Ça faisait longtemps ( PV Cookie <3 )

Age : 24
Clochettes : 263
Date de naissance : 11/06/1994
Messages : 94
Date d'inscription : 17/02/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Sam 24 Fév - 20:11
Ça faisait longtempsMon programme scolaire de la journée est fini. Ce n’est pas pour autant que ma journée l’est. Ah !!! La dernière année. J’ai à la fois hâte qu’elle se termine pour ne plus à avoir à remettre les pattes dans ces couloirs. Mais à la fois, je n’ai pas envie de rentrer dans la vie active. Je ne me suis pas encore décidé de ce que je voulais devenir après ma scolarisation. De plus, je me dois d’obtenir mon diplôme. Mes frangins y sont arrivés, je ne vois pas pourquoi je n’y arriverais pas non plus. Honneur de la famille tout ça tout ça.

En plus d’avoir des devoirs dit ''scolaire'' j’en ai envers ma fiancée. Nous sommes un couple depuis très longtemps, et fiancés depuis un petit moment également. En tant que futur époux, je me dois d’être là pour Cookie, même si c’est très compliqué. Elle est débordée de travail, et moi, mes études et mon avenir me préoccupe. Je ne prends pas assez de temps avec elle depuis plusieurs mois. Je lui ai donc promis de passer la voir à sa boutique de massage après mes cours. Puis même si je ne lui dit pas, je dois avouer qu’elle me manque. J’ai toujours mon coté ''sentimental'' à travailler.

Sortant de l’établissement, je me dirige dans la ville. Déambulant parmi les habitants, je me sens à l’étroit, comme étouffé par le monde extérieur. Je ne suis vraiment pas à l’aise quand il y a foule dans les rues. En fin de semaine, cela est compréhensible, mais je ne me sens pas bien au milieu de ces gens. Portable en poche, je le sors et envoie un texto à ma ''bien aimée '' : «  Je suis là dans cinq minutes » Je continue de marcher. J’espère qu’elle a terminé, je n’aime pas vraiment l’attendre. La joie de la revoir, ou juste une impatience innée ?

Je suis devant la boutique. Je me pose à coté de la porte et appuie mon dos et mon pied contre le mur. Je lui envoie un SMS : «  Je suis devant, je t’attends ». Je vois les diverses femmes sortir de l’enseigne, en me regardant. Elles savent très bien qui je suis. Elles se contentent juste de sourire et de faire des messes basses à mon sujet. Que c’est pathétique. Les mains dans les poches j’attends. Enfin la voilà, ce n’est pas trop tôt. Je me décolle du mur, viens à sa rencontre, et lui dépose un léger baiser sur les lèvres. C’est ma manière de lui dire bonjour. Ensuite j’écarte mon visage du sien.

-‘’ Do you miss me, like i miss you? ’ How I miss You, Foo Fighters

Oui d’une certaine manière oui elle m’a manqué. Je le sais qu’elle me manque. Et pourtant. Pourquoi je n’arrive pas à m’épanouir complètement ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 153
Occupation : Classe 4
Messages : 21
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 25 Fév - 17:57
❝ Ça faisait longtemps ❞

Mon Larsaru ♥


Les journées sont éreintantes quand on les passe à tenter d'apaiser les maux des autres. Mais Cookie garde le sourire et fait glisser ses mains sur les peaux des clients à longueur de temps, heure après heure, séance après séance. Elle n'oublie pas de rester avenante et chaleureuse, surtout quand il s'agit de ces nobles voir de ces royaux qui viennent très fréquemment : Ils sont son gagne pain.

Alors toute la journée, les corps défilent et les dames sont étonnement pleines d'anecdotes que Cookie n'écoute que d'une oreille. Elle a la tête ailleurs, elle pense a autre chose. Elle rit, elle sourit, et hoche la tête quand il le faut, mais elle s'en fiche.

Ce soir Larsaru va venir la voir, elle pense à lui à son silence et ses mélodies.

Ce n'est pas une grandes nouvelle, mais les journées sont encore plus longues quand on attend quelque chose. Elle attend son fiancé. Son cœur bat très fort quand elle voit s'afficher « Je suis là dans cinq minutes » Mais elle ne peut pas répondre. Elle est en train de malaxer le dos de Mme. Starick, une étoile de mer assez âgée qui a hérité d'une peau étrangement rugueuse et parfois gluante en guise d'hybridation.

La palpation est loin d'être agréable, mais elle prend son mal en patience, c'est le travail, c'est comme ça. Elle jette un œil a l'horloge qui ne semble pas décidée a bouger.

- Ma petite fille s'est encore fait embêter à l'école ! C'est inadmissible, je pense qu'on va la transférer autre part. Parce que sincèrement ce n'est pas très sécurisé, je veux dire, la faire venir ici serait une meilleure idée je pense et..

- Oui, les enfants sont méchants entre eux, hm

Elle balançait ce genre de phrase presque 10 fois par jour, son cœur battait au rythme du tic tac de l'horloge. Dans 5 minutes elle n'aura pas fini, il en restait une quinzaine encore. Elle avait tellement envie de voir son amour, il lui manquait tellement. En ce moment on aurait dit qu'il ne voulait plus la voir, elle en pleurait souvent. Elle était triste, mais bientôt ça irait mieux. « Je suis devant, je t’attends » Elle lit le message, ne pouvant s’empêcher de sourire, laissant un petit couinement de joie s'échapper même de ses entrailles, prétendant une petite surprise de la part de son hoquet.

Le temps est long, mais enfin, ça y est elle peut le retrouver. Cookie retire son tablier et l'accroche sur le crochet prévu à cet effet, se hâtant vers l'objet de sa convoitise. Ils s'embrassent, elle est heureuse à en mourir.

- " Do you miss me, like i miss you?"

Elle ose un grand sourire et pose ses deux mains dans la nuque de l'oiseau, sur la pointe des pieds elle lui vole un second baiser.

- Si seulement tu savais à quel point...

Ses pieds retombent à plat, ses petites pattes glissent jusqu'à son torse, elle relève ses yeux vers lui. Il est tellement beau, puis elle s'en veut de soudainement repenser au fait qu'il n'y ai pas que lui dans sa vie. Des fois elle se demande pourquoi elle fait les choses comme ça, elle se demande aussi pourquoi elle se questionne maintenant..

- On va promener ? Papa et maman s'occuperont de fermer, je leur ai parlé toute la journée de toi ! C'était teeeellement long, j'ai cru que le temps s'était arrêté de tourner ! Haha !

La main devant sa bouche pour rigoler, elle avait fini par coller son visage contre le corps tout chaud de son merle. Elle portait un col roulé rouge et une petite jupe noire. Elle s'était faite jolie pour son fiancé et espérait qu'il le remarque alors elle recula et fit un petit tour sur elle-même, souhaitant faire voler sa petite tenue.

- Tu aimes ?
Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Age : 24
Clochettes : 263
Date de naissance : 11/06/1994
Messages : 94
Date d'inscription : 17/02/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 25 Fév - 18:32
Ça faisait longtempsUn premier baiser puis un second, qu'elle vient de poser sur mes lèvres. Elle a toujours été comme ça, très câline et très romantique. Lorsqu'elle enroule ses bras autour de ma nuque, je lui tiens les hanches. Elle est si petite, qu'elle en est obligé de se mettre sur la pointe des pieds. Une petite boule d'amour avec un cœur immense. Voilà ce qu'est Cookie. Elle l'a toujours été. Je la regarde dans les yeux, une fois nos lèvres décollées. Je ne peux pas lui dire tout ce que je pourrais lui dire de vive voix, mais mes yeux s'expriment à ma place : de la tendresse et de la joie.

J'aime quand elle me dit que je lui manque. Cela montre que j'ai de l'importance à ses yeux. Elle vient se blottir contre moi, sa main sur mon torse, son regard dans le mien. Une promenade, c'est une bonne idée, puis ça fait longtemps, qu'on a pas pris le temps tout les deux de se promener main dans la main dans les rues de cette ville. Puis si elle s'est arrangé avec sa famille pour la fermeture de la boutique, que demander de plus. Je penserai à les saluer la prochaine fois.

Par contre, elle est toujours aussi loquace. Elle n'en a pas assez de parler autant. Elle doit boire des quantités d'eau à longueur de journée avec un taux de parole aussi élevé. Au moins elle parle pour deux. Je secoue la tête positivement pour répondre à sa demande de ballade. La voilà qui se détache de mon corps pour tourner sur elle même. Les femmes !!! Toujours en train de se faire belle pour nous faire plaisir. Je souris. Moi j'ai sur moi un jean noir, des bottines noires, un tee shirt bordeaux, et ma veste en cuir cintrée façon motarde, comme d'habitude.  

- " Je dis aime comme un emblème, la haine je la jette " Je dis aime, M

La haine je la jette. Oui car malgré le fait que je sais pertinemment ses aventures, je reste tout de même à ses cotés. Je m'approche à nouveau d'elle, me penche sur elle, lui déposant encore un baiser sur ses lèvres. Ensuite je viens chercher sa main, pour la serrer dans la mienne. Je fais un mouvement de tête pour lui dire d'avancer.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 153
Occupation : Classe 4
Messages : 21
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 25 Fév - 19:45
❝ Ça faisait longtemps ❞

Mon Larsaru ♥


C'est ça qu'elle aime chez lui, son calme, sa sérénité. Même sans rien faire il a le don de l'apaiser. Elle gigote un peu, elle parle beaucoup, l'écart d'âge qu'ils ont paraissait être inversé. Il lui chante de belles choses à longueur de temps, elle est heureuse en sa présence.

- " Je dis aime comme un emblème, la haine je la jette "

- Ohhh ! Tant que ça !

Elle reçoit son tendre baiser en fermant ses deux grands yeux amoureux, il attrape sa main et fait signe d'avancer. Cookie vient enlacer le bras de sa main libre en souriant, elle fit quelques pas avant de continuer à discuter.


- Tu as parlé combien de fois aujourd'hui ? Hihi,
parce que deux fois en quelques minutes, tu dois vraiment être super content de me voir !


Depuis tout ce temps ou ils étaient ensemble, elle avait toujours l'impression que c'était le début quand elle le voyait, comme si ses sentiments ne pouvaient jamais s'estomper. Comme s'il n'était qu'un mirage ou même plus encore, comme s'il était le résultat d'un souhait qu'elle aurait fait durant ses nuits d'adolescente.

- Tu préfères manger une glace, boire un truc chaud, regarder les boutiques, ou juste marcher ? Ou autre chose peut-être.. Enfin c'est comme tu veux, moi tout me va !

Elle lui lança un petit regard attentif, elle attendait qu'il lui mime un petit quelque chose. Il ne faisait surement pas assez chaud pour qu'ils mangent une glace, mais elle aime tellement ça qu'elle ne peut s’empêcher de le proposer. Puis elle n'est pas assez débile pour proposer quelque chose qu'elle n'aurait pas envie de faire.

- Oh et, c'est moi qui paie !

Evidemment que c'est toi qui paye.
Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Age : 24
Clochettes : 263
Date de naissance : 11/06/1994
Messages : 94
Date d'inscription : 17/02/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 25 Fév - 20:14
Ça faisait longtempsElle me prend le bras. Elle aime se coller à mi comme ça. Elle est très tactile. Depuis que nous nous connaissons, elle a toujours aimé me toucher, même quand nous n'étions pas encore un couple. Je me suis toujours demander si elle était en manque d'affection, mais non elle est tout simplement elle même. Vu la famille qui l'entoure, je peux affirmer qu'elle ne manque de rien.

Nous avançons dans les allées du centre ville, main dans la main, comme un vrai couple. Celui qui nous croise et qu'il ne l'a pas compris est vraiment aveugle. Puis quand je suis accompagné en ville, je me sens moi étouffé, encore moins quand c'est Cookie qui me tiens. Combien de fois j'ai parle ? Zéro fois avant que je la vois. Avec mon index et mon majeur, je lui montre le chiffre deux, puis pointe mon index vers elle. Mes premières phrases ont été pour elle aujourd'hui. Je n'avais personne avec qui parler, puis j'avais tout simplement pas envie. La flemme et pas l'envie.

Oulà !!! Trop de truc à la fois. Qu'est ce que j'ai envie de faire ? Je n'y ai pas vraiment réfléchi en partant. Juste la voir ça suffit amplement. Mais maintenant qu'elle propose quelque chose, je ne dis pas non. Surtout si c'est elle qui paye. Comment refuser une invitation. Alors qu'est ce qui me ferais plaisir ? Je n'en sais vraiment rien. Aucune de ses propositions ne me gênent. Je tapote son épaule. Avec mes deux doigts dans le vide, je les fais marcher. On marche puis après on avisera.

Le long de la marche, j'aurais tout le temps de réfléchir. Et en y réfléchissant bien, il n'y a pas de trucs qui me font vibrer. Je ne suis pas trop demandeur à vrai dire. Il faut me solliciter pour me faire sortir de chez moi, et encore. Seules quelques personnes arrivent à me sortir de ma bulle. Cookie en fait évidemment parti. On arrive devant les jardins publics. Je pointe mon index vers cette direction pour l'indiquer à ma fiancée.  

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes : 153
Occupation : Classe 4
Messages : 21
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 25 Fév - 21:11
❝ Ça faisait longtemps ❞

Mon Larsaru ♥


C'était peut-être idiot, mais elle adorait que ses premières paroles de la journée lui soient destinées. Elle qui se devait de faire la conversation à des personnes toute la journée, ces vieilles avec des problèmes loin de la concerner ne devaient pas ce rendre compte à quel point elles l'ennuyaient.

- Tu peux encore me chanter beaucoup de choses alors !

Elle lâcha un petit rire, l'estompant de sa main libre. Marcher ? Très bien, elle avait bien envie de se dégourdir les jambes un peu, même si elle avait passé la journée debout ça ne la dérangeait pas. C'était une véritable joie de pouvoir s'approprier Larsaru ce soir !

Il lui montre les jardins, elle hoche la tête. Les jardins sont beaux quand tout bourgeonne, puis un rien ne l'émerveille.

- Oui, super ! Une super idée ! T'es génial !

Elle avance se mettant presque à courir mais sans jamais lâcher sa main. Il ne sourit pas beaucoup aujourd'hui n'est-il pas heureux d'être là, avec sa fiancée ? Sa bouche pulpeuse se tira vers le bas. Elle aimait un nombre incalculable de choses chez lui, mais il n'avait pas l'air assez joyeux. Peut-être était-il fatigué ? Elle n'osa pas poser la question de peur d'être déçue, de peur d'entendre une musique un peu trop mélancolique s'échapper de son bec.

- Y'avait encore Madame Starick aujourd'hui au salon ! punaise elle m'ennuie tellement.. Elle me parle de sa petite fille qui vit dans son pays natal touuuut le temps. Elle est barbante. Mais heureusement que certains clients dorment, parce que parfois j'ai peur de devenir folle avec leurs potins nuls..

Elle soupira en tira Larsaru sur un banc afin qu'ils s’assoient, puis après un soupire, elle vint lui sourire.

- Tu as passé une bonne journée toi ?
Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Age : 24
Clochettes : 263
Date de naissance : 11/06/1994
Messages : 94
Date d'inscription : 17/02/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 25 Fév - 23:01
Ça faisait longtempsMon idée lui plaît. Tant mieux. C'était une de ses suggestions après tout. J'ai juste pas d'idées pour l'instant. Et étant assis toute la journée en cours, me dégourdir les pattes ne me fait pas de mal, même si je préfère être assis, ou allongé pour jouer du violon. C'est bien la seule chose qui occupe mon temps libre ces derniers jours. Puis sortir avec Cookie casse ma monotonie. Moi qui suis calme et plutôt froid, être avec elle, courant dans tout les sens pour se rendre dans un parc, me change, dans le sens positif du terme.

Je ne lâche pas sa main. On dirait une enfant. Elle est très gamine, sous ses air de business woman. Elle est totalement différente dans la vie privée et dans la vie professionnelle. J'aime ces deux facettes, même si j'ai un léger penchant pour la femme d'affaires. En nous regardant, on penserait que c'est la plus jeune de nous deux. Avec trois ans de différence d'âge, ce n'est pas très flaggrant, mais elle est plus enfantine d"une certaine manière.

Et la voilà reparti à parler boulot. Je m'y attendais un peu. Elle est très professionnelle de ce coté là. Son métier c'est sa vie. Cela ne me dérange pas qu'elle me cause de tous ça, au contraire. Je sais ainsi ce qu'elle fait de ses journées. Puis au moins elle fait la causette. Car pour moi de mon coté, c'est plus compliqué. Elle me tire vers un banc. Nous nous y posons, assis l'un à coté de l'autre, toujours nos mains liées l'une à l'autre. Un soupir ? Un sourire ? Ma journée ? Pas géniale. Pour changer du quotidien. Je secoue ma main pour lui dire qu'elle était moyenne. Une journée comme les autres. Comme d'habitude. Tiens ça me fait penser à une chanson.

- " Comme d'habitude, Toute la journée, Je vais jouer à faire semblant " Comme d'habitude, Claude François

Tout le monde sait qu'en cours j'ai l'impression d'être un élève sérieux et attentif. Je fais juste semblant de m'intéresser à ce que dise mes professeurs. Je ne cherche pas les ennuis c'est tout. Je veux juste qu'on me foute la paix, pendant une journée de cours type. Mais ne parlons pas de choses aussi barbantes. C'est trop ennuyeux pour Cookie. Je l'invite à venir poser sa tête sur mes genoux, tapotant mes cuisses avec ma main, tout en la fixant et lui souriant, pour qu'elle s'allonge de tout son long.  

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Terrain Vague :: les vieux dossiers-
Sauter vers: