Yo...Where's the umbrella...? [Libre] [Terminé]

Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mar 10 Avr - 4:42
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
C'était une journée pluvieuse - une journée à rester chez soi pour dormir. Ou pour jouer aux jeux vidéos. Ou bien à lire, à dessiner, regarder un film - tout ça avec une bonne boisson chaude. Personne n'irait dehors - personne ne se risquerait à attraper froid et à tomber malade.
Et pourtant, j'étais là - moi.
J'étais dans les jardins, sous un abri - adossée contre un poteau. Je n'avais ni livre, ni carnet, ni console - j'avais bien trop peur de les abîmer. Non, j'étais tout simplement là pour me relaxer - écouter la pluie, sentir sa fraîcheur. Là pour me relaxer, pour rêvasser - observer les gouttes qui tombent en trombe.
J'aimais la pluie - j'aimais sa douceur. J'aimais son murmure, son clapotis - et à la fois, son étrange silence. J'aimais l'odeur qui en émanait, et les paysage qui s'en dessinaient : des tableaux reposants et apaisants, des tableaux relaxants et émotionnels. Des peintures tristes - sans être tristes. Une certaine nostalgie se cachait derrière la pluie. C'est comme si elle pénétrait mon âme - et coulait le long de chacun de mes souvenirs, de chacune de mes cicatrices, pour alors les observer.
C'est comme si la pluie voulait apprendre à nous connaître - voulait apprendre notre histoire. Et en échange, elle nous racontait la sienne.

La pluie sonnait également comme un nettoyage - une purification. Purification des maux, du passé - purification des blessures et des soucis. Purification de tout - c'était comme laver ses pêchés, comme si l'eau emportait les problème avec elle. Elles les faisait voguer le long des flaques, avant de les noyer dans la terre - et alors, on oubliait.
Les yeux fermés, j'écoute alors le doux son de la pluie - m'enfermant dans mon monde. J'oublie tout autour de moi, j'oublie la terre, j'oublie l'herbe - j'oublie même les insectes que j'avais vu un peu plus tôt. Je ne suis qu'un avec la pluie - et même si je suis à l'abri, elle est en moi, elle est dans mon corps, mon cœur - et ainsi, elle le lave de ses maux.  

Mais alors que je me relaxe ainsi, je sens subitement des chatouillis sous mes vêtements. Instinctivement, je bondis - serait-ce les araignées et mille-pattes que j'ai vu plutôt ? Les mouvements sur ma peau me font paniquer, et je sors sous la pluie en me tortillant, frappant tout mon corps. Mais je ne veux pas que des insectes - horribles insectes - restent coincés sous mes vêtements. Alors je les retire rapidement jusqu'à me retrouver en petite culotte, tout en continuant à me dandiner et à me tortiller dans tous les sens, frottant et grattant ma peau de partout pour être sûre qu'aucun insecte ne me grimpe dessus. Je tape des pieds, tourne sur moi-même, secoue mes cheveux - les gratte, même. Je me tortille comme un vers dans tous les sens, histoire d'être certaine qu'aucun insecte ou autre créature mystérieuse et dégoûtante ne crapahute sur mon corps.

Si quelqu'un était là, peut-être qu'il aurait l'impression que je danse sous la pluie. En petite culotte. Mais il n'y aura personne - pas vrai ? De toutes façons, qui viendrait se balader sous la pluie, à cette heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mer 11 Avr - 19:02
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   


Miliana avait été en train de courir, courir, oui. Pourquoi ? Pas parce qu’elle en avait envie non. Elle aimait courir, mais pour échapper à un adulte qui la poursuivait.

Oh ce n’était qu’à moitié de sa faute, la raison du pourquoi du comment était encore obscure mais elle était en train de courir autour du pensionnat pour éviter de se faire prendre. La petite louve courait vite et ne se préoccupait que peu de ce qu’il y avait dans son entourage.
L’eau avait rendu la terre boueuse,  sans même le savoir elle se dirigeait vers Alex, elle n’avait pas les chaussures pour courir en plus ! La galère ! Sans même s’en rendre compte elle glissa sur quelques mètres, fit plusieurs dérapages contrôlés de justesse.

Ses pas, enfin la boue, la guida jusqu’à Alex en petite tenue, sans même prévenir elle rentra dans la jeune femme en petite culotte,  la voilà désormais au-dessus d’une jeune femme en petite culotte, les mains de part et d’autre de sa tête, son visage à quelques centimètres d’Alex. Vue de loin elle avait l’air d’un loup qui allait lui sauter dessus…et pas pour la manger, du moins pas de la manière conventionnelle.

La louve était désormais hors de la vue du surveillant, elle soupira soulagée et s’ébroua, projetant quelques gouttelettes sur le visage d’Alex en bougeant ses oreilles. Ses yeux bleus se posèrent sur Alex après avoir reculer un peu son visage.
Elle la regarda de haut en bas :

-Hé bien au moins je peux attester que tu es bien une fille maintenant… j’espère que je n’interromps pas quelque chose et que ton copain se planque pas quelque part dans les buissons alentours ?

Puis sourit amusée.
   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Sam 14 Avr - 17:57
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
La pluie coulait le long de mon corps, le long de ma peau - elle fouettait chaque parcelle de mon corps, elle me glaçait jusqu'au plus profond de mon âme. Quelle idiote j'avais été, de me déshabiller ainsi ! J'étais trempée jusqu'aux os - et j'allais sûrement tomber malade. A moins de rentrer rapidement, me sécher, et me réchauffer - mais le froid me figeait au sol.
Tremblante, j'arrivais tout de même à me tortiller pour vérifier l'absence de bestiole sur mon corps - et secouais mes habits pour être sûre qu'elles ne se soient pas réfugiées dedans.

A peine ais-je le temps de faire cela que je me fais bousculer et que je me retrouve - une nouvelle fois - au sol, au milieu de la boue. Je reprends doucement mes esprits - me demandant ce qu'il se passe, et pourquoi je me suis retrouvée projetée au sol. Je cligne des yeux - remarquant la personne au-dessus de moi. Je vire au rouge complet - non mais c'est une blague? Il faut toujours que ça soit dans les moment les plus embarrassants que je tombe sur quelqu'un d'autre...
Je panique - et regarde mon interlocutrice. Il me semble la reconnaître, mais je n'ai pas le temps de réfléchir qu'elle se redresse et s'ébroue - projetant quelques gouttelettes sur mon visage. Je m'essuies - tremblotant en sentant le froid pénétrer au plus profond de moi.

Je me redresse - gênée au plus possible. Je pose mon regard sur la jeune fille - et la reconnais. Il s'agit de l'hybride louve qui m'avais protégée dans un restaurant.
Elle déclare d'ailleurs que, maintenant, elle peut attester que je suis bien une fille - avant d'ajouter qu'elle espère ne pas interrompre quelque chose avec mon copain, et qu'il ne sortirait pas des buissons.
Je vire au rouge pivoine - et par toutes les couleurs possibles.
Je me recroqueville immédiatement - tremblant légèrement - et me cache avec mes vêtements ruisselant de pluie. Je secoues vivement la tête - et m'empresse de mettre maladroitement mes vêtements.
Je grimace - le tissu trempé me colle à la peau, et j'ai encore plus froid. Mais au moins, je ne suis plus nue comme un vers au milieu des jardins.

Je regarde la louve - puis détourne le regard, gênée.

« Je...euh... Non... je... »

Je grelotte - et tente de me reprendre.

« ..'vait une araignée... J'ai paniqué... »

J'espère qu'elle ne va pas me prendre pour une folle ou une débile - même si c'est un peu trop tard pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Sam 14 Avr - 20:56
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   


Visiblement la plaisanterie de la petite louve ne la fit pas sourire. Bon fallait-il le dire ce n’était peut-être ni le bon moment ni le bon endroit pour dire ce genre de choses. Elle tremblait, sauf que ce n’était pas avec ces vêtements mouillés et sales qu’elle n’allait pas tomber malade.

Elle tenta de bredouiller la raison pour laquelle elle se retrouvait dans cette situation.  Une araignée, qui était sur elle ou sur ses vêtements, un truc comme ça.

-Je vooois.

La jeune femme  soupira et retira sa veste qu’elle tendit à la jeune fille :

-Protèges-toi avec ça. Il vaudrait mieux qu’on rentre tu vas finir gelée et malade.

Même si la morsure du froid et de l’eau n’était pas très agréable, elle savait qu’elle ne tomberait pas malade. Elle ne tombait presque jamais malade. C’était d’ailleurs un atout incroyable car quand elle allait à l’infirmerie pour dire qu’elle ne se sentait pas d’aller en cours, car mon dieu, elle avait de la fièvre, ça marchait plutôt pas mal. Bon…il fallait juste coller son front contre le radiateur quelques minutes avant d’y aller mais c’était un sacrifice qu’elle était prête à payer de temps à autre.

Elle poussa doucement Alex devant elle pour bien la garder à l’œil, une fois qu’elles rentrèrent dans le bâtiment Miliana alla même lui acheter un chocolat chaud qu’elle avait acheté au distributeur.

C’était triste mais bon, si elle voulait que la jeune femme tienne le choc il fallait la réchauffer un peu. Sauf que vue ces vêtements…c’était mal barrés.

La jeune louve posa son regard sur Alex : soit elle la faisait se déshabiller ici et maintenant, soit elle la faisait se changer dans sa chambre. Ce qu’elle dit d’ailleurs :

-Bon alors soit tu enlèves tes vêtements ici soit on fait ça dans ma chambre. Qu’en penses-tu ?


Elle pencha la tête sur le  côté en fixant la gerbille.
   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 15 Avr - 18:51
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
Froid. J'étais gelée, trempée - et je tremblais de tout mon être.
Quelle idiote je pouvais faire. J'aurais dû soit rester sous l'abri pour retirer mes vêtements, et donc rester au sec - soit juste tapoter de partout sur moi jusqu'à ne plus rien sentir. Mais débarquer sous la pluie pour me déshabiller et me tortiller dans tous les sens était la pire solution possible.

L'hybride soupire après mon récit - elle doit sûrement penser que c'est débile, et c'est le cas. Si elle ne le pense pas, je la forcerai sûrement à le penser - ou du moins, j'essaierai de la convaincre. Après tout, qui se dénude sous la pluie à cause d'une araignée ?
Moi, apparemment.
Mais la louve retire sa veste et me la tend - déclarant qu'il vaut mieux me protéger avec ça, et que je rentre avant de tomber malade. Je la regarde quelques secondes - avant d'acquiescer, prenant l'objet pour le mettre sur mes épaules.

« Merci...»
, je murmure.

La louve me pousse légèrement devant elle - peut-être pour que je ne fuies pas. Elle resta derrière moi sur tout le chemin jusqu'à que l'on rentre dans un bâtiment, puis elle se dirige vers un distributeur et achète un chocolat chaud - qu'elle me tend ensuite. J'accepte le gobelet qui réchauffe déjà mes mains - et la remercie une nouvelle fois. La chaleur se répand dans mes mains, me les brûlant presque, et j'essaye de l'imaginer se répandre dans le reste de mon corps.
J'allais me mettre à boire le délicieux et chaleureux breuvage - mais la louve me regarde, et me dit que je dois soit me changer ici, soit dans sa chambre. Je m'étouffe avec ma propre salive - et si j'avais bu une gorgée de chocolat, je l'aurais sûrement recrachée.
Me déshabiller ? Ici? Hors de question - quelqu'un d'autre pourrait passer malencontreusement par ici, et nous voir, et il se demanderait pourquoi l'une de nous est à moitié nue et trempée.
Et puis, mon corps - mon intimité - serait à la vue de tout le monde. Ils pourraient tous voir mes faiblesses, mes marques, mes peines du passé - et c'était hors de question.
Me changer dans une chambre - bien que pas la mienne - serait déjà mieux. Au pire, je pourrais me changer dans la salle de bain de la louve - ou dans un coin, et je pourrais agir comme si elle ne me voyait pas.

« Je, ehm... Je préfère faire ça dans ta chambre... Si ça ne te gênes pas... »

Bien sûr, j'aurais préféré la mienne - mais il était un peu tard pour ça. Je baisse le regard vers la tasse et boit une gorgée - le breuvage chaud me brûle la gorge, mais il la brûle en bien. Il descend le long de mon œsophage, répandant sa chaleur le long de mon corps - chaleur révulsée par mes habits trempés et gelés. Alors je bois un peu plus - histoire d'augmenter un minimum ma température corporelle.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 15 Avr - 20:09
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   



« Je, ehm... Je préfère faire ça dans ta chambre... Si ça ne te gênes pas... »

Miliana haussa les épaules, cela faisait longtemps qu’elle n’était plus venue dans sa chambre de journée. Elle en avait même oublié la tête de ses colocataires. Sans doute eux-mêmes avaient-ils oubliés qu’elle était dans leur colocation.

Ramassant son sac la louve se dirigea tranquillement vers le dortoir.
De toute façon elle devait faire sécher ses vêtements aussi. Sur le chemin ils croisèrent quelques élèves que la pluie avait forcés à se réfugier au chaud. Comme la jeune femme ignorait où se trouvait la chambre de la petite louve, cette dernière passa devant. Elle avait toujours un air neutre, presque je m’en foutiste sur le visage. Au fil des escaliers, le chauffage du bâtiment des résidences scolaires les réchauffaient. C’était dans ce genre de moment que le contrecoup des températures risquait de faire le plus mal.

Les escaliers une fois gravis les deux jeunes femmes arrivèrent devant une porte qu’Alex connaissait puisqu’il s’agissait bel et bien de la chambre qu’elle partageait avec d’autres élèves. Elle n’était pas réellement bien comme chambre, le minimum syndical, c’était peu dire.

Mais, elle permettait de dormir, de se changer et de prendre une douche et c’était déjà pas mal.
Elle sorti la clef de leur chambre et rentra laissant Alex découvrir que le lit qui n’était jamais occupée sauf tard le soir, était le sien. Elle lança son sac au pied de son lit et fit signe de tête à la gerbille de disposer de la salle de bain comme elle le souhaitait :

-Tu peux prendre il n’y a que nous deux ici.

En soit le côté de chambre de Miliana était étonnant car il regroupait tout ce qu’était contraire à l’apparence de la jeune fille. Une peluche de quand elle était louve traînait sur le lit. Des livres d’amour , de combats et des magazines de sports traînaient de part et d’autre.

Tandis que des souvenirs venant de ses parents et de sa vie dans sa meute étaient épinglés sur le mur de part et d’autre pour rendre la partie chambre plus accueillante. Il aurait été difficile de dire que c’était vraiment son lit quand on y pensait. Tout au contraire.
Pendant que la jeune gerbille allait se changer, Miliana elle aussi commença à se déshabiller.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mer 25 Avr - 19:32
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
L'hybride ne semblait pas être dérangée par l'alternative d'aller dans sa chambre - après tout, elle l'avait proposé. Mais peut-être pensait-elle que je prendrais l'autre proposition - c'était possible, après tout. Enfin, si c'était le cas, elle aurait peut-être trouvé une excuse pour que je n'aille pas dans sa chambre au final - du moins, c'est ce que j'aurais fais. Ça aurait été une excuse bidon et trouvée sur le coup, mais ça aurait été une excuse quand même.

L'hybride ramasse donc son sac, et commence à marcher vers les résidences. Je la suis, serrant sa veste contre moi, essayant de me réchauffer un minimum. Il pleuvait toujours, et je ne pouvais que rêver de couvertures chaudes et d'une bonne douche.
Le chemin me sembla très familier - en effet, il ressemblait grandement à celui que je prenais pour aller à ma propre résidence. Peut-être que la sienne n'était pas très loin - et dans ce cas, je pourrais peut-être tenter une disparition pour me faufiler vers la mienne et rejoindre ma chambre.

Alors que je réfléchissais à comment m'échapper, je réalises très rapidement que ce ne sera pas nécessaire : La louve s'arrête devant ma résidence pour y entrer. A-t-elle deviner où je vivais grâce à un pouvoir, ou bien vivait-elle alors ici ? Je ne savais pas - mais dans tous les cas, c'était étrange. Et gênant - très gênant.
La louve me fit entrer dans sa chambre - qui était plutôt en contraste avec ce qu'on pouvait penser d'elle, remplie de peluches. Peut-être que la louve en était-elle une également - ou peut-être avait-elle un caractère de peluche pour ses proches.
L'hybride posa son sac, et me fit signe en direction de la salle de bain - déclarant que je pouvais l'utiliser. Je haussais les épaules, me dirigeant vers la salle de bain - avant de m'arrêter d'un coup et de me retourner.

« Euh... Je vais peut-être aller chercher des habits de rechanges...»

Je fis une courte pause - avant de m'expliquer.

« Ma chambre est juste à côté en fait... Genre, dans la même résidence...»

Je me tais un instant, me frictionnant les bras pour essayer de me réchauffer. Un petit silence s'installe, puis je reprends la parole tout en regardant la jeune fille:

« J'imagine qu'on est colocataires, du coup... »

Je reste ainsi quelques minutes, avant de me diriger vers la porte - pour aller vers ma chambre.

« Je... je vais prendre des vêtements secs, du coup... »
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Jeu 26 Avr - 21:16
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   


«  J'imagine qu'on est colocataires, du coup... »


Ah…. Ah bon…. Ah d’accord… C’était vraie qu’elle n’avait jamais vraiment rencontré ses colocataires, elle était sortie de la journée et ne revenait que la nuit. Une vraie petite louve d’extérieure.

« Je... je vais prendre des vêtements secs, du coup... »

-Ah…oui d’accord… moi je vais faire pareil.

Situation gênante. Miliana toussota légèrement et fouilla dans ses placards. Elle se déshabilla dos à Alex jusqu’à finir en sous-vêtements. La jeune femme prit une serviette pour aller sous la douche commune.

Elle avait un corps avec des cicatrices de partout dû aux nombreuses bagarres et accidents qu’elle avait rencontré depuis qu’elle était petite. Chacune de ces cicatrices avaient une histoire, ainsi, elle ne voyait aucun problème à ce que ces cicatrices restaient sur son corps.

La jeune fille prit un pull tout doux, rose pâle qui en plus de tenir chaud était aussi confortable qu’un pyjama ainsi qu’un pantalon bleu foncé, rock, avec des chaînes qui pendaient, des endroits déchirés. Elle porta le tout sur son bras. Par la suite, elle retira ce qui lui restait à retirer et se dirigea tranquillement vers le bain commun. Elle prit des sels de bains diverses et variées qui diffusaient une odeur agréable en plus de faire de la mousse.

Elle les avait apportés de chez elle, car elle aimait beaucoup prendre des bains ainsi. Elle les mit avant de rentrer dans l’eau chaude. Les premiers étaient des sels de bains diffusant une odeur de rose, les seconds diffusaient plutôt une odeur de vanille

La jeune louve rentra par la suite dans l’eau. Elle poussa un soupire d’aise quand son corps entier fut submerger par des vagues d’eau chaude.  Elle ferma doucement les yeux : c’était le paradis, pendant ce temps-là la mousse commençait déjà à monter de couleur rose et verte.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mer 2 Mai - 12:59
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
C'était un peu gênant, de ne pas connaître ses colocataires. Je restais tellement souvent dans ma chambre ou à essayer d'éviter toute interaction sociale que, du coup, je ne croisais personne.
C'était peut-être un peu (beaucoup) asocial de ma part, mais c'est comme ça que je me sentais en sécurité - et puis, je sortais rarement de ma chambre de toutes façons. Je me demande même si mes colocataires savaient qu'elle était occupée, ou s'ils recherchaient un colocataire pour prendre cette chambre - ce qui serait, disons-le, assez gênant. Mais réaliste - admettons-le.
Peut-être que je devais vérifier que ma chambre n'était pas à louer, du coup.

Je pose la veste de la jeune fille pour qu'elle puisse sécher et rentre rapidement dans ma chambre avant de prendre quelques habits de rechange, ainsi qu'une serviette bien épaisse. Je retire mes vêtements trempés, les jette dans mon bac à linge, et m'enroule dans la serviette qui fait office de couverture. Je soupire, et profite de cet instant, essayant de retrouver la chaleur dans chaque partie de mon corps. La prochaine fois que je sors et qu'il pleut, je ne vais pas à un endroit susceptible d'y avoir des araignées - où alors j'emporte un kaway, ou une quelconque autre chose pour me protéger. Et puis, même si araignée il y a, ce n'est pas une raison pour me déshabiller en plein milieu de l'établissement - pas du tout, même. Il faudrait que je réfléchisse un peu plus, parfois, ou que je fasse preuve de bon sens...

Je soupire, puis me relève - il faut bien que je prenne un bain pour me réchauffer. Ou pour me nettoyer de la crasse, tout simplement. Alors je me dirige vers la salle de bain, ouvre la porte - puis la referme immédiatement. Ah, d'accord, c'est occupé. Très bien. Je pensais que je pouvais l'utiliser, comme elle l'avait dit - mais elle y était allé avant. Peut-être avais-je mis trop de temps ? Ou peut-être que ça ne la dérangeait pas de se laver avec quelqu'un d'autre. Mais moi, je ne peux pas - je ne peux pas laisser mon corps à la vue de tout le monde ainsi (même si je l'ai fais un peu plus tôt). Surtout avec mes marques - ce sont des marques personnelles.
Je ne peux tout simplement pas - du moins, pour le moment.

Je m'adosse donc contre le mur - me rapprochant le plus possible du chauffage - et j'attends. Je ferme les yeux au contact de la chaleur, c'est agréable.
J'irais me laver après ma colocataire - en attendant, je vais rester me réchauffer ici.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Jeu 3 Mai - 20:57
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   


Miliana était en train de prendre son bain, elle s’était endormie tellement l’eau chaude l’avait détendue. Sa collocataire avait l’air visiblement d’avoir changé d’avis sur le fait de prendre son bain. Le pauvre rongeur ne savait pas ce qu’elle manquait.

Alors que la jeune femme était en train de s’endormir tranquillement, elle ne remarqua pas que le niveau de la mousse faite par les sels minéraux montaient dangereusement. Elle ne le remarqua pas toujours pas quand la mousse passa la porte de la salle de bain pour aller jusqu’à Alex. Non, à l’heure actuelle , elle était en pleine soirée mousse improvisée et elle ne le réalisait même pas. Elle était en train d’imaginer manger des lapins. Plein de lapins. Et du poisson aussi. C’était bon le poisson. Et à la fin ? Un fondant chocolat dans un coulois aux fruits des bois.

Les parfums des sels minéraux l’avaient sans doute guidés à rêver de ce dessert, toujours était-il que c’était quand elle sentit la mousse lui monter jusqu’aux oreilles qu’elle se réveilla. La petite louve s’ébroua pour se débarasser de cette sensation horrible et écarquilla les yeux. Elle se redressa, passant d’allonger dans l’eau, à assise. La seule chose qui sortit de sa bouche fut un petit :

-Oh…

Elle se leva à toute vitesse sans même prendre temps de s’essuyer, trop occupée à essayer d’essuyer toute cette mousse sur le sol en jurant à voix basse.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Ven 25 Mai - 19:59
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
Il faisait froid. Même en me collant contre le radiateur, je grelottais légèrement. Après tout, c'est un peu comme si j'avais pris une douche froide, gelée, sans me sécher pendant un long moment. Et puis, il ne faisait pas si beau dehors, alors raison de plus pour avoir froid. Ça aurait été l'été, bien sûr que j'aurais pris une douche froide - mais là, l'a pluie humidifiait l'air et le rendait plus frais. Ainsi, on pouvait dire qu'il faisait froid - trempé ou non.

Je somnolais tout de même à moitié contre la chaleur réconfortante du chauffage. Je m'y collais, me recroquevillant dans ma serviette. La chaleur se répandait petit à petit dans mon corps, mais je le sentais tout de même froid. Il avait besoin de plus de chaleur - d'être réchauffé de partout à la fois, sinon il perdrait la chaleur à peine acquise. C'est pour ça qu'un bon bain chaud - le moment venu - sera le meilleur des remèdes.

Une odeur sucrée et chimique me monte soudain au nez - et j'ouvre doucement les yeux, frottant ces derniers. Que se passe-t-il - pourquoi ais-je l'impression de me retrouver au paradis du sucre et des produits chimiques ?
J'ouvre les yeux complètement, et mon regard est attiré par de la mousse qui dépasse du dessous de la porte. Je penche la tête - que se passe-t-il ? Y a-t-il un problème ? Est-ce qu'une machine a débordé, est-ce que le bain s'est révolté ? Et ma camarade, comment allait-elle ? S'était-elle noyée, s'était-elle faite dévorée par la mousse, par son bain ? Ou aimait-elle tout simplement baigner dans un nuage de mousse ?
Inquiète, je toquais tout de même à la porte - peut-être qu'elle m'apporterait une réponse, un signe, que j'interpréterais alors soit comme une demande de solitude, soit comme un appel à l'aide.
Sauf que rien - aucun bruit de sa part. Peut-être ne m'avait-elle pas entendu, alors je toquais une nouvelle fois, plus fort. Mais toujours rien.
Alors j'ouvris la porte - et ce fut peut-être une erreur.

Un flot - que dis-je, une vague ! - de mousse se déversa alors dans le couloir et sur moi-même, et bien que je fermais la bouche et les yeux, on pouvait parfaitement entendre mes « Blblblblbl ! » de surprise.
J'entends alors des jurons - et aperçois la jeune louve occupée à nettoyer la mousse. Je tente donc de me mouvoir dans cette mer d'écume et de l'aider à nettoyer tout ce bazar - espérant que ma voix se fera entendre dans ce monde de bulles.

« Mais qu'est-ce qui s'est passé ic-blblbl ? »
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mer 6 Juin - 10:33
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   


Pendant qu’Alex remarquait la mousse Miliana grommelait. Elle n’entendit pas les moindres tocs que faisait Alex pour lui demander si elle allait bien.

Quand la porte s’ouvrit, Miliana sentit la catastrophe venir : bon maintenant il faudrait aussi nettoyer la chambre…bon au moins leur chambre était déjà pas dans le meilleur des états  donc ça ne pourrait pas être pire. Par contre l’état d’Alex, quand la mousse se déversa sur elle,  et qu’elle finit avec de la mousse de partout dans les cheveux et même avec une barbe de Père Noël sur le visage, Miliana essaya de se retenir de rire.

Elle préféra continuer à tout nettoyer pour éviter que cela ne vexe la jeune femme mais son air amusé ne trompait personne.  Finalement la jeune fille eût l’idée de me rejoindre , même si il était nature qu’elle me demande :

« Mais qu'est-ce qui s'est passé ic-blblbl ? »

Miliana soupira :

-Trop de sels minéraux. Un mélange malencontreux, et pouf ça a trop monté. Désolée…heu…j’espère au moins que l’eau chaude t’a un peu réchauffée ? Tu devrais peut-être sécher un peu ton corps ? Ou t’essuyer le visage ?

Au moins la chaleur de l’atmosphère pouvait réchauffer Alex car maintenant c’était comme un sauna.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 10 Juin - 0:19
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
C'était un désastre - il y en avait partout. De la mousse, de la mousse à en revendre - un véritable raz-de -marée, un tsunami même. J'en avais même sur moi - sur ma tête, mon corps, mon visage. Au moins, ça cachait un minimum ma nudité et mes marques aux bras - et ça, ça m'arrangeait. Ça me soulageait, même, qu'on puisse moins les voir. Et puis, être habillée de bulle, c'était un concept assez marrant, non ?

La jeune fille me répondit alors - expliquant qu'un mélange de trop de sels minéraux avait causé la catastrophe. Je soupire, acquiesçant - soit je portais vraiment la poisse, soit Nicephore était sous la fenêtre et avait causé, par notre réunion, l'apocalypse. Soit je transmettais juste le pouvoir de catastrophes à tout le monde.
Mais qui étais-je, au final ?

Elle s'excusa - et déclara qu'elle espérait qu'au moins, l'eau chaude m'avait réchauffée - avant d'ajouter que je devrait peut-être me sécher ou m'essuyer. Tout en l'aidant à nettoyer la salle de bain, je secouais la tête.

« Ça va, il fait chaud. Je m’essuierai quand on aura terminé, peut-être après un petit bain également... Mais pas trop moussant. »

J'esquisse un sourire. Je ne sais pas qui sont nos autres colocataires, mais j'espère qu'ils ne sont pas là - je n'ai pas vraiment envie qu'ils se souviennent de moi comme la nudiste chelou couverte de mousse. Et compte tenu de ma chance légendaire, je ferais bien de m'inquiéter.

Une fois la salle de bain nettoyée - à deux, ça va plus vite - je m'attaque au couloir, qui a été atteint lorsque j'ai ouvert la porte. Heureusement, il y a moins de dégâts, et c'est donc plus rapide. Je soupire une fois le travail terminé - c'est physique, tout ça.
Je regarde alors ma colocataire - un peu gênée que nous soyons toutes les deux nues. Mais c'est une fille, je ne devrais pas être dérangée.
J'enroule toutefois ma serviette autour de moi - assez pudique, et n'aimant toujours pas que l'on voit mon corps et mes marque. Puis, je regarde la fille timidement.

« Hm... Du coup, euh, tu veux que je te laisse terminer ton bain ? »
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 10 Juin - 13:44
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   


« Ça va, il fait chaud. Je m’essuierai quand on aura terminé, peut-être après un petit bain également... Mais pas trop moussant. »

Je souris en coin également, au moins sa elle avait de l'humour, c'était pas trop mal au vue de la situation. Heureusement on réussis à mettre en état plutôt rapidement le couloir...maintenant c'était sûr, leur chambre était propre. N'empêche maintenant j'avais chaud, c'est que le ménage hé bah ça donne chaud alors plutôt que bain chaud j'étais pas contre une bonne douche froide pour me détendre.
Je me ventila de la main, j'en avais presque oubliée ma nudité quand je remarquai le regard gênée de ma chère colloc. Boh...de toute façon ce n'était pas comme si j'allais lui sauter dessus parce qu'elle était nue devant moi. Pas mon genre. Puis ce n'était pas vraiment mon genre. Bon, si ça la dérange au point qu'elle s'enroule une serviette autour d'elle, que puis-je y faire? Certaines personnes étaient pudiques.

« Hm... Du coup, euh, tu veux que je te laisse terminer ton bain ? »

-Hé bien je pensais en profiter pour organiser une soirée mousse mais je pense pas que ce soit une bonne idée là tout de suite non?

Je ne pus retenir un sourire moqueur: pas pour me moquer d'elle mais simplement car je me représentais assez bien une soirée mousse là tout de suite. ça aurait été fun mais je doute que nos autres collocs apprécient cela si nous ne les avons pas consulté précédemment. Sauf si c'était des fêtards...allez savoir.

-Je vais terminer de me laver pour m'enlever la mousse puis je te laisserai prendre ma place vue que tu n'as pas l'air adepte des bains à deux

Je souris en coin puis aussitôt dit aussitôt fait, sans même vérifier qu'elle parte je me remis dans le bain, pas le moins du monde gênée d'être toujours déshabillée devant une demie-inconnue.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Lun 11 Juin - 16:06
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
La jeune fille semblait prendre mes paroles avec humour et bonne humeur - un sourire en coin se dessinant sur son visage. Elle semblait également avoir chaud, après avoir autant travaillé pour tout nettoyer - et peut-être qu'un bain ne l'intéressait plus. Moi, quel que soit le temps et la température, un bon bain bien chaud était toujours le bienvenu.

Après ma dernière phrase, la jeune fille fit une blague - ce qui me fit sourire. Une soirée mousse, pourquoi pas un jour - mais pour l'instant, j'avais vu assez de mousse pour la journée. Peut-être même pour la semaine. Quoi que, un bon bain moussant ne faisait jamais de mal...
Mais j'avais tout de même vu assez de mousse pour aujourd'hui.
La jeune fille ajouta ensuite qu'elle allait terminer de se laver pour enlever la mousse, puis qu'elle me laisserait prendre sa place vu que je n'avais pas l'air adepte de bains à deux. Je rougis légèrement, tout en serrant ma serviette autour de moi. Ce n'était pas vraiment ça, c'était plutôt que je n'étais pas habituée, et que je n'aimais pas mon corps, il me complexait - surtout avec toutes les marques qu'il avait, maintenant.
Je hausses les épaules, baissant le regard.

« Hm, c'est surtout que je n'ai jamais pris de bain à deux... »

Je ne sais plus où regarder, ni où me mettre. Je ne sais pas si je dois quitter la salle de bain, ou rester à parler avec la jeune fille. N'est-ce pas malpoli de la regarder prendre son bain ? Elle n'a pas l'air gênée, pourtant.
Je me mords les lèvres - que faire ? Dois-je la rejoindre ? Mais si elle ne veut pas ? Je ferais peut-être mieux de rester debout, à attendre qu'elle me donne un feu vert - que ce soit pour repartir dans ma chambre, ou pour rester dans la salle de bain avec elle.
Je soupire, et regarde le sol - décidant de rester et d'attendre ici.  Je m'assieds donc à même le sol, et regarde ma camarade.

« Dis, j'y pense... On est colocataire mais on ne se connaît même pas vraiment...»

Je fais une pause - on ne s'était croisées qu'une fois à un restaurant, et encore, elle m'avait tirée des griffes d'un malotru - mais je ne connaissais pas son nom, et elle ne connaissait pas le mien.
Je fais un léger sourire tout en triturant mes mains pour calmer la légère panique qui s'empare de moi.

« Je... Moi c'est Alex...»

Drôle d'endroit et de situation pour se présenter, mais on fait avec ce qu'on a.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Lun 11 Juin - 22:26
Where's the Umbrella?
ft Alex

   

   



« Hm, c'est surtout que je n'ai jamais pris de bain à deux... »

J’acquiesçai : je pouvais comprendre... Si on avait pas de frères et sœurs ce genre de choses n’avaient pas lieu. Cela me rappelait que quand j’étais petite, je prenais des bains avec d’autres loups de ma meute…pour consolider les liens. Cela ne les dérangeaient pas non plus de se montrer. Ils manquaient sérieusement de pudeur là-bas. Néanmoins cela s’arrêter à partir d’un certain âge. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pris de bain avec quique ce soit à y repenser.

-Hé bien justement tu pourrais faire ta première fois avec moi ?

Mouai bon elle était déjà gênée j’allais pas en rajouter avec ça, mais honnêtement cela n’étais pas comme si ça allait me déranger qu’elle vienne.
La jeune femme ne quitta pas la salle de bain, cela voulait-il dire qu’elle acceptait ma proposition ? Dure à savoir car elle n’enlevait pas sa serviette, elle restait juste là assise sur le sol. Ah…cette tiédeur était si agréable….que faisait-elle maintenant cette petite gerbille ? Je tournai doucement mon regard vers elle pour la regarder, les bras sur les bords du bain. Visiblement la petite gerbille avait décidée d’entamer une discussion. Cela changeait de la dernière fois que je l’avais vu. Ça avait été si amusant…je ne pus empêcher un sourire sur mon visage:

« Dis, j'y pense... On est colocataire mais on ne se connaît même pas vraiment...»« Je... Moi c'est Alex...»

-Et moi Miliana enchantée. Tu peux venir si tu veux ça me déranges pas et tu te sentiras mieux. En plus ça économisera de l’eau. En plus il reste de la mousse, ça dissimulera un peu ton corps si tu n’es pas à l’aise avec ça. Et ensuite tu pourras t’habiller tranquillement et faire ton occupation dans ton lit. Si ça te va ?


Mais comme elle ne semblait pas à l’aise il valait mieux que je me retourne pour ne pas déranger… Alex. Autant éviter de traumatiser encore plus que ce qu’elle avait été la petite gerbille.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mar 12 Juin - 22:40
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
La louve avait l'air de comprendre ma gêne, et ça me rassurait. Quelqu'un d'autre aurait pu me dire que prendre un bain à deux, ce n'était pas la mer à boire - surtout qu'elle était une fille, elle aussi, donc pas de problèmes. Peut-être était-elle habituée, et que du coup ça ne la dérangeait pas du tout - peu importe qui je pouvais être.

La jeune femme déclara alors que je pourrais faire ma première fois avec elle, et je manque de m'étouffer. Bordel, si ça continue je vais vraiment aller vérifier si Nicephore n'est pas sous notre fenêtre (bien que ça serait très étrange), car j'ai l'impression de me retrouver dans les même situation gênantes avec les mêmes détournements de phrases. Ou peut-être que c'est juste un esprit malchanceux et gênant qui me suit, peu importe avec qui je me retrouve, et que vu que j'ai plus souvent croisé Nicephore lorsque je me suis retrouvée dans des situations de gênes, j'ai cru que c'était dû à notre duo.
Je tente donc de me reprendre et de me calmer - respirant profondément.

Elle se présente juste après moi - Miliana. Je souris légèrement, lui faisant un léger geste de la tête. Elle ajoute alors que je peux la rejoindre, si je veux - ça ne la dérangeais pas, et je me sentirais mieux. Elle sortit d'autres arguments - comme quoi ça économiserait de l'eau, et que la mousse cacherait mon corps si c'est ce qui me dérangeait, et qu'en suite je pourrais être tranquillement dans mon lit.
Je réfléchis un instant, avant de m'approcher de la baignoire et de retitrer ma serviette pour me glisser dans le bain - bon sang ce que c'est bon. Je pousse un soupir de relaxation, m'installant en face de la jeune fille, me laissant couler dans l'eau chaude. Pile ce qu'il me fallait.
Je me redresse légèrement pour regarder l'hybride avec un sourire.

« Enchantée, Miliana... Ça fait longtemps que tu es ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 500
Date de naissance : 31/10/1998
Occupation : Classe 0 septième année
Messages : 201
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : proche d'un point d'eau

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Mer 13 Juin - 16:45
Where's the Umbrella?
ft Alex




Finalement ma chère colocataire me rejoignai dans le bain : elle semblait apprécier le bain. Je pouvais la comprendre, comme je l’ai dit précédemment l’eau tiède était parfaite. Elle n’était ni trop chaude ni trop froide. Mais le calme avait pris le dessus dans cette pièce, sans doute à cause du fait que nous nous relaxions, ma chère colocataire me dit alors :

« Enchantée, Miliana... Ça fait longtemps que tu es ici ? »

-Je dirais bien 4 ans oui

Maintenant j’étais en 7° année, que le temps passait vite. Soupirant doucement, mon regard fixa la jeune femme face à moi :

-Et toi ?

Après sa réponse le silence retomba et le temps passait doucement, je jouais doucement avec l’eau quand je remarquai les traces sur mon corps, il commençait à se friper et de ce que je pouvais sentir mes cheveux frisaient légèrement. Valait-il mieux se sécher.

-Je pense qu’il est temps qu’on y aille qu’en penses-tu ?

Doucement je me levai, laissant l’eau couler sur mon corps, attrapant une serviette que j’enroulai autour de mon corps avant d’en poser une seconde sur le bord du bain au cas où elle ne voulait pas que je vois son corps et qu’elle se lève. Il était sans doute temps de nous reposer après toute cette histoire maintenant
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 397
Occupation : 5e Année
Messages : 152
Date d'inscription : 03/03/2018
Localisation : Dans un monde virtuel

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 17 Juin - 19:30
ft. everyone
I'm siiiinging in the rain ~
Yo...Where's the umbrella...?
Le bain était pile à la bonne température - même si parfois, j'aimais le prendre plus chaud. J'aimais la chaleur de l'eau, j'aimais lorsque mon corps fondait totalement, se relaxait sous la température. J'aimais lorsque mes membres se détendait au point de ne plus les sentir - que je ne sois plus qu'une poupée de chair, immobile, qui ne peut plus se mouvoir.
Mais l'eau tiède était parfaite également - elle m'empêcherait de tomber malade à cause d'un changement de température trop radical.

La jeune fille répondit à ma question - quatre ans déjà, qu'elle était là. Ça faisait longtemps - moi, j'étais encore nouvelle, si on peut le dire. Mais il s'était passé tellement de choses, j'avais l'impression que cela faisait des années que j'avais quitté le nid familial et que je m'étais retrouvée à Monokuro... Et malgré toutes mes folles et désastreuses aventures, ma vie ici était bien meilleure qu'avant. Enfin, peut-être que c'est moi qui voyait tout différemment - que j'avais tout pour être heureuse, dans le monde des humains, mais que j'avais été trop aveugle pour le voir.

Miliana me retourne alors ma question - et je la regarde quelques instants avant de lui répondre:

« Je ne suis pas arrivée il y a très longtemps... Pas plus de quelques mois, je dirais ? Je ne sais plus vraiment, à vrai dire... »

Je feins un sourire, alors que le silence retombe dans la salle, nous laissant un moment de relaxation et de calme. Ma colocataire jouais avec l'eau, tandis que je regardais le plafond tout en réfléchissant à divers sujets philosophiques - avez vous remarqué qu'on pense toujours à ça lorsqu'on se lave ? Notre aire du cerveau s'occupant de la philosophie devait s'entremêler avec l'aire de la propreté et du nettoyage - tout comme l'aire des pieds se mêlait à l'aire du plaisir, ce qui créait le fétichisme des pieds.
Et voilà, je suis repartie dans des réflexions étranges.

Heureusement, Miliana me sortit de mes pensées en déclarant qu'il était peut-être temps d'y aller - se levant sur ces mots. J'acquiesçais, la laissant enrouler une serviette autour de son corps - alors qu'elle en posait une autre à ma disposition. Je la gratifia d'un sourire, avant de me lever en m'enroulant dans la serviette pour me sécher. Mes affaires étant restées dans ma chambre, je regarda la jeune fille.

« Merci pour le bain... J'espère qu'on se croisera plus souvent, maintenant qu'on se connaît. Enfin, on devrait se croiser plus souvent même, ça serait sympa. »

Je lui sourit, resserrant la serviette autour de moi.

« Bon... Je vais retourner dans ma chambre. Bonne fin de journée, et à bientôt j'espère ! »

Je me tournais alors pour retourner dans ma chambre, me rhabiller - et m'enfouir sous les couettes.
Comme quoi, aucune journée n'était reposante à Monokuro.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le Pensionnat :: le labyrinthe fleurit-
Sauter vers: