Calculs oniriques

rédigé par Deïde Savos le Ven 9 Nov - 22:00
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Royauté
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
avatar

SAVOS
Deïde

HALVARD
Nathaniel

「Calculs oniriques 」
Premier jour de la semaine, au petit matin. Un moment difficile pour ceux visant un avenir radieux gagné par leur dur labeur. C'est le cas de Deïde, qui assiste à son premier cours depuis son arrivée à l'académie Monokuro. Un cours de maths, la pire manière de débuter la journée selon elle. On lui a dit que, malgré son amour évident pour la danse, les autres matières conteraient aussi, et que toutes les notes seront regardées. Alors même si ça ne l'enchante pas, la voilà, à écouter bêtement le prof réciter des formules dans son langage numéral.
Deïde a honte. Elle est sûrement l'une des plus vieilles ici, 20 ans et quelques mois, et pourtant c'est peut-être l'une des plus ignorantes. La seule éducation qu'elle a reçu, consistait à: comment diriger son pays et ses habitants; écrire des discours et assurer son autorité. Rien qui ne parle de chiffres. Ses amis lui rapportaient en fin de journée ce qu'ils avaient appris durant leur journée à l'école, tout ça pour abandonner et s'entraîner à danser en cachette.
Elle se demande si elle va en trouver ici, des amis...

Deïde regarde autour d'elle, dans l'enceinte de la salle de classe, pour observer ses camarades. Ils étaient tous à l'image de la classe 2. Certains étaient en train de réviser leur théorie musicale, d'autres griffonnaient des partitions, visiblement ailleurs qu'en cours de maths. Il y a des poupées, avec une beauté telle que le cœur de Deïde rate un battement. Les sportifs sont repérables par leurs muscles plus ou moins saillants, acquis par des années et des années d'entraînement, mais aussi par leur manque total d'attention.
Son camarade de gauche par exemple, qui semble être à deux doigts de s'endormir. Deïde peut seulement l'observer du coin de l'oeil, sinon elle aura l'air d'une grosse stalkeuse. Et Deïde n'est pas erm... une grosse stalkeuse. Enfin peut-être un tout petit peu.
rédigé par Nathaniel Halvard le Ven 9 Nov - 22:58
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Humain
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Calculs Oniriques
Ft Deïde Savos

Quoi de pire qu’un cours de maths pour commencer la semaine ? Je n’ai pas vraiment de difficulté avec cette matière, même si c’est loiiin d’être mon point fort, mais ça ne me passionne pas du tout. En plus, on est lundi. Lundi, c’est après le week-end. Le week-end, c’est fait pour bouger. Ce que je n’ai pas arrêté de faire. Histoire de me remettre dans le bain, j’aurais préféré un cours de sport, quelque chose qui bouge encore. Pas des maths… Je m’y rends pourtant plein de bonne volonté, me disant que cette fois j’arriverai peut-être à tout écouter. Le défi, c’est de ne pas céder aux distractions ou au sommeil.

Mon échec est flagrant, seulement après 15 minutes de cours, mais je ne m’en préoccupe pas. Je ferai mieux la prochaine fois, ou la fois d’après. Bientôt, mes paupières se ferment par intermittence, sans que je puisse l’en empêcher. C’est vraiment trop dur d’aller contre la volonté d’un cerveau fatigué, de toute façon. Au pire, personne ne le remarquera, non ? Persuadé par ce fait, je sombre rapidement pour émerger seulement lorsque mon front frappe la table avec un bruit sonore. Pour la discrétion, on repassera. J’esquisse un sourire désolée pour le prof, m’excusant du bruit et de mon inattention.

Je regarde ensuite autour de moi, dans le but de trouver n’importe quoi qui puisse me tenir éveillé. La rencontre avec la table n’était pas agréable, j’aimerais autant éviter de la réitérer. Ma voisine ! Je ne l’ai jamais vu, et en plus, j’ai l’impression qu’elle a regardé vers moi. Comme un peu toute la classe quand j’ai fait du boucan, en fait. Je me penche de son côté pour engagé la conversation à voix basse, histoire de pas se faire choper par le prof dès le début.
▬ Salut ! Dis, t’es nouvelle ici ? Je t’ai jamais vu, alors je me demandais. Remarque, je suis pas ici depuis hyper longtemps non plus… T’es arrivée quand ?
J’aurais pu me contenter d’un « salut, ça va ? », mais on ne peut pas engager la conversation avec ça ! Autant profiter qu’elle soit nouvelle, je sais pas. Elle a l’air sympa. Sa peau a une couleur bizarre, par contre.
▬ Et t’es quoi, au fait ? Ta peau fait penser aux crevettes transparentes, c’est marrant.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Deïde Savos le Ven 9 Nov - 23:43
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Royauté
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
avatar

SAVOS
Deïde

HALVARD
Nathaniel

「 Calculs oniriques 」
Comme prévu, le voisin fini par fermer l’œil. Son roupillon dura quelques minutes, pendant lesquelles Deïde a pu l'observer de plus près (de manière moins discrète). Le premier mot qui lui vint à l'esprit fut "canidé", il semblait foufou même en étant dans les bras de Morphée. Mais clairement, Deïde était embarquée sur fausse piste, le jeune homme avait une queue pas du tout typique des canidés. Elle se creusa la tête. Elle n'a pas énormément voyagé en étant dans les Abysses, le chemin jusqu'à Monokuro fut même son premier grand voyage. Alors pour essayer de deviner l'espèce d'hybride qu'était le garçon, Deïde allait avoir un peu de mal. Aussi étrange que celui puisse paraître, il a une sorte de charme... lorsqu'il dort...
C'est vrai! Deïde le compara mentalement à un petit chiot qui dort sans la moindre inquiétude, avec l'innocence d'un bébé.
Sa rêverie s'interrompit brusquement lorsque le professeur frappa de sa main sur le bureau de la belle au bois dormant. Deïde se retint de rire, couvrant sa bouche avec sa main, mais regarda le professeur, pour éviter de se faire prendre elle aussi.

Elle jeta un petit coup d’œil pour voir l'état de son voisin. Elle sursauta faiblement lorsqu'elle vit que le garçon le regardait déjà. Comme c'est embarrassant, elle se dit. Ce n'est pas comme ça que tu te feras des amis!
Mais à sa surprise, il se pencha vers elle et commença à lui parler. A nouveau, le mot "canidé" résonna dans sa tête: le garçon était un véritable moulin à parole. Deïde lâcha un petit rire, qui ressembla plus à un reniflement qu'autre chose.

-Maintenant que tu ne peux plus dormir, tu viens déranger ta voisine? Exemplaire.

Elle sourit gentiment pour lui montrer qu'elle plaisantait. Elle s'était préparée avant son arrivée à d'éventuelles remarques sur sa peau, qu'elle savait inévitables. Après tout, qui ne serait pas intrigué par une crevette transparente?

-Oui, je suis nouvelle, je viens d'arriver ce week end. Tu n'étais pas si loin, pas une crevette, une méduse. Et toi? Petit toutou?
rédigé par Nathaniel Halvard le Sam 10 Nov - 14:31
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Humain
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Calculs Oniriques
Ft Deïde Savos

Ma voisine, amusée par je ne sais trop quoi, me répond avec sarcasme que mon comportement est exemplaire. Bon, ok, au début l’ironie m’a un peu échappé et j’étais content de cette remarque. Ça aurait pu être pas mal comme compliment, si son sourire ne m’avait pas aiguillé sur le ton de la phrase. Je lui réponds par un sourire amusé, pas du tout préoccupé par le prof plus loin. Les bavardages sont monnaie courante, je crois pas passer un cours sans adresser un mot à une personne proche de moi. Ça fait passer le temps plus vite, et il arrive que j’ai besoin d’un crayon, d’une feuille, d’un blanco, de l’heure, du jour, de l’emploi du temps…

Ce genre de détails que beaucoup n’ont pas, dans la classe. Ouais, on pourrait croire que je suis le seul à ne rien avoir ni savoir, mais non ! Ma voisine me confirme qu’elle est nouvelle, et qu’elle est arrivée ce week-end. Elle précise également son hybridité et suppose que je suis un hybride chien. Ce serait tellement plus simple ! Je secoue la tête, et avec un sourire, indique mes oreilles simiennes. L’espace d’un instant, je flippe de ne plus avoir mon déguisement. Ça doit se voir, mais ma voisine ne pige certainement pas mon expression.
▬ Non, je suis un hybride capucin ! C’est cool les méduses ! Ça veut dire que tu vis dans l’eau ? Ou que tu peux respirer sous l’eau ? Excuse j’y connais pas grand-chose en hybridation marine.
En plus, mes seules connaissances dans ce domaine datent de quand on a visité un aquarium avec mon frère. J’ai seulement retenu les informations sur les phoques, pas trop sur les méduses.
▬ Comment ça se fait que t’es arrivée que maintenant ? T’as eu le temps de faire un tour de l’établissement, au fait ? C’est assez géant, perso je me perdais tout le temps au début ! Et même enc…
Je m’interromps rapidement quand le prof passe à proximité, disant clairement qu’il souhaiterait le silence dans sa salle de classe. Oui bon, on peut bien parler un peu si ça aide à faire l’exercice. D’ailleurs, pour qu’il pense qu’on parle de maths, je demande à ma voisine si elle a réussi la question 3. Alors que je n’ai même pas fait la première question.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Deïde Savos le Sam 10 Nov - 15:45
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Royauté
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 06/11/2018
Messages : 10
Clochettes : 26
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
avatar

SAVOS
Deïde

HALVARD
Nathaniel

「 Calculs oniriques 」
Donc définitivement pas un chien, du coup. Je regarde les petites oreilles de chaque côté de sa tête, me demandant à quel animal elles pourraient bien correspondre, quand d'un seul coup le garçon se met à paniquer. Deïde hausse un sourcil, un peu confuse. Peut-être que le jeune homme vient de se rappeler un souvenir embarrassant, ou triste; ça lui arrive des fois, et c'est vrai que ça secoue le corps. Le garçon reprend ses esprits et lui informe qu'il est en fait un capucin. Tu m'étonne que Deïde ne savait pas son espèce, le pays des singes est si loin de celui des Abysses. Avant la modernisation, les deux pays n'avaient jamais communiqué entre eux, et même encore maintenant il n'y a qu'une esquisse de relation politique.

Deïde se donne une baffe mentale, ce n'est pas du tout le moment pour penser aux relations politiques des Abysses. Fais toi un ami, bon sang!

Lorsque le professeur arrive, elle joue le jeu et lui explique une réponse trouvée à l'instant, elle entoure des nombres, donne son expression la plus concentrée, et d'une façon ou d'une autre fini par dire la bonne réponse. Le professeur semble être satisfait et continue son chemin entre les rangées de sièges.

-Je n'y connais pas grand chose sur les capucins, alors ne t'excuse pas. Je ne respire pas sous l'eau malheureusement mais j'ai certains aspects d'une méduse, par exemple, je brille faiblement dans le noir.

Deïde ne veut pas mentionner son problème de peau tout de suite, par simple peur du rejet. "Salut, si nos peaux entrent en contact, je peux te donner des brûlures au deuxième degré, tu veux être mon ami?" non définitivement, ça ne marcherait pas.

-Disons que la décision a été très soudaine, et que je n'ai pas pu rejoindre au début de l'année à cause de... erm... soucis?

Décidément, Deïde n'est pas douée pour ça. Elle n'allait tout de même pas dire "je ne pouvais pas venir au début de l'année parce que ma mère était encore en vie, cette vilaine!". Deïde se dépêche de changer le sujet.

-Mais oui c'est vrai que l'établissement est grand, hier j'ai passé plus d'une heure à retrouver ma chambre, heureusement que je ne me suis pas perdue ce matin."
rédigé par Nathaniel Halvard le Sam 10 Nov - 19:21
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Humain
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 12/10/2017
Messages : 98
Clochettes : 1970
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Calculs Oniriques
Ft Deïde Savos

Notre stratagème pour éloigner le prof fonctionne à merveille, merci… Je ne connais pas son nom ! La honte ! A parler de tout et rien, j’ai totalement oublié de lui demander comment elle s’appelle ! Aaah, il va falloir rattraper ça, tout à l’heure, quand elle aura fini de parler. Ele m’apprend qu’elle ne respire pas sous l’eau mais qu’elle possède certaines caractéristiques, comme le fait de briller dans le noir. Comme moi ! C’est trop cool ! Enfin, moi, j’éblouis, mais le principe reste le même. Elle ajoute également que son inscription a été soudaine, et que le pensionnat est effectivement très grand.

C’est facile de parler avec elle, j’adore ! Avec n’importe qui, c’est toujours intéressant. Il y a beaucoup à dire d’une discussion avec autrui, et beaucoup de choses à découvrir.
▬ Je brille aussi dans le noir !! J’ai découvert ça en… faisant une sortie nocturne quand j’étais plus petit. Euh… Enfin bref, je brille, genre beaucoup. C’est phosphorescent !
Ah bordel j’ai failli dire « en arrivant ici » ! Quoi de pire pour que les autres crament que je suis humain. Faut sérieusement que j’apprenne à réfléchir avant de parler… Mais ça va, mon excuse n’est pas trop mal, je crois ? Elle est plausible. Plus jeune, il m’est arrivé de sortir la nuit sans personne pour m’en empêcher. En même temps, quand les parents ne sont pas là c’est facile de n’en faire qu’à sa tête.
▬ Au fait ! Je t’ai pas demandé ton nom. C’est un peu stupide, alors qu’on est dans la même classe…
Je ris un peu, faisant ensuite une courte pause le temps que le prof rejoigne le tableau. C’est dingue comme il est facile de parler pendant le cours. Ça dépend des profs, bien sûr, mais là ça se passe bien ! Faut dire, même si ça se passait mal, je ne pourrais pas résister à la tentation d’entamer une conversation.
▬ Moi c’est Nathaniel. Et toi ?
© PRIDE SUR EPICODE
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: pensionnat :: deuxième étage - touchy-
Sauter vers: