Revenir en haut
Aller en bas

Partagez | 
 

 The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Royauté

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Age : 23

Clochettes : 175

Date de naissance : 11/06/1994

Messages : 64

Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )    Mar 10 Avr - 0:13

The lion sleep tonightMa tête est embrouillée. Si embrouillée que je n'arrive même plus à me concentrer en cours. La seule chose que j'ai a faire cette année, c'est être le plus sérieux et attentif possible pour réussir mes examens et m'envoler, pour la deuxième fois de ma vie, de mes propres ailes. Etant le dernier de la famille royale, je n'ai pas trop de contraintes contrairement à mes autres frères. Luka à déjà fait sa vie, et commence à la posée. Kentaru et Tomaru se disputent toujours pour savoir qui prendra la suite de notre père. Ma famille étant au courant des mes rupture de fiançailles, ils se sont focalisés sur le fait de me trouver une nouvelle fiancée pour les alliances politiques. Je n'ai nullement la tête à cela, je les laisse gérer.

Je ne me remets toujours pas que Cookie m'est laissé. Une aussi longue relation ne s'oublie pas du jour au lendemain. C'est pour cela que je me focalise sur mes cours et mes révisions. Et quand le cœur et la tête ne sont pas en possibilité d'étudier, je me met à jouer. Cela me calme et m'apaise. Au moins ainsi, on peut dire que je dégage des émotions quand je sors mon violon pour gratter quelques notes. Mais un jour, rien n'allait plus. J'ai littéralement fondu en larmes, sans sortir le moindre son, comme d'habitude. C'est à ce moment, que sans crier gare, une jeune fille s'est mise à m'enlacer dans ses bras, pour me ... consoler. La seule personne qui m'a fait des accolades similaires, aussi tactiles c'était mon ex fiancée. A ce contact, je me suis rendu compte que la chaleur humaine allait me manquer. J'en ai donc profité ce jour là, en me laissant aller, vidant mes émotions et cajolant le corps qui s'offrait à moi.

Depuis ce jour, Dolorès est devenue ma consolatrice. Une fille qui vous prends dans ses bras. C'est comme une relation maternante en quelque sorte. Je me suis senti bien. De là à dire que j'éprouve des sentiments, non. Mais depuis, je lui en doit une. Je ne supporte pas de devoir quelque chose à quelqu'un. Enfin bref. J'ai donc recroisé cette jeune femme dans les couloirs de l'école deux trois fois, sans jamais vraiment osé l'aborder, ou lui '' adresser la parole ''. Je ne suis pas à l'aise avec les gens après tout. Etre réservé et muet n'est pas un avantage en société. Mais un jour, j'y arriverais et j'irais la remercier comme il se doit. Comme on me l'a appris.

Regardant le beau temps de part ma fenêtre de chambre, le bouquin dans la main, je décide de sortir de ma pièce, et d'aller prendre l'air dehors, tout en continuant à étudier mon livre de cours sur ... les potions. Qu'est ce que je m'en fiche des potions. Mais je veux juste mon diplôme et être tranquille. Marchant le nez dans le livre, j'arrive vers un arbre, dans un coin à l'ombre. C'est parfait. J'accole mon dos, sans trop froisser mes petites ailes de merles, contre le tronc, et continue ma fascinante lecture.

Mes yeux se ferment. Non c'est pas le moment de dormir. Mais le sifflements des oiseaux m'endors. Cela me rappelle les douces chansons de ma maman avant de bercer le soir au moment du coucher. Je me laisse porter par cette mélodie, puis mes yeux ainsi que mon bras finissent par se laisser tomber. Qu'est ce qu'on est bien là. C'est dommage qu'il ne fasse pas un peu plus chaud. Tiens ? Quelle est donc cette chaleur agréable ? Elle m'est familière. Ou est ce que je l'ai déjà sentie ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Age : 22

Clochettes : 225

Date de naissance : 26/09/1995

Occupation : Élève en dixième année

Messages : 101

Date d'inscription : 19/01/2018

MessageSujet: Re: The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )    Ven 27 Avr - 23:42

The lion sleep tonight
@Larsaru Krukow Cour extérieure
Comme à son habitude, la demoiselle aux oreilles de chat prenait un grand plaisir à se promener dans les jardins du pensionnat. Respirer l'air frais du dehors, éviter les foules bruyantes, profiter des doux rayons du soleil avant les lourdes températures estivales... C'était le cadre idéal pour siroter un petit café entre deux heures de cours.

Dolorès faisait sa petite routine, laissant ses pieds, chaussés de baskets blanches, la guider mécaniquement. Ce parcours, elle le connaissait par coeur, par coeur comme ce goût légèrement amer que lui offrait sa boisson. Doucement, elle continuait de marcher. Elle se dirigea tranquillement vers l'une des portes d'entrée du bâtiment principal de Monokuro avant de faire un arrêt.

Elle n'avait pas envie de rentrer. Pas maintenant. Il restait encore beaucoup de temps avant le cours d'économie.

Dolorès tourna alors les talons à cette fameuse porte et observa la cour qui s'offrait à elle. Quelques hybrides étaient assis de ci et de là, pas de quoi couper trois pattes à un canard. Cependant, son attention se posa sur un noiraud en retrait, adossé à un arbre. Bien que semblant dormir paisiblement, un livre sur les genoux, son fin visage affichait une certaine tristesse ou peut-être une lassitude.

Ce monsieur, la brunette le connaissait : un certain Larsaru. De ce qu'elle se souvenait, le pauvre petit merle devait être muet. L'appercevoir à nouveau lui rappela cette fameuse journée où ils s'étaient rencontrés.

Pour une raison qui lui était en partie inconnue, ce jeune homme s'était isolé et avait versé de grosses larmes sans arriver à s'arrêter. Ne pouvant rester insensible à sa détresse, Dolorès avait eut le réflexe, aussi sympathique qu'idiot, de venir le consoler par un gros câlin. Au premier abord, un pareil geste ne lui ressemblait pas... Mais seul son don faisait office de barrière dans ces moments-là. Dolorès n'était pas une fille froide et encore moins, insensible...

Par conséquent, le noiraud avait ouvert les vannes jusqu'à s'en assécher les paupières et la brunette avait dormi 18 heures, après l'absorption d'une pareille peine de coeur.

Quelle journée...

Depuis lors, les deux étudiants ne s'étaient échangés que quelques regards sans pour autant se parler. Malgré cette étreinte chaleureuse et réconfortante, ils ne restaient pour l'heure que de simples connaissances.

Buvant sa dernière gorgée de café et prenant soin de jeter son gobelet à la poubelle, Dolorès s'approcha de Larsaru, curieuse. Il dormait à poing fermé. Il devait être fatigué... L'humaine allait devoir faire attention si elle ne voulait pas faire une sieste improvisée en cours d'éco'.

Toujours debout, elle se pencha légèrement pour voir ce que Larsaru lisait avait de piquer du nez. Il y avait un bouquin assez conséquent et quelques feuilles bristols sur lesquelles étaient ratifiées des notes de cours de potion.

...

Ah.

Dolorès eut à peine le temps de sourire qu'une brise pas si légère emporta les premières feuilles de cours. La brunette arriva à en attrapper quelques unes, mais trois lui avaient échappées.

Paniquée sur le moment, Dolorès posa sa main sur le bras de Larsaru et le secoua doucement.

- Hey ! Hey ! Larsaru, tes cours ! s'exclama-t-elle d'un ton proche du fort murmure, elle ne voulait pas effrayer cette tête d'ange endormie.


[HRP : Un gros désolé pour le retard. Bon courage !]

@DDS


Dernière édition par Dolorès Moretti le Mar 1 Mai - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Royauté

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Age : 23

Clochettes : 175

Date de naissance : 11/06/1994

Messages : 64

Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )    Lun 30 Avr - 17:56

The lion sleep tonightMe voilà secoué en pleine sieste. Prenez garde au loup qui dort. Ce n'est pas bon de me réveiller en plein milieu d'un rendez vous avec le sommeil. J'ouvre les paupières, tout doucement, clignant des yeux pour retrouver pleine conscience. C'est le flou, mais je distingue une silhouette. Elle me parle. Tel un murmure qui atteint mes oreilles, je ne distingue pas tout ce qu'elle me dit. Je me redresse droit contre le tronc de l'arbre sur lequel je suis adossé, me frotte les paupières avec ma manche. Il me faut bien deux bonnes petites minutes pour refaire surface avec le monde réel.

Je regarde devant moi. Je la reconnais. C'est Dolorès. Qu'est ce qui se passe ? Je ne suis pas en train de pleurer. Les larmes ne coulent point sur mon visage. Je la regarde d'un air interrogateur. Puis, je perçois des feuilles dans sa main. Je fixe mon livre, les feuilles, mon livre. Mes fiches de révision. Je regarde autour de moi et en voit éparpillées un peu partout. Le visage déconfit, je me redresse vite fait bien fait, et cours après les fiches volantes. Je les ramasse, ces petites chipies qui ne souhaitent que prendre le chemin de la liberté. La liberté elles l'auront quand mes examens seront terminés pas avant.

Une fois mes affaires récupérées, je me dirige vers Dolorès pour qu'elle me redonne la suite de mes papiers. C'est peux être le moment de la remercier pour ce qu'elle a fait pour moi la dernière fois. Je la regarde, un peu gêné, mais toujours avec un visage et une posture neutre. Après tout, cela fait plusieurs fois que j'essaye de lui '' parler '', mais le courage me manque à chaque instants. Puis dire merci à un chat, c'est délicat, en sachant que se sont les ennemis naturels des merles. Je place mes feuilles dans mon bouquin, que je tiens dans ma main. Avec celle de libre, je commence à sortir mon portable de ma poche. Je commence a tapoter sur mon clavier, tout en réfléchissant à la formulation de politesse. C'est alors qu'une chanson me vient en tête pour la remercier.

- '' Thank you for being a friend (I wanna thank you) " Andrew Gold, Thank you for being a friend

Cette phrase est sortie de ma bouche comme de par hasard. Mon don est certes utile pour m'exprimer, mais il est imprévisible par moment. Je tiens tout de même à montrer le message que j'ai écris à ma consolatrice. Je lui ai donné ce titre, car en rien elle n'était obligé de me consoler la première fois, ni de m'aider pour cette fois ci. Je lui tend mon téléphone devant elle pour qu'elle puisse lire mes notes.

Merci beaucoup pour ton aide. Pour mes fiches et aussi pour la dernière fois....Je...Je n'ai pas l'habitude de me faire cajoler. Enfin plus maintenant. Merci d'être venu me réconforter. Je me suis senti mieux. J'ai voulu te remercier pleins de fois, sans y être parvenu. Encore désolé

J'ai bien été éduqué par ma famille. En tant que personne appartenant à la royauté, nos bonnes manières nous ont appris à être courtois et reconnaissant envers ceux qui nous viennent en aide.

Les phrases de Larsaru:
 

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Age : 22

Clochettes : 225

Date de naissance : 26/09/1995

Occupation : Élève en dixième année

Messages : 101

Date d'inscription : 19/01/2018

MessageSujet: Re: The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )    Sam 12 Mai - 10:52

The lion sleep tonight
@Larsaru Krukow Cour extérieure
Dolorès regarda le noiraud se lever d'un bond pour récupérer ses feuilles de cours. Elle ne rit point par politesse, mais ce n'était pas l'envie qui manquait ; la scène paraissait sortir tout droit d'un film tellement elle était improbable.

Larsaru parvint alors à attraper ses feuilles de révision capricieuses et revint vers la brunette. Cette dernière lui tendit les dernières feuilles avec un large sourire.

Bien que l'occasion s'était présentée plusieurs fois, le noiraud n'avait pas dit un mot, n'avait émis aucun son. Cela surprit Dolorès qui l'observait ranger ses affaires et taper sur son téléphone. Il est vrai qu'à leur première rencontre, malgré les larmes qui coulaient, il était resté muet comme une carpe.

Muet. Elle avait eu vent qu'une personne muette se trouvait à l'école, se pouvait-il qu'il s'agisse de lui ?

Prise dans ses quelques réflexions, elle sursauta légèrement lorsque Larsaru se mit à chanter une phrase. Ne s'y attendant pas, elle n'avait pas tout mémoriser et traduit, mais... C'était de l'anglais ?

- Euh... Eh, you're welcome... ? And... Sorry for waking you up, répondit-elle maladroitement, ne se doutant pas un seul instant que chanter faisait partie du don du jeune homme muet.

Elle n'était pas fute fute tous les jours.

Soudain, Larsaru finit de tapoter l'écran tactile de son téléphone et tendit ce dernier à Dolorès. Toujours à l'ouest, la jeune femme se saisit de l'objet et commença à lire le texte. Il parle anglais, mais écrit comme tout le monde... "Bon, ne cherche pas Dolo, ne cherche pas plus loin" songea-t-elle.

Elle sourit tendrement.

- Il n'y a pas de soucis, ça me faisait mal au coeur de te voir tout seul dans cet état là, donc j'ai voulu agir et je n'ai pas trouvé mieux que de te... "Cajoler". Ca fait toujours du bien de se laisser aller et ce n'est pas parce qu'on est un homme ou pas qu'on ne peut pas pleurer de temps en temps. Même si ce genre de chose ne me ressemble pas vraiment, je ne me jette pas dans les bras de tout le monde ahaha...

Elle toussota.

- Si cela a pu t'aider, ça me rassure. J'avais peur d'avoir été un peu trop intrusive... Un peu comme maintenant. Désolé de t'avoir réveillé, d'ailleurs. Tu semblais dormir paisiblement... Pardon.

N'était-ce pas là, un concours de "je suis désolé" ? Dolorès rendit le téléphone à Larsaru.

- J'avoue que ça me travaille un peu... Tu parles anglais, mais tu écris dans notre langue... Pourquoi ?


@DDS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Royauté

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Age : 23

Clochettes : 175

Date de naissance : 11/06/1994

Messages : 64

Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )    Sam 12 Mai - 18:10

The lion sleep tonightPourquoi essaye t-elle de me parler dans une autre langue ? C'est sûrement à cause de mon don. Il est vrai que je peux sortir des phrases un peu incompréhensibles. Ce qui compte c'est qu'elle reparle un langage que je comprends et qui lui est facile de parler. Le plus important, c'est qu'on arrive à se comprendre. Je l'écoute attentivement. Il est rare de croiser une personne comme Dolorès, qui console des personnes pour les faire se sentir mieux. Ce n'est pas désagréable de la côtoyer. Elle est la première à agir de la sorte. De quel monde vient elle pour être aussi dévouée, sensible et rassurante ?

Il ne faut pas qu'elle s'excuse, elle a bien fait. Si elle ne m'avait pas réveillé, toute mes fiches de révision seraient encore en train de voler dans toute l'école. Je ne me serais pas amusé à tout ramasser, et à joué au jeu de piste, juste pour des fiches de révisions sur les cours de potions. J'aurais tout recommencé. Donc heureusement qu'elle est intervenue. Encore une fois, je lui en doit une. Je devrais commencer à noter dans un coin le nombre de dettes que j'ai envers Dolorès.  

Je commence à tapoter sur mon clavier la réponse que je veux lui transmettre. Mais une autre question vient à mon oreille. C'est pour cela qu'elle s'est mise à parler bizarrement au début, elle a voulu s'adapter à moi je présume. Le tout est de lui expliquer clairement à l'écrit, comme cela, elle ne sera pas perdue avec moi. Je lui tends à nouveau mon téléphone.

Ne t'excuse pas, tu as bien fait de me réveiller. Sinon j'aurais dû recommencer mes fiches de révisions depuis le début. Je t'en doit encore une. En tout je t'en doit deux. Merci Dolorès, oh grande consolatrice. Désolé d'avoir chanter une autre langue, mais c'est à cause de mon don. Je suis muet. Et je ne peux m'exprimer qu'à travers des paroles de chansons connues. Voilà voilà. Je sais c'est bizarre, mais c'est mon don. C'est déjà suffisamment contraignant pour moi de pas chanter quand bon me semble, alors je profite du don qui m'est donné d'avoir. Je vais te montrer.

Je me concentre, les yeux en l'air pour réfléchir à ce que je pourrais bien lui dire sous forme de paroles. Hum .... Quelque chose pour dire merci ? Quelque chose pour exprimer ma gratitude, mais dans la langue d'ici. Puis justement une phrase me vient pour le langage. Elle peut être adéquate. Espérons qu'elle en comprenne le sens. Je commence à ouvrir ma bouche pour émettre un joli son.

- " Chacun parle sa propre langue , Très souvent elle tangue, Entre le Ying et le Yang " Amir, Les rues de ma peine

Je la regarde ensuite avec des yeux neutres mais qui ne demande qu'à savoir si ma prestation lui a plu. En tant que chanteur, on ne souhaite qu'une chose : plaire à son public. D'un naturel discret, j'ai tout de même le souci de savoir si je plais ou non aux autres.

Les phrases de Larsaru:
 

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Age : 22

Clochettes : 225

Date de naissance : 26/09/1995

Occupation : Élève en dixième année

Messages : 101

Date d'inscription : 19/01/2018

MessageSujet: Re: The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )    Sam 19 Mai - 15:22

The lion sleep tonight
@Larsaru Krukow Cour extérieure
Larsaru tapotait sur l'écran de son téléphone, sans doutes pour écrire un nouveau message. Dolorès était très curieuse de sa réponse, ne comprenant pas pour le moment, comment fonctionner la communication chez le jeune homme.

La tête légèrement penchée sur le côté, elle se mit à lire les quelques mots digitaux qui lui étaient adressés. Les termes "ô grande consolatrice" lui arrachèrent un petit rire, mais "muet" la refroidit un peu. Elle était peinée pour lui, il n'avait pas la chance de parler librement... Mais elle garda le sourire pour ne pas le faire culpabiliser davantage.

Aussitôt dit, aussitôt fait, Larsaru se mit à chanter d'une voix mélodieuse. Le timbre de sa voix était merveilleux... Le destin était bien cruel d'avoir osait touché à des cordes vocales pareilles.

- Tu as une belle voix, c'est vraiment triste... Et ça ne doit pas être simple de trouver une ligne de chanson qui corresponde à ce que tu souhaite exprimer. Tu as beaucoup de courage.

Un sourire chaleureux se dessina sur les lèvres de Dolorès. Tout le monde avait des problèmes plus ou moins grave, mais les handicaps touchaient beaucoup la brunette.

- D'ailleurs, dit-elle tout en secouant la tête, tu ne me dois rien. Je n'ai pas agit dans le but de recevoir quelque chose en retour. Même si mon don est un peu contraignant, je suis contente de pouvoir aider certaines personnes à se sentir mieux.

L'humaine afficha une mine motivée et déterminée.

- Je ne sais pas ce qui t'as rendu triste l'autre jour et je ne chercherai pas à en savoir plus, mais tu peux toujours venir me voir si tu as un coup de blues. Maintenant, hm... Je vais peut-être te laisser réviser... J'ai assez fait ma curieuse, ahah...

Avec un sourire nerveux, elle commença à se lever. Il aura beau dire, elle s'en voulait quand même de l'avoir réveiller.


@DDS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )    

Revenir en haut Aller en bas
 

The lion sleep tonight ( Feat Dolorès consolatrice )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le pensionnat magique :: Cour extérieure-