Celui qui n’était pas le seul à avoir les cheveux longs [pv Ayano]

rédigé par Ledelweiss Ankh le Dim 21 Oct - 11:56
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève
Noblesse
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar





Comme une nouille je viens de perdre le texte en éditant .... et bien sur je ne l'avais pas enregistré ..... tu peux me fouetter !


« Dans l'eau gazeuse un paon déplie la rumeur et les yeux de sa queue. »
rédigé par Ayano Sengoku le Lun 22 Oct - 22:00
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0
Humain
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Du matériel à fumette pour la noblesse


Une commande ? Voilà un bon moment que tu n’avais pas été chargé de ce genre de boulots. A ton arrivée ici, le directeur, malgré son air idiot, t’avais rapidement mis en garde contre ce genre d’utilisation de ton pouvoir. Si tu étais surprise à revendre ta came à tes camarades, cela finirait sans aucun doute mal pour toi. Mais bon, en dehors de la ville et sans personne pour te surveiller, qu’est-ce qui pouvait mal se passer ? Puis au final, si le directeur souhaitait réellement que tu ne fasses rien de ton pouvoir, il ne t’aurait pas laissée avec un porte-monnaie vide. C’était là la meilleure des motivations pour braver l’interdit.

En soit, tu n’avais pas trouvé de plan précis pendant longtemps. Trouver un client fidèle (ne pouvant te permettre plus à cause de la lenteur à laquelle ta pilosité se développe) ne serait pas facile sans craindre soit un risque qu’il te balance à la direction dans le cas d’un classe 1 un peu vicieux, soit qu’il te partage en tant que bon plan pour dépann’ à ses amis. Mais finalement, la réponse te tomba tout simplement dessus grâce à l’aide du gérant d’un petit café oriental avec qui tu commençais à entretenir une bonne relation : il avait trouvé un noble, aka un bon gros pigeon, qui recherchait quelqu’un comme toi. C’est ainsi que par son biais, un rendez-vous fut fixé dans son café.

Fringuée dans l’habituel combo débardeur-brassière-jean-baskets, tu savais déjà comment tu allais mener cette rencontre. Avant de mettre en place quoi que ce soit, jauger ton interlocuteur, lui poser quelques questions. S’assurer qu’il ne sera pas un obstacle pour toi. Si tout se finit bien, tu lui as préparé un petit sachet d’échantillon pour sceller l’accord. Mais ça, c’est seulement la dernière étape.

Arrivée dans le café, tu le cherches du regard. Pas compliqué à retrouver selon le gérant, il sort du lot. Deux grands anneaux dorés, une longue chevelure aux reflets similaires à ceux d’un paon et des yeux jaunes perçants. Cette maigre description portait tous les éléments qui te permis de l’identifier sans problème, l’homme détonant légèrement dans la population de l’endroit. Une fois repéré, tu t’approches de sa table, sourire aux lèvres et prête à jouer les gentilles demoiselles.

« Excusez-moi, cette table est libre ? » lui demandes-tu sans pour autant prêter attention à sa réponse, enchaînant d’un ton beaucoup moins faux-cul. « Ledelweiss, c’est bien ça ? Je suis l’intermédiaire de la personne que tu souhaitais contacter. On m’a demandé de te faire passer un petit entretien. » Petit pause après ce beau mensonge, reprenant rapidement ton rôle de gentille interlocutrice. « Mais avant que l’on commence quoi que ce soit, je ne serais pas contre un thé mon cher. »
Deux junkies dans un café
rédigé par Ledelweiss Ankh le Mar 23 Oct - 17:45
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève
Noblesse
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève
. :
Inscription : 04/06/2018
Messages : 128
Clochettes : 338
Avatar : sinbad- Magi
Occupation : classe 1 - très bon élève

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar


«  Euh O… » Ledelweiss n’eu pas le temps de répondre «  oui, c’est bie…. *plus bas* moi ».

Il se résolut à l’écouter plutôt que d’essayer de répondre à des questions qui n’en étaient pas. Il eu d’ailleurs un air interloqué à l’entente du mot « intermédiaire » mais ne fut absolument pas surprit par la demande d’entretien. Bien qu’il n’avait jamais eu à en faire, c’était quelque chose de courant pour s’assurer que l’on pouvait faire confiance à quelqu’un, bien que le Paon doutait fortement de l’efficacité de ce genre de méthode.  

Cette jeune femme avait l’air insignifiante, très banale. En s’attardant sur son physique, le jeune Ankh n’arrivait pas à déterminer si elle était mignonne ou quelconque. Son investigation s’arrêta là par manque d’intérêt évident. De toute façon, il n’était pas du genre à porter un grand intérêt aux autres en général.

Sans rien dire, il appela d’un geste le gérant puis commanda d’une voix basse un thé et un lait d’amandes chaud en le remerciant. Puis il ramena son regard ambré vers l’intermédiaire en croisant ses mains sous son menton pour s’accouder sur la table tout en restant silencieux sans la quitter des yeux. On aurait pu croire qu’il la fixait de façon inquisitrice, mais ce n’était absolument pas l’intention de l’hybride. Bien qu’à son habitude, il était méfiant avec son entourage, aujourd’hui, c’est lui qui avait besoin de quelque chose et il se savait en position de faiblesse. C’était donc avec un regard tout à fait naturel et innocent qu’il fixait l’hybride aux yeux rouges jusqu’à ce que les boissons arrivent.



«  Bien, je suis tout à vous que voulez, vous savoir ? » Lança-t-il dès que les tasses touchèrent la surface en mosaïque de la table.

Cette fois, il lui souriait. D’un sourire radieux et sincère bien qu’injustifié. Ledelweiss avait l’art et la manière de changer régulièrement de visage. Non pas qu’il était lunatique, mais surtout, car c’était une personne qui à défaut d’aisance de parole traduisait à son insu beaucoup d’expression sur sa face. En plus avec des sourcils dessinés et dur comme les siens cela n’arrangeait rien à l’allure théâtral de ses traits. C’est donc en prenant une première gorgée de lait qu’il écouta les premières paroles de la jeune femme.

« Dans l'eau gazeuse un paon déplie la rumeur et les yeux de sa queue. »
rédigé par Ayano Sengoku le Lun 29 Oct - 17:08
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0
Humain
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0
. :
Inscription : 05/08/2018
Messages : 19
Clochettes : 133
Avatar : Marceline - Adventure Time
Occupation : Classe 0

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Du matériel à fumette pour la noblesse


Bon. Tu commences à te dire que tu aurais peut-être du réfléchir un peu avant d’arriver à cet entretien. Ou au moins avant d’ouvrir ta bouche. Parce que tu venais de passer à l’instant un moment sacrément akward. Forcément, après ce que tu lui avais dit, tu devais attendre que le thé soit servi avant de pouvoir commencer la conversation. Il est question de rester dans le rôle. Sauf que bon, le thé met bien deux trois minutes à arriver pendant que ton peut-être futur client te fixe, les mains croisés sous son menton. De ton côté, pour tenter de rester sérieuse, tu le fixes également. De loin, ça ressemble sûrement à une vielle battle de regards entre cowboys. Bref.

Une fois le thé servi, tu peux enfin reprendre la conversation, heureuse d’être enfin sortie de cette courte et pourtant si longue période de silence. Tout en souriant, ton interlocuteur t’invite à commencer l’interrogatoire, ce que tu fis après avoir siroté une première gorgée de thé et t’être cramée la langue. Tentant de ne pas montrer la douleur que tu venais de ressentir, tu reposes doucement la tasse avant de commencer à lui poser quelques questions.

- Pour commencer, l’habituel nom, prénom, âge, occupation. Puis relation personnelle avec la beuh.

Tu t’arrêtes en te rendant compte que la formulation était étrange, hésitant quelques secondes sur comment expliquer simplement.

- En gros, quand est-ce que t’as commencé, ta fréquence de consommation et la raison de ton utilisation.

Et ça devrait suffire pour commencer. En répondant à la plupart de ces questions, tu devrais avoir assez d’informations pour savoir s’il représentait un bon client ou non. Hors de question pour toi de vendre à un débutant, pas safe et trop de risques d’avoir un mauvais payeur ou une balance. Idem pour les addicts de longue date, ta pilosité ne pousse pas assez vite pour répondre à leurs besoins. Dans l’idéal, un consommateur régulier sans être excessif t’irait bien. Le client idéal pour toi.

- Désolé si jamais ça ressemble trop à un interrogatoire de police mais je ne peux pas vraiment faire autrement. Et merci pour le thé au fait.
Deux junkies dans un café
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: monokuro :: épicerie - restaurants-
Sauter vers: