Basket ? c'est pas des chaussures ? [Ft. Sphaérah Lhose]

rédigé par Invité le Mar 5 Déc - 0:27
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Ft. Sphaérah Lhose
Basket ? c'est pas des chaussures ?
Tu étais arrivé ici depuis une poignée de jours, un lit craquant dans ta nouvelle résidence, enfin tu la qualifiais plutôt de nouvelle vieille, un long soupir quand ton réveil sonna, tu te levais alors voulant te préparer pour aller en cours, un regard vers ton emploi du temps

« Français... Histoire… Mathématiques ? Tout ça en une matinée ?... »

Un sourire marqua alors tes lèvres quand tu vis ton sac de sport, ta balle et ton maillot, tu te rappelles avoir vu un gymnase à plusieurs reprises, après fallait aussi que tu t’entraînes, tu ne pouvais pas te permettre de perdre du niveau et puis c’est pas comme si cela te dérangeais de faire du basket a la place d’écouter un vieux déballer les cours qu’il apprends depuis qu’il a commencé a enseigner, enfin bon, tu n’avais simplement pas envie d’aller en cours, un petit sourire marqua tes lèvres quand tu pris a nouveau ta balle en main. Quelques minutes plus tard tu étais habillé et avais fait ton sac. Tu étires tes un mètres quatre-vingt-neuf et ouvre ta porte, un rapide passage dans la salle de bain, oh il y a quelqu’un, un sourire marquant tes lèvres quand tu la vis, d’une voix encore étouffée par la fatigue, tu lui lanças un simple :

« Salut~ »

Vous faisiez la même chose manifestement, certes rien de passionnant un simple brossage de dents en somme, c’est pour ça que tu n’avais pas vraiment engagé la conversation, parler avec du dentifrice en bouche, c’était sûrement pas très pratique, un rinçage de bouche, un dernier regard a la rousse et tu repris ton sac sur l’épaule, avant de sortir tu lèves alors la main et dis :

« Bonne journée Sphaé~ »

Tu parles une bonne journée elle va écouter des professeurs tout au long de cette dernière, t’aurais plutôt dû dire bon courage. Le sac sur l’épaule tu te diriges alors vers la porte d’entrée, une grande inspiration en poussant cette dernière, l’air frais de l’automne s’immisça dans tes poumons, tes mains portèrent alors tes écouteurs à tes oreilles et la musique se lança. Tu étais maintenant en chemin vers le gymnase, tu avais un sentiment au fond de toi, tu sentais que cette journée allait être bien. Tu arrivas alors devant l'endroit dans lequel tu trouveras ton bonheur, ah oui, effectivement, ils ne lésinent pas sur les moyens dans ce lycée, tu venais d’arriver devant ce bâtiment, il était, tellement bien entretenu, tu pousses alors la porte le cliquetis de la poignée résonnant dans la salle a l’arrière, un sourire satisfait en voyant cette salle magnifique, deux paniers l’un en face de l’autre, cependant depuis que tu étais partis tu avais senti quelque chose, comme si quelqu’un te suivais, enfin bon tu avais envie d’une chose à présent c’était de jouer. Tu t’es alors dirigé vers les vestiaires sac toujours sur l’épaule, tu commenças alors à sortir ton maillot, enfin le maillot de l’équipe dont tu faisais anciennement partis, tu ne l’avais pas porté depuis que tu avais perdu, il était resté au fond de ton armoire, tu t’es alors déshabillé, bien sûr tu t’es quelque peu regardé dans la glace avant de revêtir ton autre tenue, disons que tu étais fier de ton corps, un passage de ta main dans tes cheveux un sourire a ton reflet et tu enfilas tes vêtements de sport, ça te rendait tout chose de voir ton reflet ainsi habillé. Une dizaine de minutes d’échauffement en soit les entraînements que tu faisais n’étaient pas très passionnants, mais pour certains rien que le fait de pouvoir dunker était impressionnant, tu t’entraînais principalement au tir et ces derniers t’énervaient particulièrement vu qu’ils refusaient presque tous de rentrer, tu reculas derrière la ligne des trois points, lança ta balle vers le panier cette dernière rebondit alors sur l’anneau, tu avais déjà commencé à courir dans la surface, une impulsion puissante au sol et tu pris le ballon dans le creux de ta paume, redirigeas ce dernier vers le panier, la balle rebondi encore une fois sur l’anneau.

Elle alla alors s’écraser sur le mur droit du gymnase, il avait quelque chose de bizarre, enfin dessus était dessiné une silhouette familière, tu t’approchas alors et passas ta main sur le haut de ce qui s’apparentait à une épaule, puis sur ce qui semblait sa joue :

« Sphaérah ? »
rédigé par Invité le Jeu 7 Déc - 23:48
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
-Uhh.. c'est déjà le petit matin faut se lever..?-

J'avais ce petit filet de morve dû au sommeil au coin de ma bouche et avec une grande inspiration je ravalais ce dernier pour ne pas tâcher les tissus de la demoiselle avec qui je partageais mon lit. Je restais sur le dos a ne pas bouger et a regarder ma coloc se préparer pour aller en cours. La barbe j'en ai pas envie moi.. je me levais alors au dernier moment encore en tenue de nuit avec mon T-shirt ''I'm okay'' et ce vieux short sûrement trop court. j'étais encore dans le lait du sommeil et je me dirigeais vers la salle de bain pour me brosser les dents histoire de ne pas avoir une mauvaise haleine lorsque j'allais me décider à faire le moulin a parole mais en ce début de matinée c'est pas gagné. Mais devenez qui se ramène au bon moment! Le grand blond avec qui je partageais ma résidence! Il venait également se brosser les dents mais lui il avait déjà l'air d'être prêt a partir , il me saluait mais je n'avais pas la force de faire de même. Je continuais a me brosser les dents en contemplant sa masse corporelle. Lui c'est clair c'était mieux d'être de son côté! En deux, trois vitesse il était prêt et me souhaitait la bonne journée. Et il croyait pas si bien dire , après quelques seconde de réflexion, je me décidais à aller investiguer sur cette montagne dorée qui attirait mon oeil depuis le premier jour. Je me préparais en vitesse dans le but de le rattraper suffisamment , enfin suffisamment pour ne pas le perdre de vue. J'allais surement rater une journée de cours mais.. c'est quoi une journée dans une vie? Une fois ma petite proie en vue je le suivais sur la pointe des pieds et je me faisais comme a mon habitude des films dans ma tête si bien que je me chuchotais toute seule.

-On part en mission d'infiltration! terminé!-

Au fur et a mesure que je suivais ses pas je me rendais petit a petit que nous n'allions pas vraiment en direction des cours il rentrait dans un bâtiment que je ne n'avais pas encore visité. Un gymnase apparemment. Bon bon il est temps de triché un peu! je rentrais dans les murs du bâtiment dans le but de le voir sans que lui me voit. et..
Bingo! je le voyais tout seul en train de s'entraîner a faire.. du basket? tout seul ça doit pas être rigolo.. mais bon jsuis venue pour le voir lui après tout. je restais l'observer avec une admiration que je ne m'avouais pas. J'étais bien trop fière pour ça! L'étais-je vraiment?
toute les 20 secondes je ressortais de l'autre côté du mur pour respirer avant d'y retourner pour l'observer a nouveau. Je me faisais subir des étouffements répétés dans le simple but de l'observer. C'était un peu du masochisme en faite.. mais que voulez-vous il en faut pour tout les goûts! Il avait pas l'air de bien réussir a rentrer ses paniers mais.. ça retirait en rien la classe qu'il m'inspirait. Puis lors d'un énième rebond sur le rebords le ballon projeter d'une telle force en avait rebondit jusqu'à moi et je fermais les yeux de peur, puis les rouvrit et me mit a rire intérieurement car je ne pouvais émettre de bruit étant sous forme d'ombre. Vraisemblablement j'étais intouchable dans les structures en revanche je crois que ce dernier venait d'apercevoir quelque chose de louche. Moi en occurrence. Et dans mon plus grand étonnement il semblait m'avoir reconnu grâce a ma silhouette je retenais ma respiration plus que jamais. Mais je n'osais ni sortir ni bouger pour ne pas éveiller les soupçons jusqu'à ce que celui-ci m'appelle par mon prénom. J'attendais que le rose de mes joues s'en aillent avant de révéler mon apparence en chair et en os a ce dernier si bien que l'air me manquait et je sortais en panique et.. je tombais vers l'avant comme ayant été assommée par quelque chose, je me rattrapais par réflexe au grand gaillard en toussant puis en haletant tentant de retrouver mon souffle. Le choc du ballon avait-il été a retardement? Il faudra que j'en apprenne plus sur mes propres pouvoirs.. je relevais la tête et lui faisais un sourire gêner alors que j'étais encore agrippée a son maillot.

-Hey.. hehe Salut-

Quelque part, malgré la gêne, la souffrance dû a mon manque d'oxygène, et la future bosse sur la tête que j'allais me taper, tout cela me semblait valoir le coup puisqu'au final j'avais un peu eu ce que je voulais. Il devait sûrement se poser plein de questions , après tout j'ai eu l'air d'une mourante quelque seconde plus tôt devant lui. je me raclais la gorge et me remettais droite en mettant mes deux mains sur les hanches en prenant un air de confiance.

-Alors comme ça on sèche!-

Je pensais qu'en disant ça j'allais réussir à pouvoir détourner la conversation et éviter d'avoir a parler de ce qui venait de se passer mais.. jsuis pas très douée pour ce genre de chose... enfin.. qui sait?
rédigé par Invité le Sam 9 Déc - 3:57
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Ft. Sphaérah Lhose
Basket ? C'est pas des chaussures ?
Ce sourire collé a tes lèvres quand tu la vis sortir du mur, c’était bien elle, la petite sphaérah t’espionnait donc, tu éprouvais quelque chose pour elle mais manifestement tu ne la laissais pas de marbre non plus, tu la vis alors tomber contre toi, elle étouffait ? Tes mains se placèrent presque par reflex sur ses hanches et son dos, d’une voix un peu inquiète, tu lui dis :

« Ça va ? Qu’es-ce qu’il t’arrive ? »

Tu réfléchis un instant et songeas à cette histoire de pouvoir, tu n’avais pas encore découvert le tiens, après tout te venais d’apprendre que tu en avais un contrairement a ces hybrides qui l’avaient depuis plus longtemps voir même la naissance. En tout cas, tu voyais sur son front… Mais attends, tu la voyais complètement affalée sur toi, tu sentais qu’elle avait repris son souffle mais elle restait contre toi, mhmh, en réalité cela ne te dérangeais pas, tu voyais néanmoins toujours cette rougeur sur son front, en réalité ce n’était qu’un petit coup, rien de très conséquent peut être même pas de bosses à l’avenir, tu la sentis alors se relever, se tenir droit du haut de ses un mètres soixante-dix a tout casser et prendre presque un ton presque accusateur et te dire :

« Alors comme ça on sèche?~ »

Un sourire se dessina sur tes lèvres, un regard vers elle, ta queue de lion battant la mesure, eh bah Ryota elle t’impressionne, non non elle te plaît ? Tes yeux dorés se plongèrent dans les siens quand tu lui répondit d’un ton amusé :

« Je te retourne la question ma petite Sphaérah~ »

Tu n’avais même pas fait exprès de rajouter les mots ‘’ma petite’’, comme par reflex, tout ce que tu faisais avec elle, c’était comme un automatisme. Après l’avoir regardé quelque seconde tu te penchas un peu sur cette rougeur qu’elle avait sur la tête, tu eus un petit rictus avant d’appuyer dessus avec ton doigt, tu vis la grimace de douleur sur le visage de la rousse, un petit sourire comme pour lui remonter le moral et tu pris sa main la dirigeant vers les vestiaires, oh non, pas pour ça, il y a l’armoire à pharmacie, bah oui on peut pas laisser son petit minois abîmé par une balle quand même, tu dis alors tranquillement :

« Viens on va mettre quelque chose de froid sur ta tête, histoire que tu n’ai pas de bosse »

Arrivé au vestiaire, tu lui dis de s’asseoir pendant que tu cherchais dans cette armoire, désinfectant….non, bandages ? Tu te tournes alors vers elle, regardes a nouveau cette marque rouge, non quand même pas, tu les reposes alors et continue de chercher, quelques secondes après tu tombes sur ce que tu cherchais, une petite serviette, tu te diriges alors vers le robinet et l’imbibes d’eau froide avant de lui poser sur le front, un petit sourire aux lèvres, tu t’assis à coter d’elle, tu soupiras et dit :

« Désolé du coup c'était pas voulu, mais qu’es ce que tu faisais sur le mur ? Enfin.. dans le mur, bref tu m'as compris »

Un sourire un peu plus marqué marqua alors tes lèvres, tu savais très bien ce qu’elle faisait, mais tu te demandais simplement si cette idée que tu te faisais de Sphaérah allait être véridique, ou surtout si tu avais possiblement tes chances avec elle.
rédigé par Invité le Sam 9 Déc - 19:41
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
-Euh!..

J'avais pas réellement mal au front ça m'avait juste déstabilisée et je sentais a la chaleur que ça devait surement être rouge alors je faisais mine de frotter l'endroit comme pour apaiser mes souffrances dans le but d'attirer la sympathie du beau blond. Lorsque ce dernier appuyait dessus je simulais un..

-Aie.-


Il me prit délicatement par la main pour m'emmener.. dans les vestiaires? Hmm il est plutôt entreprenant!

Viens on va mettre quelque chose de froid sur ta tête, histoire que tu n’ai pas de bosse

Oh.. bah j'me disais aussi! Il me faisait m'asseoir sur un banc pendant qu'il trifouillait dans une armoire a pharmacie. je restais balancer mes pieds en le regardant faire. Qu'est-ce qu'il pouvait bien me mettre sur le front après tout?.. Non pas ça. Mon esprit pervers me faisait glousser toute seule dans mon coin jusqu'à ce que celui-ci revenait vers moi avec  une serviette humidifiée. Je reprenais alors ma mine assommée en le laissant poser cette dernière a l'endroit où avait eu lieu le choc. Je pouvais très bien la tenir moi même.. maiiis j'aimais bien l'attention qu'il me portait. Il me demandait alors les raisons de ma présence. Je réfléchissait brièvement a la question car ce n'était pas réellement mon fort.

-Eh bien.. je visitais euh.. le gymnase et je cherchais un sport.. de balle et.. j'étais intriguée par le tien je ne le connaissais pas avant! Comment ça s'appelle d'ailleurs?-

C'était sûrement l'excuse la plus naze que je pouvais sortir , a tel point que je me retenais le plus fort du monde de rire a ma propre bêtise tandis que j'enchaînais

-Eh.. tu veux bien m'apprendre? Ca à l'air drôle comme truc-

Je me relevais en faisant mine d'aller mieux pour éviter toute réponses dans le genre ''oh mais vaudrai mieux que tu te reposes blablabla'' tandis que je lâchais un énorme rot du repas du matin que je n'avais vraisemblablement pas finit de digérer puis je le regardais avec un grand sourire en mettant mes deux mains sur les hanches.

-My body is ready!-
rédigé par Invité le Ven 15 Déc - 6:43
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Ft. Sphaérah Lhose
Basket ? C'est pas des chaussures ?
Ce sourire marquait toujours tes lèvres, ta main avec cette serviette portée a son front, tu la regardais chercher dans ses pensées, elle allait sûrement tu sortir un ragot, après, c’est un petit mensonge en soit et ça ne fait que la rendre encore plus mignonne, tu soufflas du nez pour ne pas pouffer de rire suite a sa phrase, ses paroles étaient saccadées, interrompues par des courts moments de réflexion, tu regardais ses lèvres déballer ces mots, un soupir et tu secouas la tête de gauche a droite, tu jetas la serviette humide dans le lavabo au loin avant de lui répondre sur un tons amusé :

« Ahhh Sphaé… c’est mignon la façon dont tu mens, je peux même pas t’en vouloir en soit, j’arriverais même pas de toute manière mais bon, quitte a jouer le jeu autant le faire entièrement, ce que je faisais avant c’était du Basket, une balle un panier et des joueurs, objectif, mettre la balle dans l’anneau suspendu au-dessus du sol, c’est simple non ? » 

Tu fus alors agréablement surpris par la phrase qui suivit, elle voulait que tu lui apprennes, ton sang n’avait fait qu’un tour, tu sourit alors un peu plus la regardant droit dans les yeux, pour une fois dans ta vie tout marchait comme sur des roulettes, en espérant que ça dure, tes yeux se fermèrent alors faisant place a un large sourire, une main vint gratter l’arrière de ta tête et tu dit avec un rire un peu gêné :

« Oui, je veux bien t’apprendre mais je suis pas non plus le meilleur joueur !»

À la fin de cette phrase tu rajoutas en chuchotant et en regardant un peu ailleurs :

« Pas pour le moment »

Tu la vis alors bondir du banc des vestiaires et te regarder en sourire aux lèvres avant de roter ? Certes tu ne t’attendais pas ça et cette action te décrochas même un rire, s’en suivit cette phrase qu’elle te dit en anglais, tu te relevas alors baissant un peu la tête pour planter ton regard dans le sien alors que tes joues venaient se tinter d’un rose pâle : 

« If your body is ready i can maybe teach you some thing about basket-ball »

Roh bon dieu Ryota… t’aurais pu le garder pour toi ton accent foireux, passons, tu l’invitas alors à te rejoindre sur le parquet, vraisemblablement elle n’avait plus besoin de toi pour marcher, la vraie question c’est es ce qu’elle en avait vraiment besoin auparavant, arrivé dans les tracés du terrain tu allas récupérer ta balle, le bruit de cette dernière frappant le sol résonnait dans tout le gymnase, tu lui lanças alors la balle, cette dernière l’attrapa tant bien que mal et tu lui dit : 

« C’est un bon début ! Je vais un peu te montrer des choses assez basiques du sport » 

Quand tu parlais tu te rapprochais d’elle, tu lui dis alors de tirer simplement, cette dernière s’exécuta, la balle finit alors totalement à coté du panier et vint taper le mur du fond de la salle, cette dernière revint alors en roulant faiblement au sol jusqu’à taper une de tes chaussures, tu la ramassas alors et lui sourit doucement en disant : 

« Au moins on n'a pas besoin de la chercher ? » 

Tu lui redonnas alors la balle tendant le bras pour qu’elle la prenne, tu lui dis alors comment placer ses mains sur le ballon et le mouvement que ses bras devaient faire, cette dernière était un peu perdu, tu te mis alors derrière elle, calant tes mains sur les siennes, tu l’accompagnas alors dans son mouvement, du début à la fin, ce contact entre ta peau et la sienne t’était agréable, d’un coté tu étais vraiment heureux que vous aillez la même résidence, le ballon vint alors se loger dans le filet du panier situé plus haut, tu lui répondis alors avec un tons enthousiaste : 

« Bah voilà le premier panier de m… La petite rousse » 

Oh, elle ne t'appartient pas garçon calme toi un peu sur la possessivité, certes, tu aimerais bien, mais ce n'est pas le moment, elle est là pour apprendre ton sport, enfin… Pas sûr mais c’est ce qu’elle t’a demandé alors tu vas lui apprendre, mets un peu de coté tes feelin… Mettre de coté tes sentiments n'était pas ce que tu allais faire au contraire, tu souris alors en la regardant de nouveau, tu lâchas ses mains pour aller chercher la balle et lui tendit : 

« Vas y mets le sans mon aide cette fois »
rédigé par Invité le Sam 16 Déc - 20:47
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Sacré accent qu'il avait là le beau blond! C'est clair que c'est pas avec ça qu'il séduit, et heureusement ehe! On retournait alors sur le terrain où je m'efforçais d'être mauvaise en espérant que ce dernier vienne alors guidé mes gestes et ainsi avoir un contact avec lui. Je faisais semblant d'avoir du mal a attrapé le ballon et après réflexion je me mis a ''apprendre'' beaucoup plus vite car.. les passes.. ça se fait de loin. Moi je voulais être proche de lui alors.. le tire? Je faisais exprès de faire les tirs les plus improbables jusqu'à ce que.. gagné! Il venait vers moi guider mes mouvements. Ses mains sur les miennes, et cette énorme masse qui se collait derrière moi c'était vraiment.. génial ehe  mission accomplie! Et Hop panier et je reprenais mon rôle d'actrice niveau oscars du cinéma.

-Waow trop génial!- disais-je en sautillant et en tapant des mains comme un débile pour imiter toute les bimbo des séries TV

Je me retournais un instant en essayant d'étouffer mon propre rire tandis qu'il me tendait la balle et me disait..

-Vas-y mets le sans mon aide cette fois-

Hein quoi? Mais.. non! Rahh .. c'était sûrement du a la frustration que je n'avais plus réellement envie de jouer mon personnage si bien que sans effort je mettais le ballon dans le panier, après tout j'avais eu l'habitude d'en faire du basket dans mon quartiers avec les garçons. Et lorsque je venais de me rendre compte que mon petit jeu était en soi tombé a l'eau je me retournais vers le blondinet et lui disait en me grattant derrière la tête comme toujours.

-Ehe! Eh ben! Tes instructions ont payé!-

Il me regardait avec des yeux peu convaincu, vraisemblablement il avait l'air d'avoir compris la supercherie et peut être depuis un petit moment qui plus est. Je devenais toute rouge a l'instant ou nous nous fixions l'un et l'autre dans les yeux, je ne comprenais pas réellement ce qui m'arrivait, mon coeur battait la chamade et j'avais des bouffée de chaleurs.. et puis.. qu'est ce qui m'a pris de  le suivre et faire tout ce cirque rien que pour le toucher..? Ca tourne pas rond chez moi.. ou alors c'est ça.. ce sentiment dont tout le monde parle? Je faisais un pas en arrière tandis que j'évitais son regard en m'apprêtant a partir. Mais.. c'est pas ce que je voulais.. alors.. je me retournais encore une fois vers lui et.. pour lui dire quoi?

-Heh.. c'était vraiment cool de passer ce moment avec toi! Faudrait qu'on passe plus souvent du temps ensemble t'en pense quoi?-

Je jouais avec mes mèches en regardant ailleurs , j'étais intimidée par lui et par le ressenti que j'avais a son égard dont j'ignorais tout de ce dernier
rédigé par Invité le Sam 16 Déc - 23:22
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Ft. Sphaérah Lhose
Basket ? C'est pas des chaussures ?
Tu la regardais longuement, tu souriais, elle jouait très mal la comédie, les quelques jours, les quelques heures que tu avais passé avec elle t’avaient servit a la cerner, tout ça elle le faisait uniquement pour être avec toi, ce sentiment qui était en toi, ca faisait bien longtemps que tu ne l’avais pas ressentis, un sourire simple, presque enjôleur, au fond de toi, tu étais très heureux, plus que jamais d’ailleurs, tu t’approches doucement d’elle, baisse ta tête au niveau de son oreille et murmure doucement :

« Tu n’as pas besoin de jouer un rôle Sphaé, être franche et soi-même est le moyen le plus simple d’arriver a ses fins~ »

En un rien de temps tu étais devenu très sérieux, tu n’étais pas froid non au contraire, en reculant, tu posas doucement tes lèvres sur sa joue, enfin c’était plutôt au coin de ses lèvres, ton cœur battant fort, je pense qu’elle aurait presque pu l’entendre battre quand vos deux corps étaient proches, un long soupir et tu replongeas tes yeux félins dans les siens :

« Et je suis plutôt d’accord pour le fait qu’on passe plus de temps ensemble, cette matinée avec toi m’a plutôt bien plu~ »

Un sourire en coin et un grondement se fit entendre, interrompu encore une fois dans un instant plutôt sérieux tu te tiens le ventre, une main grattant l’arrière de ton crâne, oui, c’était ton estomac qui criait famine, ça creuse tout ça dis donc, tu remets alors tes cheveux en place d’un mouvement plutôt banal et lui demande :

« Tu veux venir manger un bout avec moi ? Il est déjà midi, y’a un super italien au coin de la rue si ca te tente »

Un sourire te vint en entendant sa réponse positive, tu passes alors à coté d’elle et la prit sous ton bras te dirigeant vers les vestiaires, oh non non non… Toujours pas pour ca, juste, pour qu’elle évite de glander au milieu du terrain comme une plante en pot, tu dis alors en prenant tes affaires sous le bras :

« Attends ici je suis de retour dans cinq minutes »

Sortit de la douche, bien habillé, tu sentais à nouveau bon, un parfum de marque sur les habits, un sourire a la rousse et une main tendue vers cette dernière qui attendait sur le banc ton retour, ses pommettes étaient a nouveau teintées de rose pâle quand elle prit ta main, sans un mot tu te dirigeas sac sur l’épaule et la main dans la sienne vers la sortie du gymnase, tu te tournes alors vers elle, ton regard fixé vers vos deux mains, tu la regardas alors droit dans les yeux comme pour lui demander si… Si ca la dérangeait où non, tu attendais patiemment sa réponse, ton cœur battant un rythme plus soutenu en espérant qu’elle la laisse où elle est.
rédigé par Invité le Dim 17 Déc - 15:44
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
avatar
Alors j'étais démasquée.. huh! Au moins il était d'accord avec moi, c'était cool de passer du temps ensemble. Avec lui je me sentais vraiment à l'aise il me rappelait vraiment le genre de pote avec qui je passais tout mon temps mais.. avec un petit plus et il était beaucoup plus posé. Et puis lui.. IL ME PROPOSAIT DE MANGER AU RESTO. Je hochais la tête sans réfléchir une seconde en plus un resto italien!

-Carrément! j'adores les pâtes!-

En plus c'est lui qui paye! Hehe c'est vraiment un win-win cette journée! Maintenant que j'y pense.. ça va être mon premier repas.. en tête  a tête avec un garçon. Il me prenait sous son bras comme dans les film tandis qu'il m'emmenait au vestiaire pour se changer. Je l'attendais assise sur le banc lorsque que 5 minutes il en ressortait tout bien habillé tout beau.. enfin.. beau il l'était toujours ça..  Il savait vraiment s'habillé contrairement au gens que j'avais l'habitude de côtoyer et avec un léger parfum qui donnait également un petit charme. Et.. il me prenait.. par la main? Je trouvais ça en général ringard mais.. pas avec lui alors.. j'm'en accommodais je serrais également sa main en la lui caressant avec mon pouce alors que celui-ci allait m'emmener au paradis. Je lui lâchais la main quelque seconde pour me rouler un petit quelque chose histoire.. d'être plus détendue et naturelle j'avais pas vraiment réfléchi si il était réticent a ce genre de chose ou non si bien que je lui tendais l'objet du délit avec un petit sourire. Je réfléchissais un petit moment .. les sportifs ça a le droit de fumer? Oh puis après tout c'est pas du tabac alors..

-Tien ça te fera pas de mal-


Gagné! Au moins on aura le rire facile! Je remettais ma main délicatement dans la sienne tandis et.. je pris la liberté de poser ma tête sur son épaule alors que nous marchions enfin.. son épaule était encore un peu plus haute mais on fais comme on peut ehe! Au moins j'avais pas a tenir ma tête. Une fois arrivé il faisait preuve de galanterie jtrouvais ça un peu too much. Mais bon j'aimais l'attention qu'il me portait. A là carte je ne cherchais que des plats de pâtes mais.. je voulais pas non plus le ruiné alors.. des bolo? Ca passe? Ca fais pas trop gourmande? Je rêve moi j'me posais ce genre de question? Aller on s'en fiche go s'empiffrer ehe. Après tout.. c'est lui qu m'a dit d'être moi même! J'affichais un énorme sourire après m'être décidée. Une fois servis J'avalais mon repas sans vraiment faire attention à lui... La bouffe et moi c'est toute une histoire.

-Ouaa.. jvais exploser.. jte revaudrais ça!-

Je le regardais avec ma bouche toute entourée de sauce tomates. Il me regardait avec un air amusé ce qui me faisait vite comprendre qu'il fallait que je m'essuie. J'allais l'attendre dehors pendant qu'il réglait l'addition quand tout d'un coup mon pied.. s'enfonçait puis disparaissait dans le sol et pas moyen de le retirer.. Rah.. je m'agitais et mon corps tout entier commençait a s'enfoncer comme dans des sables mouvants.    Puis d'un coup ils me revenaient avec une force qui me projetait au sol, j'avais juste eu le temps de me relever avec que mon prince charmant revienne a moi. Décidément j'avais un pouvoir capricieux. Je me rapprochais du grand lion et lui donnait un baiser sur la joue en guise de remerciement c'était pas quelque chose que je faisais a la légère.

-Je retourne a la résidence j'ai quelques petits trucs a faire. Merci encore pour cette matinée et.. le repas! C'était vraiment génial! J'aime.. vraiment passer mon temps avec toi! Et.. ça te dirais qu'on refasse des petites sorties toi.. et moi?-

Je connaissais déjà la réponse mais l'entendre de sa bouche.. c'était tellement plus jouissif. J'avais du mal a lâcher sa main pour repartir mais il fallait bien bouger un moment ou l'autre et.. gourmande comme j'étais je lui redonnais un second baiser sur l'autre joue pour ne pas faire de jalouse tandis que je reprenais le chemin de la maison. Il n'y avait personne j'allais prendre ma douche et sortais en serviette de bain avant de m'affaler sur le lit de ma colocataire en fumant un deuxième joint les yeux scrutant le miteux plafond. Comment pouvais-je aller a l'encontre de tout mes principes? Pour un garçon? Ca me mettais quelque part en rogne mais lorsque mon cerveau se mettait a me faire apparaître des images de lui j'étais toute de suite apaisée. Je fermais alors mes yeux en soupirant et en laissant s'échapper la fumée et avec un léger sourire je disais.

-Ouaip je crois bien que je suis...-

                                               



                                                  Fin
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors-jeu :: archives - trash and rubbish-
Sauter vers: