Taquineries et buveries : deux compagnons d'armes [ft Jacinta]

rédigé par Lucas MacGear le Jeu 8 Nov - 21:04
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
Royauté
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
avatar
Taquineries et buveriesLucas sortait tranquillement de l’agence de Monokuro baillant, main devant la bouche il somnolait un peu. Qu’est-ce que ça avait été ennuyant ce briefing de dernière minute.  La nuit commençait déjà à tomber, et à force de jouer les agents triples, c’était dur d’avoir du temps pour soit, maintenant le jeune homme se voyait bien se reposer. Le briefing avait été comme un somnifère qu’on lui aurait fait avaler de force. Et puis…il n’était pas un oiseau de nuit lui.

Il songea à la petite ingénue de la dernière fois qu’il avait croisé au bar, y était-elle encore ? C’était une grande question. Le coucher de soleil lui faisait un peu penser à elle. A elle et à ses frères et sœurs aussi. Ils devaient l’attendre pour manger et s’inquiéter de son absence comme chaque jours. Planté devant le pas de la porte de l’agence il continuait à cogiter sur différentes choses, ne prêtant qu’à moitié attention à ses collègues qui sortaient aussi.

Lucas était ainsi, ses pensées allaient toujours très très vite habituellement, passant du coq à l’âne en quelques secondes. Et que dire lorsqu’il utilisait son pouvoir. Cela faisait bien longtemps qu’il ne l’avait plus utilisé d’ailleurs.  Au loin il remarqua Jacinte , avec un sourire en coin il alla la voir :

-Ah voici la plus belle des femmes de cette agence miss Nidelka

Lucas aimait bien l’embêter, surtout qu’avec son franc parlé elle ne se laissait pas faire et se permettait de lui rentrer dans les plumes, ce qu’il appréciait quoiqu’il en dise. De plus la jeune femme représentait un vrai défi pour lui. Et rien n’était plus intéressant qu’un défi.


©️ 2981 12289 0
rédigé par Jacinta N. Nidelka le Ven 9 Nov - 22:19
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
Originel
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
avatar

Taquineries et beuveries
Ft Lucas MacGear

C’est une journée reposante pour Jacinta, qui n’est pas de terrain aujourd’hui. Elle n’a que des dossiers à remplir, à boucler, afin de clore quelques affaires. On pourrait croire que ce travail l’ennuie, mais il n’en est rien. Elle aime autant le terrain que la paperasse, et même si sa préférence va au premier, c’est quand même agréable de revenir sur les affaires précédentes et de donner des détails. Plein de détails, du plus gros au plus minime. Tout ce qui peut servir au cas où un schéma similaire se reproduit plus tard. De plus, ça lui va de ne pas avoir à courir partout dehors, alors qu’elle n’a fait que ça ces derniers jours.

La journée se déroule donc ainsi, entre les dossiers et la salle de repos. Elle se termine par un petit briefing, qui visiblement assomme plus de la moitié des troupes. Jacinta, elle, ne s’est pas gênée pour donner un violent coup de coude à son voisin, qui s’endormait sans écouter le passionnant avancement de l’enquête sur le vol de trombone dans la supérette du coin. Ça n’a pas plu, mais elle s’en fiche bien. Lorsque la réunion se termine, elle sort du bâtiment sans réel plan en tête. Que faire ? Sortir ? Où ? Bah, elle verra bien en rentrant chez elle ! Elle allait partir lorsqu’une voix familière la fit se retourner.

Lucas, un collègue amusant que Jacinta rembarrait souvent. Elle se tourne vers lui et lui rend son sourire, amusée par son compliment.  
▬ MacGear… Avec un si beau compliment, j’attendais au moins à ce que tu t’étales devant moi, que tu fasses une révérence ou quelque chose d’amusant.
Elle pousse un petit soupir déçu et hausse les épaules, faisant comme si ce détail lui manquait cruellement. Elle reprend bien vite son sourire, riant légèrement de cette petite moquerie. Il a l’habitude.
▬ Enfin… Le briefing t’a peut-être un peu trop fatigué, si tu étais de ceux qui ont dormi.  Je pardonne donc ton entrée pas du tout spectaculaire.
Et le spectacle, c’était important. Même si elle n’était pas le moins du monde intéressée par Lucas, elle s’amusait à lui répondre sur un ton taquin.  Et si les piques pouvaient être nombreuses, c’est que Lucas les méritait (et qu’il était amusant à embêter).
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Lucas MacGear le Sam 10 Nov - 13:10
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
Royauté
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
avatar
Taquineries et buveriesSa collègue avait un très beau sourire, quel dommage qu’elle n’aime pas les hommes. Chose étant, elle avait un humour très amusant. C’était bien la seule pour lui sortir une phrase du genre :

▬ MacGear… Avec un si beau compliment, j’attendais au moins à ce que tu t’étales devant moi, que tu fasses une révérence ou quelque chose d’amusant.

Oh il aurait pris au sérieux son soupire à fendre l’âme s’il n’avait pas vu cette étincelle de malice dans son regard. Quelle demoiselle.

▬ Enfin… Le briefing t’a peut-être un peu trop fatigué, si tu étais de ceux qui ont dormi.  Je pardonne donc ton entrée pas du tout spectaculaire.

-Ah, je ne cacherai pas que ce petit briefing m’a plus qu’ennuyée, mais ta beauté a illuminé la pièce et rendu même ce briefing insupportable délicieux. Malgré tout, il est vrai que je manque à tous mes devoirs. Me pardonnerez-vous ?

Il prit doucement sa main pour y déposer un baise main, s’agenouillant face à elle avec un sourire charmeur. Puis il ajouta en sortant une rose blanche de sa veste :

-Et…me permettrez-vous de vous tenir compagnie durant le trajet que vous aviez prévu de faire ?

Il ne savait pas du tout où elle allait mais cela lui importait peu. Avec ses ailes multicolores le jeune homme pouvait voler et retourner chez lui en moindre temps qu’il en fallait pour dire « ouf ». Et puis cela le réveillerait un peu, sinon ce serait les cris de ses frères et sœurs qui allaient s’en charger. Ses yeux bleus prenaient une couleur presque captivante lorsque le soleil couchant les illumina tandis que de son côté il regardait la belle Jacinta qui avec ses cheveux blonds qui avaient pris une teinte orangée, était illuminé d’un halo solaire doré la faisant ressembler à un ange.

Oh elle était splendide et elle le savait, il n’était pas le seul à la draguer, mais sans doute était-il le seul à le faire pour une autre raison que sa beauté captivante. Ça devait la changer un peu non ? Et c’était également un des seuls à ne pas s’être découragé après avoir pris son orientation sexuelle.


©️ 2981 12289 0
rédigé par Jacinta N. Nidelka le Sam 10 Nov - 17:53
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
Originel
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
avatar

Taquineries et beuveries
Ft Lucas MacGear

Lucas continue à la couvrir de compliments, sans que Jacinta y attache une importance particulière. Ça la fait rire. Elle s’amuse de son comportement beaucoup trop exagéré à son goût. Combien de fois n’a-t-elle pas reçu pareille éloge, seulement pour sa présence dans une salle. Lui, il y met même les formes ! Du baise-main à la rose, tout est fait pour combler. Le petit gloussement de Jacinta, d’abord faux, évolue donc bien vite en un fou rire qu’elle ne peut arrêter. C’est absolument ridicule, et ça lui plaît. Son rire s’apaisant, elle plonge ses yeux bleus dans ceux, bleus également bien que changeant avec la lumière, de Lucas.
▬ Dis moi, combien de femme mets-tu dans ton lit avec une éloquence pareille ?
Nouveau rire suite à cette question intentionnellement provocante. Elle sait que Lucas est un tombeur et n’attend pas une réelle réponse de sa part. La question n’était que rhétorique. En revanche, la question de Lucas nécessite une réponse. Elle dégage sa main de celle du perroquet, réfléchissant à nouveau à son itinéraire.  
▬ Comment refuser une si charmante compagnie… ! Je n’ai pas encore décider de mon trajet, par contre. Je comptais aller au bar, plus loin. Et toi ? Si le briefing t’a ennuyé, je suppose que tu ne souhaites que rentrer pour te reposer ?
Son sourire malicieux trahit une nouvelle moquerie, tout à fait justifiée à son avis. Les briefings sont toujours importants, elle juge assez sévèrement qui ose ne pas les écouter. D’un geste de la main, elle lui fait signe de se relever avant de s’éloigner en direction du bar. C’était une décision de dernier moment, elle n’a clairement rien prévu pour le déroulement de cette soirée. C’est toujours le hasard, pour plus de surprises. Après quelques pas, sachant pertinemment que Lucas la suit, elle se tourne vers lui pour lui dire :
▬ Je plaisante… Même si, à ce que tu me dis là, tu es meilleur don juan qu’officier. T’as déjà pensé à être les deux à la fois ? Ça pourrait t’aider dans ton boulot…
Elle lui tire rapidement la langue, reprenant vaguement son sérieux le reste du trajet. Si Lucas est un collègue qu’elle croise tous les jours, il ne leur est pas arrivé souvent de se retrouver autour d’un verre, en tête à tête. La plupart du temps, il s’agissait de sorties avec les autres collègues, comme ça peut arriver plusieurs fois dans le mois.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Lucas MacGear le Sam 10 Nov - 18:31
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
Royauté
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
avatar
Taquineries et buveriesEt voilà qu’elle se mettait à rire, joli rire s’il en était.

▬ Dis moi, combien de femme mets-tu dans ton lit avec une éloquence pareille ?

Mmh ça dépendait de quand elle parlait. En ce début de mois ? 10 mais toujours pour un soir et toujours avec leur accord. Et pas toujours des femmes d’ailleurs. Le jeune homme appréciait les deux sexes et ne s’en cachait jamais. Il avait été repris plusieurs fois en train de draguer un de ses collègues. Très beau aussi. Mais il avait eu ce qu’il voulait la nuit dernière et verrait bien s’il recommencerait une prochaine nuit. Se passant de sa réponse, la jeune femme lui dit :

▬ Comment refuser une si charmante compagnie… ! Je n’ai pas encore décider de mon trajet, par contre. Je comptais aller au bar, plus loin. Et toi ? Si le briefing t’a ennuyé, je suppose que tu ne souhaites que rentrer pour te reposer ?

-MMh j’y songeais mais ensuite je t’ai aperçu et l’énergie m’est revenue, déclare-t-il avec un sourire en coin.

De temps à autre Lucas se demandait s’il s’amuserait toujours autant quand il tomberait réellement amoureux d’une personne. Est-ce que ces phrases de dragues seraient les mêmes ? En sortirait-il au moins ? Même s’il était sérieux dans son entreprise comme dans tout ce qu’il faisait , les liens entre lui et ses conquêtes d’un  soir était toujours résumé à une attirance et non à des sentiments.

Chose étant, il pouvait se permettre de jouer avec Jacinta car il savait qu’elle ne prendrait jamais ses avances au sérieux et jamais elle ne s’en offusquait d’ailleurs quand il le lui en faisait lors des sorties entre collègues. Se lançant à la suite de la jeune demoiselle il fit en sorte de se mettre à sa hauteur.Il croisa alors de nouveau son magnifique regard bleuté aussi froid que de la glace.

▬ Je plaisante… Même si, à ce que tu me dis là, tu es meilleur don juan qu’officier. T’as déjà pensé à être les deux à la fois ? Ça pourrait t’aider dans ton boulot…


Et elle lui tira la langue, la petite impertinente , taquin il lui attrapa doucement la langue

-Qui a dit que je ne mêlais jamais l’utile à l’agréable ? répondit-il en souriant en coin lui relâchant la langue. Après tout des agents doubles venant de chez le maire y étaient passés aussi.  Et même si Lucas abordait la chose avec un certain flegme et une légèreté qui le caractérisait il avait toujours eu de très bon résultats dans toutes les missions qu’on lui avait confié. Il savait être sérieux quand il le devait même s’il n’en donnait pas réellement l’air.

-Je ne pensais pas que tu allais au bar durant ton temps libre toi la si sérieuse agent de la crim’ , déclara-t-il en souriant en coin, se dissimulerait-il finalement une démone sous ses traits angéliques ?

©️ 2981 12289 0
rédigé par Jacinta N. Nidelka le Dim 11 Nov - 2:59
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
Originel
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
avatar

Taquineries et beuveries
Ft Lucas MacGear

Lucas attrape la langue de Jacinta avec ses doigts, pour la plus grande surprise de cette dernière. Un petit bruit étonné lui échappe et lorsqu’il la lâche, elle fait mine de se laver la langue. Lié l’utile à l’agréable ? Pourquoi pas, tant que le travail et bien fait. Elle ne doute pas des capacités de Lucas, bien qu’elle ne connaisse pas sa capacité à être concentré ou non. Elle dit dit simplement que, s’ils sont tous les deux ici en tant que miliciens, ce n’est pas pour rien. Ils ont les capacités, les compétences pour être utile à l’organisation. Alors certes, il y a des boulets, mais ils sont minoritaires ?

La question de son collègue la fait sourire. Quand même… Qui n’aime pas sortir, se dépenser autrement qu’en poursuivant des criminels ? Le portrait que Lucas dresse d’elle l’amuse un peu. « La si sérieuse agente de la crim’ »… Elle a bel et bien cette réputation, elle ne peut le nier. Et à bien y réfléchir, peu de collègues savent à quel point elle aime sortir. Ils savent qu’elle aime les soirées. Mais pas qu’elle peut les enchaîner tous les soirs pendant une semaine si l’envie lui vient. Avec un regard se voulant mystérieux à Lucas, Jacinta répond :
▬ Tu ignores de nombreuses choses sur mon compte…
Elle finit par un clin d’oeil, avant de continuer sur un ton plus léger, haussant légèrement les épaules tandis qu’ils arrivent à hauteur du bar.
▬ Ce n’est pas parce que j’apprécie un travail très sérieux que je n’aime pas m’amuser ! Sérieusement, c’est limite si je passe pas mon temps dehors. Toi, tu sors souvent ? C’est l’impression que tu donnes mais ça peut être trompeur...
Sur ces mots, elle pousse la porte du bar et salut le barman, devenu une connaissance à force de fréquenter le lieu. Elle se dirige ensuite vers une table qui ne soit pas trop isolée et non loin du comptoir. Ce n’est pas drôle s’il faut rester loin de l’effervescence.
▬ Tu étais déjà venu ici ? Et qu’est-ce que tu bois ?
Les deux questions n’ont pas de lien entre elles mais restent pertinentes. Certains de leurs collègues sont également présents, éparpillés dans la grande salle sans forcément s’adresser la parole.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Lucas MacGear le Dim 11 Nov - 13:28
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
Royauté
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
avatar
Taquineries et buveriesUn petit ricanement sort de la bouche de Lucas quand il la voit se rincer la langue.

▬ Tu ignores de nombreuses choses sur mon compte…


Lucas sourit en coin : voilà que la petite demoiselle l’intriguait beaucoup. Et sans doute le savait-elle d’ailleurs car elle avait l’air de le faire exprès.

▬ Ce n’est pas parce que j’apprécie un travail très sérieux que je n’aime pas m’amuser ! Sérieusement, c’est limite si je passe pas mon temps dehors. Toi, tu sors souvent ? C’est l’impression que tu donnes mais ça peut être trompeur...

-Certes….Alors disons que je serai ravi d’apprendre à vous connaître milady, il prit sa main et lui fit un baise main à nouveau ;  quant à votre question : j’essaye de sortir le plus souvent possible mais je dois aussi m’occuper de mes frères et sœurs. Ils sont certes déjà grands mais ce n’est pas pour autant qu’ils réussissent à se débrouiller tout seuls à chaque fois.

Pour dire, une fois ils avaient manqué de mettre le feu à la cuisine en voulant faire des pâtes. Mais Lucas adorait ses frères et sœurs et c’était pour être capable de les protéger qu’il s’était engagé dans la milice. Et puis d’une certaine manière cela lui permettait de prendre sa revanche sur des hommes semblable à son régent.

Il suivit la jeune femme sans dire quoique ce soit, l’ambiance était agréable quand bien même l’odeur d’alcool flottait dans l’air, des gloussements parvenaient de certains endroits. On ne voulait pas savoir ce qu’il s’y passait et par ci par là il remarquait certains de ses collègues,  un  l’atmosphère. D’un simple regard il vit qu’eux aussi les avait remarqués et ils semblèrent surpris de les voir tous les deux côte à côte dans un bar. La surprise étant compréhensible, Lucas fit un simple sourire en coin.

Lucas crut comprendre que la jeune femme  n’avait pas menti quand elle disait venir ici souvent, après tout, elle venait quand même de saluer le barman comme si c’était une connaissance. Puis ensemble ils allèrent s’asseoir à une table. Quel dommage qu’ils ne soient pas plus isolés, mais l’animation et le bruit ne l’empêcherait pas de sortir des phrases digne de lui.

▬ Tu étais déjà venu ici ? Et qu’est-ce que tu bois ?

-Oui je suis déjà venu ici plusieurs fois. Et je prendrais une Rose de la Nuit.

C’était un simple coktail à base de citron et de grenadine avec une pointe d’alcool, très bon et surtout de quoi commencer léger. Le nom était aussi délicat que ne l’était la boisson.

-Allez vous m’étonner dans votre choix de boisson milady ? Puisque vous êtes toute à moi j'ai hâte de pouvoir vous découvrir de manière plus approfondie

Il imaginait bien que la jeune femme prendrait une boisson délicate et forte à la fois ou simplement forte ? Elle risquait sans doute de le surprendre de toute manière. On pouvait le dire, il était impatient de connaître la belle rose face à lui.



©️ 2981 12289 0
rédigé par Jacinta N. Nidelka le Dim 11 Nov - 15:27
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
Originel
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
avatar

Taquineries et beuveries
Ft Lucas MacGear

Au nouveau baise-main, Jacinta dégage sa main sans plus de manière avant de donner une pichenette sur le front de son collègue. De l’attention, c’est bien, mais trop, c’est étouffant. Et elle en a suffisamment au quotidien avec tout le monde qui la regarde, qui s’inquiète de son bien-être sans qu’elle n’ait rien demandé. Lucas a donc des frères et sœurs, et doit s’occuper d’eux ? Ce soit être handicapant pour faire ce qu’il souhaite quand il le souhaite… N’ayant pas de fortes valeurs familiales, Jacinta ne peut pas se mettre à sa place et comprendre son sacrifice. Son « frère », elle l’aurait laissé seul, sans scrupules.

Lucas lui explique qu’il est déjà venu, et fait un choix de cocktail assez étonnant, léger et sucré. A sa remarquer suivante, Jacinta laisse échapper un petit ricanement tandis qu’elle se penche vers lui.
▬ Toute à toi ? Qu’est-ce qui te fait dire ça ? Qui te dit que ce n’est pas l’inverse, et que je suis celle qui fera ce qu’elle veut de toi ?
Elle en a le pouvoir, en tant qu’originelle, et n’hésite généralement pas à s’amuser avec. Elle sourit avant de s’écarter pour s’appuyer sur le dossier de sa chaise.
▬ Je prendrais une bière.
Simple choix pour commencer tranquillement et sans s’embêter. Choix habituel, au prix abordable, qui convient toujours. Nouveau sourire, plus charmeur.
▬ Tu peux aller chercher les boissons ? Ce serait super sympa ♥️
Une voix convaincante, qui ne laisse pas beaucoup de place au refus. De toute façon, ce serait étonnant que Lucas refuse d’y aller. A peine a-t-elle fini sa demande qu’un collègue débarque pour les saluer, sûrement une excuse pour essayer de deviner pourquoi Lucas et elle sont ensemble actuellement alors que ce n’est pas courant. Jacinta l’ignore, s’adressant avant tout à Lucas.
▬ J’avais oublié comme les gens peuvent être intrusifs.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Lucas MacGear le Lun 12 Nov - 18:39
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
Royauté
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
avatar
Taquineries et buveriesLa jeune homme voyait la jeune femme se pencher vers lui et il devait reconnaitre que c’était bien loin de lui déplaire.

▬ Toute à toi ? Qu’est-ce qui te fait dire ça ? Qui te dit que ce n’est pas l’inverse, et que je suis celle qui fera ce qu’elle veut de toi ?

Le jeune homme sourit en coin :: c’était mignon, elle se faisait déjà des idées sans même avoir besoin d’une goutte d’alcool.

▬ Je prendrais une bière. Dit-elle, en soit un choix raisonnable et plutôt sobre.

Ce qui était drôle c’est que la jeune femme se savait charmante et en profitait. Lucas la trouvait certes ensorcelante mais pour autant il savait aussi remettre les femmes embêtantes à leur place. Pour l’instant la jeune femme n’abusait pas encore trop. Elle se contenta de lui demander :

▬ Tu peux aller chercher les boissons ? Ce serait super sympa


-Soit.

On lui avait appris il y a bien longtemps, à peine plus haut que trois pommes qu’il fallait toujours se montrer bien élevé et galant en présence des dames. Ainsi pour lui rien n’était plus naturel de rendre service à une femme qui lui demandait un service. Amusé de voir qu’on les avaient remarqués il regarda un de ses collègues qui étaient venu ,les voir. Il ne resta pas longtemps mais cela eu au moins le mérite de le faire rire. Et si déjà cela l’amusait la remarque de Jacinta n’arrangeait rien

▬ J’avais oublié comme les gens peuvent être intrusifs.


-Certes mais tu sais ce que l’on dit ? Le plus dur quand on voit une belle rose c’est de se retenir de la butiner. Malgré tout, il n’a pas pu s’empêcher de vouloir essayer en te tournant autour. Tu as beaucoup de succès.


Il lui fit un petit clin d’œil avant de se lever. En soit il n’en était pas jaloux du tout, lui aussi avait du succès, et puis il n’avait aucun sentiment pour Jacinta, du désir peut-être comme tout le monde face à un originel, mais pas plus que ça. Il alla passer commande, attendant tranquillement son verre. Si Jacinta avait le regard de nombres d’hommes sur elle, Lucas avait celui des femmes sur lui. Quand bien même il ne semblait pas intéressé, il attendait simplement les verres. A vrai dire les femmes vulgaires ou en chaleur très peu pour lui.

Les filles un peu gênées, qui rougissaient, douces et gentilles s’étaient plus ça son type, avec un peu de répondant pour quand même rajouter de l’agréable. Pas pour les hommes, oh ils leur faudrait une bonne répartie aussi mais il préférait les hommes qui prenaient les devants. Lucas n’avaient pas de critères physiques à favoriser tout était dans la personnalité. Et certains pots de peintures qu’il voyait se promenait par ci par là très peu pour lui.

Enfin les verres vinrent et il alla les apporter à sa jolie rose.

-Voilà, milady est servie. Au fait Milady retenez une chose, jamais une femme n’a réussi à faire ce qu’elle voulait de moi. Et quand bien même vous avez un très joli minois, ce ne sera pas possible que vous y arriviez.

Et sur ces bonnes paroles il trempa ses lèvres dans son verre sucré.


©️ 2981 12289 0
rédigé par Jacinta N. Nidelka le Mer 14 Nov - 11:54
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
Originel
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
. :
Inscription : 26/10/2018
Messages : 19
Clochettes : 54
Avatar : Oscar - Lady Oscar
Occupation : Brigade criminelle
avatar

Taquineries et beuveries
Ft Lucas MacGear

Jacinta lève les yeux au ciel aux paroles de Lucas. C’est très gentil, mais dans les faits c’est surtout très lourd à supporter au quotidien. Certain.e.s ne se gênent pas pour insister, et ça donne parfois des résultats désastreux. Les roses ont des épines, tout le monde le sait et doit donc être maso pour tant essayer de « butiner ». Elle est au courant de son succès et elle en joue, sinon sa vie deviendrait bien vite insupportable. Profiter des autres, de leur ignorance, de leur admiration, c’est quand même plus marrant à partir du moment où ils deviennent trop pénible.

Lucas revient avec les boissons et elle l’en remercie rapidement avant qu’il n’explique être impossible à manipuler. Vraiment ? Jacinta esquisse un sourire en le voyant si convaincu.
▬ Tu es sûr de ça ? Et qu’en est-il des hommes, alors ?
Elle ne cherche pas à le manipuler, disant cela seulement pour le taquiner. Autant se concentrer sur une sympathique discussion entre collègue sur n’importe quel sujet. La manipulation peut être un sujet, pourquoi pas. Surtout qu’elle a des choses à dire pour contredire le jeune homme.
▬ Ce que tu dis n’est pas logique, car on peut tous faire ce qu’on veut des autres, d’une personne en particulier. C’est possible sans que la personne s’en rende compte. Elle peut même être persuadée d’avoir son libre arbitre. L’autre partie peut également croire qu’elle laisse toute sa liberté à cette personne. Ne sois donc pas si sûr de ce que tu avances.
Elle lui sourit avant de boire son verre. Cette contradiction n’était là que pour embêter Lucas, même si ce qu’elle dit était, à son sens, parfaitement vrai. Ne jamais dire jamais, c’est un conseil basique que les gens appliquent généralement. Enfin, parfois, le « jamais » se vérifie. Elle a dit qu’elle ne passerait jamais sa vie dans son village moisi, et c’est ce qu’elle fait. Jamais elle n’y retournera, sauf si elle y est contrainte.
▬ Qu’est-ce que tu en penses ? Dans ton service, vous devez parler un peu de ce genre de sujet, non ?
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Lucas MacGear le Jeu 15 Nov - 20:03
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
Royauté
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
. :
Inscription : 06/06/2018
Messages : 28
Clochettes : 232
Avatar : Akashi Seijuurou
Occupation : Espion au service de la milice de monokuro
avatar
Taquineries et buveries
▬ Tu es sûr de ça ? Et qu’en est-il des hommes, alors ?

Lucas ricana : mmh bonne question, il sirota doucement sa boisson, aussi clairement qu’il s’en souvenait le plaisir était partagé. Il y avait un partage de pouvoirs dirons-nous.

-Mmmh j’aime bien les voir entreprenant, mais je rends toujours ce que l’on me donne sur de nombreux plans
, il sourit en coin avec un air sadique, il était donc possible de voir que pour le coup le jeune oiseau ne parlait pas uniquement de ce qu’il se passait sous la couette, et que ce n’était pas très joli non plus ; Donc désolé de te décevoir mais je ne pense pas que ça ait eu lieu.

Chose à quoi la belle femme face à lui répondit :

▬ Ce que tu dis n’est pas logique, car on peut tous faire ce qu’on veut des autres, d’une personne en particulier. C’est possible sans que la personne s’en rende compte. Elle peut même être persuadée d’avoir son libre arbitre. L’autre partie peut également croire qu’elle laisse toute sa liberté à cette personne. Ne sois donc pas si sûr de ce que tu avances. Qu’est-ce que tu en penses ? Dans ton service, vous devez parler un peu de ce genre de sujet, non ?

-Oh quelquefois, mais crois moi jolie rose, tu peux croire au début ce genre de choses oui, tu peux te laisser berner ainsi mais c’est toujours quelque chose de très peu durable dans ce genre de cas.  Si tu y prêtes attention tu peux même t’en rendre compte quelques minutes après. Les faux sourire, les étincelles démoniaques dans le regard, tout se voit. Le ton enjôleur, les mouvements un peu trop proches, un peu trop insistants, tant de petites choses non contrôlées qui peuvent éveiller ta méfiance.
En particulier si la chose est souvent répétée. On peut aussi s’intéresser aux tournures de phrases dites pour mettre uniquement une personne en tort, et concentrer la haine dessus, ou encore donner des conseils sans l’air de le faire qui forcerait la personne à changer son point de vue jusqu’à ce que la vision que tu veux lui donner de la chose soit ancrée en elle comme un poison insidieux.

Lucas pouvait en témoigner, il était expert sur ce genre de choses. De plus, il avait fait beaucoup de choses qui allaient dans ce sens pour mettre les gens dont il nécessitait l’appui dans sa poche.

-Et puis…j’ai quelque chose en plus qu’ils n’ont pas et qui me ferait une petite alerte dans ma tête dans ce genre de cas.

Bien sûr il parlait de son pouvoir matrice. Ce pouvoir l’aidait aussi à analyser des situations et à pouvoir facilement déceler le vrai du faux ou lorsque la vérité était arrangée, plus dur dans ce genre de cas de berner l’ancien roi.

-Je ne doutes cependant pas que tu puisses manipuler ton monde quand tu le souhaites bien sûr. Une beauté telle que la tienne peut être utilisée ainsi. Mais penses-tu après réflexion et distance avoir déjà été manipulée toi ?


©️ 2981 12289 0
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: monokuro :: village - downtown-
Sauter vers: