Résidence 14 : Queen et ses coloc

rédigé par Queen Mercury le Mer 7 Nov 2018 - 21:58
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
Roturier
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Queen Mercury

Résidence 14 Queen et ses coloc.

Pourquoi avoir voté pour ce thème ridicule ? Je me demande qui est le génie qui a eu cette lumineuse idée .... Queen râle seule devant sa penderie. Les cheveux attachés à la va vite en queue de cheval, ses chaussons roses fluffy aux pied, une redingote grise à carreaux faisant office de pyjama, Queen est revêtue dans le plus simple appareil et au naturel sans aucun artifice ni maquillage. Elle ne sait définitivement pas quoi choisir parmi sa multitude de panoplies de femme aguicheuse. Laquelle sera la plus adaptée pour la soirée organisée dans l'enceinte de l'école. Le thème : L'étrange Noël de Jack l’éventreur !!!!! La princesse hésite. Soit elle portera un déguisement adapté pour la fête des mort, soit elle portera le costume adapté pour la fête hivernale. Hum .... Quel choix difficile.

La première tenue est une panoplie d'infirmière sexy. Une robe courte blanche et rose avec les gants et les bas assortis, sans oublier le couvre chef. La deuxième tenue est une copie conforme de la Mère Noël, toujours sexy. La tenue se compose de son manteau rouge et blanc en fourrure lui arrivant en dessous de l'entre jambe, de ses cuissardes en cuir noir, de gants en moumoutes blanc et de l'incontournable chapeau rouge avec son pompon au bout. Laquelle des deux lui sis le mieux ? Les deux évidement. C'est justement cela le dilemme. Queen est si belle et fantastique dans ces deux tenues, qu'elle ne sait laquelle porter. Ce qui la rend encore plus énervée, c'est de ne pas savoir quel déguisement portera son faux petit copain. Bien entendu, ce crétin ne répond pas aux SMS qu'elle lui envoie. Il est tout bonnement hors de question qu'ils soient dépareillés. Etre en couple s'est se compléter. Ce Tsuta ... Il a tout intérêt à avoir un déguisement qui s'accorde avec le mien sinon je l'étripe.

Et ce n'est pas en restant là debout à contempler son placard que Queen trouvera sa réponse. Elle check son téléphone portable. Aucune des personnes à qui elle a demandé leur avis ne lui a répondu. Elle n'a pas énormément de contact dans son répertoire. La majeure partie sont des amis ou des '' amis'' ou des conquêtes ou des '' ex conquête devenu juste des amis ''. Sa seule '' amie '' Tiffany doit être elle aussi occupée à choisir sa tenue la connaissant. Tout ce qui envahit actuellement l'esprit de l'hybride c'est son besoin d'infusion. C'est que princesse a des habitudes de grand mère le soir avant d'aller se coucher.

La jeune héritière commence à franchir le pas de sa porte de chambre, quand soudainement elle se rend compte de la bêtise qu'elle allait faire. Sortir dans cette accoutrement !!!!! Avec la possibilité de croiser ses colocataires, qu'elle ne voit pas souvent d'ailleurs. C'est hors de question pour quiconque de la voir ainsi. Adieu sa réputation. C'est alors qu'un petit détour en arrière s'impose. Dans sa salle de bain, Queen enfile ses vêtement de la journée, short en jean déchiré et brassière noire. Elle prend soin de se remaquiller et détacher ses cheveux, laissant ses ondulations à l'air libre. Enfilant ses échasses et s'aspergeant de déodorant et de parfum, Queen a champ libre pour se diriger dans les locaux communs et se préparer son infusion.

En arrivant sur place, c'est avec soulagement qu'elle constate que personne n'est là. C'est une chance. Mais il faut mieux prévenir que guérir. La bouilloire chauffant, un mug sorti avec des feuilles en vracs, c'est surprise que la princesse se retourne et voit une ombre, une silhouette venir dans la même pièce. Queen ne la regarde point, s'en retournant sur son eau. C'est alors que Queen a un éclair de génie. De son regard méprisant, Queen dévisage la colocataire de haut en bas. Elle est vraiment ? Non elle ne pourra pas .... Quoi que ... Qui ne tente rien à rien.

- Toi !!!!! Oui toi !!!!!! Surtout ne bouge pas. T'as compris. C'est un ordre !!!!

Courant sur ses escarpins hauts, Queen se précipite dans sa chambre. Tout ce que Queen espère, c'est qu'elle ne sera pas partie à son retour.

rédigé par Alex Brzezicki le Sam 10 Nov 2018 - 21:59
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
Alex Brzezicki
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Alex Brzezicki
ft. Queen Mercury
Trick or treats ?
Queen et ses colocs

Halloween.
J'aimais vraiment bien, cette fête. Pas forcément pour les films d'horreur, les farces et tout le reste - plutôt pour l'ambiance et la bouffe. Et parce que j'aimais bien les costumes, aussi. Mais je n'aimais pas forcément ce qui faisait peur - car j'étais une vraie trouillarde. C'était assez étrange, du coup, d'aimer une fête qui honorait l'horreur - mais je n'allais jamais jusqu'à m'effrayer totalement, c'était juste des petits trucs.

Il y avait donc une fête à thème au pensionnat, spécialement pour Halloween. J'hésitais à y aller - d'un côté, ça voulait sûrement dire nourriture gratuite, et puis ça pouvait être sympa, à condition qu'on ne vienne pas m'effrayer gratuitement. Et les fêtes d'Halloween étaient en général amusantes - s'il n'y avait pas de films d'horreurs, ou d'accessoires trop gores.
Mais d'un autre côté, il y aurait peut-être trop de monde, et je pourrais être victimes de moqueries ou de farces. Que faire, que faire ? Après, je pouvais toujours y aller en touriste avec un déguisement, prendre de quoi me nourrir, et repartir comme si de rien n'était... Oui, je pouvais faire ça.
Mais avais-je au moins de quoi me déguiser dans mon armoire ? Bonne question.. C'était à vérifier.

J'étais donc retournée à ma résidence après avoir un peu traîné dehors - j'aimais bien me balader un peu, de temps en temps. J'aurais pu rester dans un coin et utiliser mon pouvoir, mais si jamais j'allais vraiment à la fête, il faudrait que je sois en forme. Je pourrais utiliser mon pouvoir plus tard - et puis, ça ne m'empêche pas de jouer.

De retour chez moi, je vis qu'une de mes colocataires était dans la salle commune. Embêtant, car j'avais pour habitude de les éviter. Je ne me souviens pas les avoir croisés, d'ailleurs, ni parlé. Si ça se trouve, cette fille n'était même pas de ma résidence, et je pourrais pas le savoir.
J'essayai donc de me glisser discrètement jusqu'à ma chambre, mais la fille se retourne soudainement vers moi - me jugeant de regard. Et puis, elle me dit de ne plus bouger. Alors je ne bouges plus - une jambe en l'air. Qu'est-ce qu'elle me veut ? Pourquoi elle s'adresse à moi ? Est-ce que je me suis trompée de résidence ? Pourtant, ça avait l'air d'être bel et bien la mienne...
Alors qu'elle repart vers sa chambre, j'abaisse lentement mon pied - un peu étourdie. Que faire ? Dois-je l'attendre ici ? Fuir vers ma propre chambre ? La suivre elle ? Honnêtement, je ne sais pas.

Mais j'y pense... Si ça se trouve, c'est un signe de l'univers qui me dit de ne pas aller à la soirée ? Après tout, je suis plutôt douée pour tout foutre en l'air et amener les catastrophes... Peut-être que ça serait une bonne idée de rester dans ma chambre, au final. Avec des bonbons et un film semi-horrifique. Semi seulement - je veux quand même pouvoir dormir.

Ne sachant que faire, et la fille prenant du temps, je me dirige donc vers la direction qu'elle a prise et penche la tête devant sa porte - un peu timide et mal à l'aise.

« Euh... Oui ? Un problème ? »
rédigé par Queen Mercury le Mar 13 Nov 2018 - 20:58
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
Roturier
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Queen Mercury

Résidence 14 Queen et ses coloc.

Queen se précipite à toute hâte dans sa chambre, sans en fermer totalement sa porte, la laissant légèrement entre ouverte. D'ordinaire la princesse n'aime pas la laisser à vue de tous. Mais si la colocataire a bien obéit à son ordre, elle ne bougera point de sa place. C'est que dans cette chambre se trouve le jardin secret de l'héritière. Sa passion pour le rose, les choses trop mignonnes ou encore des photos de jeunesse avec sa cousine. Cette facette d'elle ne doit en aucun cas être révélé aux autres élèves de cette école. Mais son plus grand secret, c'est sa peluche préférée avec laquelle elle s'endort tout les soirs dans son lit, après la lecture d'un bon roman à l'eau de rose.

Prenant avec hâte ses deux costumes, un cintre dans chaque main, que Queen entend à travers le bâillement de sa porte une voix ne lui étant absolument pas familière. Sursautant en émettant un petit cri strident à en percer un tympan, la princesse se retourne surprenant une partie de visage de la personne de tout à l'heure. Apeurée par le simple fait qu'on puisse surprendre ses petits secrets, Queen se précipite en vitesse sur la poignée et claque violemment la porte au nez de sa colocataire.

- Surtout n'entre pas !!!!

Après avoir hurlé sur la pauvre hybride rongeur qui n'avait techniquement rien demandé à personne, Queen s'adosse contre sa porte de chambre en laissant glisser son dos jusqu'au sol. Son royal postérieur posé à terre, la princesse pousse un soupir de soulagement. Espérons qu'elle n'est rien vu. Sinon ma réputation est fichue. Queen fait pousser deux bras sur son épaule pour ouvrir très légèrement la poignée. C'est à travers le peu d'espace ouvert entre son jardin secret et le couloir que l'héritière passe sa tête.

- Je t'avais dit de ne pas bouger. Bon passons. Retrouve moi dans la cuisine. J'arrive de suite

Refermant de nouveau la porte. Queen Se relève du par terre avant d'y rester assise des heures et des heures. Remise de ses émotions, la'hybride plante peut enfin tenir debout. Toujours ses tenues dans chaque main, la princesse ouvre délicatement sa porte et la referme de suite. Ayant en vu la petite gerbille sous ses yeux, Queen hâte le pas pour revenir à son niveau. C'est qu'elle ne traîne pas la princesse. La capitaine de pompom girl n'a jamais le temps de traîner des pieds. Une marche rapide et cadencée. Voyant que sa colocataire n'a pas l'air de se dépêcher, Queen fait pousser un bras au niveau du sacrum de l'autre hybride. Ce dernier lui donne une petite tape sur sa fesse gauche.

- Allez hop on se bouge !!! J'ai pas toute la soirée !!!!  

Dépassant la geek à lunettes le bras disparaît instantanément. Queen passe en tête avec son fameux déhanché vacillant de la droite à la gauche de manière rapide. Avoir des grandes jambes aide pour avancer vite avec élégance et pétassitude.

rédigé par Alex Brzezicki le Mar 20 Nov 2018 - 4:33
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
Alex Brzezicki
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Alex Brzezicki
ft. Queen Mercury
Trick or treats ?
Queen et ses colocs

Ma colocataire n’avait pas l’air d’apprécier que je me sois déplacée devant sa chambre, et que j’y ai jeté un oeil. Certes, elle m’avait dit de ne pas bouger mais… Je suis aussi chez moi, non ? Enfin, ça ne veut pas dire non plus que je peux librement regarder les autres dans leur chambre… C’est plutôt effrayant, même. Mais vu qu’elle prenait son temps je m’étais permise de venir voir - et apparemment, elle prenait juste du temps sur sa tenue.
Elle m’avait donc claqué la porte au nez et j’avais poussé un léger cri de surprise, mêlé à de la douleur. Ça fait quand même mal de se prendre une porte dans le nez…

Je me frottes alors le visage, reculant un peu en regardant la porte. Je suis censée faire quoi, moi, maintenant ? Peut-être que je peux retourner dans ma chambre et rester tranquille à regarder un film ou jouer un jeu vidéo ? L’univers à l’air de me faire comprendre que je ferais mieux de ne pas sortir…
J’allais donc regagner ma chambre, mais la porte de celle de ma coloc s’entrouvre - et elle me rappelle qu’elle m’avait demandé de ne pas bouger. Je grimace, triturant mes doigts… Je veux bien, mais elle prenait son temps, je m’inquiétais, et je ne savais pas vraiment ce que j’étais censée faire… Rester debout à l’attendre ? Mais ça aurait été gênant, si un autre coloc était rentré et m’avait vue, droite comme un i, sans bouger, à attendre que le temps passe. J’aurais fini par me cacher au fond de ma chambre et ma colocataire aurait eu la même réaction, donc bon…
Et puis, il ne faut pas que je reste trop longtemps debout au même endroit - ça pourrait créer des catastrophes, on sait jamais.

Ma colocataire me dit donc de la retrouver dans la cuisine, et qu’elle arrivait tout de suite. J’acquiesce doucement et me recule avant qu’il y ait un quelconque nouveau problème avec la porte - j’aimerais autant ne pas risquer ma vie le soir d’Halloween. Quoique, ça serait stylé comme date de mort - on pourrait croire que je reviendrais hanter les gens chaque année.
Je commences donc à marcher doucement vers la cuisine, - un peu paumée, ne sachant pas trop quoi faire. Au moins, ça me donnera une excuse pour manger un truc…

Mais alors que je n’ai fais que quelques pas, ma colocataire rouvre la porte et sort, faisant de grands pas pour rapidement me rattraper. Elle tapote même mon derrière, ce qui a à la fois l’effet de me figer et de me faire avancer - me faisant donc trébucher maladroitement, tandis qu’elle me dit de me dépêcher.
Je grimace, réussissant à ne pas m’éclater par terre en accélérant le pas et rééquilibrant mes pieds - ce qui est un exploit, en soit. Peut-être que Halloween est une fête qui me porte chance, par rapport au reste de l’année. J’ai bien le droit à un jour sur trois cent soixante cinq où je ne provoque pas des catastrophes… Non ?


J’accélère donc le pas pour aller dans la cuisine, prenant une part de gâteau et un sachet de bonbons sur le chemin. Bah quoi ? Mon ventre crie famine - comme toujours - donc je ne vais pas le laisser ainsi, ou il pourrait être encore plus en colère… Et quand mon estomac est affamé, ça peut vite tourner au vinaigre - surtout quand je n’arrives pas à le calmer.

Je regarde donc ma colocataire en grignotant, penchant la tête sur le côté.

« D-du coup… Tu… Tu avais besoin de moi pour quelque chose ? »
rédigé par Queen Mercury le Mar 20 Nov 2018 - 15:34
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
Roturier
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Queen Mercury

Résidence 14 Queen et ses coloc.

Queen garde toujours la tête et finie la première à la ligne d'arrivée. En se retournant, la princesse constate avec dépitude la maladresse de la sa colocataire. C'est vraiment un cas celle là, qu'est ce qui m'a pris de l'entraîner dans des histoires d'essayage. En la regardant de plus en plus scrupuleusement, Queen se dit que dans la précipitation et l'indécision, elle vient de faire une très grosse erreur que de lui demander de l'aider. Mais maintenant que c'est fait, l'héritière ne peut plus reculer et faire machine arrière. Assume les conséquences de tes choix Queen. Cela ne prendra pas une éternité de lui conseiller une des deux tenues.

Toujours debout, les bras croisés à regarder à ce qui s'apparente fortement à une geekette, Queen désespère de plus en plus. Ce n'est pas le bon moment pour manger, en plus à cette heure ça fait grossir de grignoter. Décidément Queen plaint grandement cette fille. Il est certain qu'elles ne seront jamais copines toute les deux. Puis pour la princesse, les copines ne servent à rien à part causer des ennuis. C'est de la perte de temps. Et plus elle attend que la gerbille finisse de s'empiffrer, plus Queen se dit que de l'avoir interceptée était une perte de temps.

Ayant enfin l'attention de sa colocataire. ENFIN !!!! Queen dévoile sous les yeux de l'autre fille sa tenue de mère Noël et d'infirmière, toute les deux aussi sexy l'une que l'autre. En tendant à bout de bras ses costumes aux yeux de la geekette, de mauvaises images surgissent dans l'esprit de l'hybride plante. Ces vêtements sur cette ringarde. Non .... Quoi que si elle a le toupet de parler encore sur se ton, elle passera un sale quart d'heure. C'est que Queen à en horreur les gens trop gniants gniants. Cela l'insupporte.

- Laquelle des deux m'ira le mieux ? En fait non !!! Rectification. Les deux me sied à ravir cela va de soit. Mais là est le dilemme !!! Elles me vont si bien que je ne sais pas laquelle porter pour la soirée Halloween. Alors ton avis ?

Queen regarde avec fermeté sa colocataire tandis qu'elle prononce son speech. Pour l'intérêt et la sécurité de la pauvre petit hybride gerbille, elle ferait mieux de lui répondre au plus vite avant que la princesse ne s'agace. Et il ne faut surtout pas agacer une reine. Cela pourrait très mal tourner. Et la situation l'énerve au plus haut point. A cette heure elle aurait dut boire sa tisane, être blottit sous sa couette contre sa peluche préférée. Au lieu de cela, elle demande des conseils à une personne n'y connaissant rien. De plus, son faux petit copain ne répond toujours pas à son SMS. Elle aimerait ressentir le vibreur dans sa poche. Et le plus vite possible.

- Alors !? Tu attends quoi pour choisir ? Le déluge ? La fin du monde.

Criant et se plaignant  contre sa seule et unique personne présente dans la même pièce qu'elle, Queen s'impatiente de plus en plus. Le pied tapotant au sol, les traits du visage fermés et strictes, Queen est de très très mauvaise humeur. Il faut que ça aille plus vite. Elle n'en peut plus d'attendre sans que rien ne se passe comme elle le voudrait. Ras le bol. Queen jette le cintre avec la tenue de la mère Noël sur la gerbille.

- Enfile ça !!! Allez !!!!

Avec une autre personne portant une de ses tenues, elle pourra visualiser plus rapidement quelle sera la tenue la plus appropriée pour cette soirée tant attendue par les étudiants de Monokuro. C'est que planté là à fixer durement du regard sa colocataire, Queen n'attend que seule chose, que la geekette enfile tout de suite là maintenant devant elle se qu'elle vient de lui balancer à la tronche.

rédigé par Alex Brzezicki le Lun 26 Nov 2018 - 5:35
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
Alex Brzezicki
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Alex Brzezicki
ft. Queen Mercury
Trick or treats ?
Queen et ses colocs

Je n'ai pas vraiment l'impression que ma coloc apprécie mon moment bouffe - elle me regarde avec des yeux étranges, qui font un peu peur. Bah quoi ? J'ai plus le droit de manger dans ma propre maison ? Surtout que j'ai faim quoi - certes, j'ai tout le temps faim - mais quand même. Et quand j'ai faim, il faut que je nourrisse Björn, mon estomac - sinon il va hurler, et ça sera très gênant, car après je n'arriverais plus à l'arrêter pendant un moment.

Enfin, je dis ça, mais elle est quand même étrange à me regarder comme ça. Ça fait vraiment peur, ça me couperait presque la faim si je n'étais pas aussi gloutonne.
Elle finit par me présenter deux tenues, probablement des costumes - tout en continuant à me regarder d'un drôle d'air. Je déglutis, espérant qu'elle n'est pas en train de sonder mon identité, et priant pour qu'elle ne me mette pas non plus sur sa liste de repas. Je ne sais pas quelle est son hybridation ni ce qu'elle mange, mais on ne sait jamais.

Elle me demande donc laquelle elle devrait porter pour la soirée d'Halloween, les deux lui allant trop bien. Je retiens une grimace - ne pas juger trop vite, Alex, ne pas juger trop vite... Même si je ne me suis jamais entendue avec les personnes un peu superficielles et narcissiques, ça ne veut pas dire que ma coloc l'est totalement et qu'on va mal s'entendre. Ça serait très dommage qu'on ne s'entende pas, d'ailleurs, car on vit tout de même dans la même résidence... Même si jusqu'à aujourd'hui, je ne l'avais que très peu croisée - mes compétences en discrétion étant au plus au niveau. Je faisais généralement en sortes de ne croiser personne de ma résidence, évitant les salles communes aux heures de pointes, et rebroussant chemin si je voyais que c'était occupé... En fait, à bien y réfléchir, je ne sais même pas si j'ai vraiment croisé ma coloc - je crois que la plupart du temps, j'ai fui la confrontation.
Si seulement j'avais eu le temps de fuir, là aussi, tout serait bien mieux.

Je réfléchis donc à sa question, tout de même - ça pourrait me faire gagner des points, et rendrait la cohabitation un peu moins gênant. Je penche la tête sur le côté, observant les tenues très... Légères ? Dénudées ? Courtes ? Un mélange de tout ça. Je ne jugerais pas les goûts, mais ça ne serait pas du tout ce que je porterais - bien trop court pour moi. Surtout pour Halloween, j'aurais plus trouvé quelque chose de terrifiant, comme un fantôme, un monstre, ou un cosplay dans le même thème. Après, peut-être qu'elle trouvait que Mère-Noël et les infirmières étaient effrayantes, et je serais compréhensive - après tout, les lutins de l'attraction maudite au parc étaient terrifiants, et il y a beaucoup de films d'horreur ayant lieux dans des hôpitaux - même si son costume à l'air bien différent de ce qu'on pourrait trouver dans un film d'horreur.

Elle me sort de mes pensées, s'impatientant - et je paniques alors, bégayant. Mince alors, je m'étais perdue dans mes réflexions... Bon, euh, je dois choisir du coup ? Qu'est-ce qui irait le mieux à une fête d'Halloween ? Hm, j'aurais dit l'infirmière, ça collerait un peu mieux... Mais le thème était un peu Noël aussi, vu que c'était « L'étrange Noël de Jack l'éventreur ». Du coup, plus pour la Mère-Noël ? Mais ça ne faisait pas vraiment Halloween... Et puis, Jack l'éventreur éventrait seulement des femmes au niveau de leur utérus pour leur enlever, et il était donc supposé que ça soit une femme qui s'y connaisse en médecine... Serait-ce donc un meilleur choix ?

Je n'ai plus le temps de penser - paniquée - que la jeune fille me balance un cintre avec une tenue sur la gueule. Surprise, je sursaute avant de machinalement rattraper l'objet - tandis qu'elle me dit de l'enfiler. Je relève alors les yeux vers elle, encore perdue. Pardon ? Elle veut que je porte la tenue ? Non, il doit y avoir erreur...
Mais à en croire son regard, elle ne blague pas. Je déglutis, avant de regarder ladite tenue - celle de Mère Noël. J'en ai des frissons - pourquoi, karma, pourquoi ? Pourquoi me fais-tu ça, univers ? Je t'ai écouté, je ne comptais pas y aller à cette soirée ! C'est parce que j'ai mangé, c'est ça ? Tu ne me laisses même pas manger ne serait-ce qu'un peu pour calmer mon estomac sans fin ?

Paniquée et désemparée par le sort qui m'est réservé, je bégaie, reniflant légèrement.

« T-tu blagues, hein ? Ça, euh... Ça va être trop grand pour moi... »

Bonne excuse - très bonne excuse, même, avec mon petit mètre cinquante trois. Je n'aurais jamais autant remercié ma petite taille, et ma carrure androgyne, qui fait que je ne ressemblerais probablement à rien en portant cette tenue qui est bien entendu faite pour être portée par une jolie fille aux belles formes.
Cependant, elle me regarde toujours avec un regard dur qui semble vouloir dire que je n'ai pas le choix.  Je me recroqueville donc sur moi-même et fuit vers ma chambre - imaginant un instant que je pourrais m'y enfermer. Mais j'ai peur des représailles, je ne sais pas de quoi l'autre et capable, et je tiens à ma vie. Mais je tiens également à mon intimité - ce pourquoi je veux être seule pour me changer.

J'enfile donc l'horrible tenue qui est à la fois bien trop grande et bien trop courte pour moi...  Disons que ça m'en fait presque une robe normale, qui m'arrive au niveau des genoux - mais qui est dix fois trop ample, et on voit beaucoup trop mes jambes et mes bras. Et puis, vu qu'elle est trop ample, elle bouge énormément au moindre mouvement, et j'ai l'impression qu'elle ne couvre rien, d'être toute nue...
La poisse, la gêne... C'est horrible, je ne ressemble à rien si ce n'est à un sac à patates rouge et blanc. En plus, on voit mes bras et mes poignets - ce que je déteste le plus montrer aux autres. Mais encore une fois, on voit aussi beaucoup trop mes jambes, et j'ai vraiment l'impression de ne rien porter - comme si la tenue allait finir par glisser de mes épaules.

Toute timide et le visage rouge de honte, je retourne vers la cuisine en cachant mes poignets sous mes bras - toute courbée et recroquevillée sur moi-même. Bon sang ce que je déteste déjà cette tenue... J'ai envie de pleurer et de me cacher sous ma couette... Pourquoi l'univers me fait ça ?

Je regarde le sol, honteuse.

« V-voilà, t-t'es contente ? Ça me va pas du tout, c'est trop grand pour moi, si c'est pour te moquer, dépêches-toi... »

Je me mords légèrement les lèvres - je déteste le regard des autres, mais encore plus quand je sais que je suis ridicule...
Pourquoi je n'ai pas fui, déjà ?
rédigé par Queen Mercury le Lun 26 Nov 2018 - 14:23
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
Roturier
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Queen Mercury

Résidence 14 Queen et ses coloc.

Il se peut que cette tenue soit trop grande pour la geekette, mais Queen s'en contrefiche pas mal. C'est que la petite gerbille commence à l'agacer de plus en plus. Et la laisser se changer dans sa chambre n'était pas ce qu'elle attendait, mais elle la laisse s'en aller pour ne pas encore crier contre elle. Crier n'est pas bon pour son teint de pêche. Qu'elle s'en aille, tant qu'elle revient c'est le principal. Enfin tant qu'elle ne s’éternise pas. Oui car Queen n'aime pas attendre. Nom de reine, comportement de reine.

Et c'est que seule dans la cuisine de la résidence commune, Queen n'a techniquement pas la patience de rester plantée debout comme un piquet, et de ressembler à une abrutie. Sa première idée en venant ici était de préparer son infusion de la nuit. Versant son eau encore chaude dans sa tasse, Queen prend place sur une chaise. Tasse fumante, une main enroulée autour, Queen de son autre main saisit son portable en envoyant des tonnes de messages à Tsuta, en l'insultant de ne pas lui répondre. C'est qu'il me prend vraiment pour une imbécile. Et cette idée de faux couple c'est son idée à la base. Alors qu'il ne vienne pas se plaindre si il se fait bombarder de SMS.

Une fois ces SMS envoyés, c'est à ce même moment que sa colocataire ose enfin se remontrer. Elle en a mis du temps. Surtout qu'elle n'a pas dût avoir énormément de difficultés à enfiler cette tenue. Elle lui ai trop grande. S'en ait ridicule. Et cette dégaine qu'elle affiche ne la met pas tout à son avantage. C'est pathétique. C'est rassurée que Queen se sent heureuse d'être née avec des formes généreuses féminines et d'en prendre soin. Elle est fière d'avoir pris comme modèle sa cousine. Sinon elle aurait pu ressembler à cette ... chose là. C'est même pas beau. Une aussi belle tenue n'arrive même pas à l'embellir. C'est décidément une mauvaise idée que d'avoir demandé des conseils à cette fille, qui n'en ressemble en rien à une fille d'ailleurs.

Queen n'a d'autre réaction que d'abord se retenir de rire en voyant la gerbille, mais elle n'a pas tenue trois secondes avant qu'elle ne pouffe de rire. Pliée en deux en se tenant le ventre, c'est bien rare les fois où l'on avait réussi à faire marrer de la sorte la princesse. Elle en pleure. Des larmes en coulent sur son fond de teint. Essayant de se ressaisir par tant d'émotions, Queen se reprend. Oui elle est contente maintenant. De mauvaise humeur, c'est tout maintenant tout l'inverse que Queen s'esclaffe. Elle veut s'arrêter mais n'y parviens pas. L'hybride plante souffle, se redresse sur sa chaise, saisis son téléphone portable et prend une photo de sa colocataire.

- Ouf !!!! Oui je suis contente. Très contente. C'est très drôle. Tu veux pas essayer l'autre aussi ? Pfiou !!!! Cela fait un bien fou de rire.

Il fallait graver cette séance émotion en mémorisant ce moment dans son téléphone. Comme ça quand l'héritière sera de mauvaise humeur ou triste, elle pourra à nouveau revoir cette photo et se marrer pour ne plus avoir le cafard. Et cette photo est tellement utile. Elle peut l'utiliser comme moyen de pression contre sa colocataire. Au final, Queen n'aura pas trop perdu son temps en interpellant l'hybride gerbille. Sûr ces rires ne sont pas très sympa, mais Queen est comme ça. Elle aime rire du malheur des autres. Queen exhibe sa photo aux yeux de la geekette.

- Se serait dommage que cette photo fasse le tour du campus. Tu veux pas essayer l'autre tenue ? T'es sûre ? Je supprimerais la photo si tu fais ce que je demande. Promis.

C'est que la princesse profite de cette occasion pour enjoliver sa soirée mal partie au départ, et jouer les maîtres marionnettistes. C'est à double tranchant pour sa colocataire. Si elle fait ce qu'elle demande, elle devra supprimer cette photo. C'est dommage, elle l'aime bien cette prise.

rédigé par Alex Brzezicki le Lun 3 Déc 2018 - 18:28
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
Alex Brzezicki
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Alex Brzezicki
ft. Queen Mercury
Trick or treats ?
Queen et ses colocs

C'était la honte. La catastrophe. Je n'avais qu'une seule envie, c'était de retourner me cacher dans ma chambre... Pourquoi n'y étais-je pas resté, d'ailleurs ? J'aurais pu me cacher... Et sortir par la fenêtre pour échapper à ma colocataire. Certes, ça aurait probablement fini en une plus grande catastrophe - mais au moins, je ne serais pas coincée dans une ignoble tenue à la fois trop courte et trop grande... Et je ne me ferais pas juger non plus.

Honteuse et gênée, je regarde donc ma colocataire... Qui se met à rire. Elle rit à gorge déployée même, se moquant ouvertement de ce à quoi je ressemble. Les joues rouges, je me mord les lèvres en baissant la tête. Ne pas pleurer, ne pas pleurer... Il ne faut pas leur montrer que ça me touche, il ne faut pas leur montrer que je suis au bord de craquer... Il faut leur montrer que je suis plus forte que ça, même si au fond je suis détruite.
Je ferme donc les yeux et prend une profonde inspiration - relevant la tête lorsque ma colocataire semble avoir finit de rigoler.

C'est à ce même moment que ladite femme prend un photo de moi, comme ça, sans demander. J'en reste bouche bée, figée de surprise. Le droit à l'image, elle connaît ?
Toujours figée, je l'entends néanmoins déclarer qu'en effet, elle est très contente. Que c'était très drôle. Elle demande si je ne veux pas essayer l'autre, aussi - et que ça fait un bien fou de rire.
Je me mords les lèvres et baisse la tête à nouveau - respirant profondément. Bordel que c'est dur de réprimer des larmes quand on est hypersensible... Mais je peux le faire... Je peux le faire ! Après tout, c'est encore plus honteux si on me voit pleurer - donc je n'ai qu'à me répéter ça, et je ne pleurerais pas.
J'ai juste à espérer qu'elle n'utilisera pas cette photo à mauvais escient, et que je n'en entendrais plus jamais parler de ma vie... Peut-être était-il temps de ressortir Alex la furtive : celle qui bouge dans l'ombre, et qui ne croise jamais ses colocs. Celle qui n'est qu'un fantôme, qu'une rumeur, et qu'on ne voit jamais.
Oui, je pense que c'est une bonne idée d'éviter toute ma colocation. Au pire, je passerais par la fenêtre à chaque fois que je veux entrer et sortir, comme ça je suis sûre de ne croiser personne... Mais connaissant ma chance, je risque juste de tomber encore plus souvent.

La jeune fille se rapproche subitement, m'exposant la photo qu'elle vient de prendre. J'ai un mouvement de recul avec une moue effrayée sur le visage. Bon sang, pourquoi elle me montre ça ? Je sais que je suis ridicule, pas besoin de me le répéter ! Quoi ? Ah....
Ah.
Elle me menace de faire tourner la photo. Bon sang, je fais quoi, moi ? Elle veut vraiment que j'essaie l'autre tenue... Elle me promet qu'elle effacera la photo si je fais ce qu'elle demande. Est-ce que je peux lui faire confiance ? Et « faire ce qu'elle demande », ça va prendre combien de temps ? Car après chaque service, elle pourrait bien me dire qu'elle a toujours des trucs à me demander...
Je soupire  - enfin bon, pour l'instant je n'ai pas trop le choix... Peut-être qu'elle me laissera tranquille après ça, ça vaut toujours le coup d'essayer.

J'acquiesce donc et attrape la tenue, filant de nouveau vers ma chambre. L'idée de m'y enfermer me traverse une nouvelle fois l'esprit, mais c'est un peu tard, maintenant qu'elle a de quoi me faire chanter... Je n'ai plus qu'à rapidement terminer cette journée, à faire ce qu'elle veut, et à aller me cacher sous mes couettes pour toujours. Ou du moins, pour la soirée... Peut-être qu'entrer dans un jeu vidéo et avoir une migraine de plusieurs heures est beaucoup mieux que cette situation.

J'arrive donc dans ma chambre et me change à nouveau. La tenue, tout comme l'ancienne, est bien trop grande pour moi - et reste bien trop... Ample et dénudée à mon goût. Les gants donnent l'impression que mes mains sont des collerettes de coqs, et les bas donnent l'impression que je suis une grand-mère qui a trop de peau... Beurk. Et la robe m'arrive au niveau des genoux, c'est pas hyper pratique pour se déplacer tout ça...
Prenant une grande inspiration, je retourne donc vers la cuisine. Au moins, cette fois, je n'ai pas besoin de cacher mes marques - les gants le font pour moi.

Mais alors que je me dirige vers la cuisine, je trébuche sur... Je ne sais quoi. Probablement un des bas qui a glissé de ma jambe, vu qu'il est trop grand pour moi.
Je finis donc au sol - quelle surprise. Ça ne m'étonne même plus, à force.
Je grogne, grimaçant un peu - avant de rapidement me relever comme si de rien n'était. La fameuse technique pour éviter la gêne... Si on fait comme si rien n'avait eu lieu, les gens feront moins attention.

Je regarde alors ma coloc dans ma tenue trop grande, les joues un peu gonflées - j'ai juste hâte de retourner dans ma chambre.

« Voilà... C'est bon, maintenant ? Tu vas effacer cette photo ? Je peux retourner dans ma chambre ? »

J'espère qu'elle ne va rien me demander de plus, car je ne suis pas sûre que mon état émotionnel va le supporter.
rédigé par Queen Mercury le Mer 5 Déc 2018 - 18:35
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
Roturier
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Queen Mercury

Résidence 14 Queen et ses coloc.

C'est bien gentille fille. C'est que comme elle l'avait espéré la geekette lui obéit et part se changer de nouveau dans sa chambre. La première était un désastre, une véritable catastrophe. Mais cela l'a fait tellement rire que Queen ne peut que continuer à torturer sa colocataire. Car oui, à ce stade là c'est considéré comme de la torture pour l'hybride gerbille. Son visage, sa manière de se recroqueviller pour ne pas faire apparaître un seul bout de chair. Queen a vite hâte de voir comment le costume de l'infirmière ira cette fois ci, même si elle sait par avance que ce sera le même scénario.

En attendant, comme précédemment, Queen se réfugie sur son téléphone portable. Toujours pas de nouvelles de son faux fiancé. C'est qu'elle commence à en avoir plus qu'assez de ce champignon sur patte. Je suis persuadée qu'il est moisi du zizi en plus. C'est que l'héritière tente bien que mal de se rassuré quant à ce pacte qu'elle a passé avec Tsuta. Mais pour le moment, elle n'en ressort rien de bénéfique pour son royal postérieur. Enfin !!! Elle peut toujours contenir sa colère en regardant une dernière fois sa colocataire dans un magnifique habit de Mère Noël. Elle aimerait la garder, mais elle a promis de l'effacer juste après. Mais tout le monde sais que l'hybride plante n'est pas du genre à tenir parole. Si sa colocataire arrive à la faire rire encore plus qu'avant, elle pourra alors la supprimer.

La marionnette revient dans la cuisine en réalisant une entrée en scène des plus spectaculaires. C'est exactement ce que souhaitait Queen. Que ce costume ne lui aille pas du tout. Mais la princesse ne s'attendait point à ce que la gerbille finisse par glisser et se ratatiner toute entière sur le sol. Queen ne se retient pas de rire. C'est encore plus drôle que la première fois. On ne peux plus la stopper. Elle est partie pour rire à haute voix encore très longtemps. Puis cette tête qu'elle tire en se relevant ne fait qu'empirer son hilarité.

Littéralement morte de rire, Queen essaye de reprendre son souffle tandis que sa colocataire lui demande à la limite de la supplier d'enfin supprimer cette photo. L'hybride plante sur le point de reprendre une deuxième photo, n'arrive pas à contenir ses rires. Elle ne réussit même pas à appuyer sur son écran tactile pour prendre une prise. Ne pouvant effectuer plusieurs tâches à la fois, c'est en se balançant sur sa chaise que Queen finit par se retrouver elle aussi le postérieur sur le sol. Frottant son royal fessier, la princesse comprend que elle aussi vient de renverser la situation. C'est à son tour d'être ridicule devant sa colocataire.

Plus du tout amusée par tout ceci, Queen redevient aussi sérieuse que lorsqu'elle menace quelqu'un pour qu'on lui fiche la paix. Se relevant en prenant appui à la table à coté d'elle, la future reine s'avance vers la geekette, penche son écran de téléphone face aux verres de lunettes de la fille, et efface devant elle la photo compromettante prise il y a peu.

- Voilà !!! Une promesse est une promesse !!!!! Mais une dernière chose : Ne raconte à personne ce qui vient de se produire ici même. Sinon ça risque de mal tourner pour toi.

Trop la honte. Queen ne prendra pas le risque que des rumeurs courent à son sujet sur sa chute dû à son hilarité pour avoir traumatisée une pauvre petite gerbille. Ce serait trop de répercussions négatives pour sa réputation de garce. La torturer psychologiquement n'est pas le souci, c'est le fait d'être tombée de sa chaise qui pourrait lui porter préjudice. Comme si de rien ne s'était passé, Queen repose son royal postérieur sur la même chaise et fini de déguster son infusion du soir, qui a refroidie soit dit en passant.

- Qu'est ce que tu fiche encore là ? Tu vois pas que tu me dérange. Oh et ... tu peux garder les tenues. Elles te vont si bien. C'est un cadeau de ma part pour me faire pardonner pour tout le dérangement.

Et il est surtout hors de question que Queen reporte des costumes porter par une bonne à rien maladroite. C'est pas grave. Demain Queen se rendra dans les boutiques de la vile pour trouver une nouvelle tenue. D'ici là elle espère fortement que Tsuta aura répondu à ses messages. Au final tout s'arrange.

rédigé par Alex Brzezicki le Lun 24 Déc 2018 - 23:01
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
Alex Brzezicki
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 03/03/2018
Messages : 173
Clochettes : 686
Avatar : Pidge - Voltron
Occupation : Classe/Job

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Alex Brzezicki
ft. Queen Mercury
Trick or treats ?
Queen et ses colocs

Plus ça allait, et plus c'était humiliant. Sérieusement, il avait vraiment fallut que je m'écrase par terre ? Enfin, c'était une habitude pour moi - mais c'était toujours aussi humiliant quand les autres nous regardaient. Et qu'ils se moquaient de nous - ce qui était le cas de ma colocataire, qui ne se retenait pas de rire à gorge déployée de mon état. Je faisais alors la moue, vexée - je sais que ça m'arrive souvent de tomber, mais ce n'est jamais agréable de voir que l'on rit toujours de moi... Enfin, après tout, qui ne rirait pas ?

Elle continue de rire - elle rit tellement qu'elle finit par tomber fesses contre le sol. Ça serait presque drôle, si elle ne se moquait pas de moi à côté. Mais au moins, elle peut expérimenter ce que c'est d'être ridicule. Je ne suis donc plus totalement seule, et peut-être qu'elle arrêtera de faire des bruits de dinde. Peut-être même qu'elle comprendra un peu ce que ça fait d'être humiliée, mais je ne m'abaisserait pas au niveau de me moquer d'elle. Je n'aime pas rire des autres, de toutes manières - mais j'espère que ça l'empêchera de se moquer délibérément des autres dans le futur.
Enfin, ce n'est quand même pas une simple glissade qui va changer sa vision du monde. J'ai peut-être trop d'espoir.

Elle se calme subitement - apparemment pas très amusée par le retournement de situation - et se relève, avant de pencher son téléphone devant moi et de supprimer la photo devant mes yeux. Je pousse un soupir de soulagement - je n'ai plus à m'en faire maintenant, et je vais pouvoir m'en aller dans ma chambre avec de la nourriture et des jeux vidéos.
Elle m'ordonne cependant de ne rien répéter de ce qui c'est passé ici, ou alors je pourrais le regretter. Je hausse les épaules - ce n'était pas mon intention de toutes façons. Je comptais oublier cette partie de ma vie en me goinfrant et me cachant dans ma chambre, pour me perdre dans les univers beaucoup plus attrayants des jeux vidéos.

Elle m'agresse alors de nouveau, me demandant ce que je fais toujours ici. J'allais donc déguerpir quand elle me dit que je peux garder les tenues. Je m'arrête net dans mon mouvement, tournant lentement la tête vers elle - avant de répondre après quelques secondes de silence.

« Euh... Non merci. Ça me va pas vraiment, en fait. C'est pas ma taille et pas mon style non plus, donc je te les laisse. »

Je pourrais éventuellement le garder pour faire des costumes ou cosplays, mais il n'y a vraiment pas assez de tissus pour les retaper... Du moins, je ne pense pas. Ça aurait été trop long, encore, pourquoi pas - car il est plus simple de rajuster quelque chose qui a trop de tissus. Mais là, bien que ça soit trop grand, il n'y avait pas assez de tissus pour en faire quelque chose que je pourrais porter.

Je retourne donc rapidement dans ma chambre pour me changer dans des habits plus confortables, avant de retourner dans la cuisine et de jeter les costumes sur la table.

« Tant que tu ne diras rien de ce qu'il s'est passé ici, je ne dirais rien non plus. Deal ? »

Et avant d'attendre sa réponse, je prends un nouveau sachet de gâteaux et court me réfugier dans ma chambre. Il faut fuir cette folle...
rédigé par Queen Mercury le Dim 30 Déc 2018 - 10:33
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
Roturier
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G
. :
Inscription : 26/03/2018
Messages : 107
Clochettes : 510
Occupation : Classe 2 / Capitaine de l'équipe de Pom Pom G

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Ton petit résumé:
Queen Mercury

Résidence 14 Queen et ses coloc.

Sirotant sa tisane du soir, c'est avec refus que la geekette rejette les cadeaux que lui offre Queen. Dans ces jours de bontés, qui sont très très rares il faut l'avouer, Queen aime gâter les petits enfants. Pour ce qui concerne l'hybride gerbille, l'effet était de se débarrasser de ces ignobles tenues. Elles le sont devenues à l'instant où la fille à lunettes les a porter. Si elle n'en veut pas tant pis pour elle.

La laissant disparaître, Queen savoure enfin ce calme et cette tranquillité. Mais il ne faudrait pas qu'elle traîne trop longtemps dans les cuisines communes. C'est que Queen à des heures de sommeil à respecter, et elle à légèrement dépasser le couvre feu. Son horloge interne risque d'être chamboulée et bonjour les cernes le lendemain au réveil. Il en est absolument hors de question.

Finissant sa dernière gorgée, Queen nettoie sa tasse, la rince et la range. Même si c'est une héritière au trône, laver une tasse et la ranger ne va pas lui casser un ongle, du moins ce n'est pas encore arrivé. Ramassant les tenues restées à terre, Queen les tient dans chaque mains. Hum .... Elle se tâte encore à les garder ou à les vendre. Il suffit d'un triple nettoyage au pressing pour qu'elles soient comme neuves, mais elle ne supportera pas de passer après sa colocataire.

Alors que l'héritière comptait s'en aller de la pièce commune de sa résidence, elle aperçoit la geekette revenir en cuisine pour encore s’empiffrer de gâteaux. Décidément, personne ne lui a prescrit un régime alimentaire ou les bases de la nutrition ? C'est que Queen commence vraiment à plaindre la gerbille, toujours en grimaçant à la vue de sa colocataire. Mais après tout, cela ne concerne en rien la princesse. Ce ne sont pas ses oignons, même si de meilleures conditions d'hygiène de vie sont à revoir pour la fille à lunette. Pour Queen vivre dans la même résidence qu'une pouilleuse lui donne des sueurs froides. Pourquoi ça tombe sur moi ?

- Deeeaaaalll

Dit Queen à moitié en tirant la langue comme pour se moquer de sa camarade. Queen accepte le marché en secouant un oui de la tête avec son visage froid et sérieux. Elle ne divulguera rien, même si son premier comportement prouve l'inverse. C'est qu'elle n'a pas envie de passé pour une hystérique morte de rire à n'importe quelle occasion devant les autres élèves de l'école. Cela nuirait à sa réputation, et elle se veut formelle pour ce qui est de tenir l'image qu'elle renvoie de peste de Monokuro.

C'est maintenant au tour de l'héritière de s'enfermer dans sa chambre et de tourner le dos à la geekette, sans même lui avoir demander son prénom, et sans même lui souhaiter une bonne nuit. C'est que l'hybride plante se fiche éperdument de la petite personne qu'est sa colocataire. En rien elle ne compte sympathiser avec elle et s'en faire une '' amie ''. Elles se croiseront, le moins possible de préférence, et cela s'arrêtera là.

De retour dans sa chambre, Queen jette les déguisements sur sa chaise. Elle se dirige dans sa salle de bain pour enlever pour la seconde fois de la soirée son maquillage et ses habits. Couchée dans son, lit emmitouflée dans son pyjama rose, la princesse poste une annonce sur l'application Vinted de son smartphone pour vendre deux tenues sexy à bas prix. Avec les fêtes Halloween et de Noël approchant, Queen sait que quelqu'un d'assez bête viendra lui acheter ses deux panoplies. Résumé de cette soirée : Queen aura bien rit, elle se fera de l'argent sur ses tenues, et s'en rachètera une autre toute neuve et propre pour les fêtes de la semaine prochaine. Au final, Queen ne regrette pas tant que cela cette soirée.

-END-

Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: pensionnat :: dortoirs - homes-
Sauter vers: