Tout les félins ne font pas bon ménage [Ft. Miliana]

rédigé par Julian Ashton le Mar 6 Nov - 14:51
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
avatar
Tout les félins ne font pas bon ménage
ft. Miliana


pensées en 009900
dialogue en 009900

Ma première colocation. Qui l'eut cru que ça serait à Monokuro que je la ferais. Bon apparemment, on était quatre, mais j'avoue que je n'ai jamais fait attention aux personnes qui étaient avec moi. On vivait chacun de notre côté, des fois, on se croisait pour manger à la même table mais rien de plus. Un peu triste comme colocation, mais pour renforcer les liens entre nous, ça serait bien de se connaître un peu plus, on sait jamais, de bonnes surprises peuvent apparaître... ou pas.

Enfin bon, aujourd'hui, c'était le weekend et je me levais tranquillement. On venait de passer 10h, par conséquent, la majorité des élèves devaient être levés, même pour un weekend. Malgré cette heure, la résidence était étrangement calme, à croire qu'elle était vide. J'étais levé depuis déjà une heure mais ce n'est pas en étant enfermé dans ma chambre que j'allais faire me faire des amis. Pourquoi ne pas nettoyer un peu l'endroit? Ça pourrait être un bon moyen pour briser la glace entre nous. Bon allez, je me lance. Après un rapide petit-déjeuner, je nettoyais donc le logement de fond en comble. Bien évidemment, ce n'était pas une chose à laquelle j'étais habituée, d'habitude, j'avais des domestiques qui faisaient ce travail à Edimbourg, mais les temps changent et me voilà obligé de me prendre en main. Ce n'était pas déplaisant, on se sentait utile au sein de la communauté.

Premier constat : Passer le balais, c'est pas comme dans les séries, c'est plus éprouvant. Parce qu'en plus, il faut le bon geste pour faire le ménage, sinon, tout par dans tout les sens et on se fatigue pour un rien. J'avais vite pris le coup de main, m'en sortant plutôt bien au final, en profitant même pour débarrasser le plafond de toiles d'araignées. Voilà un beau salon tout propre! Reprenant un verre d'eau, je retournais à ma tâche, espérant que mes colocataires remarquent mon effort. J'avais déjà rangé ma chambre la veille, par conséquent, il n'y avait rien à faire. En revanche, je ne savais pas pour la chambre des autres. Bon, je sais que je pouvais rentrer tranquille dans les autres chambres, il n'y avait personne, du moins, il n'y avait aucun bruit, malgré mes agitations. Dans un élan de bonté, je décidais donc de nettoyer la chambre de mes colocataires, mais juste du ménage, pas de déplacement de meubles où de quoique ce soit. Toquant à la première porte, j'attendis quelques instants avant d'entrer. Quelque chose me dit que j'aurais mieux fait de m'abstenir, mais il était trop tard, j'avais pénétré dans cette pièce qui n'était pas la mienne...

rédigé par Miliana Evans le Jeu 8 Nov - 16:42
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Tous les félins ne font pas bon  ménage!Julian & MiliaNouvelle coloc. Ouai beaucoup de gens sont partis, entre ceux qui ont terminés leurs études, ceux qui se sont fait ramenés dans leurs royaumes par les parents pour des obligations l’air de rien ça en avait fait partir du monde.

Et qui dit plus de monde dit qu’il fallait changer les chambres. ENFIN bref c’était la raison pour laquelle je me retrouvais avec des gens que je ne connaissais loin de mes anciens colloc que j’avais à peine découvert il y a quelques semaines de ça.

Chose étant, ce n’était pas plus mal, ce n’était pas des colocs bruyants ou intrusifs, du coup c’était un « bonjour » à la va vite suivie d’un rapide « bonne nuit » et pouf rebelote le lendemain. N’allez pas croire que je me plains, au contraire. Ça met un peu de bruits quand il faut et je peux faire ce que je veux tranquillement de mon côté.

C’était le week-end alors après être allée prendre mon petit dej’, un chocolat chaud dans les mains, je me promenais dehors en réfléchissant à que faire. La première idée que j’eus fut d’aller à la bibliothèque pour emprunter un livre dans lequel je pourrai me plonger sous ma couette bien chaude et moelleuse.
Je baillais et marchais doucement avec mes chaussures dans la chambre durant quelques secondes avant de remarquer que…hé bien tout était propre. C’était bizarre cette histoire, je devais avoir un de mes coloc maniaques ? Ou alors c’était un fouineur. Pas de chance pour lui si c’était le cas, je n’aimais pas les fouineurs. Trop dangereux et trop collants dès qu’ils pensaient avoir trouvé quelque chose d’un peu « sensationnel ». Un souci avec les reporters et la presse à scandale ? moi ? Juste un peu…

Il avait intérêt à ne pas avoir mis un pied dans ma chambre autrement ça allait mal se passer. Cela dit l’intrus tirerait sans doute une drôle de tête en voyant toutes les robes « princières » qui se trouvaient dans les tiroirs. Si vous savez à côté de la veste en cuir, des tee-shirts « rules are made to be broken » et ce genre de choses. Par contre le pauvre risquait de courir à sa perte s’il fouinait dans le tiroir sous-vêtements… Ah bien tiens…il allait sans doute mourir jeune. La porte de ma chambre était ouverte.

C’est en songeant à cet inconnu en train de fouiller mes biens que je décidai de jouer un petit tour innocent. Comment dire cela gentiment. Oui mmh, je venais d’animer les sous-vêtements de mes tiroirs, et on pouvait leur reconnaitre une chose : ils étaient aussi agressifs que leur proprio. Les bonnets s’ouvraient et se refermaient comme des mâchoires. Une sorte de pac-man dédoublé, qui avait pour idée de poursuivre et de mordre les intrus. Alors, les petites culottes on en parlait pas hein…non valait mieux pas dire qu’elles se prenaient pour des chiens de garde, à sauter au visage de tous ceux qui ne seraient pas leurs propriétaires.

Une penderie agressive ? Juste un peu…

©️️  YOU_COMPLETE_MESS
rédigé par Julian Ashton le Hier à 0:00
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
. :
Inscription : 07/10/2018
Messages : 29
Clochettes : 85
Avatar : Adrien Agreste de Miraculous
Occupation : Classe/Job
avatar
Tout les félins ne font pas bon ménage
ft. Miliana


pensées en 009900
dialogue en 009900

Je pénétrais donc dans la chambre d'un de mes colocataires, en pensant qu'il n'y avait personne et effectivement, ce fut le cas. La chambre était visiblement celle d'une fille mais il était hors de question que je fouille quoi que ce soit, tout ce que je veux, c'est faire le ménage et donner une bonne surprise aux gens. Je suis pas la personne la plus douée pour ça, mais on dit que c'est l'intention qui compte, non? Je passais donc le balais, sans trop faire attention aux affaires qui étaient dans la chambre, je ne voulais pas violer l'intimité de cette personne. Après, je ne vois pas ce que je faisais de mal, les domestiques qui étaient avec moi dans mon ancienne maison le faisait quand je n'étais pas là, donc c'est que ça doit être normal. Et puis, ils ne m'ont jamais rien volé, c'est qu'il doit y avoir une relation de confiance.

J'avais fait un petit tas de poussières que j'avais regroupé dans un coin, j'étais plutôt fier de moi, il ne me restait plus que deux chambres et j'avais fini. Il ne me restait plus qu'à évacuer le tas, mais c'est à ce moment précis que j'entendis un tiroir s'ouvrir. Me retournant, j'observais avec stupéfaction des sous-vêtements féminins me voler dessus. C'est en voyant les soutiens-gorges agir comme des mâchoires. Quelque chose me dit que je n'étais pas le bienvenu ici, sans doute le fait que les culottes commencèrent aussi à m'attaquer, formant une armée, déterminée à chasser le bienveillant envahisseur. Ne voulant pas prendre de risque, je décidais de vite sortir de la chambre, utilisant mon balais pour me protéger. Ils étaient féroces, ces soutiens-gorges, ils ont mordu le balais comme si c'était une baguette! Courant pour ma vie, je sortis au plus vite de cette pièce, avant de trébucher juste en face d'une colocataire. Oh zut, j'ai été vu, et si ça se trouve, c'est elle qui avait orchestré l'attaque. Me redressant, à quatre pattes, je m'excusais.

-Désolé, je voulais juste nettoyer les chambres, avant de me faire attaquer par de drôles de sous-vêtements...

Me relevant, je me secouais, frottant ma main contre l'oreille de mon déguisement qui me servait de couverture au pensionnat. Je poussais un faible miaulement, avant de me retourner et de voir les sous-vêtements au loin, réalisant que c'était les siens. L'espace d'un instant, je me rendis compte que c'était ses habits, sa chambre. J'espère qu'elle ne prendra pas mal le fait que j'ai dit que ses sous-vêtements étaient drôles. Et puis, pourquoi ils m'ont attaqué aussi, elle a qu'a les maîtriser, mince quoi! Me reprenant, je m'adressais à ma colocataire.

-Drôle de manière de faire connaissance, non? En tout cas, moi, c'est Julian, le rescapé de la lingerie.

On aurait pu croire à une plaisanterie, à première vue, mais le petit rire nerveux qui suivit prouvait que j'avais eu chaud et que je me sentais un peu mal à l'aise vis-à-vis de la situation.



rédigé par Miliana Evans le Hier à 21:21
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Tous les félins ne font pas bon  ménage!Julian & MiliaJe m’attendais pour moitié à voir la réaction surprise de mon colocataire, toujours est-il que je manquai de rire en le voyant attaquer ainsi par des sous-vêtements, sauf que si je riais je me ferai repérer et l’effet de surprise serait bien moindre. Mais au moins c’était drôle.

Bon il n’avait pas l’air si méchant que ça, mais c’était juste histoire de lui donner une petite leçon. Les gens n’appréciaient pas forcément qu’on rentre dans leur chambre sans permissions d’autant qu’ils peuvent cacher des choses, qu’il serait embarrassant de trouver, et je ne parlais pas que de magazines spécifiques pour homme.

Le voilà qui courait très rapidement. Ah bah ça, ils étaient tenaces ses sous-vêtements, il était tellement pressé qu’il trébucha. Tu eus un peu mal pour lui mais il ne semblait pas pour autant plus troublé que ça. Non non , il dit simplement :

-Désolé, je voulais juste nettoyer les chambres, avant de me faire attaquer par de drôles de sous-vêtements...


Et il se frotta doucement sa patte contre son oreille, poussant un miaulement. Elle devina que c’était un hybride chat, et c’était un peu mignon la manière dont il miaulait mais ça la laissait quand même sceptique sur le jeune homme face à elle. Et puis ces sous-vêtements n’étaient pas drôle, ils n’aimaient juste pas qu’on vienne fouiller dans LEUR endroit. Il eut le droit à simple haussement d’épaules, n’affichant aucun regret sur son visage.

-Drôle de manière de faire connaissance, non? En tout cas, moi, c'est Julian, le rescapé de la lingerie.

Il avait un rire nerveux prouvant qu’il ne plaisantait qu’à moitié.

-Moi c’est Miliana et en effet, puis-je savoir pourquoi tu étais dans ma chambre ?

Elle porta son regard sur ce qu’il y avait par terre :

-Avec un balai… ? Tu faisais le ménage ?


Quel drôle de garçon, pourquoi faisait-il le ménage dans sa chambre ainsi, elle haussa un sourcil en regardant Julian. Elle annula son sort sur ses sous-vêtements qui allèrent se ranger d’eux-même dans le tiroir pour ne plus revenir.


©️️  YOU_COMPLETE_MESS
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: pensionnat :: dortoirs - homes-
Sauter vers: