Love story ( feat MIN HO HUAN )

Age : 19
Clochettes : 164
Date de naissance : 03/09/1998
Occupation : Classe 2 / Coursière / Entremetteuse
Messages : 57
Date d'inscription : 26/03/2018
Localisation : Always running

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Jeu 5 Avr - 22:44
Love story

On sonne la fin des cours. Le cours de philosophie de Monsieur DE NOGARET était particulièrement intéressant aujourd'hui. Je ne suis pas vraiment une élève surdouée, mais je suis sérieuse. J'ai donc des notes honorables pour faire bonne figure dans la classe 2. On est pas des cancres dans la famille. Je vais honneur à ma lignée. Rangeant mes affaires dans mon sac à dos, une fille de ma classe me demande si je peux l'accompagner faire du shopping. Je refuse gentiment sa proposition. Est ce qu'elle a bien vu mon style vestimentaire ? Je ne suis pas la meilleure pour ce genre de chose. Je suis sûre qu'il y a des personne au sein de cette école plus forte dans ce domaine que moi, c'est même une certitude, comme Satine ChûChû. Elle est réputée pour être la meilleure. Mais pourquoi pas un de ces jours ? Mais là, j'ai autre chose de plus '' urgent'' à faire.

Casquette sur la tête, tregging clair et débardeur blanc, je me dirige vers la bibliothèque. Je viens de terminer mon livre de chevet pour la unième fois cette nuit, et je suis à la recherche d'un nouveau livre à dévorer des yeux le soir avant de rejoindre le pays des songes. Je suis très littéraire comme mon papa. C'est lui qui m'a transmis son amour pour la littérature. Et bien entendu, tout comme lui, je suis captivée par les histoires d'amour romantique. On ne dirait pas au premier abords, mais je suis très sentimentale et fleur bleue. Sous cette allure de garçon manqué, ce cache une jeune adolescente à la recherche d'un prince charmant.

*Grande inspiration* Ahh !!! Cette bonne odeur de livres et de papier. Rien ne remplace un bon bouquin. Je pourrais rester des heures ici dans cette bibliothèque, rien que pour l'odeur qu'elle dégage. Je suis comme au paradis ici. Bon je préfère de loin profiter de l'extérieur et de l'herbe bien fraîche. Mais la bibliothèque fait parti de mon top 10 des endroits où j'aime être. Il y a tellement d'endroits où j'aime être qu'il est difficile pour moi d'en faire un réel classement. Mais un jour je le ferais, c'est marqué dans mon agenda. Etant entrée dans un lieu dit public, par respect, je retire ma casquette du haut de mon crâne et la tiens dans ma main. Mes cheveux sont un peu décoiffés, comme d'habitude. Vive les mèches rebelles.

Longeant les longues allées, je me perds à travers tout ces rayons et ses livres. Perdre dans le sens positif. Se perdre parmi tout ces rayons est un pur bonheur, une valse tourbillonnante dans laquelle je me suis retrouvée de ma part ma propre volonté. Personne dans ma classe n'est au courant de ma lubie littéraire à l'eau de rose. C'est mon petit jardin secret. Tout le monde dans ma classe me voit comme la fille parfaite, mais je suis loin de l'être. Nous avons tous nos défauts. Et comme dirait Voltaire'' Il faut savoir cultiver notre jardin ''. Très bonne oeuvre au passage. L'amour y est tellement tourné en dérision que s'en est très drôle.

J'arrive enfin, à force de flâner, dans le rayon qui m'intéresse. Les histoires d'amour sont multiples et assez redondantes. Je voudrais quelque chose qui change de l'ordinaire. Une oeuvre ou une fiction originale. Et non je ne suis pas une adepte des vampires qui scintillent au soleil. Vous n'avez donc jamais lu '' Dracula''. Levant la tête et faisant glisser mon index sur les dominos de dos des livres face à moi, j'effleure par accident la main d'une autre personne. Une main blanche, aussi pure que la neige en hiver. Je relève les yeux pour regarder cette personne. Mes yeux se mettent à briller, mes joues légèrement à rosir. Je ne suis pas timide d'ordinaire, mais face à une beauté pareille, on ne peut pas rester de marbre. Devant un homme aussi beau, je ne peux qu'avoir ce type de réaction physiologiques.

- " Désolé d'avoir toucher votre main. Je ne fais pas attention à ce qui m'entoure quand je cherche un livre ''

Ces yeux. Ils sont magnifiques. Comment ne pas être conquises devant des yeux aussi pétillants que les pépites d'or. Ils scintillent d'un doré aussi puissant que les flammes d'un volcan. Je me sens toute déstabilisée, alors que cela ne me ressemble pas. Qu'est ce qui me prends tout d'un coup ?

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Age : 35
Clochettes : 226
Date de naissance : 30/05/1983
Occupation : Documentaliste
Messages : 43
Date d'inscription : 05/03/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 8 Avr - 17:12
Love Story ♪
@Aéris Sini Bibliothèque
Petit à petit, le soleil déclinait vers l'horizon, annonçant la fin de journée tant attendue qui arrivait désormais à grands pas. Cette fameuse journée avait été bien agréable et ensoleillée comme en pouvait témoigner ce ciel bleu, tirant doucement vers des teintes orangées. Douce pour certains, elle fut malheureusement très chargée et pénible pour le documentaliste. Le travail n'avait point manqué dans cette bibliothèque.

Des étudiants quémandant des conseils pour leurs exposés, des relectures de projets tutorés, des réunions à gogo avec les professeurs, du rangement, de la paperasse, une panne informatique... Et cette fameuse migraine hebdomadaire qui montrait à nouveau le bout de son nez...

C'était tout ou rien. Il allait être bon d'aller décompresser un peu autour d'un verre ou devant un bouquin sous les couvertures.

Assis dans son fauteuil - son fidèle ami de tous les jours - et équipé de ses lunettes de repos, Min-Ho s'attaqua à sa dernière tâche de la journée : l'inventaire d'une partie de la bibliothèque. Travaillant seul, il était plus judicieux d'y procéder par secteur et non pas tout d'un coup, sauf si l'envie lui prenait d'y passer une nuit blanche. Très peu pour lui.

Attrapant les quelques feuilles agrafées et un stylo, il se leva de son bureau. La sonnerie toujours aussi agréable retentit, suivit de glissement de chaises et de pas précipités. Que de bruits agréables lorsqu'un mal de tête arrivait peu à peu... Min-Ho s'approcha de la rangée dédiée aux ouvrages romantiques et épistolaires, entamant son comptage.

La grue perdit peu à peu la notion du temps et ne prêtait guère une grande attention autour de lui. Peu de personnes venaient à cette heure-ci, il n'y avait donc pas grand chose à craindre.

Sa main parcouru une rangée de livres, les doigts caressant leur dos avec douceur. Min-Ho était si concentré qu'il ne remarqua qu'au dernier moment qu'une petite main avait effleuré brièvement la sienne. Par réflexe, il tourna la tête pour voir à qui appartenait cette fameuse main.

D'un fin sourire charmeur, le blandinet balaya son expression épuisée par le travail. Il remonta soigneusement ses lunettes le long de son nez tout en se redressant sur ses jambes. Ses feuilles et son stylo toujours en main, il observait la jeune fille qui s'excusait platement devant lui.

Il la connaissait. Cette noiraude aux yeux ambrés était une habituée des lieux. Il l'avait vu de nombreuses fois flâner dans la bibliothèque à la recherche d'un ouvrage à dévorer des yeux. Elle n'était pas la seule à présenter des symptôme de "rat de bibliothèque", mais c'était toujours assez amusant à regarder du coin de l'oeil. D'autant plus que la jeune hybride semblait déstabiliser. La maladresse dans toutes sa splendeur. La situation arracha un léger rire à Min-Ho.

- Il n'y a pas de soucis Aeris, tu n'as rien fait de mal. Tu sembles chercher quelque chose, n'est-ce pas ? Est-ce que je peux te renseigner sur quoi que ce soit ?

Toujours, il sourit.


@DDS
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 164
Date de naissance : 03/09/1998
Occupation : Classe 2 / Coursière / Entremetteuse
Messages : 57
Date d'inscription : 26/03/2018
Localisation : Always running

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Lun 9 Avr - 8:33
Love story

Ce sourire. Ce regard à travers ces lunettes fines, donnant au documentaliste une attitude encore plus mature et masculine, voilà ce qui me fait fondre. Puis il connait mon nom. Je ne pensais pas être connu aussi envers le personnel de l'école. Que les élèves me reconnaissent de part ma gentillesse, de part mes performances athlétiques, de ma part mon pouvoir aussi, mais de part mon coté '' rat de bibliothèque'', je n'y aurais jamais cru. Cela a pour effet de me mettre en émoi. Je suis en train de lui parler et il est disponible pour m'aider dans ma recherche.

- " Renseigner oui. Mais vous êtes peux-être déjà occupé ? Je ne voudrais vous déranger "

Il doit probablement faire un inventaire. Stylo et feuille en main, le documentaliste est occupé dans ses occupations. Si je me manifeste, il sera retarder dans son travail. Et même si son sourire faut tout l'or du monde, je pense qu'il ne pense qu'à une chose : terminer son travail et pouvoir se reposer. C'est pour cela que je suis ici, prendre un bon livre comme je les aime, pour pouvoir le dévorer des yeux sous ma couette à l'heure du coucher. Mais en y réfléchissant bien, car il m'arrive de réfléchir, si je lui demande maintenant, on perdra moins de temps tout les deux. Même si, personnellement, rester le plus longtemps ici à le contempler ne me déplais pas, au contraire.

- " Vous auriez un livre à me recommander. Un livre avec une belle histoire d'amour, bien romantique, mais qui soit originale. Je me lasse un peu ces derniers temps. Le déroulement et les personnes se ressemblent tous. C'est redondant à la longue "

Nous sommes dans une bibliothèque, ma voix est donc basse et murmurante. Et aussi, je ne voudrais pas que d'autres personnes me voient ici. Je ne suis pas connue pour mes hobbies littéraires, surtout ceux là, qui vise à me languir d'histoires à l'eau de rose. On a tous nos secrets. Celui là c'est le mien, et je suis heureuse de le partager avec ce magnifique et adorable documentaliste. Si seulement je pouvais trouver une histoire d'une fille qui tombe amoureuse de son bibliothécaire. C'est juste un exemple comme un autre.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Age : 35
Clochettes : 226
Date de naissance : 30/05/1983
Occupation : Documentaliste
Messages : 43
Date d'inscription : 05/03/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 15 Avr - 0:53
Love Story ♪
@Aéris Sini Bibliothèque
Oooh, la petite choupette ne voulait pas déranger le gentil documentaliste. C'était attendrissant.

En temps normal, Min-Ho aurait prit un malin plaisir à taquiner la jeune étudiante qui semblait le dévorer du regard... Cependant, aujourd'hui, ses neurones étaient bien trop fatigués pour chercher d'eux-même une source d'amusement. La taquinerie sera donc pour une prochaine fois.

Faisant tourner son stylo entre ses doigts, la grue se pressa de répondre à la petite louve.

- Je suis, certes, en plein travail, mais renseigner les précieux élèves de ce pensionnat fait aussi partie de mon travail. Ne t'inquiète donc pas, tu ne me déranges pas.

Son sourire chaleureux allait de paire avec son regard bienveillant. On oublierait presque que ce monsieur était un fin séducteur, coureur de jupons et de caleçons.

Il écouta d'une oreille attentive la requête de la demoiselle, rassemblant ses méninges pour lui répondre de manière lucide.

- Une romance, n'est-ce pas ? Je dois bien avouer qu'il est difficile de trouver une histoire alléchante, dépourvue de personnages aussi niais les uns que les autres. Après tout, les romans d'amour sont souvent vulgarisés, sans saveurs et beaucoup de personne s'en moque. A croire que l'ensemble des auteurs se sont contentés d'écrire sur des torchons après une virée au bar.

Ah la fatigue, quand elle nous tient... Min-Ho ne put s'empêcher d'étaler sa science personnelle au travers d'un petit monologue et de phrases balancées au grès de son esprit. Introduction, développement, conclusion ? Kézako ?

Le documentaliste tourna alors les talons et s'avança de quelques mètres, continuant de parler autant à la jeune fille que pour lui-même.

- On reproche à ces ouvrages d'être parfois trop clichés, parfois trop abstraits... Mais en soit, les sentiments amoureux nous échappent à tous et ils sont bien difficiles à retranscrire à l'écrit.

La grue marqua un temps d'arrêt, songeuse l'espace de quelques secondes.

- Comme toutes les émotions que puissent éprouver un hybride, l'amour ne se définit pas par une simple tendance ou un simple schéma. C'est bien plus complexe. Malheureusement, tous les romans se ressemblent et suivent à la lettre une sorte de charte ou des codes sociaux bien ancrés...

Il s'arrêta devant une rangée et s'accroupit pour attraper la tranche d'un livre, noyé dans l'étagère. De l'extérieur et à cause de sa couverture robuste, il semblait neuf. Cependant, les pages jaunies par le temps trahissaient son âge bien avancé.

Min-Ho se releva et poursuivit.

- Il ne me semble pas que tu ais emprunté ce roman jusqu'à aujourd'hui, annonça-t-il en feuilletant quelques pages du bouquin, avant de le tendre à Aeris. Il est assez ancien et sa couverture rustique laisse un peu à désirer, mais c'est un roman assez intéressant. En bref, c'est un homme qui rencontre le fantôme d'une femme dans le coma, leurs sentiments sont au coeur du récit, loin des descriptions passionnées, niaises ou charnelles habituelles. Un amour impossible ? A toi de voir.

Rayonnant comme à son habitude, le blandinet se gratta doucement l'arrière du crâne, avec une légère mine de faux embarras.

- Enfin ! Je parle beaucoup trop ! J'espère que ce roman correspondra à tes critères. N'hésite pas à me faire part de tes retours.

Pensant l'échange terminé, Min-Ho ramena son attention sur la longue liste qui l'attendait dans sa main droite. Contre toute attente, la pensée de devoir poursuivre son inventaire le fit longuement soupirer. Péniblement, il se remit au travail, oubliant la noiraude à côté de lui.

Le tact ? Mais voyons, il est crevé !


@DDS
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 164
Date de naissance : 03/09/1998
Occupation : Classe 2 / Coursière / Entremetteuse
Messages : 57
Date d'inscription : 26/03/2018
Localisation : Always running

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Lun 23 Avr - 12:00
Love story

Je suis rassurée de savoir que je ne dérange point le magnifique documentaliste. Mais au vu de la liste qu'il a dans la main, je suis en train de le ralentir. Je m'en veux un peu de lui avoir demander conseil. Mais lui seul est en mesure de me documenter et d'être d'un conseil avisé en ce qui concerne mes lectures. Est ce que lui aussi un adepte des histoires d'amour ? A t-il une petite copine, ou un petit copain on ne sait jamais ?

Je le suis à chacun de ses pas, en écoutant attentivement chacun de ses mots. C'est un vrai spécialiste. Chaque phrases à un sens, voulant signifier quelque chose, ne sortant pas du contexte et étant en parfaite cohésion avec le sujet aborder. Je me contente juste de secouer la tête de temps à autre. Etant totalement captivé par tant de science littéraire et de philosophie, je suis sur le moment en incapacité à exprimer le fond de ma pensée sur la chose qu'est l'amour, leurs histoires, leurs personnages, leurs tragédie, alors que j'ai tant à dire sur le sujet. A t-il déjà pensé à faire des café philo ? Si un jour je trouve un groupe d'élèves intéressés pour en faire, je serais la première à les rejoindre.

Mon beau documentaliste s'arrête devant une rangée de livre. Toujours à quelques mètres de lui, je regarde curieusement quel livre il va me proposer. Dans ses mains, un bouquin à la reliure imposante, les pages jaunis, et une odeur de vieux livre me donnent de l'éclat dans mes pépites dorées. C'est exactement le type de livre que j'ai tenir entre mes mains, sentir le papier me rend nostalgique, me ramenant dans des souvenirs enfantins, lorsque mon papa et moi partagions des moments à nous deux, juste en lisant de vieux bouquins comme celui ci, de ses bibliothèques personnelles.

- " Il est parfait. L'histoire est originale. Puis l'amour impossible c'est comme un fantasme que chaque femme et jeune fille souhaite un jour connaître. Je commence ma lecture dès ce soir. Si je vous le rapporte dès demain, c'est que la lecture aura été plus que bonne. Mais j'aime prendre mon temps pour lire. Je suis pas une rapide. Je savoure chaque mot et chaque phrases. Il m'arrive de finir un exemplaire en une nuit. Mais le lendemain je suis vite fatiguée. Mais quand on peut plus s'arrêter, on peux plus s'arrêter "

Je prends le livre qui m'est destiné, et le bloque contre moi, le coinçant entre mes bras le serrant fort, et ma poitrine inexistante. J'ai hâte de commencer cette lecture. Mes yeux viennent ensuite fixé le documentaliste. Comment peut on être aussi craquant ? Il doit faire craquer toute les filles de l'école. Ou alors c'est juste moi qui ai des goûts bizarres. Les filles de ma classe préfèrent les garçons de notre classe, ou ceux de la classe 1. Je suis plus attiré par les personnes plus matures, discrète et avec beaucoup de charme, tout comme lui. Je rougis face à tant d'élégance et de charme.

- " Non vous ne parlez pas trop. Je suis pareille. J'ai tendance à trop parler quand je me sens à l'aise avec quelqu'un. Je divague souvent, parlant de ma famille, avec laquelle je suis très fusionnelle. Voyez, j'en fait de trop. J'ai retenu chacun de vos mots. Ce que vous dites est très intéressants, changeant des discussions sans intérêt des garçons de ma classe. Et oui je n'hésiterais pas à vous faire mon rapport. Ce sera avec grand plaisir. Suffit juste de me le demander, et ce sera fait "

Je souris, mais il a l'air complétement ailleurs. Occupé avec sa longue liste qu'il tient entre les mains depuis le début. Un soupir. Il doit en avoir marre. Il se fait tard. Va t-il faire des heures supplémentaires, juste à cause d'une petite chienne comme moi, qui lui demande conseil. Cela me gêne. Je vais m'écarter et le laisser tranquillement. Je l'ai déjà assez retardé comme cela.

- " Bonne chance. Et ... Encore désolée de vous avoir dérangé. J'espère que vous ne finirai pas tard, de part mon intervention "

J'aurai aimé rester un peu plus longtemps à la scruter des yeux, et qu'il me raccompagne, mais je pense que c'est trop en demander.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Age : 35
Clochettes : 226
Date de naissance : 30/05/1983
Occupation : Documentaliste
Messages : 43
Date d'inscription : 05/03/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Ven 18 Mai - 16:50
Love Story ♪
@Aéris Sini Bibliothèque
Bien qu'il ne la regardait plus dans le blanc des yeux, Min-Ho écoutait le discours de la noiraude d'une oreille distraite. Certaines phrases le faisaient sourire. Il avait à côté de lui une grande passionnée de lecture, bien plus passionnée que lui-même... Comme beaucoup de jeunes filles de son âge, d'ailleurs.

En y réfléchissant un peu, était-il réellement passionné par la lecture, de manière générale ? Lire ne lui déplaisait pas, d'autant plus quand il s'agissait d'un ouvrage complexe, inattendu et demandant un tantinet de réflexion. Mais pour le reste... Peu de bouquin avait vraiment retenu son attention au cours de cette dernière décennie.

Documentaliste ou bibliothécaire, peu importe comment on pouvait le surnommer, ce n'était que de simple métiers à ses yeux, des métiers comme les autres. Si sa mémoire n'était pas aussi exceptionnelle, il ne serait sans doute pas ici.

A nouveau, et certainement à cause de sa timidité, Aéris s'excusa de lui avoir pris son temps. Haussant légèrement les épaules, Min-Ho continuait de faire son inventaire, son doigt survolant les tranches des livres.

- Tu n'as fait que poser une question, Aéris, de quoi t'excuses-tu ? C'est mon travail que d'aiguiller les élèves dans cet amas d'archives et de romans. Maiiiiis... Si tu es si "désolée", comme tu le dis si bien, tu pourrais toujours me donner un coup de main ?

Charmeur et espiègle, il sourit à la jeune fille, faisant une petite pause dans son décompte... Non, il n'embêtera personne ce soir. Trop fatigué. Trop mal à la tête. Il serait peut-être mieux pour lui qu'elle ne s'en aille avant qu'il ne se montre sous son mauvais jour, pâle et râleur.

- Je plaisante, ricana-t-il avant de passer sa main sur son propre front, sentant comme une barre s'y presser. Tu devrais filer et ne te presse pas pour lire ce livre, je ne serais peut-être pas présent demain matin... Bonne soirée Aéris.

Min-Ho tourna les talons, s'avança de quelques pas et... Pouf.

Doucement, son épaule s'était posée contre l'étagère. La migraine arrivait plus tôt que prévu et à grand pas, c'était bien sa veine. Encore du retard à venir... Quelle joie !

La tête penchée vers sa liste, il s'obstinait à plisser les yeux pour en lire le contenu. Les lignes se troublaient légèrement et il avait du mal à se concentrer.

Perplexe, il tourna légèrement la tête, leva ses lunettes et regarda par dessus de son épaule.

- Hm, finalement... Tant que tu es encore là Aéris, tu pourrais aller me chercher ma boite de médicament sur le bureau ? Et aussi un verre d'eau. Tu seras adorable~

Aaaah, qu'il n'aimait pas quémander l'aide d'autrui, son égo s'en trouvait être poignardé d'un coup.

[HRP : Désolé pour le retard ! J'espère que ça te convient, Min-Ho n'est pas sous sa meilleure forme ahah *sadique* ]

@DDS
Revenir en haut Aller en bas
Age : 19
Clochettes : 164
Date de naissance : 03/09/1998
Occupation : Classe 2 / Coursière / Entremetteuse
Messages : 57
Date d'inscription : 26/03/2018
Localisation : Always running

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Ven 18 Mai - 23:12
Love story

Lui porter main forte dans son travail. Mes yeux pétillent. J'en rêve. Je range souvent les bibliothèques à la maison et au café de mes parents. J'adorais faire ça avec mon père. Un pour plaisir que de dépoussiérer les étagères et les livres, les ranger par ordre alphabétiques et par catégorie. J'y passais des heures. Cela me manque. Ma famille me manque. Mais ma joie retombe quand il m'annonce que ce n'est finalement qu'une blague. Je suis un peu déçue. J'aurais bien aimé l'aider dans son inventaire.

Je commence à tourner sur mes talons pour m'en aller après son conseil. Je ne risque pas de le terminer ce soir ce livre, je m'endors de plus en plus facilement le soir au coucher. Je me dépense plus depuis quelques temps, entre le sport en club et le travail. Mais un bruit sourd me fait me retourner vivement.

- " Han !!!! Monsieur vous allez bien ? "

Evidemment que non il ne va pas bien. Il n'est au mieux de sa forme à s'être effondré sur les étagères. Je m'approche de lui, tout en gardant une distance de sécurité. Je suis très inquiète sur son état. Il me regarde par dessus ses lunettes. C'est comme si j'étais son dernier espoir à me fixer ainsi. Bien sûr que oui que je vais lui apporter tout cela. Puis si je peux être adorable pour ses beaux yeux jaunes, je fonce, je cours, j'y vais de ce pas.

- " Comptez sur moi. Ne bougez surtout pas. Enfin vous m'avez comprise. Surtout restez tranquille, je vous apporte vos médicaments et un verre d'eau "

C'est en détalant comme une fusée que je cours jusqu'à son bureau, le livre que je dois emprunter serrer contre ma poitrine, pour chercher ses médicaments et un verre d'eau. Arrivé à son poste, je fouille partout pour trouver ce que je cherche. C'est en ouvrant un tiroir que je trouve enfin la boite de médicament. Un verre vide se trouve devant moi. De l'eau, il me faut de l'eau. Je pose le livre sur le bureau, prend les médicaments et le verre vide en mains.

Regardant autour de moi un point d'eau, je ne vois rien du tout pouvant y ressembler. C'est alors qu'une élève assisse à une table, étudie tranquillement, une bouteille d'eau justement à coté d'elle. Je m'approche d'elle un peu affolée, pour lui demander un peu de son eau, en lui précisant que c'est très urgent. Avec une extrême gentillesse, elle me sert en eau. Je la remercie en lui redevant une pour un de ces quatre.

Je retourne ensuite doucement près du documentaliste pour ne pas renverser du liquide partout. Je lui tend le verre ainsi que quelques comprimés que j'ai sorti de leur emballage. Je suis essoufflée non par l'effort physique, mais par la panique qui me parcours. J'ai eu peur de ne pas être arrivé à temps, et qu'il s'évanouisse en perdant connaissance.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le Pensionnat :: le grand hall :: le kiosque-
Sauter vers: