Tempête de cours dans la serre | PV Eimi

rédigé par Invité le Ven 5 Jan - 18:28
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de cours dans la serre
Ft Eimi Fujimi

Armé·e d’une volonté de fer, je campe dans la serre depuis maintenant une demi-heure. Ré-vi-ser. Il faut que je révise sérieusement. C’est compliqué, je n’ai pas réellement suivi les cours et il y a de gros espaces blancs sur mes feuilles. Quelle idée de faire plusieurs heures de cours à la suite, aussi ! Ça sert à rien, au bout de trente minutes l’attention s’échappe par la fenêtre. Fenêtre que je ne cesse de fixer d’ailleurs, y’a un arbre magnifique juste devant. Depuis la rentrée, j’ai probablement eu l’occasion de compter toutes ses branches plutôt que d’écouter les cours.

Mes occupations sont clairement trop dissipées en classe mais je n’arrive pas à faire autrement. Déjà, j’ai l’impression d’être ici depuis des lustres ! C’est pas que je m’ennuie comme un·e rat·e crevé·e, mais presque. Et puis ça fait bizarre de, comment dire ? Ne pas pouvoir échapper aux saisons ? L’hiver est là, et faut faire avec. Avec Camille, on serait allé·e·s dans un pays chaud depuis longtemps. Je sais bien que je suis en partie arbre, mais ça ne me plaît pas forcément de faire le végétal dans la serre. Je ne suis pas seul·e, d’autres hybrides sont présent·e·s et chacun vaque à ses occupations.

Dans l’idée de bosser, je n’ai parlé à personne. Enfin presque. C’est horriblement compliqué d’ignorer la compagnie d’autrui, surtout quand iels offrent du divertissement. J’ai cependant réussi à m’éloigner pour relire tranquillement. En soit, quand il s’agit de réviser de la manière qui me plaît, il n’y a aucun problème. C’est même plus intéressant que les cours en eux-mêmes ! Je redécouvre les notions en étant assis·e en tailleur sur le sol, certaines feuilles légèrement recouvertes de terre pour éviter qu’elles ne bougent. D’autant plus que je suis à côté de l’entrée, un courant d’air suffira à les faire voler.

Et ça ne manque pas. Quelqu’un entre et une grosse bourrasque de froid s’engouffre dans la serre. Le nuage de fleurs qui s’était accumulé au dessus de ma tête avec la concentration est soufflé par le vent, envoyant les pompons au loin (mais ils ne tarde pas à se rassembler de nouveau). Mes feuilles de cours, quant à elles, tourbillonnent vers l’entrée, faisant valser la terre disposée dessus au passage. Elles s’écrasent sur la tête de la personne qui vient d’entrer, tachant de terre la peau blanche de l’inconnu·e. Je me lève aussitôt pour les récupérer, et surtout refermer la serre. Les feuilles chiffonnées et sales dans une main, je sors un mouchoir de l’autre pour le proposer à la personne.
▬ Vraiment désolé·e ! Je pensais que la terre suffirait à les laisser au sol. Mais en même temps, quand on ouvre la porte aussi précipitamment… Tiens, pour t’essuyer la figure. Tu as de la terre là… Et ici… Et t’as des fleurs dans les cheveux.
Bon, ça, c’est normal. Iel a beau faire vingt centimètres de plus que moi, les petites fleurs qui jaillissent dans tous les sens au dessus de ma tête vont se ficher  sans problème dans sa tignasse rousse. D’ailleurs, son hybridation n’est pas de type plante, c’est un panda roux. Ça mange surtout des plantes ça, non ?
▬ Tu allais rejoindre quelqu’un ?
Question posée sur un ton innocent, le sourire aux lèvres, pour connaître le but de son arrivée. Simple curiosité, mais j’ai bien envie de savoir pourquoi iel est là alors qu’iel n’est pas une plante. Puis bon, même si ça avait été une plante la question n’aurait pas été totalement débile.
▬ Oh, au fait ! Moi c’est Zachary, et toi ?
Autant faire connaissance, j’en avais marre de réviser de toute façon.  
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Invité le Ven 5 Jan - 23:11
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de cours dans la serre


Feat Zachary Taylor


J'étais frigorifiée depuis un peu moins d'une heure, je me demandais vraiment ce que je faisais dehors par un froid pareil. J'avais mis une écharpe et un manteau chaud, mais ça ne suffisait décidément pas.  

A la base, je ne voulais pas vraiment être dehors. J'étais à l'intérieur, assise dans la bibliothèque, en train de lire un livre de poésie courte ; je cherchais un peu d'inspiration. J'écrivais en même temps sur mon carnet des petits poèmes ou des haïkus.

Je n'étais pas seule dans la bibliothèque : d'autres élèves lisaient, faisaient leurs devoirs ou papotaient entre eux. Dans tous les cas, je lisais tranquillement quand je reçus une petite boulette de papier dans le dos. Je me retournais pour voir un groupe d'élèves pouffait entre eux. Je haussais les épaules, peut-être qu'en manifestant peu d'intérêt, les élèves derrière moi allaient arrêter.

Apparemment, ça ne leur faisait rien. Ils continuaient à balancer des boulettes de papier en rigolant, atterrissant sur la table ou dans mon dos parfois. Oh, bien sûr, je n'étais pas seule visée, je n'étais peut-être pas la visée. En vérité, je protégeais un peu la gamine qui était devant moi, à mon avis, car elle me regardait d'un air gênée. Elle finit par m'avouer qu'elle avait eu un petit différent avec les élèves derrière nous. Je lui avais fait un petit signe de tête, peu intéressée.

La pluie de boulettes finit par se calmer, apparemment ils avaient trouvé un autre élève à embêter.  Mais ils continuaient à rigoler, bref, ils étaient énervants. Je pris mon livre et mes carnets, puis je quittais la bibliothèque. Je ne savais pas où aller, alors j'étais aller dehors.

Je m'en voulais de ne pas avoir réagi face à ses idiots, mais disons que, comme ma vie ou ma santé ou celle des autres n'étaient pas en danger, je n'avais rien fait. En fait, je n'ai pas de courage : je n'ose agir qu'en cas de gros problèmes, je ne suis pas très courageuse et je n'aime pas me battre ou autre.

Je tremblais un peu quand je décidai d'aller dans un endroit plus chaud, mais calme. J'eus alors une idée : je vis la serre au loin. Je fonçais donc vers elle : plus vite je serais chaud, mieux j'irais.

Quand j'ouvris la porte de la serre, j'eus une petite surprise. De la terre et des fleurs atterrirent dans mes cheveux et sur mon visage.  En face de moi, un ( ou une ? Qui sait... ) élève plus jeune que moi à coup sûr se tenait là. Il ( ou elle ) me tendit un mouchoir et s'excusa. Je pris le mouchoir et essuya mon visage.

En l'observant de façon plus approfondie, je remarquai que c'était un hybride plante ( après tout, il reste tous en cette période dans la serre ).  Il me demanda aussi si je rejoignais quelqu'un. Je lui souris et dis en riant légèrement :

- Tu n'as pas à t'excuser. Sinon, je suis venue me "réfugier" du froid, et je ne suis venue rejoindre personne ; je fuyais plutôt d'ailleurs. Et toi, que fais-tu ici ?

J'appris ensuite qu'il s'appelait Zachary Taylor. Je me rendis compte que j'avais oublié de me présenter.

- Je m'appelle Eimi Fujimi. D'ailleurs, tu es quoi comme hybride ?


C'était un peu brutale, mais j'avais vraiment envie de savoir ; je n'avais pas encore rencontrer d'hybride plante.

Code by Joy
rédigé par Invité le Sam 6 Jan - 19:17
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de cours dans la serre
Ft Eimi Fujimi

Iel fuyait les autres ? Étrange, j’ai envie d’en savoir plus. Fuir n’est pas une option que je considère souvent, les gens m’étonnent donc à chaque fois qu’iels disent opter pour la fuite. A moins d’être poursuivi·e par des abeilles, ou d’être dans un pays d’herbivore, ou d’être réellement trop dans la merde parce qu’on a légèrement voler quelque chose… Enfin bref, fuir les gens n’entre pas là-dedans. Fuir le froid, par contre, je comprends tout à fait. Fuir les cours aussi. ça caille tellement dehors qu’on pourrait entrer en hypothermie après seulement deux minutes à l’air frais. Beaucoup trop frais.

Iel me demande ce que je fais ici, et je montre mes feuilles chiffonnées dans ma main pour lui répondre. D’autant plus qu’iel reprend la parole pour se présenter, tout en posant une nouvelle question. Euh… Bah… Je sens le mimosa à plein nez, j’ai un nuage de fleurs de mimosa au-dessus de la tête, ça suffit pas comme indice ? J’ai deviné au premier coup d’œil qu’iel était un panda roux, de mon côté. Tout le monde n’est pas forcément très futé. Et je dis ça sans savoir sa classe ou ses capacités réelles, bien que je ne pense pas que l’école mette correctement en valeur les talents de chacun.

Genre moi, je suis vachement pragmatique, j’ai de la logique, mais j’ai du mal à l’appliquer au cours. Peut-être qu’iel, iel est doué·e en cours mais n’a pas l’esprit de Sherlock. J’l’ai pas non plus, malheureusement, mais je m’en tire généralement correctement.
▬ Je suis en partie mimosa. Tu n’as pas remarqué ? Pas très perspicace… Et toi, tu es à moitié panda roux.
Ce n’est pas une question, c’est surtout pour lui signaler que j’ai deviné sans problème car j’avais les yeux plus ouverts qu’elle. Sans trop m’éloigner, j’attrape mon sac pour y fourrer mes feuilles en vrac. Pour une raison inconnue, ma maniaquerie ne touche pas mon sac de cours et mon organisation sur ce sujet. Sauf s’il s’agit de ranger mon bureau, mais c’est probablement parce que j’y mets plus de papiers qui n’ont rien à voir avec les matières qu’on étudie ici.
▬ Je révisais mais j’ai… terminé ? C’est vraiment trop chiant, je veux pas y passer ma journée. Pourquoi tu fuyais ? Des gens t’emmerdent ?
Je l’invite à s’asseoir par terre, après avoir secoué la couverture sur laquelle j’étais assis·e - oui oui, je l’ai trimballé jusqu’à la serre, mais ça m’a semblé important pour rendre les révisions confortables. Il y a de la terre dessus, à cause de ma bonne idée d’en mettre sur les feuilles.  
▬ Tu veux t’asseoir ? Il fait plus chaud dessus. T’es en quelle classe, au fait ? C’est marrant la façon qu’iels ont de séparer les gens, tu trouves pas ? Perso j’en vois pas l’intérêt.
Normal, je suis dans la classe des gros nazes. Cela dit mon avis ne serait pas différent si j’étais en classe 1, même s’il valoriserait mon ego.
▬ Et t’as quel âge ? Moi j’ai 14 ans. Et je suis en classe 4, sinon. J’t’ai demandé mais je t’ai même pas dit ma classe.
Je ris légèrement avant de m’installer sur la couverture en sortant ma thermos de thé. J’ai plus prévu de quoi faire le goûter que de quoi réviser…
▬ Tu en veux ?

© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Invité le Ven 12 Jan - 23:22
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de cours dans la serre


Feat Zachary Taylor


Il ( je m'étais résolue à le dénommer par "il", ne le sachant pas ; et puis, actuellement, le masculin l'emporte sur le féminin ) me présenta ses feuilles chiffonnées. Je les regardai et devinai assez rapidement qu'il était sûrement là pour réviser ou travailler. Il me dit qu'il était en partie mimosa. Quelle idiote ! Je ne l'avais même pas remarqué. Rester dehors tant de temps a sûrement dû geler quelques uns de mes neurones. Dire qu'il a tout de suite vu que j'étais une hybride panda roux. Je m'excusai, en riant nerveusement :

- Vraiment désolée, je n'avais pas remarqué sur le coup. Disons que le froid a dû geler quelques uns de mes neurones. De plus, je ne m'attendais pas à tomber sur quelqu'un de cette façon, et je ne fréquente pas beaucoup de monde non plus d'ailleurs...

Il avait donc terminé de réviser. J'imagine que ce n'est pas amusant pour tout le monde n'appréciait pas de le faire. Honnêtement, ce n'était pas ce qui me dérangeait ; j'étais même en avance sur le programme, et j'avais des connaissances dans des domaines pas forcément très utiles.

Je souris, un peu gênée, quand il me demanda si les gens m'emmerdaient ; un peu, parfois. J'étais considérée comme une "intello" ; comment résister à l'envie de s'en prendre à quelqu'un de plus "faible" que soi ? Bien sûr, quand ça allait trop loin ou que quelqu'un venait à être en danger, ça faisait des éclairs... Dans tous les
sens du terme.

- Pas aujourd'hui, enfin je n'étais pas vraiment visée... C'était juste des idiots qui faisaient le bazar à la bibliothèque. Mais ce n'est pas important. Tu t'en sors pour tes révisions ?


Il me proposa de m'asseoir et me demanda en quelle classe j'étaos. Je m'assis en souriant. C'est vrai que c'était plutôt bizarre de séparer les gens comme ça, mais je ne pouvais pas le changer. Il me demanda quel âge j'avais, et j'appris qu'il avait 14 ans et qu'il était en classe 4. Je lui répondis :

- Je suis en classe 1, et j'ai 18 ans. Je suis en septième année. C'est vrai que c'est plutôt bizarre, mais on ne peut pas le changer...

Il sortit sa thermos de thé et m'en proposa. J'acceptai volontiers : j'avais besoin d'un petit remontant :

- Je veux bien, merci.

Code by Joy
rédigé par Invité le Sam 20 Jan - 19:18
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de neige dans la serre
Ft Eimi Fujimi

Je ris légèrement quand iel dit que le froid a dû geler ses neurones. Le froid gèle tout, mais les neurones c’est un peu fort. Même si c’est possible, je suppose, quand on est en haut d’une montagne et qu’il fait -50 degrés. Nous ne sommes pas en haut d’une montagne et il ne fait pas -50 degrés, il faudra être plus convaincant·e la prochaine fois. Je ne lui en tiens pas rigueur, moi-même ne supportant que très mal le froid extérieur. Et tu m’étonnes qu’iel ne s’attendait pas à tomber sur quelqu’un comme ça, j’avais pas prévu de lui balancer mes feuilles à la figure, en mode « SURPRISE IL PLEUT DES COURS ».

Son sourire gêné ne m’échappe pas, et ses mots me font tiquer. Pas aujourd’hui ? Alors ça arrive souvent ? Iel a l’air super gentil·le, ça ne devrait pas être un motif d’emmerdement. Bon par contre, le bazar à la bibliothèque je trouve ça cool. J’ai visité beaucoup de bibliothèque, et les meilleures étaient les plus animées. C’est normal, un lieu trop silencieux n’a rien d’attirant. Principale raison de mon dégoût des bibliothèques, elles donnent rarement envie d’y rester très longtemps. Ça m’étonnerait que Eimi soit du même avis, vu sa remarque.

Iel s’assoit à mes côtés et accepte le thé, que je lui sers dans l’un des verres que j’ai avec moi. Classe 1 ? C’est les intellos ça non ? Pas étonnant qu’iel n’aime pas le bruit à la bibliothèque dans ce cas !
▬ Je sais qu’on peut pas le changer, et d’un côté c’est pas plus mal. On est avec des personnes qui ont les mêmes difficultés ou facilités.
Pour ma part il n’y a que les difficultés qui rassemblent ma classe (je crois), mais dans celle d’Eimi ce sont probablement les facilités.
▬ Sinon, t’es souvent visé·e ? Tu leur as dit quelque chose au moins ? Non parce que, si on dit rien ce genre de personne se croit tout permis.
J’ai pas oublié sa question sur mes révisions, juste que ça ne me semble pas important. Même si iel pourrait m’aider, je préfère que ce soit moi qui l’aide d’abord (en admettant qu’il faut l’aider) histoire de ne pas avoir l’air ridicule.
▬ Mes révisions avancent à leur rythme, je m’en sors plutôt bien !
Parce que je ne prends pas ça au sérieux. Si j’étais à fond dans les études et dans la réussite scolaire, je lui aurais pas proposé de boire un thé en papotant alors que je suis à la ramasse dans mes révisions. Cependant, c’est beaucoup plus intéressant de parler avec iel, faire connaissance. Je lui souris pour être convaincant et continue.
▬ Tu vas souvent à la bibliothèque ? C’est hyper ennuyant comme endroit, ça donne même pas envie de travailler. Enfin, je comprendrais que toi tu aimes, et les autres devraient respecter ce qui y vont pour le calme !
Je dis ça alors que je pourrais très bien y aller pour jouer au mikado avec des livres, même si ça n’a aucun sens. Ou faire des créations avec.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Invité le Dim 21 Jan - 16:01
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de cours dans la serre


Feat Zachary Taylor


Zachary me servit le thé dans un verre qu'il avait avec lui. Je le buvais tandis qu'il me parlait. Au niveau des classes, il n'avait pas tort : on était avec des gens qui étaient "comme nous". Bon, on n'avait pas forcément les mêmes goûts, mais c'était plutôt sympa. Je ne m'imagine pas dans une classe remplie d'élèves comme ceux de la classe 0.

C'est vrai, j'ai beaucoup d'à priori sur la classe 0, mais vu ce que certains font ; ce n'est pas pour rien qu'ils sont réputés pour être les "bad boys" et "bad girls" du pensionnat. Personnellement, je ne fréquentais pas vraiment d'élèves de cette classe-là. D'ailleurs, je me doute qu'ils n'ont pas forcément envie de me parler.

- C'est vrai, il y a moins de problèmes dans les classes comme ça. Peut-être que ça vaut mieux que les classes où tous les caractères sont mélangés : ça pourrait donner des choses plutôt explosives.


Il me demanda si j'étais souvent visée et si je leur avais dit quelque chose. Cette fois-ci, je ne leur avais rien dit : je n'avais pas de raisons de le faire selon moi. Si j'étais souvent visée ? Pas vraiment, disons que les fois où ça allait trop loin, les personnes finissaient souvent avec une tempête au dessus de leur tête. Je ne suis pas du genre à le montrer mais quand ça m'énerve, il vaut mieux ne pas être dans les parages. Surtout quand on s'en prend à mes amis ou à ma famille.

- Je ne suis pas souvent visée, selon moi en tous cas. Les rares fois où ça a été trop loin, j'ai réagi. Et cette fois, je ne leur ai rien dit. Je ne savais pas trop quoi faire ou dire, alors je suis partie.

Zachary me dit aussi que ses révisions avançaient à leur rythme. Une partie de moi se disait que ces révisions ne devaient pas avancer tellement. Je lui souris, mais ne fais pas vraiment de remarques ; après tout, ce n'est pas mes affaires. Je lui dis juste :

- C'est bien si tu t'en sors. Si tu as besoin d'aide, tu peux me le demander, je serais ravie de t'aider.

Si j'allais souvent à la bibliothèque ? Evidemment ! C'était l'un de mes lieux préférés au pensionnat, elle me faisait penser à celle de chez moi. Etant une noble et une grande littéraire, mes parents ont une immense bibliothèque. Celle du château de mon oncle est plus grande, bien sûr, mais j'aime beaucoup celle qui se trouve ici et chez moi.

Zachary, lui, n'aimait pas la bibliothèque. Il trouvait ça ennuyant, il a le droit. C'est vrai que la bibliothèque est très calme habituellement, donc pas forcément amusante pour les autres. Mais j'aimais le calme, bien qu'un peu d'amusements et de distractions de temps en temps ne me dérangeaient pas, surtout si je n'en faisais pas les frais.

- J'y vais souvent, c'est l'un de mes endroits préférés ici. Il y en a une chez moi, et j'y passe une grande partie de mon temps. En fait, un peu de distractions ou de bruits ne me dérange pas tellement, surtout quand je n'en paye pas les frais.

Code by Joy
rédigé par Invité le Lun 5 Fév - 21:13
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de cours dans la serre
Ft Eimi Fujimi

Des choses explosives… ? Ce serait tellement plus intéressants dans ces cas-là ! On aurait de la distraction en cours, permettant ainsi d’aérer le cerveau pour travailler plus efficacement après coup. Enfin, c’est pas demain la veille que se passera comme ça. Ce fonctionnement est sûrement digne d’une tribu de sauvage ou je sais pas quoi pour la plupart des profs. Au fait, ça peut être marrant de débarquer en cours avec de la peinture sur la figure ou habillé·e à la manière que quelques indigènes. Ce serait interprété, à raison, comme du foutage de gueule mais c’est amusant.

Iel m’explique qu’iel n’est pas souvent visé·e, et qu’iel ne manque pas de réagir dès que ça va trop loin. Tant mieux, je ne lui souhaite pas d’être souvent emmerdé·e. Ça n’a pas l’air d’être son genre de chercher des ennuis, de toute façon. Je souris légèrement à la suite de ses paroles. Je m’en sors pas, mais tellement pas ! J’hésite un instant à lui demander de l’aide, sachant que ça ne me sera que bénéfique, avant de me raviser. Ça ne serait pas correct de l’ennuyer avec ça, même si ça pourrait me débloquer… Je hoche simplement la tête à son offre, avec un sourire assuré mais menteur.

Je ne sais pas trop si c’est une chance d’avoir une bibliothèque chez soi, ayant toujours été dans une optique d’emprunt et de moindre place/coût/production/etc, tout ce qui pourrait être économique. Tout ce qui pourrait éviter un ancrage trop lourd au sol. Aussi parce que je préfère les espaces extérieurs.
▬ Ta bibliothèque est grande ? Tu as des vieux livres ? C’est les meilleurs, je trouve. Ceux qui ont une histoire de part leur couverture abîmée. Et j’aime bien que leur voyage continue. Après, tu préfères peut-être les livres en bon état ? C’est assez marrant de voir l’avis des gens sur le sujet. Genre un jour, j’ai renversé un café sur un livre, et j’ai cru qu’on allait m’étriper ! Bon, c’était ni mon livre, ni mon café, mais la personne s’est plaint pour son livre alors que c’était pas grand-chose.
Je raconte ma vie, tout à fait, mais au moins ça illustre mon propos. Ça m’étonnerait pas qu’iel ait un avis différents du mien. À voir. Je termine mon thé tranquillement, réfléchissant à ce qu’iel m’a dit précédemment. M’aider à réviser. Si j’ai décliné sans rien dire, l’idée a continué son chemin dans ma tête. Après avoir reposé ma tasse, j’époussette mes feuilles de la terre qu’il peut rester pour y jeter un œil. Parler avec quelqu’un et boire un thé ne les a pas rendues plus attirantes.
▬ Hm… Tu accepterais vraiment de m’aider ? Juste un peu.
Pas de honte dans mon ton, je profite seulement du service qu’iel a proposé. Je ne me sens pas non plus plus bête qu’ellui, car iel est plus âgé·e. Je lui souris et lui tend les feuilles.
▬ Ce serait super gentil ! Pas que je suis stupide mais là… Toi, tu aimes étudier ?
J’ai beau avoir demandé son aide, j’en suis toujours à vouloir papoter. C’est largement plus intéressant, j’en apprends sur ellui et ça peut m’être utile. Là, des maths, très peu pour moi. Je sais gérer des comptes et tout le tralala, c’est déjà pas mal.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Invité le Ven 9 Fév - 21:54
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar

Tempête de cours dans la serre


Feat Zachary Taylor


Zachary me demanda si la bibliothèque que j'avais étais grande et si j'avais des vieux livres. Il me raconta ensuite qu'il avait renversé du café sur un livre et qu'on avait failli l'étriper. Son histoire me fit sourire, je la trouvais amusante même si je pensais que l'étriper pour avoir renversé un café sur un livre était un peu exagéré. Bon, si ça avait été un livre unique, fantastique et d'une immense valeur, j'aurais compris, mais les personnes qui possèdent ce genre de livres ne le laisseraient sûrement pas près d'un café.

Il est vrai que les vieux livres m'impressionnaient. Je les avais toujours trouvés dotés d'une certaine classe. Ils semblaient plus intéressants et mystérieux que les autres. Je me souvins alors d'un livre dont les pages jaunâtres et un peu racornies était brûlé à certains endroits. Personnellement, un livre qui n'est pas en très bon état est souvent rempli de mystère et attire la curiosité. Il ne faut pas non plus que le livre soit trop abîmé pour arriver à le lire et qu'il ne soit pas sale.

- Ma bibliothèque est plutôt grande, j'ai beaucoup de livres. Oui, j'ai des vieux livres ; je les trouve plus intéressants et mystérieux. Peu importe que le livre soit en bon ou mauvais état tant qu'on peut le lire sans être tout le temps dérangé par des tâches inconnues. On a voulu t'étriper pour avoir renversé du café sur un livre ? C'est un peu exagéré, non ? Je veux dire que ce n'était pas non plus un livre unique et d'une valeur immense, sinon cette personne ne l'aurait pas laissé là. C'est un peu de sa faute...


Alors qu'il avait fini de boire son thé, il déposa sa tasse, il épousseta ses feuilles. Il me demanda si j'accepterais de l'aider. Il me sourit et me tendit les feuilles et me demanda si j'aimais étudier. En tant que classe 1, j'aimais apprendre de nouvelles choses mais aussi étudier. Je pris ses feuilles et souris :

- Bien sûr que je veux bien t'aider ! Je me doute que tu n'es pas stupide, ce n'est pas toujours facile de trouver l'envie de réviser. Sinon, j'aime bien apprendre de nouvelles choses, et étudier ne me dérange pas. Je suppose que ça ne doit pas être ton truc, par contre.


L'air plus sérieux et concentré, je jetai un coup d’œil à ses fiches. Tout me semblait plutôt simple, sûrement parce que je l'avais déjà vu plusieurs années auparavant. Je lui dis en continuant de regarder les feuilles, un petit sourire aux lèvres :

- Ça ne m'a pas l'air compliqué, en même temps je l'ai vu il y a plusieurs années. Tu voudrais commencer par quoi ?

Code by Joy
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors-jeu :: archives - trash and rubbish :: archive des sujets-
Sauter vers: