Briser le mur de glace [ft Lykos]

rédigé par Miliana Evans le Dim 7 Oct - 20:23
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glaceAh l’hiver commençait à approcher, tu n’aimais pas le froid, tu n’avais qu’une envie : te rouler en boule dans ton abri, au chaud sous la couette. Du coup tu fais ton possible pour traîner dans les couloirs, chose étant tu essayes de le faire dans des endroits qui ne sont pas trop remplis.

Tu regardes par la fenêtre : il fait froid, grisou et en plus les feuilles commençaient à tomber. Le vent faisait claquer les branches d’arbres. Bref, rien pour donner envie de sortir. Un gobelet de chocolat chaud dans les mains, tu soupires. Tu sens la chaleur chauffait le bout de tes doigts froids, c’était agréable sans pour autant que ça ne te brûle les doigts comme lorsqu’ils sont congelés, en plus ça réveille le chocolat chaud.

Une écharpe, voilà en fait il te fallait une écharpe, et un bonnet, et peut-être des mitaines. Bref il faisait 16 degrés et pourtant tu t’imaginais déjà avec tout l’attirail comme si tu allais partir au ski. Soupirant doucement tu observes ceux autour de toi.  Ça parlent, ça discutent, certains commencent à tousser –tu t’en éloignes le plus vite possible évidemment, hors de question de tomber malade-  d’autres discutent de leur supers vacances !  Tes vacances, ouai, t’étais retournée chez tes parents et honnêtement t’aurais préféré ne pas avoir à le faire.

Puis d’un coup, tu remarques des cheveux bleutés, et une aura que tu connaissais désormais. C’était ton petit mystère comme tu aimais l’appeler. Tu n’avais pas oublié votre conversation. Il était seul, encore, et tu savais pourquoi. Tu espérais qu’il se souvenait de toi car tu comptais bien te rappeler à ses souvenirs.  En évitant les malades et les bavards tu te déplaces de manière légère et discrète. Puis alors que tu es vers lui, tu souris et pose doucement ta tête sur son épaule:

-Coucou, dis je te kidnappe pour une sortie t’en penses quoi ?

Evidemment ton visage montre que tu ne l’écouterais pas quand bien même il chercherait à refuser. Tu comptais bien lui prouver que tu voulais être son amie qu’il le veuille ou non !! Et que ce n’était pas par intérêt mais par réelle envie.

©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Lun 8 Oct - 4:29
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
Hiver.
Froid.
Ces mots n'avaient pour toi pas énormément de sens. Tu ne ressentais pas le froid - tu savais qu'il était là, mais c'est comme si tu l'acceptais, comme si tu le désirais. Après tout, tu voulais être froid - et tu étais déjà de glace. Ça ne te rapprochais qu'un peu plus de ton but final - même si tu avais des objectifs avant de t'enfermer dans le froid éternel.

Tu n'étais pas non plus particulièrement attiré par cette saison. Ni les autres, d'ailleurs. La neige ne t'amusait point - pas plus que n'importe quelle activité extérieure hivernale. Et puis, de toutes façons, tu devais la plupart du temps être avec d'autres personnes pour ce genre d'activités - et c'est ce que tu évitais, le plus souvent. Tu cherchais la solitude - le calme, la tranquillité.
Tu cherchais à être oublié des autres, et à errer - tel un esprit - jusqu'à atteindre tes objectifs finaux, qui te permettraient enfin de partir. Partir loin, dans l'espace.
Le chaos.
Le vide.

Tu te baladais alors - errant dans les couloirs du pensionnat, à la recherche d'un coin tranquille. Avec ce temps, les autres avaient tendance à être plus souvent à l'intérieur - il y avait donc plus de monde au pensionnat. Peut-être devrais-tu errer à l'extérieur, dans les jardins, dans la cour - peut-être trouverais-tu un endroit reclus, caché, où personne ne viendrait te chercher.
Cependant, on ne t'avais pas encore dérangé. Dans un petit coin d'un couloir, tu observais l'extérieur depuis la fenêtre. Certes, tu n'étais pas censé passer inaperçu - mais peut-être que la foule était un bon moyen de ne pas se faire remarquer. Les autres étaient trop occupés à chercher leur propres camarades pour faire attention à toi. Mais si le cas se présentait, alors tu ignorerais la personne - et tu t'en irais, tout simplement.

Soudain, tu sens un poids sur ton épaule - et tu as un sursaut presque invisible. Tu tournes la tête, pour observer une tête qui t'es familière.
Une louve enjouée, qui s'adresse à toi avec un grand sourire. Tu la regardes de ton habituel visage de glace, avant de te dégager de son emprise et de reculer d'un pas.

« Hors de question. »

Tu te doutes qu'elle ne va pas accepter cette réponse, la folle - et qu'elle va sûrement se jeter sur toi, ou réellement te kidnapper, qui sait. Elle est imprévisible, et étrange.
Tu te souviens très bien de la discussion que tu avais eu avec elle - discussion que tu aurais préféré ne jamais avoir. Tout ça à cause d'une stupide potion.
Tu serres les poings, t'éloignant d'un autre pas - par précautions.

« J'espère que tu n'as pas d'autres breuvages étrange à me faire boire. »

Tu es sur la défensive, la regardant de haut, fronçant les sourcils. Tu veux qu'elle  se lasse de toi, et qu'elle ne trouve plus l'intérêt de te suivre.
Tu veux lui paraître assez détestable pour qu'elle te laisse tranquille.
Tu tournes alors les talons - peut-être est-ce une action dangereuse, mais tu ne veux pas risquer ton masque.
rédigé par Miliana Evans le Lun 8 Oct - 10:49
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glaceEvidemment tu savais que le jeune homme n’allait pas te dire oui tout de suite. Il fallait le dire il gardait son air habituel froid, mais tu refusais de te laisser avoir par ça désormais. Alors oui, il se dégagea de ton emprise et te répondit d’une réponse concise et froide :

« Hors de question. »

Mais tu n’allais pas l’écouter. Tu ris doucement, au fond tu le trouvais drôle. Plus il y mettait de résistance plus s’était amusant. Visiblement ton rire le fait reculer d’un autre pas, il avait bien compris que sa réponse n’allait pas te suffire. Et puis il y eut cette phrase :

« J'espère que tu n'as pas d'autres breuvages étrange à me faire boire. »

S’il affichait un air grincheux sur le visage toi tu avais un grand sourire, parce que cela prouvait qu’il se rappelait de toi malgré les mois écoulés :

-Héhé non, on est plus en cours de Potion, du coup tu viens on y va ?

Il commença par tourner les talons et à marcher, du coup évidemment tu le suivis, parce que tu voulais y aller avec lui faire une sortie :

-Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu as du temps libre ?

Il devait forcément y avoir quelque chose que vous pourriez faire tous les deux autour d’un bon chocolat chaud. Tu ne parierais pas dessus car le jeune homme mettant un point d’honneur à être solitaire et loin des autres, il devait faire des activités individuelles. Chose étant, avant tout ça il devait quand même aimer faire des choses qui pouvaient se partager à deux.
Et puis via cette phrase tu montrais ton but principal : celui de le connaître un peu plus. Quand bien même il comptait tout faire pour l’éviter.

©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Lun 8 Oct - 22:59
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
Tu te demandais ce qu'elle te voulait, la folle.
Elle semblait intéressée par ton cas - mais pas comme les autres. Les autres, ils étaient intéressés par ce que tu représentais - par ton statut, ton titre. Ils ne voyaient en toi que l'Originel - que cet être parfait qui pourrait leur apporter tant de gloire et de sérénité.
Mais elle, ce n'était pas le cas. Tu avais eu l'occasion de lui parler, d'être franc avec elle - à contrecœur. Et à cause de ça, elle en savait plus sur toi. Elle en savait déjà plus que les autres qui pensaient tout savoir. Elle était déjà différente d'eux.
Et dans un sens, elle était semblable : Elle s'obstinait à aller vers toi, alors que tu lui avais clairement expliqué ton désir de solitude.
Alors pourquoi continuait-elle - elle qui savait ?

Elle répond à ta froideur par un immense sourire - répondant que, n'étant plus en cours de potions, elle ne te ferait rien boire d'étrange - avant d'insister à nouveau sur votre sortie. Tu secoues la tête - tu ne  comptes aller nulle part avec elle. Tu ne comptes aller nulle part tout court, d'ailleurs - tu comptes juste errer jusqu'à retrouver la tranquillité et le silence.

Malgré le fait que tu tournes les talons et que tu commences à t'en aller, elle te suit. Tu lèves les yeux au ciel, mais ne dit rien - peut-être que si tu l'ignores, elle te laissera tranquille. Ou peut-être qu'elle s'acharnera encore plus - tu ne pouvais pas savoir, avec elle. Elle était bien trop étrange.
Tu accélères le pas - essayant de mettre de la distance entre vous. Tu veux fuir, disparaître, être seul - tu pourrais presque sauter par la fenêtre, si elles n'étaient pas toutes fermées à cause du froid.
Pourquoi étaient-elles fermées, d'ailleurs ? Les hybrides ne pouvaient-ils pas accepter un peu de froid ?
Ne pouvaient-ils pas apprécier cet état naturel ?
Pourquoi vouloir s'en débarrasser ?
Tu les haïssais tous - pour te priver de cet état qui t'attirait tant, et pour te priver d'une possible échappatoire.

Elle te pose une question, et tu n'y réponds tout d'abord pas - continuant à marcher hasardeusement pour tenter de la fuir. Cependant, elle continue de te suivre - et ça t'énerves.
Tu pousses alors un soupir, gardant ton visage de glace.

« J'aime être seul. »

Tu espères que cette simple réponse va lui suffire, et tourne au coin du couloir, tentant de te faufiler dans la foule. Ça te dégoûtes, toutes ces personnes accolées - toute cette foule regroupée. Tu dois changer d'endroit, et vite.
Tu remarques les toilettes de l'étage, et une idée te vient en tête. Tu te dis que bien qu'elle soit folle, elle ne se risquerait peut-être pas dans une pièce réservée aux hommes - surtout si ceux-là sont à l'intérieur.
Tu accélères donc le pas, et pousse la porte des toilettes des hommes - retenant une moue de dégoût face au petit groupe s'y trouvant déjà. Mais tu te dis que cette pièce intime te protégeras de la folle - et tu vas donc dans un coin proche des lavabos pour te laver les mains.
Cette atmosphère te met mal à l'aise, et être aussi proche d'autant de personnes trop intimes entre elles te rendrait presque nauséeux - alors tu fermes les yeux pour ne pas les regarder.
rédigé par Miliana Evans le Mar 9 Oct - 10:37
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glaceNe pouvaient-ils pas apprécier cet état naturel ?
Pourquoi vouloir s'en débarrasser ?
Tu les haïssais tous - pour te priver de cet état qui t'attirait tant, et pour te priver d'une possible échappatoire.

Elle te pose une question, et tu n'y réponds tout d'abord pas - continuant à marcher hasardeusement pour tenter de la fuir. Cependant, elle continue de te suivre - et ça t'énerves.
Tu pousses alors un soupir, gardant ton visage de glace.

« J'aime être seul. »

-Non c’est pas vrai

Tu le sais, parce qu’il te l’avait dit, ce n’était qu’à moitié vrai en réalité. C’était à cause d’une mauvaise opinion de lui et d’une mauvaise opinion des autres qu’il mettait autant de distance. Peut-être qu’il avait simplement oublié comment on devenait amis avec les autres.

Mais il ne te laissa pas le suivre plus longtemps, il alla dans les toilettes. Le connaissant un tant soit peu tu savais qu’il comptait y rester tant qu’il pensait que tu étais là. Il fallait que tu réfléchisses à une stratégie pour le faire sortir. Ça allait être complexe. Durant ce temps de réflexion tu étais contre la porte.
Tu te dis que peut-être lui parler allait le convaincre :

-C’est ridicule que tu ailles jusqu’à t’enfermer dans les toilettes simplement pour me fuir tu en as conscience ? En plus tu sais très bien que je ne veux pas profiter de ton statut, ou me pavaner à tes côtés. Je ne vais pas non plus te planter un couteau dans le dos et tu sais que je veux te découvrir, quand bien même tu penses ne pas en valoir la peine. Tu risques rien.

Tu te passes une main dans les cheveux et dit en riant doucement :

-Bon sang, je te propose juste une sortie, pas de m’épouser.

Chose étant t’aurais bien aimé savoir la tête qu’il aurait faite si ça avait été le cas. Il aurait sûrement choisie de sauter par une fenêtre fermée.


©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Mer 10 Oct - 2:33
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
Lorsque tu déclares aimer être seul, elle te réplique que c'est faux. Tu avais alors grincé des dents - certes, tu lui avais parlé, mais tu avais bu une potion de vérité ce jour-là - et l'autre était donc plus présent que toi. Tu savais que lui, il cherchait la compagnie - et couplé à la potion, il t'avait forcé à dire des choses que tu ne voulais pas.
Toi - le toi de la surface - tu ne désirais que solitude et tranquillité. Tu voulais être seul et loin de tous - tu voulais être oublié et abandonné. Tu voulais qu'on arrête de te chercher, qu'on arrête de s'intéresser à toi.
Tu voulais disparaître.

Tu fus soulagé qu'elle ne te suive pas dans les toilettes - et surpris, aussi. Tu t'attendais à ce qu'elle rentre en trombe pour te sortir de là, ce qui aurait été bien gênant comme situation. Elle était folle et imprévisible, après tout - et rien ne certifiait qu'elle ne forcerait pas la porte si tu refusais de sortir.
Tu l'entends alors parler depuis l'autre côté de la porte. Ridicule ? Sûrement - mais au moins, ça garantissait un minimum ta sécurité. Un minimum seulement - car encore une fois, cette fille était imprévisible.
Elle reprend alors la parole, et ce qu'elle dit est vrai. Certes, tu sais qu'elle ne veut pas profiter de toi - elle te l'a déjà dit. Mais quelque part, tu ne peux pas t'empêcher d'être méfiant - tu ne peux pas t'empêcher de penser qu'elle dit peut-être ça pour te tromper.
Mais ce n'est pas tout - tu ne la comprends pas, aussi. Tu ne comprenais pas pourquoi elle continuait à te suivre, à vouloir te parler - alors qu'elle savait pertinemment que ce n'était pas vraiment ce que tu désirais. Tu ne comprenais pas non plus pourquoi elle voulait te connaître, si ce n'était pas pour profiter de toi ou te planter un couteau dans le dos.
Tu ne comprenais pas ce qu'elle voulait - et ça te perturbait.

Elle rit alors - ajoutant une autre phrase. Tu soupires - certes, ce n'était qu'une sortie, mais c'était déjà ça. Tu ne saisit pas son humour - ça ne te fait pas rire. Tu le prends plutôt au premier degré, te disant que tu aurais refusé catégoriquement - et que le roi ne l'aurait pas accepté.
Quoi que, si c'était juste pour faire du tort au Roi, peut-être aurais-tu accepté. Histoire de te venger.
Briques par briques.

Tu soupires, et finit par pousser la porte des toilettes - ça te répugne d'y rester, de toutes façons. Tu regardes la jeune fille droit dans les yeux de ton éternel œil de glace - restant de marbre, et droit comme un pic.

« Qu'est-ce que tu me veux ? Pourquoi tu t'acharnes ? Je suis détestable et je ne désire aucune compagnie. Alors pourquoi continues-tu, malgré tout ?» 
rédigé par Miliana Evans le Mer 10 Oct - 20:02
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glaceAvec ton ouïe fine tu l’entends soupirer, tu ne sais pas si tu as réussi à le convaincre ou non, tu vas le savoir dans quelques secondes. Victoire il sort !! Tu souris , comme quoi tu savais te montrer plus ou moins convaincante, tu étais contente. Lui pas, avec son habituel regard glacial il te demande froidement :

« Qu'est-ce que tu me veux ? Pourquoi tu t'acharnes ? Je suis détestable et je ne désire aucune compagnie. Alors pourquoi continues-tu, malgré tout ?»

Acharner tout de suite les grands mots, alors d’abord tu t’acharnais pas, tu te montrais très têtue, c’est pas pareil ! Ensuite :

-Tu n’est pas quelqu’un de détestable, tu est juste quelqu’un qui a pas eu de chance, c’est pas pareil.

Et ça t’en est sûre, il n’a rien de détestable. Il était devenu ainsi pour se protéger, pour qu’on évite de lui adresser la parole ou pour l’embêter à cause de ce qu’il était à sa naissance. Mais en soit, tu étais sûr qu’il était très gentil, et peut-être , si la fin du monde approchait, souriant une ou deux fois dans la semaine. Enfin ça c’était la première partie :

-Et tu veux de la compagnie, seulement pas une compagnie intéressée, ça tombe bien je ne le suis pas.

Tu ajoutes en espérant que ça ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd avant de continuer en disant :

-En bref je continue parce que je sais que tu vaux la peine qu’on apprenne à te connaître, et que tu mérites de ne plus être seul…enfin pas tout le temps je veux dire, je te laisserai quand même te reposer une grande majorité du temps vu qu’on est pas dans la même classe. Mais personne n’est fait pour être seul tu sais. En plus une sortie dans le mois ça peut pas te faire du mal.

Tu dis ça en espérant qu’il ne tombera pas malade sinon ça tournera contre toi.

-Enfin bref viens faire on va se faire une sortie tous les deux

Tu insistes en souriant, sachant très certainement que tu allais pas le faire se décider comme ça. Il était borné l’air de rien cet animal à plumes.


©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Jeu 11 Oct - 5:18
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
La folle, elle te dit que tu n'es pas quelqu'un de détestable - que tu n'as juste pas eu de chance. Ce n'est pas vraiment de la malchance, c'est plutôt ton statut qui s'est attardé sur le mauvais corps - et une personne qui a tenté de s'approprier ta vie. Peut-être pouvait-on caser cela de malchance - tu ne savais pas vraiment. Mais d'un côté, ça te soulageait qu'elle ne connaisse pas aussi bien ton histoire - tu étais heureux de ne pas lui avoir tout dit, malgré tout. Même si tu regrettais amèrement tes mots - et que tu aurais préféré ne jamais lui parler de tout cela.
Car c'était le toi du fond, qui avait parlé - pas celui de la surface. Et vous étiez tous les deux en un profond désaccord.

Elle reprend alors en déclarant que tu voulais une compagnie - une compagnie qui ne serait pas intéressée par ce que tu es, ce qui n'était pas son cas. Mais alors pourquoi s'évertuait-elle à te tenir compagnie ? Tu ne comprenais vraiment pas cette fille, elle était étrange - et tu ne savais pas ce qu'elle attendait de toi.

Elle ajoute alors qu'elle continue parce qu'elle sait que tu vaut la peine que vous appreniez à vous connaître - que tu ne mérites pas d'être seul, ou du moins pas tout le temps. Elle déclare que personne n'est fait pour être seul, et qu'une sortie ne peut pas faire de mal.
Elle ment, peut-être sans le savoir. Tu es fait pour être seul - tu l'as toujours été. C'est pour ça que tu es un originel - c'est à cause de ça, en fait, que tu es fait pour être seul. Lorsqu'on a une telle responsabilité, lorsqu'on est un telle représentation pour les autres - on évite de se mêler à la foule. Ils te regardaient avec beaucoup trop d'estime, et tu ne pouvais l'accepter. Tu ne pourrais jamais te faire des amis, car ils te regarderaient toujours comme si tu étais leur supérieur - et rien ne te disait qu'ils n'étaient pas tout simplement là pour la gloire.
Tu ne pourras jamais savoir si tes amis sont vrais ou faux - alors tu préfères éviter de t'en faire, et repousser tous les hypocrites - même si des honnêtes personnes se trouvent dans le lots.
Ne courir aucun risque - c'est ce que tu désires.

Elle insiste une nouvelle fois à te faire sortir. Tu la regardes alors, restant de marbre comme à ton habitude - et tu lâches un soupir.

« J'aime réellement la solitude. Ne te fie pas à ce que j'ai dit à cause de ton breuvage étrange. »

Tu préfères tout mettre sur le dos de la potion - peut-être arriveras-tu à lui faire croire qu'elle a eu l'effet inverse, et que tu es devenu un maître du mensonge l'espace d'un court instant. Tu n'y croyais pas trop, mais on ne sait jamais.
Tu t'adosses contre le mur, la toisant du regard.

« Cependant, j'imagine que tu ne me laissera pas tranquille tant que je n'aurais pas accepté ta proposition, n'est-ce-pas ? »

C'était plus une question qu'une observation - tu te demandais encore si partir en courant pouvait te sauver, où si elle te poursuivrait tout de même jusqu'à t'attraper et t'emmener faire cette sortie.
rédigé par Miliana Evans le Jeu 11 Oct - 21:51
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glace
« J'aime réellement la solitude. Ne te fie pas à ce que j'ai dit à cause de ton breuvage étrange. »

Mais oui bien sûr, tu n’y crois pas une seule seconde. Ta potion de vérité était parfaite, sur ce coup-là tu ne doutes pas de toi. Il a beau faire comme si, de toute façon tu sais qu’il n’arrivera jamais à avouer qu’il apprécierait de la compagnie.

« Cependant, j'imagine que tu ne me laisseras pas tranquille tant que je n'aurais pas accepté ta proposition, n'est-ce-pas ? »

Tout juste Auguste ! T’étais bornée et tu le vivais bien. En tout cas il était réaliste, c’était pas trop mal. Du coup tu te disais qu’avec un peu de chance il allait peut-être accepter de te suivre. Là encore t’étais sceptique sur le principe parce que cet hybride se montrer aussi borné que toi. Pas pour la même chose, lui c’était pour rester un mur de glace, toi c’était pour briser ce mur à coup de dynamite.

-Yep bingo.

D’ailleurs la question était de savoir où tu allais l’emmener s’il acceptait. Quoiqu’il allait accepter, il avait pas le choix de toute manière :

-Où tu veux qu’on aille du coup ? demandes-tu en souriant


©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Sam 13 Oct - 3:21
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
Elle ne semblait pas te croire, lorsque tu disais réellement apprécier la solitude. Certes, tu lui avais dis certaines choses sous l'emprise de la potion - mais encore une fois, c'était à cause du breuvage. Qu'il soit bien préparé ou non, il avait réveillé l'autre qui dormait en toi - et c'est en particulier lui qui avait parlé. Certes, tu avais tout fait pour le faire taire et l'empêcher de sortir, mais la potion l'avait poussé hors des murs - et il s'était retrouvé perdu, dans ce vaste monde inconnu.
Peut-être qu'au fond, tu l'enfermais pour le protéger de ce chaos.

Lorsque tu énonces la possibilité qu'elle ne te laisse pas tranquille tant que tu n'auras pas accepté, elle acquiesce - et tu soupires. Décidément, elle est vraiment têtue - et spéciale. Qui s'acharnerait tant, bon sang ? Même quelqu'un de sensé ne désirant que ton titre aurait abandonné, après que tu lui ai craché au visage. Enfin, tu le penses.
Peut-être était-elle insensée - après tout, elle était folle. Mais tu te demandais encore pourquoi elle s'acharnait, alors que tu la repoussais.
Quel étrange personnage.

Lorsqu'elle reprend le sourire et te demande où tu veux aller, tu hausses les épaules et croise les bras - ça n'a aucune importance, pour toi. Tant que c'est rapide, pas trop bondé, et qu'on te laisse tranquille après - alors ça te va.
Tu détournes alors ton regard - le fixant sur la fenêtre pour regarder à l'extérieur. A bien y réfléchir, il n'y a nulle part où tu aimes aller - tu aimes tout simplement vagabonder en solitaire, à la recherche de calme. Les magasins sont trop bondés à ton goût - tout comme les cafés, ou autre. En fait, dès qu'il y a quelqu'un d'autre de présent, ça te dérange - même si tu peux tolérer les gens jusqu'à un certain nombre. Tu as juste à oublier leur existence.

Tu reportes ton regard sur la jeune fille.

« Peu importe. Tant que c'est calme et que tu me laisses tranquille par la suite. »

Tu fais une légère pause en réfléchissant, le regard perdu dans le vide - avant d'ajouter:

« Ne m'emmène pas dans un endroit étrange où des folles comme toi traînent non plus. Faisons ça rapidement. »
rédigé par Miliana Evans le Sam 13 Oct - 14:35
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glace
« Peu importe. Tant que c'est calme et que tu me laisses tranquille par la suite. Ne m'emmène pas dans un endroit étrange où des folles comme toi traînent non plus. Faisons ça rapidement. »

Mmh un endroit calme :

-Hé bien je peux essayer de faire quelque chose pour ta première exigence mais pas pour la seconde, désolée pour toi mais je ne compte pas te laisser tranquille aussi rapidement. Enfin, si, pour la journée peut-être mais pas tout court dis-tu en souriant.

Non non tu n’allais pas laisser tomber comme ça, tu avais envie d’aider Lykos, de le soulager de ce qu’il pouvait ressentir. De lui servir d’aide simplement, de lui tendre la main et qu’il la prenne. A agir comme il le faisait avec les autres il n’avait pas d’appuis et pourtant des fois il en aurait besoin. Chose étant, tu voulais lui montrer que quand il aurait besoin d’aide il pourrait au moins venir te voir, c’est toujours bien de savoir qu’on a quelqu’un sur qui s’appuyer. Même si tu sais aussi qu’il ne le ferait pas. Enfin, tu peux toujours rêver. Doucement tu ajoutas :

-Pour la troisième option je ne suis pas folle, je suis juste déterminée. Mais t’inquiètes pas de toute façon je ne comptais pas le faire. Je veux dire…là où je vais il y a beaucoup de mondes, beaucoup de bruits aussi. Ce n’est pas le genre d’endroits que tu aimerais. Loin de là.

Tu ne l’emmèneras pas dans un café, ce n’est pas calme, dans une bibliothèque peut-être ? Mais vous ne pourrez pas parler. Un salon de thé peut-être… ? Pas un pique-nique, il fait trop froid dehors, et tu n’as pas réellement envie de sentir tes membres s’engourdir ou d’éternuer toutes les dix secondes. La patinoire mais s’il tombait il le prendrait très mal. Un aquarium pourrait être sympathique il y a beaucoup de monde cependant.

-Hé bien, un salon de thé qu’en penses-tu ? C’est un lieu calme, il n’y aura pas beaucoup de bruits, je pourrai apprendre tranquillement à te connaître. Et à cette heure-là il n’y aurait pas beaucoup de monde. Qu’en penses-tu ?

Tu lui demandes quand même car même s’il dit qu’il s’en fiche ce n’est pas forcément le cas.


©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Dim 14 Oct - 18:51
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
Tu imposes à la folle des conditions, des exigences, pour accepter de l'accompagner. L'endroit doit être calme, et relativement peu peuplé - et elle devra te laisser tranquille ensuite. Cependant, elle refuse la deuxième partie - déclarant qu'elle ne te laisserait pas ainsi aussi rapidement. Peut-être pour la journée, certes, mais elle reviendrait t'embêter tôt ou tard.
Tu soupires, mais c'est mieux que rien. Si tu arrives à te débarrasser rapidement d'elle aujourd'hui, c'est déjà ça. Et pour la prochaine fois, tu n'auras qu'à la suivre à un endroit calme pour une durée limitée, et ça sera fait. Ça pourrait marcher, au début - mais peut-être devras-tu trouver une excuse pour qu'elle te laisse définitivement tranquille.

Elle ajoute ensuite qu'elle n'est pas folle, juste déterminée. Tu as des doutes là-dessus - te première rencontre avec elle te revenant en mémoire. Peut-être n'est-elle vraiment pas folle, juste très étrange - mais ça se rejoint un peu, au final.
Tu es cependant rassuré lorsqu'elle te dit qu'elle ne t'aurait pas amené dans un endroit qu'elle a l'habitude de fréquenter - ces endroits étant habituellement bondés et bruyants. En effet, tu n'aimerais pas ce genre d'endroits - et tu la remercie silencieusement de ne pas t'imposer cette épreuve.

Elle semble réfléchir, et tu la regardes en silence. Tu ne proposeras rien - si ce n'est de fuir seul jusqu'à ta résidence - alors tu attends qu'elle le fasse. Tu regardes par la fenêtre, puis le mur, et enfin le sol - le temps te paraît long, trop long. Tu veux disparaître, t'enfuir, ne plus exister - mais tu as accepté un engagement, et tu ne plus plus détaler, maintenant.
Elle finit par reprendre la parole - proposant un salon de thé, lieu calme et normalement relativement vide, à cette heure. Elle ajoute qu'elle pourra, par l'occasion, apprendre à te connaître. Tu secoues la tête - tu ne lui raconteras pas ta vie aussi facilement qu'avec la potion. Elle devra s'attendre à un mur de glace silencieux - ou elle sera déçue.
Tu soupires alors, hochant la tête pour sa première proposition.

« Très bien. Un salon de thé. Je te laisse mener la marche, je ne sais pas où il y en a un. »

Tu la regardes, te redressant. Tu as peur qu'elle te kidnappe pour être sûre que tu ne fuies pas.

« Pas besoin de me tirer par le bras, je te suivrais. »

Mais il est vrai qu'à l'énonciation de cette idée, tu as maintenant envie de lui fausser compagnie dans son dos.
rédigé par Miliana Evans le Mar 16 Oct - 9:44
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glace
Tu soupires alors, hochant la tête, il a pas l’air convaincu, on dirait même qu’il allait direction la guillotine. Il te ferait presque de la peine. Presque. Tu espères au moins que ton idée lui conviendra, tu as cherché une idée qui prendrait en compte toutes ses exigences et les tiennes.

« Très bien. Un salon de thé. Je te laisse mener la marche, je ne sais pas où il y en a un. »

Oui mais toi tu le savais, pour la simple et bonne raison que tes parents te traînaient toujours dans ce genre d’endroits plus jeune pour apprendre les bonnes manières, du genre, comment boire correctement, avec classe et sans bruits du thé. Quels souvenirs…particulièrement désagréables. Par la suite, Lykos ajouta :

« Pas besoin de me tirer par le bras, je te suivrais. »

Ouai enfin tu sais qu’il en a pas vraiment envie et qu’il serait très clairement capable de s’en aller s’il le voulait. Comme tu ne connaissais pas son pouvoir c’était dur de pouvoir le dire malgré tout. Tranquillement tu acquiesces :

-Allez suis-moi , tu souris en coin, ta bonne humeur non modifiée par la mauvaise de Lykos.

Tranquillement vous sortez du pensionnat, malgré tes couches de vêtements tu as froid, tu rentres ton visage dans ta haute écharpe.
Tranquillement vous vous dirigez dans le centre-ville de Monokuro, la pancarte du café en bois où représentait un bol remplie d’un liquide chaud avec la tête d’un hybride qui se léchait les babines en faisant un pouce de la main.
Tu montres à Lykos du mouvement de la tête que c’est dans cet endroit que vous allez rentrer, à peine ouverte une bouffée d’air chaud te parvient, avec des odeurs de thé et de biscuits planant dans l’air.
Quand bien même l’air était chaud la température dans le salon de thé était tempérée. Tranquillement tu allas voir l’accueil pour dire que vous vouliez une table pour deux. Au vue de la tête que tirait la vendeuse en posant son regard sur Lykos elle n’avait pas l’air convaincue que Lykos avait très envie d’être là :

-Que voulez-vous comme thé ?

-Un thé aux fruits des bois pour moi s’il vous plaît



©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Mer 17 Oct - 5:55
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
A ton grand soulagement, elle t'écoute et ne tire pas par le bras - elle ne te touche même pas. Tu la regardes alors quand elle te demande de la suivre, pris d'une soudaine envie de profiter qu'elle ait le dos tourné pour lui fausser compagnie et t'enfuir. Mais à quoi bon ? Elle te retrouverait comme une furie, et tu devras alors subir encore plus que ce à quoi tu aurais échapper.
Tu décides donc de la suivre, après tout, tu t'étais engagé. Et puis, plus vite ça sera fait, plus vite tu pourras être tranquille - du moins pour la journée, car elle l'a dit elle-même, elle ne compte pas te laisser tranquille aussi rapidement par la suite. Peut-être devras-tu trouver des feintes pour les fois suivantes, surtout si elle comptait s'acharner jusqu'à ce que ton masque se brise.
Car jamais tu ne le laisseras montrer ne serait-ce qu'une fissure.

Tu suis donc la louve, sortant du pensionnat. Il fait froid, mais ça t'est égal - tu aimes le froid. Tu aimes te sentir glacial, gelé, frigorifié - tu aimerais être aussi froid que la mort elle-même. Et tu aimerais le ressentir plus que ça, aussi - car à forces de porter ton masque, c'est comme si tu ne ressentais plus. Et le froid en fait partie - tu sais qu'il est là, qu'il te transperce, te dérange - mais c'est comme si tu ne le remarquais pas.
Peut-être qu'au fond, tu l'ignorais - lui aussi.

Vous arrivez enfin devant le bâtiment, et tu suis la fille à l'intérieur. L'ambiance y est différente, plus chaleureuse - la température aussi, d'ailleurs. Le froid te quitte, et la chaleur gagne ton corps engourdi. Tu te sens revivre, maintenant - renaître. Tu te sens vivre, et ça te déplaît. C'est peut-être pour ça, que tu aimes le froid - car il te fait sentir mort, oublié, disparu.
Alors que la chaleur, elle, te rappelles que le sang coule toujours dans tes veines, que ton cœur bats toujours chaque seconde, et que tu es bel et bien en vie.

Lorsque la vendeuse te jauge du regard, tu lui rends un regard noir et froid. Si elle ne voulait pas de toi, tant pis - elle trouverait son argent ailleurs. Si elle te jugeait, alors tu la menacerait. Et si elle t'idolâtrait ?
Tu lui ferais passer l'envie de vouloir te connaître.
Tu ne sais pas si ton regard l'a intimidé ou non, mais elle vous demande ce que vous voulez. Tu laisses la jeune fille répondre pendant que tu parcours la carte des yeux, avant de venir les poser sur la dame une nouvelle fois - la perçant du regard.

« Un thé vert matcha. S'il vous plaît. »

Ça t'arrache presque la gorge, de prononcer ses mots - même si tu es poli. Ça t'arrache la gorge, de « supplier » pour ça, de « supplier » quelqu'un d'assez stupide pour te voir comme un dieu.
Tu te diriges alors vers la table que la dame vous présente sans attendre la louve, t'asseyant avant de la regarder. Peut-être espérait-elle que tu lui tires la chaise comme les bonnes manières le veulent ? Et puis quoi, encore ? Elle t'a déjà tirée ici de force, tu ne vas pas non plus jouer l'hypocrite - tu te sers en général des bonnes manières pour les grandes occasions avec le Roi, mais en public, tu es « toi-même». Tu es ton masque, pour faire court.

Tu pousses un nouveau soupir à l'attente des boissons chaudes.

« Avec ton caractère, je doutes que tu veuilles simplement boire un thé en se regardant dans le blanc des yeux... Dis-moi donc ce qui t'intéresse, ça sera plus simple pour nous deux. »
rédigé par Miliana Evans le Jeu 18 Oct - 18:24
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glace
« Un thé vert matcha. S'il vous plaît. »

Tu oses les sourcils. Il faut dire que rien que là tu étais un peu étonnée. Non seulement il savait se montrer poli, mais même avec cette simple phrase il venait de t’apprendre quelque chose sur ses gouts et ses préférences, bon ce n’était pas si mal finalement…
Quand bien même ton invité mettait la plus mauvaise volonté du monde à faire en sorte que cela se passe vite. Tu remercies la dame quand elle vous invite à vous asseoir à une table le temps qu’elle vous apporte votre commande. Lykos était évidemment partie devant, tu soupires blasée. Il met vraiment de la mauvaise volonté…

Tu le suis, puis le regarde s’asseoir sans bruit, allez rappelle-toi que c’est toi qui l’a traîné ici, avec un peu de chance tu pourras réussir à le faire sourire un tant soit peu…non ? Non. N’empêche il avait de jolis yeux. Après ce constat tu t’installes tranquillement sur ta chaise, tu t’y assoies avec grâce, sans bruits puis tu te réavances doucement. Tu laisses la chaleur t’endormir les sens, et ces odeurs de thé, cela détendrait n’importe qui. Tu vois ton cher invité soupirer sans doute en songeant à l’attente qui allait y avoir. Qu’il n’est pas facile.

« Avec ton caractère, je doute que tu veuilles simplement boire un thé en se regardant dans le blanc des yeux... Dis-moi donc ce qui t'intéresse, ça sera plus simple pour nous deux. »

Tu ris doucement :

-Hé bien on peut dire que tu n’y vas pas par quatre chemins toi, ça me plaît.
Tu souris doucement en disant cela. Au moins on pouvait dire qu’il t’avait bien cerné, c’était une variante de son caractère que tu trouvais intéressante. En plus il avait réussir à faire deux phrases complètes ! C’était un progrès !

-Qu’est-ce que tu as contre moi ?
Tu lui demandes curieuse, t’aimerai bien comprendre pourquoi il cherchait encore à t’éviter alors que tu ne lui avais rien fait de mal. En dehors de lui avoir fait avaler une potion de force…mais il y avait pire quand même pour vouloir éviter les gens.

-J’ai du mal à saisir ta manière de percevoir les choses et de penser.


©️ 2981 12289 0
rédigé par Lykos Fjÿng le Dim 21 Oct - 0:03
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 79
Clochettes : 269
Avatar : perso - anime
Occupation : Classe/Job
Ton pouvoir : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
avatar
  • Lykos Fjÿng
  • Miliana Evans
Briser le mur de glace
La jeune fille finit par s'installer face à toi - tu l'avais alors regardée, la laissant faire. Elle avait rit à tes quelques mots - et tu ne voyais pas vraiment ce qui étais drôle, dans ce que tu disais. Mais après tout, tu n'avais aucun sens de l'humour - aucune notion de ce concept. Pour toi, rien n'était drôle.

La louve te dit alors que tu es direct - et que ça lui plaît. Tu hausses un sourcil, la regardant de ton habituel œil neutre. Ça lui plaît ? Eh bien, tant mieux - ou tant pis, tu ne sais pas vraiment. Ça t'importe peu de lui plaire ou non, tu veux juste qu'elle te laisse tranquille. Alors tu la laisses faire un peu ce qu'elle veut avec toi, jusqu'à ce qu'elle soit assez satisfaite pour te laisser seul.
En fait, tu es un pantin - un peu comme le roi. Sauf que le Roi est vil - et elle, elle n'a pas l'air méchante. Seulement folle - enfin, déterminée - et trop intéressée par ton cas.

Elle te demande ensuite ce que tu as contre elle - qu'elle a du mal à saisir comment tu perçois les choses, comment tu penses. Tu restes alors de marbre, ne disant rien pendant un court instant. Tu hausses les épaules légèrement - d'un côté, c'est un peu voulu. Tu mets un filtre de glace devant toi, un mur invisible, pour que personne ne puisse t'atteindre, te toucher - pour que personne ne puisse savoir qui tu es réellement, ce que tu penses, et à quel point tu es brisé, au fond.
Tu ne veux pas qu'on découvre celui que tu as enfermé derrière ton mur - cet enfant, cet oisillon perdu.
Tu voulais qu'il reste invisible aux yeux des autres - et qu'on ne voit seulement la statue de glace que tu avais sculptée.

Tu remercies alors d'un mouvement de la tête la serveuse lorsqu'elle vous apporte vos boissons - prenant la tienne entre tes mains délicates, attendant qu'elle refroidisse un peu avant d'en prendre une gorgée. Tu gardes alors ton regard posé sur l'hybride, et tu réponds.

« Je n'ai rien contre toi, en particulier. »

Tu poses ton regard sur la tasse, regardant ton reflet dans la boisson d'un vert profond.

« Je suis comme ça avec tout le monde. Je ne veux rien avoir à faire avec les autres. Je veux qu'on me laisse tranquille. Qu'on arrête de se fier aux rumeurs à mon sujet.» 

Tu fais une pause, relevant le regard vers elle.

« Je ne veux pas qu'on lise à travers moi non plus. Ce n'est pas si compliqué à comprendre, je veux tout simplement qu'on arrête de me harceler - que ça soit pour se pavaner, ou pour une amitié. »

Tu trempes le bout de tes lèvres pour vérifier la température de la boisson - encore un peu trop chaude. Tu la regardes alors une nouvelle fois.

« Je ne suis pas fait, pour ce genre de conventions. La solitude me sied mieux. »
rédigé par Miliana Evans le Hier à 13:15
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 263
Clochettes : 703
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : Classe 0
Ton pouvoir : animagic: faire en sorte que les objets prennent vie

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Briser le mur de glace« Je n'ai rien contre toi, en particulier. Je suis comme ça avec tout le monde. Je ne veux rien avoir à faire avec les autres. Je veux qu'on me laisse tranquille. Qu'on arrête de se fier aux rumeurs à mon sujet.»

Ça tu veux bien comprendre mais toi tu t’en fiches des rumeurs et il devrait bien le savoir non ? Du coup tu pouvais comprendre sa manière d’agir mais pas envers toi. Ce, jusqu’à ce qu’il rajoute :

« Je ne veux pas qu'on lise à travers moi non plus. Ce n'est pas si compliqué à comprendre, je veux tout simplement qu'on arrête de me harceler - que ça soit pour se pavaner, ou pour une amitié. »

Tu le vois boire sa boisson du bout des lèvres, toi tu fais de même en buvant ta boisson, tu grimaces un peu. Un peu à cause de la boisson trop chaude mais aussi à cause de ce que rajoute Lykos :

« Je ne suis pas fait, pour ce genre de conventions. La solitude me sied mieux. »

Tu secoues doucement la tête :

-C’est ce que tu penses mais j’ai tendance à me dire que les gens ne sont pas fait pour rester seuls. Seuls ils s’auto-détruisent dans des pensées sombres. Au moins avoir des amis permet à ce qu’une petite lumière perce ce flot de pensées déprimantes. Alors oui tu te protèges des risques mais je pense que tu perds plus en ne sortant pas de ta coquille qu’en y restant.
Seconde question,
ajoutes-tu, si tu as tant peur de perdre des gens qui te serait proche par trahison ou abandon, c’est parce qu’il t’est arrivé quelque chose de similaire jadis ?

Il t’avais dit de lui poser toutes les questions, mais tu ne savais pas s’il répondrait à toutes. Il ne t’avait rien garantit. Chose étant, tu voulais vraiment comprendre pourquoi ce dernier avait tendance à penser que tout le monde allait le trahir. Il n’avait vraiment pas dû avoir une histoire facile, et s’il pouvait te l’expliquer sans doute comprendrais-tu mieux. Pour l’instant le mur n’était même pas fissuré.

©️ 2981 12289 0
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: pensionnat :: deuxième étage - touchy-
Sauter vers: