Un joyeux anniversaire [PV Sakura-chwan]

Age : 32
Clochettes : 145
Date de naissance : 15/09/1985
Occupation : Directeur du pensionnat / Ecrivain à ses heures perdues
Messages : 4
Date d'inscription : 10/10/2017

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Royauté

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 18 Fév - 23:25

Un joyeux anniversaire

« Badabam » est le bruit sourd que produit un élève de la Monokuro Animal School qui s'est laissé distraire lors de son jogging matinal. Qu'est-ce qui a bien pu lui arriver ? Qu'est-ce qui a pu attirer ainsi son attention au point qu'il n'ait pas vu la pente dans laquelle il s'est mis à faire un roulé-boulé ? De toute évidence cela devait être quelque chose qui sortait de l'ordinaire et qu'il n'avait pas pour habitude de voir sur son parcours, encore moins de si bon matin. Vraiment, que cela pouvait-il donc bien être ? Une question que le directeur du pensionnat ne se pose pas plus de trois secondes tant son esprit est déjà pris ailleurs. Submergé par un long frisson qui parcourt la totalité de son être, monsieur exécute un haussement d'épaules suivit d'un craquement des articulations de son cou avant que ne se fasse entendre entre deux buissons le « zip » si délicat et facilement identifiable que produit la braguette de son pantalon. C'est bien cela, vous ne vous trompez pas, il était bel et bien en train de faire sa petite vidange en toute tranquillité, la truffe au vent, à profiter de la brise matinale qui laisse présager une merveilleuse journée. Être debout aussi tôt n'est pas dans les habitudes du directeur, vous l'aurez très certainement compris. Pour que ça arrive, c'est qu'il doit y avoir lieu quelque chose d’événementiel pour qu'il fasse preuve d'autant de motivation. Serait-ce le jour tant attendu ? Celui de la sortie du jump ou bien l'adaptation au cinéma de sa littérature préférée ? Si tel était le cas, la séance serait-elle ouverte à tout public ? Hum, voilà un sujet qui demande d'y porter un peu d'attention il est vrai ; Mais, ce n'est pas là la raison de son « abondante » énergie. Aussi surprenant cela puisse-t-il l'être, Kakashi Imai ne pense pas uniquement à lui, la preuve en est qu'il est comme un père pour beaucoup alors que pas une seule fois il n'a été en mesure de se trouver une partenaire avec qui partager sa vie plus de quelques mois. Le Patou est un homme de cœur malgré son regard d'expert comptable qu'il a en permanence sur son porte-monnaie. Il est de ceux à prôner que les plus beaux cadeaux sont ceux qui viennent du cœur et non à la taille de la dépense. Cela doit-il signifier que Hotaru et Sakura n'ont pas une seule fois était gâtées lors de leurs anniversaires ou bien noël ?  Il a un doute maintenant.

Un coup de vent, une grimace, et le voilà qui secoue la tête pour ne pas y songer davantage. Elles ne manquent de rien, c'est l'essentiel n'est-ce pas ? Elles n'ont pas de raisons de se plaindre de sa radinerie. À cela, c'est tout guilleret qu'il parcourt la cours de son sanctuaire afin de rejoindre le portail où, un peu plus à l'extérieur devrait l'y attendre sa secrétaire. Sakura ne le sait pas encore, mais, pour une fois, il a l'intention de lui offrir un petit quelque chose. Quoi exactement ? Il ne le sait pas encore et pour dire vrai, s'il lui a donné rendez-vous, c'est pour pouvoir mettre le doigts sur un présent qui devrait lui plaire, du moins c'est ce qu'il attend de cette manœuvre. Quelle excuse lui a-t-il sorti pour qu'elle accepte de l'accompagner ? Rien de bien compliqué à vrai dire puisqu'elle est sans arrêt sur son dos à le suivre partout et à fliquer ses dépenses !!! Cette fois encore, à tous les cas elle doit s'imaginer que si elle n'est pas là pour le surveiller, il va en profiter pour se débourser dans un bar de la ville alors que non ! Pas aujourd'hui, enfin pas maintenant tout du moins. La charmante oursonne se souvient-elle au moins que c'est son anniversaire ? La connaissant, oui. Mais se doute -t-elle que lui s'en souvienne au moins ? Très certainement que non et c'est bien pour cette raison qu'il a décidé de mener cette opération « repérage ». Halala, toujours à douter de lui et à le prendre pour un imbécile alors qu'il l'a prise sous son aile en la sortant de sa misère et voilà comment elle le remercie !

Pour cette ingratitude, il va arriver en retard et puis voilà, elle ne pourra que s'en prendre à elle même. Enfin, ce n'est qu'une excuse parmi les milliers d'autres qu'il a pu lui sortir au cours de ces dernières années. L'adorable chien des montagnes qu'il est n'est pas connu pour sa ponctualité malheureusement. Elle le sait, elle s'y attendait même certainement et pourtant, à n'en pas douter, elle a dû arriver à l'heure convenue, ce qui n'est pas son cas à lui. En revanche, cette fois, ce n'est pas avec une ou deux heures de retard qu'il vient se présenter au lieu de rencontre mais à peine une trentaine de minutes...Bon, une bonne trentaine. Mais tout de même, cela relève du miracle, preuve qu'il essaie de faire des efforts pour elle.

-Oh, Sakura-chan, désolé pour le retard, j'ai dû emmener un chiot au vétérinaire. La pauvre bête a manqué de se faire écraser, tu te rend compte !


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le petit village :: le quartier des épices-
Sauter vers: