Revenir en haut
Aller en bas

Partagez | 
 

 Un art complexe (6 ans plus tôt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Royauté

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Age : 16

Clochettes : 696

Date de naissance : 04/07/2001

Occupation : Élève, classe 2

Messages : 405

Date d'inscription : 09/01/2018

Localisation : Au Gym, comme tout bon sportif de la classe 2

MessageSujet: Un art complexe (6 ans plus tôt)   Lun 16 Avr - 22:20

Prendre le bras de son adversaire au niveau du poignet et de l'intérieur du coude en effectuant une pression dans le creu pour assurer le controle de l'avant-bras, tirer vers elle en reculant pour déstabilisé son opposant puis rapidement effectué une torsion du bassin en tournant le bras dans un arc anti-horaire tout en utilisant le poids du corps pour forcer la cible à suivre le mouvement. Une technique qu'elle avait enchaîner des milliers de fois depuis plus d'un an maintenant. Car comme disait son maître, la pratique amenait la perfection. Et il fallait dire que cet art martial que la petite princesse était en train de pratiqué était terriblement technique. A vrai dire, cela n'avait rien à voir avec les autres art-martiaux qui ce concentrait sur les diverses techniques de frappe. Ceux-ci pouvait être simplifié en une chose selon elle. Effectué un contact du point A au point B. Mais la, c'était tout différent. Prendre en compte le position de son adversaire, ça force, son équilibre, sa rapidité, sa grandeur et son agilité prenait tout son sens. Pour pouvoir exécuté une technique efficace sans risque de riposte, elle se devait d'être parfaite tout en prenant beaucoup d'information en compte. De plus, elle devait apprendre à connaitre ses limites et sa propre condition pour être sur de pouvoir rentrer la technique parfaitement. En bref, c'était un art plutôt complexe.

Néanmoins cela arrangeait la petite gamine. Bien qu'elle aimait frappé sur les sacs de sables ou les pantins d'entraînement, la princesse aimait aussi pensée lorsqu'elle suivait ses entraînements. C'était comme si son cerveau ce trouvait en accélérer durant ce moment. Une sorte de sentiment d'euphorie qu'elle ne pouvait pas vraiment expliquer l'enveloppait à chaque fois qu'elle se plongeait corps et âme dans tout ce qui ce touchait ce domaine. Sans compter que son maître avait remarqué que sa curiosité déja débordante s'en trouvait presque étouffante lorsque la jeune fille était absorber dans son hobbie. Non, à ce point c'était plus qu'un hobbie. Peut-être était-ce une seconde nature refoulé derrière ses tendres gênes de gentille bestiole aux ailes colorés? Qui pouvait savoir, après tout la pureté du sang royal de sa famille avait été mélangé depuis des générations. Si certaines races et famille prenait ce genre de pratique pour de la souillure, les papillons voyaient les choses différament. Étant de nature fragile ceux-ci, avec les années se sont mélangé avec diverse race, dans la mesure ou cela n'affecterais pas trop les status sociaux, afin de mélanger et d'améliorer leur gêne. Pour certain ce n'était qu'une théorie farfelu, pour d'autre c'était une façon plausible d'améliorer leur sort. Personne n'avait de réponse absolu à ce sujet. L'histoire à toujours été flou à ce sujet, la seule chose que les gens savent est qu'ils ont tout de même survécu au vestige du temps et des guerres. Enfin bref... pour en revenir à la petite princesse, on ne pouvait douté que ses instincts guerrière ne venait pas tout à fait des gênes papillons. Mais encore la, difficile à le prouver.


''Bien, cessons pour le moment. Tu maitrise bien la technique, même si tu manque encore un peu de force pour te mesurer à un adulte normal. Il te sera plus difficile de tenter de leur faire perdre l'équilibre. Je vais t'apprendre une autre technique.''

Amélia n'était pas mécontente d'arrêté. Il fallait dire que même si elle adorait cela, répété tout le temps les mêmes mouvements à la longue devenait tellement un automatisme qu'elle en perdait parfois sa concentration. Lui donner de nouvelle information l'aiderais à remettre ses pensées en place. Attentive comme tout, elle attendit les prochaines instructions avec curiosité.

''Alors dit moi, qu'elle sont les différentes familles de techniques de l'Aiki-jujutsu.''

La princesse posa son index sur ses lèvres, prétextant pensée pendant un moment. En réalité, elle aurait pu donnée rapidement une réponse aussi facile. Mais connaissant son maître, il y avait peut-être un piège dans sa question. Ce n'était pas impossible après tout en le connaissant. Il était bien réputé pour chercher à aiguisé l'esprit de ses élèves plutôt que leur donner toujours des réponses tout cuite dans le bec.

''Projection, blocage de joint, contrôle des mouvements et des positions, étranglement?''

Questionna la jeune demoiselle en regardant suspicieusement son mentor. Bien sur qu'elle avait bien, mais elle se demandait encore où était le piège dans la question. Son mentor hocha simplement la tête en souriant, lui offrant ainsi la joie de savoir qu'elle avait bien retenu la leçon.

''Bien et pour le moment, nous avons commencer un peu toute les bases. Il ne te manque que les étranglements à commencer à apprendre. Alors maintenant, je vais te montrer le premier étranglement. Attaque moi par devant.''

Amélia s'inclina respectueusement avant de se mettre ne position de combat. Puis après un pas elle tenta un coup de poing bien simple au niveau du sternum. Le mentor dévia le bras tout en allant s'aggriper au collet de la jeune femme et en seulement trois pas se retrouva derrière elle. Fait étonnant, elle avait presque eu le réflexe de mettre son bras pour se protéger de la technique. Peut-être était-ce parce qu'elle savait qu'il allait axé son attaque sur son cou. Dans tout les cas elle ne fut pas assez rapide. Le mentor vint chercher la partie opposé du collet de son élève et effectua une légère pression. Celle-ci se rendit rapidement compte de l'efficacité de sa technique, sentant ses veines ses muscles se contracter a cause de l'afflux sanguin qui s'accumulait dans son cou. A vrai dire elle avait beau faire confiance à son maître, elle commençait à paniquer un peu la. Puisqu'il était clair qu'elle n'avait pas le temps de pensée a comment se sortir de cette prise qui la mettait dans une situation fort inconfortable. Cela ne lui pris pas grand temps avant d'abdiqué en tapant le bras du maître qui relâcha aussitôt son étreinte pour lui donner un moment de se reprendre de ses émotions.

''Les techniques d'étranglement ont leur éfficacité, mais il n'en reste pas moins qu'il sont dangereux à utilisé. Que peut tu me dire de leur force et leur faiblesse après cette démonstration?''

Les couleurs commençaient à revenir à la normal sur le visage de la princesse alors qu'elle se massait le cou et pensait à la question.

''C'est un type de technique pour mettre hors d'état de nuir un opposant en quelques secondes sans le blesser à priori. Mais aussi ça peu aussi servir d'attaque mental? Lorsque j'étais sous l'emprise de la technique, j'étais paniqué, je ne savais pas trop comment réagir. C'est comme si j'avais perdu tout mes moyens de pensée, je ne pouvais même pas répliqué. Honnêtement, je ne vois même pas comment il peu y avoir de faiblesse. Mais si je devais en donner une, peut-être la difficulté à appliquer la technique vu qu'il faut une prise solide et être très rapide dans son exécution?''

Avoua la jeune fille un peu embarassé. L'homme souris à sa réponse. Elle n'avais pas tout à fait tort, mais la réponse de la princesse était encore incomplète.

''Tu as raison, appliqué la technique demande de bien lire ton opposant et d'être plus rapide que lui. Mais ce qui rend la technique dangereuse pour toi c'est la proximité que tu as avec ton adversaire, rendant les contre attaque beaucoup plus aisé si ton opposant sait comment ce défendre contre la technique ou possède un bon instinct de survit. Sans compter bien sur que tu as généralement besoin de tes deux mains pour avoir une bonne prise pour une bonne partie des techniques que je vais te montrer. Ce défendre dans cette position est un peu difficile. En contre partie, c'est comme tu as deviné, la technique empêche l'opposant de penser radicalement puisqu'il empêche le sang d'affluer directement au cerveau et... si tu maintient la technique suffisament longtemps, elle peu causer des dégats irréparable au cerveau, voir même la mort. Alors fait bien attention lorsque tu utilise ce genre de technique d'accord?''

Averti Donavan avec un sérieux qu'il avait seulement lorsqu'il voulait être sur que la leçon rentre bien dans l'esprit de la jeune fille. Puis il repris son sourire avant de continuer.

''Bien, alors maintenant, voila les premières choses que tu doit savoir pour cette technique.''

Le maître d'arme commença alors à lui expliqué les points important de cette technique, les scénarios ou elle pouvait être utilisé, les points important pour bien l'exécuté et les différentes variante, puis il commença à lui montré les mouvements de déplacement nécessaire avant de commencer à la faire pratiqué. Ce n'était la que la première étape de son enseignement, puisqu'il y avait plusieurs variante à cette technique. Et part la suite, il aurait à lui enseigné d'autre technique dans la même famille ainsi que leur variante. Après tout, il avait encore tant à lui enseigner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un art complexe (6 ans plus tôt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les inclassables :: Les Rps intemporels-