Étude particulière cherche partenaire particulier [ Hatsuharu Kubo ]

rédigé par Invité le Lun 8 Jan 2018 - 16:17
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Étude particulière cherche partenaire particulier
Feat : Hatsuharu Kubo

Brr ! Il faisait décidément bien meilleur à l’intérieur. Mirza se frottait les mains, installée sur cette chaise où elle avait dû tirer un coussin pour se trouver plus agréablement au niveau de la table. Son manteau et ses caches-oreilles (sortes de petites moufles en laine pour ses attributs de souris) posées sur le côté, le sac ouvert, la princesse avait sorti ses devoirs pour s’y plonger avec assiduité. Elle aurait pu étudier à la résidence, il était vrai. Mais la leur n’était pas la plus développée en matière de confort – il faudrait gagner plus de clochettes pour cela ! – de plus, bien que la souris y avait sa chambre, elle n’était pas exemptée d’être dérangée par ses colocataires. Déjà, elle imaginait Vanilla venir la trouver pour lui parler de robes qu’elle trouvait trop trop mignonnes, ou bien encore lui parler d’histoires d’amour mièvres dont elle se passerait bien. Il y avait aussi la possibilité qu’Haruka ait trouvé une blague à faire, ou pire, avec son ami et partenaire de crime corbeau. Rien que d’y penser, Mirza était déjà ennuyée. La résidence était bien loin d’être emplie de calme et de sérieux comme elle l’aurait souhaité. Quelque part, elle savait que certains lui auraient dit qu’elle devrait se réjouir qu’il y ait autant d’animation et, même si parfois, il était vrai qu’il était distrayant de voir Vanilla déblatérer des étoiles dans les yeux, ou de la voir interagir avec leur belette de colocataire, l’héritière ne serait pas du genre à le reconnaitre.
Elle avait une réputation à tenir après tout ! Et elle devait demeurer sérieuse.

C’est dans ce désir studieux de s’appliquer à ses devoirs qu’elle était venue à la bibliothèque. Elle ne fut qu’à moitié surprise de n’y trouver pas âme qui vive. Il faut dire que l’ambiance des fêtes de fin d’année était toujours bien présente, ainsi, la plupart des élèves n’avaient pas forcément la tête à travailler. Quelle grossière erreur ! Puisque c’est en se relâchant de la sorte que l’on obtient du retard et que l’on se retrouve bien embêté par la suite ! De certains affirmeraient – à raison – que Mirza prenait les choses beaucoup trop au sérieux. Qu’elle n’était pas drôle et qu’elle ne savait pas s’amuser. Cette dernière n’était pas du genre à rougir de cet état de fait mais, plutôt à s’en flatter. Qui sait, peut-être qu’on cesserait de la prendre pour une gamine.

Penchée sur ses devoirs, une moue concentrée sur les lèvres, Mirza relâchait cependant les muscles de son frêle corps. Elle aimait l’ambiance de cette si vieille bibliothèque. L’odeur du bois, celui des livres anciens. Elle pourrait aisément y passer des jours, s’enfermer pour lire et lire encore. Ses lectures du moment – dont certains étaient posés en pile à l’équilibre précaire à côté d’elle – étaient surtout liées à l’histoire d’Animaland. Il y avait les Mémoires de la chouette Constantine ; qui racontaient notamment les chroniques de son groupe d’explorateur au sein des terres glaciaires du continent et de leurs premiers contacts avec les hybrides polaires ; mais aussi l’Eau d’Issée de Méron, un vieil hybride tortue narrant d’anciennes légendes et histoires marines datant de l’époque antique. Cependant, Mirza avait très récemment trouvé encore mieux ! C’est dans un nuage de poussière – il ne devait pas souvent être emprunté – qu’elle ouvrit l’épais traité Des Animaux et des Bêtes de Daween, un très célèbre chercheur Husky, dans une réflexion et une étude comparative de l’évolution des animaux et des hybrides d’Animaland. Une vraie perle ! Et ce livre ferait assurément une bonne base pour son devoir optionnel ... qu’elle devait rendre dans un mois.

Ok, elle en faisait peut-être trop.

rédigé par Invité le Mar 9 Jan 2018 - 19:52
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Depuis que je suis dans ce monde aussi étrange soit-il, chaque race à ses préférences climatiques et également leurs propres façon de manger, que ce soit de la façon de faire ou de ce qu'ils mangent. Ici j'avais gardé mes habitudes d'humain, mais fort heureusement... je me faisais discret et personne n'arrivait encore à me démasquer. Ici, mon sens de l'observation s'était accru et ce n'était pas déplaisant, j'ai toujours été très curieux en plus d'être observateur et ainsi voir chaque habitudes, de chaque hybride était de précieuse information que je stockais dans ma tête.

Il fallait peut-être que je sorte de mon lit ? Même si je n'ai pas de cours aujourd'hui, ce n'était pas une raison pour procrastiner dans mon cocon de couverture. Tout en m'habillant chaudement, je me suis demandé ce que je pourrais faire... Pourquoi pas la bibliothèque ? Il faut que je continue à étoffer mes connaissances sur la faune et la flore de ce monde, en plus des hybrides qui y vivent. Je ne suis pas calé sur le domaine vu que ça fait peu de temps que je suis ici. Bref trêve de balivernes, il faut que je bouge d'ici !  

Enfin sorti du dortoir, je me retrouve face à face avec un froid mordant qui me fouette le visage et sa compagne, la neige qui craque sous mes pas. Ce paysage est d'une beauté sans nom, que je suis constamment ébahis face à ce spectacle monochrome.  C'est parti pour me diriger vers l'un de mes bâtiments favoris, la bibliothèque... Ah quel beau bâtiment et la personne qui gère ce bâtiment est d'une gentillesse sans nom. Quelques minutes plus tard, je me retrouvais enfin dans ce bâtiment suffisamment chauffé pour quitter mon manteau et mon écharpe.

« Bonjour ~ »
- Ai-je dit à la personne qui gère l'accueil de la bibliothèque.

Mes pas m'a amené dans le rayon où il y a les livres sur les animaux et sur les races hybrides qui vivent dans ce monde. Pendant que j'observais quel livres, histoire de trouver des livres intéressants, j'avais vu qu'il manquait quelques ouvrages.

« Hmmm quelqu'un qui s'intéresse au même domaine que le mien, fort intéressant... »
- Me suis-je dit à voix basse.

Je me suis alors arrêté devant quelques livres traitant de plusieurs familles hybrides et un autre sur la faune du pays. C'est alors que j'avais enfin de quoi me donner une raison pour chercher une table... Je me suis mis à rechercher la table où se situait la personne qui avait pris les ouvrages absent du rayon. Fort heureusement pour moi, au milieu de ces rayons sentant le vieux papier et le bois, j'ai enfin trouvé l'une des rare tables occupée par...

« Oh mais c'est ma chère Chûchû ! Je m'en doutais, ça ne pouvait qu'être toi qui a pris cette flopée de livres que tu as sur ta table ! Comment tu vas !? » - Me suis-je exprimé tout en laissant sorti un léger rire de ma bouche.

J'étais heureux de voir la jeune hybride souris par ici, elle n'est pas comme ceux de son âge et fait preuve d'une maturité sans faille, sans oublier sa passion commune avec moi. Je ne pouvais m'empêcher d'arborer un grand sourire, limite benêt, en sa compagnie. Sans réfléchir, je me suis précipité sur la seule chaise et j'ai posé délicatement les deux ouvrages que j'avais pris, pour ensuite posé légèrement mes coudes dessus et ainsi tenir le bas de ma tête dans le creux de mes deux mains, tout en fixant la jeune élève.

«Tu cherches quoi de beau dans ces magnifiques ouvrages en ta possession ? »
 – Lui demandais-je.

Sans plus attendre, je me suis plongé dans l'un des deux livres pour y lire son contenu et ainsi j'attendais la réponse de ma récente connaissance.
rédigé par Invité le Mer 10 Jan 2018 - 10:52
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Étude particulière cherche partenaire particulier
Feat : Hatsuharu Kubo

La voix familière qui la héla lui fit lever les yeux de son ouvrage et redresser ses oreilles qui tressautèrent.
« Oh. » pour seule exclamation de surprise en battant des cils, avant de finalement se mettre à rougir furieusement, les yeux détournées et la joue gonflée « Je ne suis pas la seule élève à étudier … » Comme si elle ne faisait que ça, qu’elle s’empiffrait de livres jusqu’à l’indigestion de savoir… et c’était vrai. L’intervenant était d’ailleurs régulièrement occupé à l’accompagner dans ses travaux. Cela faisait un moment, déjà, qu’elle avait trouvé en Hatsuharu un sage camarade d’étude. Il n’était pas de la classe un, néanmoins, le tigre avait ses traits d’esprit, ainsi qu’un sérieux que l’héritière considérait comme plus qu’appréciable.
Mirza secoua la tête en levant le nez, comme pour reprendre contenance « Mais je viens bien, merci Kubo. Je travaillais sur un devoir à rendre mh…en m’avançant un peu. C’est sur les relations entre les différentes espèces d’Animaland et … » Elle tapota l’un des livres du bout des doigts, un peu hasardeusement « … c’est aussi pour des recherches…personnelles. » La souris ramena, par la suite, sagement sa main contre le bord de la table, et ses lèvres se pincèrent en un modeste sourire.

« Et toi ? » donnant un petit coup de nez désignant les livres sous les coudes du garçon « Tu n'as pas trop froid non plus en ce moment ? » Elle poursuivit avec une petite moue, s'expliquant « Ce doit faire tout drôle à un tigre, des températures comme cela... non ? » Un battement de paupières « A moins que ce soit un cliché, je m'en excuse. J'ai toujours imaginé les tigres préférer les endroits chaud, même si tu es blanc comme la neige. »

Son regard se perdit quelques secondes sur les mèches claires de son vis-à-vis, dans un instant de flottement. Et elle enroula l'une de ses propre houppe de cheveux autour de son index, y jetant un petit coup d'œil. La souris aurait peut-être préféré être moins grise.



rédigé par Invité le Sam 13 Jan 2018 - 16:40
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Le jeune homme ne pouvait cacher sa joie de revoir sa camarade de rechercher animalière, elle était totalement opposé à Hatsu en terme de caractère, mais les deux se complétaient rudement bien sur leur passion identique. Comme à sa bonne habitude, la petite souris avec répondu avec un ton de voix qui pourrait mal vu par certaines personne qui pourrait la qualifier d'hautaine, mais ce n'était pas du tout le cas pour le tigre blanc qui appréciait fortement sa façon d'être. Tout en feuilletant son livre, Hatsu écoutait sagement les paroles de la petite fille on ne peut plus mature pour son âge, il ne pouvait s'empêcher de rire en écoutant ce qu'elle disait.

« Aaaah la jeunesse, tu en est presque mignonne à parler de cette manière ma chère Chûchû ~ » - Avait-il dit pour la taquiner.

L'élève aimait bien taquiner sa confrère de recherche, étant donné qu'elle était encore très pure et on ne peut plus sage. Il continuait de l'écouter avec silence tout en notant quelques informations dans son livre qui était prévu pour ses recherches. Soudain elle lui demanda aussi ce qu'il faisait ici tout en lui demandant s'il n'avait pas trop froid, pour le tigre qu'il est. Son rire habituel n'avait pas pu s'empêcher de sortir de sa bouche, puis il releva le regard vers le regard paisible de la petite souris pour lui répondre. 

« Il est vrai que je ne t'ai pas encore beaucoup parlé de mes origines. Je ne sais pas si tu le sais, mais nous autres tigres blancs, nous ne sommes pas une sous espèce et encore moins des albinos, mais bel et bien une sorte d'erreur de la nature. Beaucoup pensent que nous sommes soit lié à la chaleur ou au froid, mais ce n'est pas le cas. Et c'est là que je vais pouvoir répondre à ta question tout en expliquant mon affinité avec le froid. »
- S'était-il exprimé avec un sourire aux lèvres.

Il s'était empressé de terminer sa dernière page pour ainsi être prêt à lire la prochaine après qu'il en est terminé avec sa réponse auprès de la petite souris. Puis tout en mettant l'un de ses marques pages favoris au niveau de la page terminé, Hatsuharu avait fermé son livre et s'est mis à regarder la souris droit dans les yeux tout en lui adressant un sourire chaleureux.

« Je fais partie d'une famille uniquement composé de tigres blancs et nous vivions tous dans une montagne constamment enneigée. Donc en soit, je suis plus ou moins immunisé face au froid mordant que nous offre l'hiver. Il existe des tigres blancs qui vivent dans des environnements tempérés ou chaud, cela dépend juste où est situé la dite famille.» - Avait-il informé la petite souris.

Il ne pouvais s'empêcher de contempler les alentours, les livres qui sentait le papier ancien et l'odeur du bois qui pinçait ses narines. C'est vraiment son endroit favoris en plus des jardins dans cette magnifique académie, où il a commencé à faire sa place. Son regard se reposa encore une fois sur la petite fille absorbé par ses livres.

« Oh désolé, j'ai oublié de répondre à ton autre question ! Oui je fais quelques recherches personnelles. Comme tu le sais, je ne suis pas très friand des cours, ahahahaha ! »

C'est vrai, même s'il semblait être sage et remplis d'innombrable connaissance, le jeune tigre n'appréciait pas les cours scolaire qui l'ennuyait pleinement en plus de pâtir à sa liberté tant souhaitée. Sa curiosité était sans pareille et il ne pouvait s'empêcher de poser une question à son amie.

« Tu cherches quelque chose de précis ? Si je peux t'aider, n'hésite pas Chûchû ! »

La sagesse, elle n'était pas digne de tout le monde...
rédigé par Invité le Dim 14 Jan 2018 - 8:47
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Étude particulière cherche partenaire particulier
Feat : Hatsuharu Kubo

Moue sur les lèvres et les joues roses, Mirza n'appréciait pas particulièrement être considérée comme mignonne. Bien qu'elle comprenait qu'il s'agissait là d'un compliment, elle savait que c'était à partir de ce dernier qu'elle était encore considérée comme une enfant - ce qui donnait le goût à sa mère la Reine de l'habiller comme une poupée -. Enfin, il était très aisé de la titiller à ce sujet, néanmoins, elle ne releva pas, se concentrant plutôt sur ce que lui apprenait le tigre. Le coude contre la table, le poing fermé, elle cala sa joue au creux de sa paume tout en l'écoutant. Oh, ainsi leur couleur n'a aucun lien vis-à-vis de l'habitat dans lequel ils évoluent. Intéressant. De souvenir, beaucoup d'animaux - comme les ours - avaient le fonctionnement opposé. Comme quoi, c'est fou tout ce que la génétique et la biologie sont capable de faire. Et ils étaient tout une famille, donc c'était bel et bien héréditaire.

Après qu'il eut parlé et qu'Hatsuharu se mit à la questionner, la princesse demeura silencieuse quelques secondes. Pensive.

« C'est triste. » qu'elle affirma soudainement, l'air sérieux.

Elle se redressa alors, reprenant l'un de ses livres, avant de poursuivre : « D'être considéré comme une erreur. Tsk. » Elle baissait les yeux sur son ouvrage en faisant claquer sa langue sur son palais, sourcils froncés. « Si vous avez changé ou mh..."muté", c'est assurément pour vous adapter. Alors, dans un sens, vous êtes plus évolués. Ce n'est pas quelque chose qui devrait être considéré en mal. » Elle marmonnait à moitié, comme songeuse ou parlant à elle-même.

La souris secoua alors la tête, soulevant légèrement ses mèches grises, pour revenir à un sujet moins lourd, plantant ses prunelles grenat sur le l'adolescent : « Et tu devrais faire plus attention aux cours Kubo ! C'est très important ! Nous sommes dans une bonne école alors, il faut en profiter.... Enfin ... » elle soupira et poussa son livre sur la table en le tournant de manière à ce que le tigre puisse lire « Je comparais l'évolution des relations cordiales entre hybrides sur une échelle de temps. C'est désespérant. Comme si on avait toujours cherché à s'entredévorer. » Elle grimaçait en posant ses deux coudes sur la table en en posant ses joues sur ses poings.
« Dire que les humains se font la guerre alors qu'ils ne se mangent pas entre eux. On est loin de pouvoir être enfin en sécurité. »

Par "on", elle entendait les proies, comme elle. Les hybrides en bas de la chaine alimentaire. Alors, même si cette même hiérarchie existait dans la nature et que, par essence, était donc naturelle, elle se disait que c'était injuste. On ne pouvait pas choisir de quelle race on allait naître. Alors, cette relation "proie", "prédateur" était absolument inéquitable. Bien que cela tendait à évoluer ... C'était bien lent, à ses yeux.
Ils étaient pourtant plus développés que les vrais animaux dans la nature.

Non ?

rédigé par Invité le Lun 15 Jan 2018 - 10:51
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Le jeune tigre blanc écoutait attentivement sa copine de recherche et ne pouvait s'empêcher de rire légèrement suite à ses propos sérieux sur le fait d'être considéré comme une erreur. Hatsu s'était donc mis à l'observer de part en part, il ne pouvait souligner le fait qu'elle faisait quelques mouvements pour illustrer son émotion qui étaient en accord avec ses propos matures. Il s'était reçu un sermon en pleine face suite à ses propos sur les études et avait été mis à terre par ko technique, enfin façon de penser hein !

Avant même qu'il puisse rétorquer à ses propos, Chuchu avait tourné le livre pour lui montrer ce qu'elle recherchait. C'était pour comparer les relations cordiales entre hybrides sur une échelle de temps. Elle semblait dépité par ce qu'elle avait pu trouver, comme quoi cette pyramide alimentaire a toujours existé pour s’entre-dévorer. Le jeune homme n'avait pas pu s'empêcher d'adopter une mine moins joyeuse vis à vis de ce sujet, il n'appréciait pas la violence entre semblables que ce soit dans le monde des hybride comme des humains...

« Ne t'inquiète pas Chuchu, c'est en parti pour cela que je fais ces recherches ! Pour ainsi faire tomber cette pyramide alimentaire qu'est la nôtre, on ne doit pas s'entre-dévorer pour nos propos besoin alimentaire ! » - S'était-il exprimé avec sincérité. « Ô grand jamais, je ne laisserais quelqu'un se faire dévorer sous mes yeux, je n'accepte pas cette façon de faire ! » - Avait-il dit en poussant un peu trop haut sa voix, ce qui l’amena à se faire sermonner de plusieurs « ssssht » dans la bibliothèque ancienne.

Il n'avait pas pu s'empêcher avec joie de prendre le livre à la petite souris pour l'observer attentivement avec rapidité, mais précision. Tout y était décrit dans les moindres détails, c'était vraiment très intéressant pour le jeune tigre qui avait des étoiles qui pétillait dans les yeux. Puis il s'est mis à repenser aux sermons de sa jeune camarade de recherche et soudain sa joie s'était transformé en une mine assez neutre, puisqu'il repensait à sa vie dans son monde d'origine.

« Je n'ai jamais apprécié les études, même da.... depuis ma tendre enfance »


Un peu plus et l'humain était à deux doigts de griller la couverture qu'avait mis en place le directeur et lui. Un petit rire jaune s'était fait entendre de la part du tigre déguisé, ne sachant pas quoi faire, celui-ci repris directement la parole en reparlant de son espèce.

« En soit, ce n'est pas nous qui disons que nous sommes des erreurs, mais bel et bien les livres. Pour moi, je m'estime heureux d'être né comme cela puisque je me suis encore plus unique ! » - Riait-il avec une mine joyeuse.

Fort heureusement Hatsu était un bon orateur, même s'il était assez dans les nuages... ses parents adoptifs lui avait appris ça pour s'exprimer durant ses victoires au sein des tournois qu'il pouvait gagner et aussi depuis qu'il était président du club de sport, tout ceci s'était amélioré.

Il repensa à toute cette histoire de prédateur et ne pouvait s'empêcher de se faire du mouron pour les espèces assez fragile vis à vis de ça, comme pour son amie la souris.

« D'ailleurs je ne me répéterais pas suffisamment, mais si jamais tu as un problème avec une quelconque personnes qui souhaite faire de toi son quatre heure, sache le que je serais là pour te protéger Chuchu ! »
- S'était-il exprimé.

Ne sachant pas quoi dire et histoire de relancer la conversation, Hatsuharu avait pris la peine de faire à peu près comme elle vis-à-vis des livres qu'il avait pris. Il lui présenta à plat, ses deux livres ouverts, tout en prenant la parole.

« Comme tu peux le constater, je fais quelques recherches sur la faune et la flore de ce magnifique pays qui est le notre. Et sur le second livre, j'y recherche tout ce qui est famille hybride recenser pour y retrouver toutes les espèces d'hybride possible, comme on le sait il y a de plus en plus de nouvelle famille d'espèce qui voit le jours ! Que c'est passionnant ! »

Le sourire aux lèvres, Kubo ne pouvait s'empêcher d'être chaleureux avec la petite souris qui était un bel exemple d'amitié entre un prédateur et une proie...
rédigé par Invité le Dim 21 Jan 2018 - 10:22
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Étude particulière cherche partenaire particulier
Feat : Hatsuharu Kubo

Elle eut un petit sourire qui pouvait paraitre triste mais, il était surtout soulagé. Rassurée d’entendre ces propos de la bouche du tigre. Bien qu’elle sache qu’il n’avait jamais été partisan de la violence, Mirza aimait savoir qu’il partageait sa pensée. Surtout envers ce sujet qui lui était très cher. Quand elle sera reine, elle travaillera dur pour faire changer les choses et, quelque part, son mariage arrangé avec ce drôle de corbeau pourra sûrement lui être favorable.

La princesse souffla du nez quand il se fit remettre au silence par des acclamations discrètes et sifflantes. Un rire muet. La bonne humeur, qui paraissait à toute épreuve, de l’albinos lui avait l’air si étrange, de son point de vue. Ce n’était pas quelque chose pour laquelle la souris brillait, bien au contraire. C’était même quelque chose qu’elle avait tendance à trouver… Naïf. Innocent. Néanmoins, Mirza devait reconnaitre que c’était agréable à entendre et à voir. A la façon d’un baume au cœur rassurant.  Alors, quand il lui assura qu’il serait là si un prédateur voulait la dévorer, elle rit tout bas, discrètement, derrière sa main, les yeux clos juste le temps de quelques secondes. Mais c’était un rire qui était sincère, bien rare venant de sa part. Ce n’était pas souvent qu’elle se laissait aller à sourire ou rire comme elle le voulait, bien qu’elle demeurait réservée. Une bouffée d’oxygène précieuse. Une chaleur qui donnait la sensation à son cœur, souvent trop rigide, de battre pour de vrai, et comme il le devrait. Ainsi, elle attrapa la main du tigre, qui paraissait si grande entre deux des siennes, et la posa sur sa propre tête en un merci silencieux, levant les yeux vers lui.

Le contact fut bref mais, sincère. Assez pour qu’elle préfère rapidement se concentrer sur ce qu’il lui dit par la suite. Mirza n’était pas du genre à être émotive, surtout de cette manière. C’était plutôt l’apanage de sa sœur aînée.

Mirza baissa les yeux sur le livre que le tigre lui présentait et observait les textes ainsi que les illustrations raccordées à celles-ci. Un livre pour répertorier toutes les espèces ? Amusant, bien qu’elle n’en voyait pas trop l’intérêt, de son point de vue. Outre certaines très particulières qui tendaient à surprendre, la plupart des autres étaient connues, quand on ne les avait tout simplement pas rapidement étudié à l’école primaire.

« Il y a beaucoup d’espèces que tu ne connaissais pas ? » qu’elle demanda un peu au hasard, évasivement. Néanmoins, elle était au courant que son éducation avait été…très poussée pour une enfant, en particulier à cause de la pression de l’héritage. Mais elle était curieuse de voir jusqu’où s’étendaient les connaissances du tigre à ce sujet.

rédigé par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 22:22
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Sa passion pour la recherche sur la faune et la flore était vraiment quelque chose qu'il appréciait presqu'autant que le sport. Chose rare pour ce tigre sportif qui n'avait fait que ça dans sa vie humaine, mais depuis qu'il est ici... celui-ci s'intéresse encore plus à la nature qui l'entoure et aux hybrides qui le peuple. Pendant qu'ils s'échangeaient quelques mots et que Hatsu lui avait montré l'un de ses livres, la petite souris semble s'être ouverte à Hatsuharu et elle lui attrapa l'une de ses mains, au milieu de ses deux petites mimines. Pour au final poser sa faim féline sur sa tête comme en guise de remerciement, celui-ci n'avait pas pu s'empêcher de se mettre à rougir face à cette situation tout aussi mignonne qu'elle.

Puis celle-ci s'était concentré sur le livre que le tigre lui avait montré et elle lui avait posé une question sur ses connaissances sur le domaine animalier. Hatsu s'était mis à réfléchir durant quelques secondes et avait répondu tout en étant enjoué.

« Disons que j'ai beaucoup appris au sein de cette académie... J'ai vécu dans une petite tribu de tigre blanc au milieu d'une montagne enneigée, nous n'avions pas l'habitude de voir beaucoup d'espèces et on ne partait pas trop loin de notre village, mais... J'y étais contraint... » - S'était-il exprimé avec un flot de sanglot dans sa voix et il repris rapidement la parole en camouflant ceci avec une fausse bonne humeur. « Donc même si je n'apprends pas tellement des masses à relire ce livre que j'ai déjà feuilleté plusieurs fois... Je me dis que ça ne fait pas de mal de revoir des bases que l'ont peu vite oublier après qu'on ait acquis un flot d'informations différentes »

Hatsuharu est quelqu'un d'assez bavard, lorsqu'on lui parle de l'une de ses passions et encore, ce n'est pas du sport ici, sinon ça serait encore pire ! Il pensait à quelque chose qui n'avait pas pu s'empêcher de dire à haute voix.

« J'en suis sur que même toi Mirza, tu ne connais pas toutes les espèces d'hybrides qui peuple ce monde. C'est tellement passionnant, cette diversité qui nous entoure ! Nous n'avons qu'une seule vie et je compte bien faire avancer les choses que ce soit dans le recensement d'espèces, comme dans l'évolution des relations inter-espèce qui mérite du changement, comme nous avons pu en parler. »

Beaucoup ne croyait pas que le jeune tigre faisait partie de la classe 4 au vu de son vocabulaire poussé et sa passion pour des domaines plus ou moins complexe, certains pensaient qu'il se fabriquait une image... mais c'est totalement faux. Son côté rêveur surpassait tout le reste et il ne pouvait s'empêcher de parler, d'un rêve qu'il souhaite accomplir.

« C'est pourquoi, lorsque j'aurais terminé mes études au sein de l'académie... Je voudrais effectuer une sorte de pèlerinage pour pouvoir mener à bien mes recherches sur les espèces qui peuple ce monde et ainsi offrir une nouvelle façon de pensée aux différentes personnes que je pourrais croiser... »
- Il ne pouvait s'empêcher de dire ça avec des étoiles dans les yeux et il repris immédiatement la parole tout en se calmant. « Enfin... c'est un projet plutôt fou, je n'ai pas encore tout en place dans ma tête, mais ça me tient vraiment à cœur... Ma curiosité ne tient plus et je ne peux m'empêcher de me cultiver, encore et toujours plus pour ce qui me passionne. Et toi que penses-tu de tout cela ? »

Il est vrai qu'il avait presque fait plusieurs monologues à lui tout seul, mais il apprécie avoir l'avis d'une personne qu'il apprécie, mais sa passion pourrait le dévorer un jour ou un autre...
rédigé par Invité le Mar 30 Jan 2018 - 16:43
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Étude particulière cherche partenaire particulier
Feat : Hatsuharu Kubo

Les pieds balançaient dans le vide, mollement. Sur la chaise haute, la souris de touchait pas le sol mais, cela ne l’embêtait pas. Elle aimait sentir ce mouvement, cette attirance subtile par la gravité, surtout quand on ne pouvait l’observer – le geste faisait trop enfantin – et, ce faisant, elle écoutait. Il faut croire que Kubo avait vécu en autarcie dans son village. Et cela, Mirza avait du mal à le concevoir. Elle, elle n’avait toujours connu que la ville, l’agitation. Et, même si l’endroit où elle vivait se trouvait sous terre, cela ne manquait pas de contacts avec l’extérieur. Une vraie cité, en somme. Quelque part, la vie qu’avait dû expérimenter le tigre devait être très calme, reposante. C’est probablement de là qu’il tirait son esprit serein.

Il avait raison, dans un sens, de lire et relire des livres, pour asseoir ses connaissances sur un socle stable. Avec tout ce que l’on apprend, surtout quand on est féru d’études, il est, en effet, plus que probable d’oublier le savoir plus ancien. Et la mémoire peut facilement devenir très sélective dans ce cas. Mirza le savait. Elle s’était efforcée de retenir ce qu’elle considérait comme plus important pour son avenir. Ses études de politique, d’économie, de diplomatie, de commerce ainsi que tout ce qui pouvait être utile de ce genre, dans un cadre gouvernemental. Il s’agissait d’énormément de connaissances, elle en était consciente, tout comme elle savait qu’elle avait encore beaucoup à apprendre et, surtout, à expérimenter. La théorie, c’était bien, néanmoins, il y avait bien des choses que l’héritière ne pouvait prévoir tant qu’elle n’y avait pas été confrontée en personne. Comme disait sa grand-mère, la vieille reine, Grivotte « Il n’y a pas que l’entrainement qui fait un soldat mais, aussi, le fait de ressortir d’une bataille. »
Un adage aussi sage qu’il était effrayant.

Enfin, de ce qu’elle saisissait des paroles du tigre, c’est qu’il avait eu l’air de souffrir de cette réclusion. Plus exactement, ce n’étaient pas les mots mais… ce ton, qu’il avait, et qu’il tentait de cacher. Dans le sourire, comme souvent. C’était là quelque chose qui lui allait bien, à Kubo.

Ses lèvres s’étirèrent de nouveau quand il avança qu’elle ne connaissait pas toutes les espèces. Même si elle aimait faire croire le contraire, c’était bien vrai. Et puis, toutes les connaitre, à part en étant biologiste, lui semblait compliqué. Cependant, la passion d’Hatsuharu à ce sujet paraissait bien le faire pencher vers ce genre d’avenir.
Mirza secoua la tête, en fronçant légèrement les sourcils « Il n’est pas fou, ton projet. Il est beau. » Probablement trop rêveur pour quelqu’un d’aussi pragmatique que l’héritière, cependant, elle ne pouvait pas nier comprendre d’où lui venait cet intérêt. En réfléchissant à ses paroles, elle levait les yeux au ciel.
« Je pense que beaucoup, par contre, diront que c’est fou. Ou inutile. Mais… » elle haussa les épaules « C’est avec de genre de projets ‘‘fou’’ que les chercheurs font le plus de découvertes.  » elle tapota de l’index la couverture des Mémoires du froid « Si Constantine n’avait pas eu l’envie de mener son expédition, on n’aurait pas découvert les peuples polaires avant très tard. C’est toujours difficile, d’avoir ce genre de vocation de…passion. Mais, c’est aussi très important que des personnes s’y prêtent. Pour le bien du savoir commun. »
Mirza leva une main, évasive « J’ai de grands projets aussi, mais ils n’auront jamais l’air aussi fantaisistes. Pour autant, ça ne veut pas dire qu’ils sont plus, ou moins importants. » avant de ponctuer d’un petit hochement de tête mi-pensif, mi-assuré « … J’admire ce genre de passion. Même si j’en suis très loin. Et j’espère vraiment que tu pourras atteindre ton rêve. »

Sur ce, la souris inspira profondément et se pencha vers l’avant, donnant une petite tape sur le dos de la main d’Hatsuharu « C’est pour ça que tu dois te concentrer sur tes études ! Elles ne pourront que t’aider à le réaliser ! » Idiot. Mais affectueusement. Il ne fallait pas perdre de vue les possibilités très favorables qu’un diplôme à Monokuro offrait, même pour un rêve.
Question de jugeotte.

rédigé par Invité le Mer 7 Fév 2018 - 21:46
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Le jeune rêveur ne pouvais s'empêcher de se plonger dans les mots qu'offrait ces livres de recherche. C'était vraiment ironique de voir Hatsuharu lire un livre de la sorte vu qu'il a toujours été à fond dans le sport et rien d'autre. Après ses longues paroles le jeune tigre s'était replongé dans ses livres comme un enfant qui s'amusait avec un jouet tout fraîchement déballé. Pendant qu'il tournait les pages, Hatsuharu écoutait avec concentration ce que disais son amie la souris et il fut d'un coup touché en plein cœur, par cette gentillesse qu'elle lui avait dit sur son projet qui n'était pas fou, mais beau. Alors qu'il s’apprêtait à rétorquer face à ces douces paroles, CHÛCHÛ avait enchaîné sur Constantine qui avait mis en place une expédition semblable à mon rêve.

« Constantine, qui est-ce ? »
- Avait-il demandé avec un air interrogative tout en penchant légèrement la tête sur le côté.

Puis elle enchaînant qu'elle avait aussi de grands projets, mais pas aussi ambitieux que le jeune élève. C'est ensuivit une sorte de sermon venant de la petite élève qui lui avait renvoyer le fait que les études étaient importante. Tout en riant jaune, Hatsu repris la parole en lui expliquant le pourquoi du comment.

« Comme tu peux le voir, je suis passionné, mais lorsque quelque chose ne me plait pas... Ben je n'y arrive tout simplement pas, c'est compliqué et pourtant je veux réussir, mais au final j'ai plus l'impression de patoger dans la gadou... » - S'était-il exprimé avec un petit air malheureux.

S'ensuivit une session de réflexion totale de la part du tigre blanc, il repensait aux paroles de Chuchu. Elle semblait ne pas réussir à avoir une passion identique à celle de Hatsu, mais pourquoi ? Peut-être était-ce dù à son milieu royal où elle a pu grandir. Puis soudain avec le sourire aux lèvres, le tigre repris la parole.

« J'en suis sur que tu as une passion similaire à la mienne, sauf que tu ne le démontre pas contrairement à moi. Je te remercie pour ton soutien et j'en suis également sur que tu arriveras à accomplir tes projets personnels. Tu es quelqu'un de très intelligente et pour ton âge, tu as les pieds sur terre, contrairement à moi ahahaha ! »
- Avait-il plaisanté.

Le tigre n'a pas pu s'empêcher de mettre sa main sur la tête de la souris pour lui faire un semblant de patpat en guise d'affection, tout en ayant un sourire chaleureux. Puis il s'est mis à penser à lui promettre quelque chose, et c'est bien rare de voir le tigre blanc promettre quelque chose, il n'apprécie pas ça.

« Néanmoins ma petite Chuchu, sache que je vais tout faire pour m'impliquer d'avantage dans mes études, mais... je ne te garantie rien ! »


Et pourquoi pas ? Peut-être que tout ceci aura un impact sur son futur, qui sait...
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors-jeu :: archives - trash and rubbish-
Sauter vers: