Samy l'entremetteur ( feat Tsuta ) abandon

rédigé par Patience E. Godhand le Sam 17 Fév - 22:28
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions
Roturier
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar


Patience E. Godhand
feat.
Tsuta Nakanishi



Samy l'entremetteur


Le printemps. Enfin il est de retour. C'est la meilleure saison pour un maître des potions. C'est parfait pour aller cueillir des plantes de saison, des herbes, des champignons. Enfin tout ce dont j'ai besoin pour préparer des mixtures et des potions pour mes cours, et pour mes expériences personnelles également. Il faut que je m'exerce pour plusieurs potions : une transformant les humains en hybride, et une autre un peu plus particulière : le filtre d'amour. Je me suis toujours demandé si une potion pouvait rendre des gens amoureux. C'est à tester. Cela m'intrigue drôlement.

Soudain, mon Samy adoré m'attrape la jambe, me suppliant du regard de l'emmener avec moi. Je le prends dans mes bras. Bien sûr que oui que je vais t'emmener avec moi. Mon pauvre bébé est resté tout l'hiver dans la maison. Rien qu'a son regard, je vois qu'il a envie de retrouver les doux rayons du soleil sur sa peau. Moi aussi d'ailleurs. Adieu les collants et les pull en laine, place au chemisier fluide et aux jean colorés. Aujourd'hui, c'est pantalon jaune moutarde, chemise en jean à manche longues, avec une écharpe rouge autour du cou. Je garde des gants sur les mains. J'attrape mon livre de recette, et prend un panier en osier pour ramasser mes ingrédients.

Chaussée de petites bottines taupe à talons carré, je marche vers les jardins public de la ville. Samy sur mon épaule, nous marchons tout les deux, humant l'air frais, et profitant des quelques rayons de soleil frappant notre visage. J'avais un grand besoin de ressentir à nouveau le soleil sur ma peau. Il m'a énormément manqué. Il n'est pas le seul d'ailleurs. Aqua me manque beaucoup elle aussi. Mais contrairement au soleil, elle ne reviendra pas.

Les jardins publics sont ici. Ils sont charmants. Je suppose que certaines fleurs ne peuvent pas être ramassées. Mais certaines sont sauvages, et c'est justement celle là qu'il me faut. Je m'abaisse accroupie sur la pointe des pieds. Samy descend de mon épaule. Il veut se dégourdir les pattes depuis le temps. Je le préviens juste de ne pas trop s'éloigner. Je ne voudrais pas qu'on lui fasse du mal. J'ai confiance en lui, mais pas spécialement aux autres.

Alors ... J'ouvre mon livre à la page qui m’intéresse : le filtre d'amour. Je ne pensais pas qu'il serait aussi simple à réaliser. Tout est réunis ici pour en faire. Bien sûr j'ai besoin d'ingrédients que j'avais en réserve et que j'ai pris soin de prendre. J'ai eu comme l'impression que cela me servirait. Je ne me suis pas trompé. Suivant pas à pas les indications, je sors une fiole vide, et commence ma préparation. Il me faut juste Samy pour mettre à ébullition tout ceci. D'ailleurs où est il passé ? Samy ? Je regarde partout autour de moi sans l'apercevoir. Cela m'inquiète.

- " Samy ? Samy ? "

Je ne le vois nulle part. Mais où est il donc ? Je me relève, laissant mon panier à l'abandon, une fiole dans une main et mon livre de l'autre. Je marche rapidement dans les jardins scrutant chaque recoin. Et c'est là que par miracle, je retrouve mon Samy, grâce à un cri poussé un peu plus loin. Il est là !!! Je suis soulagé. Par contre cet hybride plante n'a pas l'air rassuré. Appelant mon familier, celui ci se retourne et vient s'accrocher à ma jambe.

- " Mon cher, vous allez bien ? Désolée pour le dérangement. Vous savez mon Samy est encore un enfant. Veuillez m'excuser pour la gêne occasionnée "

D'une voix calme et rassurante, j'attends que le jeune homme reprenne ses esprits.
codage par LaxBilly

rédigé par Tsuta Nakanishi le Dim 18 Fév - 2:07
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
. :
Inscription : 19/01/2018
Messages : 123
Clochettes : 395
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 19/01/2018
Messages : 123
Clochettes : 395
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Originel
. :
Inscription : 19/01/2018
Messages : 123
Clochettes : 395
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 19/01/2018
Messages : 123
Clochettes : 395
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Ce lézard veut ma mort !

Oh, Mme Godhand..


Tac tac tac tac.. Tsuta secouait son stylo entre la rangé des dents du haut et celles du bas. Comment faire ses devoirs dans une situation pareille ? Il fait une bonne quinzaine de degrés dehors, et lui il est là, assis devant son bureau. Il aurait beau y rester des heures à fixer son devoir il n'y réfléchirait pas plus. Pas envie, pas aujourd'hui. Il aurait qu'a payer un classe 1 pour le faire tient, ça au moins ça serait plus rentable. Gâcher une journée royale, ah, hors de question !

Il s'ébroua comme l'animal qu'il n'était pas afin de débloquer ses yeux du mur décrépit que lui offrait sa résidence. Ce mur était tout aussi agaçant que ce devoir décidément.

Il se mit debout, repoussant sa chaise vétuste de l’arrière de ses jambes. Libéré de cette scolarité pour la journée, voila une bonne nouvelle ! Il s'étira tout en long, laissant son t-shirt blanc dévoiler ses reins nus, puis c'est en baillant plus que bruyamment qu'il relâcha son corps qui vint s’étaler sur le petit lit piteux qui n'eut d'autre réaction que de couiner sous le choc.

- BORDEL DE LIT NUL !!

C'est donc ça la vie de pauvre ? Très peu pour lui ! Il se rassi sur le bord de son lit grinçant en pivotant malhabilement, le portable à la main. Bon Tsukasa ne lui a rien envoyé, il doit sûrement être occupé.. Avec qui passer le temps ? Et à quoi faire ? Personne n'est digne de sa compagnie de toute manière. Il ira seul, c'est plus amusant.

Une veste coupe-vent bleu roi juste posée sur les épaules, ses petites bottines noires en peau de serpent aux pieds, il était prêt ! Direction la ville, sa démarche spectaculairement ridicule le mettait plutôt à l'aise. La tête haute, beaucoup trop, permettait a son visage se capter chaque rayon du Soleil. A vrai dire, la fin de l'Hiver le mettait presque de bonne humeur, mais nous n'exagéreront rien, il reste Tsuta. Enfin bon, les plantes et la neige ça fait pas bon ménage, il risquait presque sa vie a chaque seconde, entre les moments ou il devait se réchauffer et ceux ou il devait s'exposer au Soleil, ce fût une rude période.

Un premier pas sur la pelouse, celle ou il est sûrement interdit de marcher d'ailleurs mais qu'importe. Il laissa un soupire de soulagement s'échapper, puis venant poser son jean sur le banc il s'affala les bras longeant le dossier. Le banc de roi.

- Eh c'est MON BANC

Affirma-t-il a un enfant qui voulait y faire passer sa voiture. Il fait peur. Non pas qu'il ait l'air menaçant, mais plutôt détraqué parfois. Et ses tenues aussi loufoques qu'extravagantes ne l'y aidaient pas. Mais bon il faut le comprendre, un roi ne peut pas se permettre de suivre la "mode" de ces faux bourgeois à trois sous cinquante.

Des gens venaient promener leurs enfants, d'autres s'amusaient à faire de la course a pied.. Rien de bien amusant à vrai dire sen était même nul ! Ses yeux se plissèrent un instant -uniquement celui qui avait encore le don d'y voir- tantant de distinguer quelqu'un. Peut-être ce petit papillon s'entraînait-elle encore a courir ? Il se mit a souffler un petit rire héhé, vaudrait mieux pour elle qu'elle ne soit pas la sinon elle va voir. Un croche patte c'est bien.. Ou alors il pourrait innover, hmm... Dans un instant de réflexion il avait perdu tout son attention et... oh, non...

- AAAAAAHHHH !!!

Debout sur le banc, s'il pouvait se percher plus haut, plus loin il l'aurait fait. Du feu ! Oh non, et la dame qui débarque. Horrible honte.

- Samy ? Samy ?

Samy ? Lui ? Non ? Son cœur tambourinait tellement vite et fort de sa frayeur qu'il ne bougea absolument plus pendant au moins 10 bonnes secondes, les bras figés devant son visage comme s'il s'était fait réellement agresser.

- Mon cher, vous allez bien ? Désolée pour le dérangement. Vous savez mon Samy est encore un enfant. Veuillez m'excuser pour la gêne occasionnée

La veste tomba de ses épaules pour venir se vautrer sur le dossier du banc. Bon sang, s'il allait bien ? Techniquement oui, mais selon lui c'était loin d'être le cas.

- SI JE VAIS BIEN ?? M O I ?? NON !!

Ses sourcils virent tomber avec un appuis soutenu sur ses yeux, la bouche grognante et grimaçante. La demoiselle était venue avec un calme si serein, une tenue simple mais mignonne. Il l'avait déjà catégorisée : pauvre innocente à faire chier.

Il fixait l'animal en feu aux pieds de la dame et en un soupir puissant il ramassa sa veste violemment. D'un pas, il descendu du banc et vint approcher son visage de celui de la brune sans trop faire preuve de proximité. N'oublions pas la bébête au sol. Il renifla en la scrutant, sans omettre de remarquer les drôles d’objets qu'elle tenait mais aussi qu'elle sentait agréablement bon.

- Expliquez moi par quel grand dieu je pourrais Vous excuser l'un ou l'autre ? C'EST INADMISSIBLE !!

Comme s'il allait écouter quoi que ce soit.

rédigé par Patience E. Godhand le Mar 20 Fév - 20:58
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions
Roturier
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions
. :
Inscription : 14/01/2018
Messages : 90
Clochettes : 446
Occupation : Professeur de potions

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar


Patience E. Godhand
feat.
Tsuta Nakanishi



Samy l'entremetteur


Le pauvre. Il doit être apeuré. Je n'avais jamais vu un tel comportement chez un jeune adulte face à une créature aussi mignonne que Samy. Bon, il faut que je me mette un peu à sa place. C'est un hybride plante, et le feu n'est pas vraiment l'élément préféré de ces êtres. C'est pour cela d'ailleurs que les Lotiers n'approuvaient pas spécialement notre présence à mon père et à moi dans leur royaume. Surtout moi à vrai dire. Car de nous deux, seul moi manipule les flammes.

Malgré le fait que je sois sereine et d"un tempérament calme, je crois que le jeune homme en face de moi n'arrive pas à calmer ses angoisses. Une bonne tisane lui ferait le plus grand bien. Mais je n'ai rien avec moi pour en faire une. C'est dommage. Comment faire pour qu'il se sente mieux ? Je le regarde descendre de son perchoir. Je dégage un léger rire, camouflé par un raclement de gorge. Il n'est certes pas très aimable, mais il est drôle. On aurait dit le cri d'une fille en détresse, et ... et je me retrouve face à un jeune homme qui se la joue viril. C'est très comique.

Samy serre ses petites griffes de lézard autour de mon jean. Je le regarde avec des yeux qui se veulent rassurant. En relevant le visage, je constate que cet homme me renifle. Quelles sont ses manières ? S'il veut humer mon parfum, tel un gentleman qui se respecte, qu'il le fasse discrètement au moins. Il me fait penser à ces nombreux princes héritiers qui m'ont mainte et mainte fois fait la cour lorsque j'étais étudiante. Cela remonte à loin, mais je m'en souviens encore.

Il ne veux pas de mes excuses. Très bien. Mais que diable peut il le dire de manière moins brute. Il effraie mon Samy à parler aussi fort. Et quand mon bébé à peur, sa queue enflammée émet de grande flamme tel un chalumeau pour faire caraméliser les crèmes brûlées en cuisine. Cuisine. Pendant un cours instant j'ai visualisé Sasori préparer un tel dessert. Non. Ce n'est pas le moment opportun pour penser à lui maintenant. Je soutiens le regard de la plante. Le regard ferme, le pied tapotant le sol, les bras croisés, d'un ton assez sec je lui tiens les propos suivant :

- " Excusez moi VOTRE MAJESTE !!!! Mais si vous ne voulez pas accepter mes excuses, veuillez au moins le dire de manière moins bruyante et plus polie. Je ne vous ai pas agressé à ce que je sache. Veuillez en faire de même jeune homme "

Au vu de son physique, je présume que c'est un élève de l'école. On y trouve tout type d'hybride, surtout des personnes qui abordent un tel comportement. Décidément, l'éducation royale ne change pas d'un poil au fil des générations. En mon temps, les princes héritiers agissaient également de la sorte, se voyant maître de l'univers. Tout leur était dû, jusqu'à la '' princesse de leur cœur ''. Et quand on refusait leur avance, il boudait et continuait leur manège de séduction. Que c'est barbant.

J'abaisse les bras le long du corps. La fiole dans la main, le culot est au niveau de Samy. Je soutiens le regard du jeune élève. Va t-il enfin s'excuser ? J'attends. Je suis très forte à ce petit jeu. Je ne m'appelle pas Patience pour rien. J'ai tout mon temps. Je ne suis pas pressée. Je continue de le fixer jusqu'à ce qu'une odeur étrange me remonte jusque dans les narines. La fiole !!!

- " Samy !!!! Qu'as tu fait ? "  

La fiole se trouvant sous la queue enflammée de mon animal, elle a mijoté le temps que je réprimandais et fixais mon interlocuteur. Surprise , j'ai élevée la voix, alors que cela ne me ressemble pas du tout. Complètement chamboulé par mon ton de voix, Samy s'est affolé, et a par accident basculé la fiole d'un coup de queue.

- " La fiole !!! Il ne faut pas qu'elle ... ''

Trop tard. Mes réflexes ont été trop lent. La fiole explosée au sol. Quelques gouttes de la mixture nous ont giclée au visage à tout les deux. Oh oh !!! Que va t-il se passer maintenant ?  

codage par LaxBilly

Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors-jeu :: archives - trash and rubbish :: archive des sujets-
Sauter vers: