction fut direct et la surprise pouvait se lire sur le visage du bel inconnu. Il l'avait prit pour une fille alors que c'est loin d'être le cas...en même temps c'est assez compréhensible étant donné qu'il avait de très long cheveux, masquant bien souvent sa silhouette et ses traits. Il s'excusa alors dans les minutes qui suivent, la confusion inscrite sur ses joues rouges. L'heure qui suivit fut celle d'une escorte jusqu'à son domicile alors qu'il promit de lui rendre visite afin de le remercier encore une fois, le regardant par la suite disparaître dans l'obscurité.

Les jours passèrent et notre jeune homme rendit donc visite comme promit à son sauveur, lui demandant son nom par la même occasion. Celui-ci se présentant sous le nom de Shizuka, un nom bien étrange mais magnifique, signifiant le calme et la tranquillité, tout ce qui émanent de cette personne au cheveux blond. Ainsi ils devinrent amis avec le temps, se donnant rendez-vous à un ancien chantier de construction qui devint d'ailleurs un terrain de jeu pour eux. En plus d'être de quatre ans son aîné, il était un garçon très mystérieux, ayant la joie de vivre malgré son petit air triste, possédant sa propre petite vie, faisant scintiller dans le yeux de son jeune ami milles et une étoiles pleines d'admirations pour lui. Tout deux passèrent beaucoup de temps ensemble, discutant de tout et de rien, apprenant à l'autre certaines choses, ils formaient une belle équipe qui n'avait peur de rien, et encore moins des bandes de rebelles qui traînent dans le coins.

Tout aller pour le mieux pour le petit duo, mais vint un jour ou le petit chef perdit la vie lors d'un accident ou plutôt devrions nous dire une bataille de rue. Prit alors par la tristesse d'avoir perdu son meilleur ami, malgré toute les précautions que ce dernier avait prit, notre jeune homme ne resta pas sans rien faire et se mit alors en tête de le venger plus tard, lorsqu'il aura plus de puissance. C'est avec le couteau de son « frère » qu'il se coupa lui même sa longue chevelure, marquant la fin de ce chapitre pour annoncer le commencement d'un autre. Grâce à lui il avait prit goût à la vie, mais à cause de cette incident et de la disparition d'Akiko, il n'a aujourd'hui plus confiance en ce monde, se cachant alors derrière un masque. Il fini par revenir à la demeure de son père, celle-là même qu'il s'était obstiné à fuir ces trois dernières années. C'est avec rage et acharnement qu'il se remit à fond dans son éducation, pour passer les examens d'entrées de Monokuro. Il n'eut aucun mal à rattraper son retard, obtenant haut la main sa place en Classe 1. Cela va faire donc un peu moins de trois ans, qu'il a rejoint le Pensionnat Monokuro et qu'il y occupe actuellement la place de Président du comité de discipline, en compagnie de celle qui se présente comme étant sa meilleure amie, et fausse petite amie au besoin, Sachiko Hesediel.
Behind the screen

Prénom ou Pseudonyme : Shao
Age: Dans les 20 ans :3
Aimes-tu Monokuro ? :Bien sûr que oui.
Comment es-tu arrivé ici ? : Top site ?
Ta présence sur le forum ? : Régulière.
As-tu lu et approuves-tu le règlement ? : J'ai lu et j'approuve.

Arrogant-Mischief sur Epicode


Dernière édition par Tsukasa Charleston le Mer 17 Jan - 1:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roturier

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Clochettes : 87

Occupation : Idole professionelle

Messages : 139

Date d'inscription : 22/10/2017

Localisation : Dans les couloirs

MessageSujet: Re: Le Président du Comité de Discipline est là !! [Terminée]   Lun 23 Oct - 13:30

Coucou 34635ème BG. On en a marre de tes pavés. T'en a pas marre de nous faire scroll comme des malades pour pouvoir te souhaiter la bienvenue?
J'rigole, JTM, coeur sur toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Royauté

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Sayuri Gôto
Royauté

Age : 34

Clochettes : 1470

Date de naissance : 03/05/1983

Occupation : Infirmière

Messages : 169

Date d'inscription : 09/10/2017

Localisation : L'infirmerie

MessageSujet: Re: Le Président du Comité de Discipline est là !! [Terminée]   Lun 23 Oct - 13:31

Une fiche magnifique, marquée par la nostalgie.
Je l'adore, il est... trop bien. Mon tsu *w* !
Comment ne pas en être fan ?
C'est un des personnages les plus réussis avec lequel j'ai eu l'occasion de Rp par le passé. Et je te le dis, merci de l'avoir créé ^^ !
Sans lui Monokuro, tout ceci, toutes ces merveilleuses rencontres, n'existeraient simplement pas.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Président du Comité de Discipline est là !! [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Président du Comité de Discipline est là !! [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paul Magloire un président qui avait de l'envergure, un leader de fort calibre
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Qui a tiré sur la voiture du président Préval ?
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le service administratif :: Les passeports :: Présentations validées-