[terminé]Un joyeux non anniversaire feat Nice

rédigé par Miliana Evans le Jeu 21 Juin - 18:08
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire

Toute ta journée à été un cauchemar,  il faisait chaud et tu devais aller faire du shopping à Downtown pour trouver un cadeau à quelqu’un que tu ne connais même pas. Mais jamais  ma petite Miliana tu ne te serais doutée de comment allait évoluer le lendemain….

Tu veux mourir…. Oui c’est la seule pensée qui te traverse l’esprit tandis que tu arrives dans la salle des fêtes réservée par le roi des Sangsues…Déjà tu as été invitée car tu est de l’âge de leur fils que tu ne connais absolument pas et qui fête son anniversaire, mais aussi pour « favoriser une possible alliance » plus tard. Tu détestes la politique. Et pire que tout tu détestes CETTE MAUDITE ROBE !
Non mais c’était vrai quoi, quelle belle mascarade. Mais si quelqu’un du pensionnat te vois comme ça et te reconnais tu te flingues, hein, sans plaisanter.

Et tu es poli avec leur garçon, tu souris, tu n’en fais pas à ta tête, dos droit, tu montres tes connaissances sans en faire trop, menton levé, tu ne montres les crocs à personne et bla bla bla. Quels moralisateurs…mais as-tu vraiment le choix Miliana ? Pas vraiment. Car comme toujours ils mettent en avant le seul chantage qui marche contre toi.
Oui , exactement, celle de te ramener chez toi,  de t’arracher du pensionnat pour reprendre tes cours de bienséance.  Ces cours que tu détestes le plus.

Et voilà à quoi tu ressembles maintenant : une jeune fille de bonne famille, avec des tresses noires, une robe rose immonde à pois et avec des nœuds, des gants en dentelle blanche, des boucles d’oreille faîtes de perles  véritables ; so année 50. Bref tu ressembles à une enfant sage qu’ils ont maquillée et coiffée pour jouer les filles modèles. Et en plus tu dois te forcer à sourire dans un accoutrement pareil ? C’était officiel tes parents voulaient ta mort… du moins tu le ressentais comme telle. Ta mort à toi et celle de ta réputation si un jour ça sortait de cette salle.

tenue de miliana:
 

Bon… ta tenue n’était pas très en décalage. La décoration mêlait ancien et moderne avec charme… ça expliquait sans doute pourquoi tes parents t’avaient habillés comme ça. Tu ne clochais pas trop avec l’endroit tout en montrant ton côté distingué.

Et quand tu pensais avoir atteint le comble de l’humiliation hé bien tes parents en rajoutaient encore. Ils étaient derrière toi,  avec des sourires de parents modèles, une main dans ton dos qui te poussait légèrement vers des personnes que tu ne connaissais pas. Ils donnaient l’impression qu’il ne fallait pas les embêter mais avec la classe qu’ils dégageaient tu pouvais deviner facilement que c’était sans doute les personnes qui habitaient ce château mais…la phrase de tes parents t’acheva :

-Je vous présente notre petite Mili, je suis sûre qu’elle va s’entendre à merveille avec votre fils.

Bref…un vrai retour en maternelle quand ils essayaient de te mêler aux autres :

-Mili dis bonjour à nos hôtes.

Fais un joli sourire faux cul à nos hôtes était l’ordre sous-entendu. C’est ce que tu fais , tu as l’air d’une enfant pure et innocente…et ça accentue ton envie de vomir.

-Allez ne sois pas timide, tu peux aller jouer avec leur fils, regarde il est là-bas, je suis sûre qu’il en sera très heureux. Pendant ce temps là nous allons discuter entre grandes personnes si tu veux bien
.

En tant qu’alpha tu venais d’être ridiculisée en dix secondes, et tu te sentais vraiment prisonnière dans la peau d’une enfant de 4 ans,  tu avais envie de protester de leur crier « vous savez que j'ai 19 ans ou bien... ? » mais tu te retiens à cause de cette menace. Tu fais un sourire qui ressemblait plus à une grimace, t’inclina et répondis d’un ton joyeux :

-Mais bien sûr, avec grand plaisir, où est-il?

Et là quand tes parents te montrèrent l’enfant en question, tu voulus crier au secours et aller te cacher dans le placard le plus proche…

Pourquoi ? Parce que le garçon fasse à toi…c’était Nicephore.
Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Jeu 21 Juin - 21:17
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Le pire jour de l’année est arrivé. Celui où tu reçois des présents, des formules de politesse, et de l’attention. Une fausse attention de circonstance, parce qu’il faut bien s’intéresser à toi un minimum. C’est ton anniversaire après tout ! Tu n’as jamais aimé cette fête constituée de faux semblant, où tu ne fais que t’ennuyer en souhaitant que tout cela soit terminé. Sans oublier que c’est gênant. Il n’y a généralement personne qui soit assez proche de toi pour que tu apprécies sa présence. Tu dois donc supporter la présence d’inconnus et être le centre de l’attention. Quelle horreur.

Pour cette année, comme pour les précédentes, tu aurais voulu ne rien faire. Mais non, tes parents avaient besoin de ça, c’était la parfaite excuse pour se rapprocher de Jean-Machin Duc de Bidule. Tu aurais pu apprécier cette journée s’ils avaient invité Lüka. Ils ne l’ont pas fait. Parce que « C’est bon Nicephore, on t’offre déjà une fête tu ne vas pas te plaindre parce que ton amoureux n’est pas là ! » et « On ne veut pas que tu passes ton temps coller à lui, il faut que tu ailles voir les autres un peu ». A partir de là, la conversation a tellement dégénéré que tu as presque cru qu’ils allaient annuler.

Ça n’a pas suffit, ils ont décidé que te forcer à la fête constituait une meilleure punition que de te laisser ruminer dans ton coin. Et ils avaient parfaitement raison. Bien sûr, tes parents se doutant que tu ne te plierais pas à leurs exigences, ils ont insisté pour décider de ce que tu porteras et pour te fouiller avant d’aller à la salle des fêtes. Une horreur totale. Et ils ont pris ton portable afin que tu ne passes pas ton temps dessus. La présence de ton frère et de ta sœur ne participe pas à te remonter le moral. Si ton frère prévoit déjà le jeu des défis débiles, ta sœur se prépare à agir comme le requin qu’elle est.

Sérieusement, tu as envie de te jeter sous la voiture. Une fois dans la salle, tu repères les coins éloignés où tu pourras te retirer quand tout deviendra trop insupportable. Ça l’est déjà, en ce moment de joie où tes parents profite des dernières minutes de calme pour t’écraser sous leur méprisantes attentes. Les invités ne tardent pas, et tu te montres le plus agréable possible. Il ne faut pas dix minutes pour que les événements prennent une tournure inattendu. Il y a cette fille, que tu crois avoir déjà vu quelque part. Mais son style vestimentaire te déroute totalement. Si tu avais déjà croisé une robe aussi immonde, tu t’en serais souvenu.

Ton frère, à tes côtés, te chuchote de manière indiscrète que tu n’es probablement pas capable de la traiter de meringue. Complètement con. Puisqu’elle regarde dans ta direction, et qu’on semble te désigner, tu t’approches. Tu lui offres un sourire poli, et sur un ton agréable, tu lui dis :  
▬ Bonjour, mademoiselle. Vous êtes sûrement la plus charmante des meringues qu’il m’ait été donné de voir. J’aimerais bien savoir de quelle époque vient votre costumier.
Y’a pas à faire, tu ne sais plus si tu la connais. Normalement non, même si ses cheveux et ses yeux te disent un truc. Elle n’a pas l’air d’aller bien, cela dit, et tu la comprends tout à fait. Toi aussi tu aurais voulu éviter cette horreur. Cependant, tu as au moins la chance d’être bien habillé, contrairement à elle. D’un geste du bras, tu lui indiques le reste de la salle et commence à t’éloigner des parents sans leur adresser un regard.
▬ Laissons-les tranquille, je ne pense pas que mes parents puissent supporter cette jolie robe plus longtemps. Quoique… Vous allez bien avec le décor.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Jeu 21 Juin - 21:54
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire

Tu vois Nice s’approcher de toi, tu redoutes totalement ce qu’il va dire, pour une fois. Et tu ne lui donnerai pas tort pour le coup…

▬ Bonjour, mademoiselle. Vous êtes sûrement la plus charmante des meringues qu’il m’ait été donné de voir. J’aimerais bien savoir de quelle époque vient votre costumier.

Tu ne peux t’empêcher d’hausser les sourcils « mademoiselle » ? Bon en même temps toi aussi tu dois avouer que si tu voyais Nicephore habillé pareil, tu ne le reconnaitrais pas tout de suite. Dans un sens ça t’arranges. Et meringue…c’était peu dire, ceci dit tu lui accordes l’adjectif. Au moins ça te fait sourire en coin. Nicephore et son humour égayait un peu cette journée horrible.

▬ Laissons-les tranquille, je ne pense pas que mes parents puissent supporter cette jolie robe plus longtemps. Quoique… Vous allez bien avec le décor.


-Génial, c’était absolument ce que j’avais besoin d’entendre pour me déprimer encore plus.

Au moins tu savais que Nicephore ne le prendrait pas mal, lui-même avait ce genre d’humour. Et puis ça faisait grincer des dents tes parents , ça rajoutait à ton petit plaisir.

-Et je ne dirais pas meringue….plutôt fraise…. Ou tagada ? Oh mais si ça arrange vos parents, je réduirai avec plaisir en lambeaux, quoiqu’ ils n’approuveraient sans doute pas de se retrouver avec une invitée en sous-vêtements en plein milieu de la salle, si ? Prince.

Quand tu dis son titre toute la moquerie ressortait. Nicephore n’avait rien d’un prince, et sans doute que ce titre le gonflait autant que toi. Cette fête aussi, il t’avait dit qu’il n’aimait pas être avec beaucoup de gens. Ce n’était que du m’as-tu-vu ? Tu suis Nicephore, tu ne jettes même pas un regard à tes parents, mais tu sens leur regard désapprobateur. Qu’est-ce qu’ils peuvent te reprocher ? Tu fais ce qu’ils veulent, tu pactise avec l’enfant des rois. Mais au moins tu le fais avec plus de bonnes volontés, parce que c’est Nicephore, et que c’est toujours marrant d’être avec Nicephore, il avait un humour plutôt propre et ça te faisait rire.

-La reine en soit louée…honnêtement, ne me dis pas que ça te…que ça vous fait plaisir de rester dans ce genre d’endroits, on pourrait partir en douce que personne ne le remarquerez, et ça nous ferait des vacances à tous les deux.


Tu préfèrais éviter que Nice te reconnaisse sinon t’allais en entendre parler, mais ça t’étonnais qu’il puisse se montrer aussi…. Aimable ou aussi….aussi princier ? Non ce n’était pas le terme, aussi prompt à suivre l’étiquette, d’ailleurs ça te faisait te poser la question :

-Avec quoi vos parents vous tiennent pour que vous restiez ainsi à respecter l’étiquette alors que ce n’est visiblement pas votre genre ?

Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Jeu 21 Juin - 23:37
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Tu souris un peu plus à sa remarque, sa répartie te fait plaisir. Au moins, tu ne te coltineras pas quelqu’un de trop pénible pour toute la durée de cette mascarade. Car oui, cette fête n’est qu’une mascarade, et tu aimerais y échapper au plus vite. Or, tu sais que tu ne peux pas te le permettre. Lorsqu’elle réplique, déclarant que tes parents ne souhaitent sûrement pas avoir une invitée en sous-vêtements sur les bras, ça te fait presque rire. Presque, car la façon dont elle prononce son dernier mot ne te fait pas plaisir. Tu te rembrunis légèrement, ton regard se fait plus froid, mais tu profites de lui tourner le dos pour ne pas l’envoyer chier.

Sérieusement, cette fille… Avec ses propositions à la con, elle te fait vraiment penser à quelqu’un. Mais tu n’as pas suffisamment vu cette personne pour pouvoir la reconnaître sur le champ si elle portait cet hideux déguisement. N’empêche qu’elle te tutoie presque. Comme si elle te connaissait. Évidemment, c’est le principe de tutoiement… Tu cherchais une coupe de sang qui te plairait lorsqu’elle pose sa question. Surpris, tu refermes tes doigts à coté du verre et manque de tout faire tomber. Bordel… Rester calme… Cette meringue, fraise, tagada ou n’importe quoi sera peut-être plus pénible que ce que tu pensais.

Ton sourire n’a plus rien d’aimable, il ne dégage plus que ton humeur glaciale. Le pire, c’est que tu n’as rien à lui répondre. C’est triste, et tu t’en veux pour ça, mais au fond tu cherches encore l’attention de tes parents malgré leur rejet perpétuel et leurs traitements injustes. Tu espères toujours trouver un peu de fierté dans leurs yeux, plutôt que le mépris et la haine habituel. Pourtant, les années passent et rien ne change. C’est douloureux. Afin de ne pas laisser tes sentiments transparaître, tu durcis ton regard.
▬ Laissez-moi deviner… Votre accoutrement cache une forte personnalité, vous n’adhérez pas du tout aux codes. En réalité, vous détestez cette robe tout autant que les autres invités. Je ne vous apprends rien là-dessus. Bref, vous n’êtes pas la seule à savoir « lire les autres » - Et quelle analyse profonde erm- ou je ne sais quelle autre m… capacité.
Tu lui mets une coupe de champagne entre les mains sans faire attention aux éclaboussures qui l’atteignent.
▬ C’est dingue que l’on m’ait collé une abrutie pareille. …Sans vouloir vous offenser. J’espère que vos parents n’attendent pas trop de résultats de notre échange.
Il te faut faire de grands efforts pour adoucir ton sourire et ton regard, et ce n’est qu’après avoir fini ta coupe de sang que tu peux la regarder normalement.
▬ Quand à votre proposition… Ce qui me ferait des vacances, c’est que vous ne soyez pas aussi conne.
C’était bien la peine de prendre un air si gentil pour lui balancer ça.
▬ Aussi intrusive, pardon. Je vous prie de rester à votre place.
C’est probablement le « pardon » le plus hypocrite de l’histoire.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Ven 22 Juin - 0:59
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire

Nicephore s’énerve vite , tu ne comprends pas vraiment pourquoi

▬ Laissez-moi deviner… Votre accoutrement cache une forte personnalité, vous n’adhérez pas du tout aux codes. En réalité, vous détestez cette robe tout autant que les autres invités. Je ne vous apprends rien là-dessus. Bref, vous n’êtes pas la seule à savoir « lire les autres » - Et quelle analyse profonde erm- ou je ne sais quelle autre m… capacité.

-Bingo !

Tu prends la coupe de champagne qu’il te tend, évidemment Nicephore ne fait pas attention aux éclaboussures qui t’atteignent. Boh tu vas te plaindre tu détestes cette robe. Qu’elle disparaisse te fera des vacances.

▬ C’est dingue que l’on m’ait collé une abrutie pareille. …Sans vouloir vous offenser. J’espère que vos parents n’attendent pas trop de résultats de notre échange. Quand à votre proposition… Ce qui me ferait des vacances, c’est que vous ne soyez pas aussi conne. Aussi intrusive, pardon. Je vous prie de rester à votre place.

Ah bah voilà là tu retrouvais le Nice que tu connaissais. Mais tu ne comprenais pas pourquoi il s’était énervé si rapidement. Tu le regardais comme si tu essayais de comprendre, puis finalement tu dis d’une voix des plus normales :

-Peu importe ce qu’ils attendent de nos échanges. Je vais rester à ma place
, tu lèves les mains en l’air pour montrer que tes paroles n'avaient pas été dîtes pour l'énerver plus que ça, c’est simplement que pour quelqu’un qui n’aime pas rester dans une place remplie de monde, et qui n’en a généralement rien à faire de la politesse, je suis plus étonnée de vous voir agir de manière à suivre l’étiquette au lieu d’être vous-même. Enfin si ça vous convient de suivre cette mascarade faîtes comme vous l’entendez. Ceci dit, c’était…amusant de voir que vous pouvez être… comme un prince charmant quand vous le voulez, je suis sûre que vos parents seront très satisfaits de votre numéro même si je préfères celui que vous êtes au naturel, m’enfin votre répartie est toujours aussi amusante.


Tu lui adresse un sourire amusée, provocateur, en soit tu ne savais pas si tu étais vexée après ce qu’il t’avait dit, pas vraiment. Il t’avait déjà dit pire. Mais … tu étais un peu déçue, tu avais imaginé que Nicephore aurait été d’accord pour s’en aller avec toi, ça aurait pu tourner en aventure comme dans les ruines du pharaon. Tu n’en as rien à faire de la manière dont tu as parlé à Nicephore, de toute façon pour ce que ça allait lui faire. Tes parents n’avaient sans doute même pas entendus ce que tu lui avais dit avec tout ce bruit. Et leur ouïe n’était plus la même qu’autrefois.
Personnellement toi tu comptes bien partir. Tu tournes le dos à celui qui a été ton compagnon d’aventures d’un soir et commence à faire le tour de la pièce à longer les murs pour trouver une sortie. Mmh pas marrant, il n’y en avait pas ou pas des visibles. Bon…hé bah quitte à s’ennuyer, autant le faire jusqu’au bout n’est-ce pas ?

Tu remarques un siège dans le coin , à l’ombre, tranquillement. Au lieu de leur musique planplan à la con, tu sors ton téléphone et tes écouteurs que tu mets dans tes oreilles, là tu écoutes une musique qui te plaît, du rock, que tu fredonnes :

-Encore elle va bien s'amuser puisqu'ici rien a de sens
Alors on va danser faire semblant d'être heureux
Pour aller gentiment se coucher mais demain rien n'ira mieux
Puisqu'on est jeune et con
Puisqu'ils sont vieux et fous


Puis tu te remets à chanter le refrain, fermant pendant quelques minutes les yeux avant de les rouvrir. Tu parcours la salle de ton regard bleuté de partout, tu regardes tes parents qui rigolent de manière fausse avec les parents de Nicephore, puis tu regardes les invités, barbants. Tu t'ennuies...beaucoup.

Puis vient le moment où tu poses ton regard sur une paire de ciseau qui était posé dans le coin,sans doute pour la décoration. Tu as une idée. Tu souris en coin : tes parents vont rager. Tu découpes la robe meringue, tu vires ce foutu nœud , tu fais un magnifique découpé en cœur , tes bretelles ? Découpée en bonne partie. Enfin tu fais quelques découpes et ta robe finit courte, au-dessus de tes genoux. Adieu ta robe d’enfant sage, tu remarques que maintenant tu attires l’attention dans cet endroit si distingué et ça te fait grandement sourire.
nouvelle apparence de Miliana:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Ven 22 Juin - 16:00
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Elle te connaît, c’est sûr et certain. Sinon elle ne pourrait pas avancer un seul de ses arguments. Elle ne pourrait pas te parler ainsi et être aussi sûre. Mais d’où ? Sérieusement, ce flou commence à te taper sur le système. Et ses paroles aussi. Elle te rappelle vaguement Miliana, à bien y penser, mais la première et dernière fois que tu as vu cette fille, il faisait nuit. Tu ne l’as donc jamais vu très clairement. Et puis même si son attitude y ressemble vaguement, y’a un truc qui cloche dans son style. Tu ne lui réponds rien, te contentant d’un soupir tandis que tu lèves les yeux au ciel. C’est un soulagement de la voir partir.

Tu n’aurais pas pu supporter cette conversation plus longtemps. C’est déjà compliqué de rester ici en agissant en prince, tu ne souhaites pas te prendre des remarques sur ton comportement qui n’est jamais le bon, aussi tôt dans le déroulement de la fête. Pour penser à autre chose et ne pas rester inactif, tu fais poliment la conversation aux invités qui viennent te voir. C’est fatigant, t’as surtout envie de les envoyer balader. Tu aimerais dire à celui-ci qu’il est ennuyant. À celle-là qu’elle devrait se suicider. A cet autre, tu lui souhaites silencieusement de tâcher son vêtement immaculé avec du sang.

Dans tout ça, tu ne fais plus attention à l’invitée pénible de tout à l’heure. Tu es trop occupé ailleurs. Pourtant, tous les regards commencent peu à peu à converger vers un coin de la salle, là où cette folle s’est amusée à découper sa robe. Ok. C’est bel et bien Miliana. Pas parce que c’est une tarée qui découpe ses habits à une fête d’anniversaire -quoique si, un peu-, mais parce que la robe lui correspond bien mieux ainsi. T’as vraiment un problème pour identifier les autres, c’est dingue. Il a fallu attendre qu’elle charcute du tissu pour que tu la reconnaisses. Par contre, elle n’aurait vraiment pas dû faire ça.

Ta sœur s’avance pour lui parler, mais tu lui brûles la priorité en lui disant que tu t’en charges. Tu ne précises pas connaître la louve pour éviter les problèmes de diverses origines. Une fois proche d’elle, tu poses délicatement une main sur son épaule et lui fais signe de te suivre. Tu ne lui donnes pas vraiment le choix, ta main se resserre sans se soucier de lui faire mal, et tu l’accompagnes vers une sortie.
▬ Vous ne devez pas être très à l’aise maintenant… Laissez-moi vous accompagner, j’ai visité les lieux avant la fête et je pense pouvoir vous trouver un endroit calme.
Le sous-entendu, c’est que tu acceptes la proposition d’exploration, et tu espères vraiment qu’elle va le comprendre. Tu ne peux pas te montrer plus familier tant que vous serez sous le regard des autres invités. Tes parents ne porte qu’une attention dédaigneuse à tes agissements et, peu intéressés par ce qu’ils considèrent être « un agissement altruiste envers une invitée atteinte », ils ne te font aucune remarque lorsque vous quittez la salle. Dehors, tu t’éloignes de la porte sans la lâcher et tu attends d’être assez éloigné pour prendre la parole. Tu n’as pas l’air plus joyeux que ça en t’exprimant, mais tu considères que ça fait l’affaire.
▬ Miliana. Qu’est-ce que tu fais ici ? Sérieusement… C’est toi qui as décidé de mettre un truc aussi moche ou c’est tes parents ? Je regrette de ne pas avoir de quoi prendre des photos, maintenant…
ça ferait de bons dossiers. Tu es content de la voir ici, et en même temps, tu aurais souhaité ne jamais la croiser. Tu ne regrettes pas ce que tu lui as dit précédemment, mais ça aurait facilité l’échange de la reconnaître directement. Tu t’avances vers un escalier et te tournes vers elle.
▬ Tout à l’heure, je pouvais vraiment pas répondre à ta proposition mais tu viens de me donner l’excuse parfaite pour quitter la salle.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Ven 22 Juin - 17:00
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
@Miliana Evans a écrit:

Un joyeux non anniversaire

Maintenant que tu as découpé ta robe…que faire ? Boh tu ne sais pas, tu vois une fille s’avancer vers toi, elle avait l’air…marrante, l’échange aurait pu être drôle mais Nicephore reviens vers toi, visiblement ton acte ne l’a pas laissé de glace. Il posa sa main sur ton épaule doucement, ça te sur prend un peu.


Oh t’avais bien envie de lui dire ce que t’en pensais de son comportement à la limite du bipôlaire mais tu te retiens encore parce que maintenant tes parents te regarde surpris, et avec mauvaise intention. Pas besoin d’en rajouter une couche. En plus Nicephore a refermer sa prise sur ton épaule, ça te fais un peu de mal mais tu comprends le message


▬ Vous ne devez pas être très à l’aise maintenant… Laissez-moi vous accompagner, j’ai visité les lieux avant la fête et je pense pouvoir vous trouver un endroit calme.



-Ah si si, je suis beaucoup plus à l’aise merci de vous en inquiétez altesse. Simplement j’avais chaud et je me prenais les pieds sans cesse dans cette robe, donc j’ai trouvé que la couper un peu était mieux.



Boh, ça ne surprend même pas tes parents, ils ont l’habitude. Le pire c’est que ça semble presque tout à fait normal à leurs yeux. Les loups aiment se sentir libre dans leurs vêtements. Ils aiment pouvoir bouger et courir librement, donc pas étonnant que toi qui t’y connais en couture tu te retrouves à modifier la robe qu’ils t’ont achetés comme tu veux. Même certains invités qui connaissent les loups trouvent ça normal, c’est dire….


-Mais c’est vrai qu’un endroit lien de tout ce monde serait agréable, alors pourquoi pas.



Sous-entendant clairement que ça te ferait du bien de t’éloigner loin de ce monde de semblants. A l’occasion t’aimerai bien t’éloigner de Nice tant qu’il est dans son trip « prince charmant » parce que ça te donne envie de le charrier et de le renvoyer bouler. Maintenant vous commencez à quitter la salle et tu te sens déjà mieux. Vos parents commencent à reprendre leurs discussions, visiblement ils avaient jugés ton acte comme symbole de ta folie il te regardait comme telle, mais différentes traditions dans les pays, différentes manières d’agir et ils le comprennent bien. C’est sans doute pour ça qu’ils ne font pas de remarques à tes parents. Ça et le fait que ça risquait de détruire leur alliance. Enfin Nicephore s’adresse à toi normalement la porte passée :


▬ Miliana. Qu’est-ce que tu fais ici ? Sérieusement… C’est toi qui as décidé de mettre un truc aussi moche ou c’est tes parents ? Je regrette de ne pas avoir de quoi prendre des photos, maintenant…



Tu lui jettes un regard , les sourcils haussés te donne un air sceptique, ça répond à sa question avec un « à ton avis ? » qui ne dit rien. Comme si c’était ton genre d’enfiler ce genre de fringues hideuses. A la pensée de ce que tu portais plus tôt tu affiches un air dédaigneux et répond :



-J’ai été invitée par tes parents, comme tout le monde ici. M’enfin si j’avais su que c’était toi j’y aurai peut-être moins mis de mauvaise volonté…quoique si pour enfiler cette immondice, j’y aurai mis encore plus de mauvaise volonté, et j’aurai sans doute gagné. Néanmoins, je te préviens que si tu avais pris des photos je te l’aurai fait payer au centuple au pensionnat.



Tu disais ça d’une voix qui faisait plus ressembler ta phrase à une taquinerie qu’à une menace. C’était le cas d’ailleurs.


▬ Tout à l’heure, je pouvais vraiment pas répondre à ta proposition mais tu viens de me donner l’excuse parfaite pour quitter la salle.


-Bah faisons donc ça… mais….honnêtement un prince ? Non vraiment je te représente pas comme un prince…je t’imaginais pas subir la même pression que moi, peut-être en pire d’ailleurs va savoir et encore moins respecter l’étiquette….dommage que j’avais pas de quoi t’enregistrer…oh j’ai particulièrement aimé « la plus charmante des meringues ».


Tu souris en coin amusée, tu lui rends sa taquinerie, tu lui tires la langue joueuse puis semble réfléchir :

-Maintenant la question c’est comment partir en trompant nos parents pour qu’ils pensent qu’on est resté ici ? Dans l’idéal pas trop avec un mauvais lien, parce qu’honnêtement avoir mes parents sur le dos, ça me tente pas des masses. Ils sont déjà assez énervés que je préfère rester comme je suis réellement plutôt que de devenir une « demoiselle de la haute société » toute planplan.




Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Ven 22 Juin - 18:51
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Tu souris légèrement à sa taquinerie, curieux de voir ce que ça aurait donné si elle s’était vengée au pensionnat. Tes journées étant souvent bien pourries, ça n’aurait été qu’un problème de plus, qu’une raison pour aller te coucher le plus tôt possible. Dormir évite de se préoccuper des problèmes. C’est exactement ce que tu voudrais faire maintenant, tu aimerais que cette journée soit terminée. La présence de Miliana n’est qu’un petit rayon de soleil dans toute cette horreur, et si elle continue à parler comme ça tu vas finir par penser qu’elle ne va pas éclairer longtemps la fête.

Tu sais bien que tu ressembles à un prince autant qu’elle ressemble à une noble, et ça t’agace qu’elle en parle. Quant à respecter l’étiquette, c’est toujours très, très, très compliqué. Tu t’arranges généralement pour ne pas trop parler lors des repas mondains, préférant écouter, mais aujourd’hui étant ton anniversaire, ce n’était pas possible. Étant prince, tu ne peux pas te permettre d’ignorer la bienséance. D’autant plus que les représailles t’effraient pas mal, mais pour rien au monde tu ne l’avoueras de vive voix. Quand elle parle de partir, tu te rembrunis légèrement. Comment peut-elle se dire qu’il est possible de partir ?

Tu passes une main dans tes cheveux beaucoup trop bien coiffés par rapport à d’habitude, en réfléchissant à la situation. C’est pas facile… Tu appréhendes la réaction de tes parents, mais en même temps tu ne peux pas rester là.  
▬ Tu peux respecter l’étiquette et rester toi-même. En dehors, je veux dire. Ça arrange tout le monde…  Et sérieusement, ne te moque pas alors que tu te pointes habillée comme ça. Est-ce que tu peux simuler un malaise ?
De vous deux, tu es le plus crédible pour jouer le malaise, mais ça ne passera pas si tu t’en charges.
▬ Personne ne nous a entendu parler, alors ils savent pas que je t’ai insultée, t’en fais pas. Par contre… Si… Euhm, c’est compliqué. On doit donner l’air de bien s’entendre pour que tu n’aies pas tes parents sur le dos ? Pareil avec les miens. Or, si mes parents apprennent que je te connaissais avant la fête, ils vont probablement s’arranger pour nous séparer. Pour faire en sorte que je parle à tout le monde.
Tu t’assois sur les marches pour réfléchir. Les idées ne manquent pas, il faut juste que Miliana soit coopérative. Après tout, autant que ce soit elle qui fasse l’excuse pour sortir, tu n’as pas très envie de te couvrir de ridicule alors que c’est ta fête d’anniversaire.  
▬ Sinon, on entre dans la salle, tu renverse un truc sur ta robe, et on « va à la laverie » ? Il nous faut vraiment un truc solide, je veux pas me faire défoncer parce que j’aurais accepté de t’accompagner dans ton plan à la con. Et pas de familiarités. Tu fais comme si tu ne me connaissais pas, je ne te connais pas non plus. Et ô miracle, nos parents seront contents de voir qu’on s’entend bien.
Tu te lèves ensuite pour te diriger vers la salle, en faisant signe à Miliana de te suivre. Le tout, c’est de ne pas tomber sur ton frère ou ta sœur. Ces deux-là sont infernaux, et vous allez rester coincés pour des lustres s'ils commencent à parler.
▬ Alors, le malaise ou la tâche sur ta robe ? Ou un truc mieux, réfléchis aussi.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Ven 22 Juin - 21:06
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire



▬ Tu peux respecter l’étiquette et rester toi-même. En dehors, je veux dire. Ça arrange tout le monde… Et sérieusement, ne te moque pas alors que tu te pointes habillée comme ça. Est-ce que tu peux simuler un malaise ?

Bon il a pas tort quant au fait qu’honnêtement habillée comme ça tu étais loin d’être crédible :

-Je ne me moques pas je te plaints…autant que je me plains moi d’avoir fini dans cette robe.

Tu tiens à mettre les choses au claires, tu sais très bien ce que ça fait d’être noble tout en ayant ses parents sur le dos alors que tu as une mentalité qui t’éloignes de la noblesse. Tu le sais même plus que ce qui Nicephore le penserait. Un malaise ? C’était hors de question. Déjà ta réputation en prendrait un coup et tes parents te feraient une remarque. Une alpha se doit d’être fort, même quand elle est sur le point de tomber dans les pommes elle doit rester debout. C’est ce que tu as appris depuis que t’est gosse et ça t’est resté.

▬ Personne ne nous a entendu parler, alors ils savent pas que je t’ai insultée, t’en fais pas. Par contre… Si… Euhm, c’est compliqué. On doit donner l’air de bien s’entendre pour que tu n’aies pas tes parents sur le dos ? Pareil avec les miens. Or, si mes parents apprennent que je te connaissais avant la fête, ils vont probablement s’arranger pour nous séparer. Pour faire en sorte que je parle à tout le monde.

Ouai , histoire de pas donner l’impression que son fils était un associable. De toute façon c’était un bon plan parce que sinon tes parents risquaient de jouer du fait que tu connaissais Nice avant et forcément tu serai traînée avec eux dès qu’ils aimeraient voir les parents de Nicephore, et Nicephore aussi d’ailleurs. Autant vous épargner ça à tous les deux :

-Oh crois-moi c’est le compliment le moins faux cul que j’ai entendu de toute la journée, à vrai dire c’était plutôt amusant, j’ai bien rigolé. Et puis bon je suis d’accord, sinon on va se faire traîner dès qu’il y a des réunions entre eux deux donc ouai autant éviter qu’ils sachent qu’on se connait depuis bien avant cette maudite réunion.


Nice réfléchit, toi aussi, tu t’assois à côté de lui. Est-ce que tu… ouai…tu pourrais hein, utiliser ce que tu avais amené au cas où tu aurais de te venger d’une petite princesse pourrie gâtée. Mais tu ne le ferais pas car ça pourrait sans doute poser des problèmes au parent de Nicephore, et du coup à Nicephore…mais ce n’est que partir en mise.


▬ Sinon, on entre dans la salle, tu renverse un truc sur ta robe, et on « va à la laverie » ? Il nous faut vraiment un truc solide, je veux pas me faire défoncer parce que j’aurais accepté de t’accompagner dans ton plan à la con. Et pas de familiarités. Tu fais comme si tu ne me connaissais pas, je ne te connais pas non plus. Et ô miracle, nos parents seront contents de voir qu’on s’entend bien.

Jusque-là vous étiez d’accord :


-Ouai je sais, c’est pour ça que je peux te vouvoyer

▬ Alors, le malaise ou la tâche sur ta robe ? Ou un truc mieux, réfléchis aussi.


-MMh….j’aurai bien une idée, mais ça risque de faire en sorte que tes parents ne reproduisent plus la moindre fête pour ton anniversaire durant un bon bout de temps… ça te va ?

En fait être en classe 0 allait te servir, plus que de raisons… faire des bêtises sans te faire prendre c’était devenu ta spécialité. En fait tu voulais aussi tester ta dernière invention en date. Elle était plutôt simple à faire : de ta poche tu sortis une araignée robotique. Oh ça allait faire fuir tous les invités, et ils n’y reviendraient plus. Toi et Nicephore pourraient profités de la panique pour partir. Et dans le pire des cas le plan robe tâchée pourra se dérouler quand même. La personne sur qui serait ce petit robot pourrait simplement renverser son verre sur toi. Tu l’expliquera à Nicephore s’il te dit « oui » en ajoutant :

-Honnêtement, je comprendrais que tu préfères l’idée de la robe tâchée…Après tout ce sont tes parents qui vont pas être contents qu’on ruine leur petite soirée. Mais je risque de subir les miens si je me renverse la boisson moi-même dessus, et les tiens si c'est toi qui le fait sur moi, même par accident alors...on a besoin d'une troisième personne


Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Lun 25 Juin - 18:29
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Tu te contentes de la fusiller rapidement du regard lorsqu’elle dit te plaindre. N’importe quoi, comme si c’était une chose à te dire. T’as envie de lui répliquer que t’en as rien à foutre, et que tu lui ferais bien manger sa pitié, mais tu passes à autre chose. On dirait pas comme ça, mais c’est vraiment difficile. Sur le moment, tu as eu envie de partir sur le champ pour t’éviter la saturation sociale. Or, vous avez mieux à faire avec Miliana (sauf si elle redit un truc aussi agaçant). La conversation évolue et elle finit par sortir un truc qui te remonte le moral comme jamais.

Si tes parents pouvaient éviter d’organiser ton anniversaire pour le restant de tes jours, ce serait parfait. Tu souris légèrement et portes ton attention sur l’objet qu’elle sort de sa poche. Une araignée mécanique, vraiment ? Elle est classe. Tu l’écoutes attentivement, dégageant quelques constats de ce qu’elle dit. Il faut que vous fassiez attention. Que tu fasses attention. Si tu as envie que tout soit gâché, tu ne peux pas t’empêcher de penser aux conséquences. Cependant… Ce sera pas directement de ta faute. Et ce sera totalement celle de Miliana pour avoir proposé cette idée.
▬ Hm… Je doute qu’une petite araignée fasse assez de dégâts, elle se fera écraser rapidement. En plus, ce ne sera pas compliqué de deviner qu’il s’agit d’un sabotage, c’est une araignée mécanique. Mais bon, crois-moi, ça me ferait plaisir d’échapper à cette fête de merde tous les ans. Ce dont tu parlais, sinon, c’est une troisième personne pour l’idée de la robe tâchée ?
Avoue, cette idée te reste dans le seul but de la ridiculiser parce qu’elle a dit qu’elle te plaignait. Un comportement absolument mature, Nicephore… N’empêche, tu aurais aimé t’en charger toi-même mais elle avance de bons arguments pour qu’une troisième personne soit impliquée. Toujours dans un élan de maturité incroyable, tu songes à quelques personnes que tu veux emmerder au passage. Tu ne voulais pas les croiser, mais puisque l’occasion de les emmerder discrètement se présente, tu ne vas pas la laisser passer.
▬ On peut la mettre dans les cheveux de ma sœur. Ou ceux de mon frère. Mais vu la coiffure de ma sœur c’est plus marrant si c’est elle.
Marrant, parce qu’elle perdra de son allure royale. En revanche, tu ne préviens pas du tout Miliana sur le danger de l’entreprise. Tu préfères lui vendre un mensonge.
▬ Elle ne réagira pas trop mal. Elle sera juste surprise, mais toi t’auras rien. Sauf son verre sur la tête,  et l’affaire est pliée.
Faudra juste ne pas rester dans son champ de vision très longtemps. Toi, bien sûr, tu resteras loin pour éviter de t’attirer ses foudres.  
▬ Puisque tu es plus grande, tu peux t’en charger ? Tu mets l’araignée, puis tu sors un truc comme « Vous avez quelque chose dans les cheveux ! ». Précise pas qu’il s’agit d’une araignée, histoire qu’elle soit encore plus surprise en la touchant. Je te rejoindrai après. Ça te va comme ça ?
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Lun 25 Juin - 22:30
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
@Miliana Evans a écrit:

Un joyeux non anniversaire


▬ On peut la mettre dans les cheveux de ma sœur. Ou ceux de mon frère. Mais vu la coiffure de ma sœur c’est plus marrant si c’est elle.

Tu ne peux t'empêcher de sourire en coin. C’est vraiment les liens frères sœurs ça. Toujours à s'embêter. Boh ce n'est pas comme si ça te déranges , tu ne connais même pas cette fille et puis ça n’a rien de méchant. En plus nicephore rajoute que :

▬ Elle ne réagira pas trop mal. Elle sera juste surprise, mais toi t’auras rien. Sauf son verre sur la tête, et l’affaire est pliée.

Ça t arrange bien après tout c'est ce que vous chercher tous les deux. Par contre tu espère que tu ne te le prendra pas sur la tête parce que le sang ça tâche… et ça colle surtout les cheveux. Tu voulais pas trop prendre le risque.

▬ Puisque tu es plus grande, tu peux t’en charger ? Tu mets l’araignée, puis tu sors un truc comme « Vous avez quelque chose dans les cheveux ! ». Précise pas qu’il s’agit d’une araignée, histoire qu’elle soit encore plus surprise en la touchant. Je te rejoindrai après. Ça te va comme ça ?

- C'était ce que j avais prévu ne t'inquiète pas. Maintenant allons y.

Tu te lèves avec nicephore pour te rediriger vers l’entrée. Des milliers d’odeurs t'assaillirent , le bruit , la lumière et tu mets des dizaines de secondes à t’habituer de nouveau à ça. Maintenant il faut retrouver la sœur du jeune homme. Ce n’est pas compliqué elle dégage une odeur semblable à celle de Nice avec du parfum en plus.

Tu te fonds dans la masse à nouveau presque invisible parmi cette foule. Tu actives l’araignée dans ta main . Tu as une mini télécommande dans ta poche pour la diriger. Elle va toute seule vers ta victime. Personne ne l’a remarqué trop occupé par le fait de faire semblant. Et petit à petit elle grimpe.

Pendant ce temps là tu vas te diriger vers elle. Puis tu arrêtes l’araignée une fois dans ces cheveux. Puis , gentiment tu souffles à la jeune fille :

- Tu as quelque chose dans les cheveux

C’était très discret. Personne à part elle ne peut t’entendre. Tu restas à ses côtés pour t'assurer de bien prendre le verre sur ta robe. Tu attends de voir sa réaction , étrangement tu as hâte. Tu est un peu sadique au final.

Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Lun 25 Juin - 23:50
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Le plan étant clair, vous vous séparez en regagnant la salle. Tandis que Miliana s’occupe de ta sœur, tu te diriges vers le buffet pour prendre une nouvelle coupe de sang. Autant profiter pour se réapprovisionner, même si cela implique de sourire et de parler calmement à une palanquée d’invités inconnus. Puis, tu te déplaces légèrement pour être à proximité de ta sœur en faisant la conversation à la première personne venue pour avoir l’air occupé. Elle ne t’a pas vu, son attention est toute tournée vers Miliana. Et l’araignée grimpe à la belle robe de ta sœur, jusqu’à se percher sur le sommet de sa coiffure élaborée.

Tu es assez près pour entendre Miliana et la première erreur qu’elle prononce. Le tutoiement. Qui lui a dit que le tutoiement était une bonne idée face à une royauté aussi fière ? Tu passes une main sur ton visage, agacé, en attendant que l’orage éclate. Ça ne tarde pas, ta sœur relève le tutoiement avant l’information. Elle s’offusque et, avec sa prestance de future reine, jette le contenu de son verre au visage de Miliana. Certains invités s’écartent avec des bruits de stupeurs, et vos parents se tournent vers vous pour découvrir une Miliana arrosée de sang, et une héritière qui se lance dans sa tirade sur la bienséance.

Le problème, c’est que tes parents partiront forcément du principe que si ta sœur a fait ça c’est qu’il y avait une bonne raison. Et elle continue, expliquant à Miliana qu’un langage de ce type ne sied pas à son statut, qu’elle devrait savoir se tenir et tout ce qui va avec. Elle la rabaisse totalement, avec calme et sévérité, et devant tout le monde. Tu allais tirer Miliana de ce mauvais pas, quand ta sœur te saisit par le bras et te balance presque sur la louve.
▬ Nicephore, puisque tu sembles si bien t’entendre avec cette mal-élevée, occupe-toi d’elle. Je ne veux plus l’avoir dans mon champ de vision. Va donc lui apprendre les bonnes manières et la propreté… Pour ce que t’en sais.
C’est typique de ta sœur. Vous êtes à ton anniversaire, et elle s’arrange pour être sous les projecteurs. Ça ne te dérange jamais, dans la mesure où ça t’évite d’y être, mais ça la rend insupportable. Il n’empêche qu’elle tient compte des paroles de Miliana, puisqu’elle fouille finalement dans ses cheveux pour trouver l’araignée. En vous éloignant, vous pouvez la voir sursauter en poussant un petit cri, manquant ainsi de faire tomber son verre. Lorsque vous passez devant vos parents, tu expliques rapidement l’accident sans leur laisser le temps de répliquer puis tu te diriges vers la sortie avec Miliana.

Hors de la salle, tu la pousses en direction des sanitaires. Il faut voir le bon côté des choses, vous pouvez maintenant faire ce que vous voulez. Cependant, tu ne peux pas t’empêcher d’être légèrement agacé de la tournure des événements.
▬ Tu l’as fait exprès ? C’était parce que ça irait plus vite de se faire arroser en lui manquant de respect ?
Tu soupires en jouant avec le filet d’eau du robinet que tu as allumé. Vous êtes dans les toilettes des filles, mais ça ne te dérange pas.
▬ …Bref, c’est rien, au final on a ce qu’on voulait. Le rouge te va plutôt bien au teint, tu devrais le garder.
Tu te fiches d’elle et de sa figure ensanglantée, parce qu’il faut avouer que c’est un peu drôle et qu’elle le méritait.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Ven 29 Juin - 19:15
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire



Ah oui.. tu étais tellement heureuse de revoir Nice que tu avais oubliés les règles de bienséance. La jeune dinde était visiblement très énervée… au point qu'elle se prenait pour ta mère. Tu ne l écoutes même pas. Tu comptes dans ta tête le temps qu'elle va mettre pour se rendre compte de ce qu’elle a dans les cheveux. 1.2.3…

▬ Nicephore, puisque tu sembles si bien t’entendre avec cette mal-élevée, occupe-toi d’elle. Je ne veux plus l’avoir dans mon champ de vision. Va donc lui apprendre les bonnes manières et la propreté… Pour ce que t’en sais

Oh bon sang que tu as envie de lui jeter ton verre à la figure… respire. 4…5… et grand cri . Tu continue de marcher avec nicephore avec un sourire de psychopathe qui ferait même peut au joker.
Tu est allé dehors avec nicephore. Tu ne sais pas encore que la jeune femme s’est renversée le bol entier de sang sur son corps et ses vêtements à cause de la panique. Enfin vu l’immense cri vous n allez pas tardé à le savoir.


▬ Tu l’as fait exprès ? C’était parce que ça irait plus vite de se faire arroser en lui manquant de respect…Bref, c’est rien, au final on a ce qu’on voulait. Le rouge te va plutôt bien au teint, tu devrais le garder.


Tu souris en coin et pousse un petit ricanement. :

- Je me mettrai du rouge plus souvent alors

Toi tu t’essuye par contre parce que ça ne te va pas de rester comme ça. On dirait que ton côté animal à pris le dessus et tu ressemble à un monstre d’Halloween. Sanguinaire et folle furieuse c’est ce que tu reflète dans le miroir des toilettes. Quelle débile voulait te faire des leçons dans ton état ? Une débile donc. Tu n'aimais pas la sœur de nicephore clairement.

Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Mar 17 Juil - 23:15
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Accompagner Miliana, faisant une tête de psychopathe, ne va en rien améliorer ton image. Elle a l’air complément atteint, et si tu ne la connaissais pas un minimum tu ne t’embêterais même pas à rester avec elle après être sorti de la salle. Même en la connaissant, tu hésites l’espace d’un instant car tu commences sérieusement à saturer et ça ne s’est pas amélioré en confrontant ta sœur. Tu réponds rapidement par un esquisse légère lorsqu’elle te répond qu’elle mettra du rouge plus souvent, sans savoir si elle blague ou pas. Y’en a qui aime le style visage ensanglanté alors pourquoi pas.

Tandis qu’elle se lave de toute trace de sang, tu te débarrasses de ta veste que tu vas poser sur la rambarde des escaliers. Tes parents la récupéreront quand ils décideront de s’en aller. Toi, tu ne préfères pas partir en exploration avec cette veste qui ne te correspond pas – et tu seras bien emmerdé par tes parents si tu l’abîmes. Tu reviens donc en t-shirt, le genre de t-shirt stylé, classe et neutre ou n’importe quelle autre connerie d’argument qui font que ce simple t-shirt correspond à la mode. Ce dont tu n’es pas mécontent, surtout parce qu’il est de couleur sombre.
▬ C’est bon, t’es propre ? On peut sortir par derrière, il y a une porte pour les livraisons. Ça donne sur une ruelle et après je sais pas… Ça a pas l’air hyper fréquenté mais doit y avoir des trucs sympas à proximité.
Sans avoir fini de parler, tu sors des toilettes et te diriges vers l’endroit cité. Tu ne jettes qu’un rapide coup d’œil pour vérifier que Miliana suit, la pressant légèrement lorsque tu atteints la porte. Ensuite, vous sortez dans une ruelle beaucoup moins classieuse que la rue d’entrée à la salle. C’est le côté des poubelles et Satan sait quelles autres ordures.
▬ Bah c’est génial, j’ai l’impression de sortir la poubelle.
Probablement le meilleur compliment que tu ais fait à la louve depuis le début de la fête. Tu t’avances sur les pavés et te tournes légèrement vers Miliana.
▬ On a qu’à continuer, on verra bien où l’on atterrit.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Ven 20 Juil - 17:05
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire



▬ C’est bon, t’es propre ? On peut sortir par derrière, il y a une porte pour les livraisons. Ça donne sur une ruelle et après je sais pas… Ça a pas l’air hyper fréquenté mais doit y avoir des trucs sympas à proximité.

Tu lèves les yeux au ciel et souris en coin, quel impatient celui-là. Ce n’est pas bien de presser une demoiselle mais tu te retiens de lui dire parce que tu sais déjà que tu aurais le droit à un regard du genre « fermes la et suis-moi ». Tu acquiesces et le suis tranquillement, surveillant que personne ne remarque votre petit manège. Tu n’a pas très envie de mêler tes parents à ça. Quand vous sortez tu fronces ton petit nez, toi et ton odorat très développé étiez en train de prendre sévère. Quelle odeur infâme ! Les gens du coin ne devaient pas savoir en quoi consister le ramassage des poubelles une fois dans la semaine, tu en parlerai à la mairie !

▬ Bah c’est génial, j’ai l’impression de sortir la poubelle.

Tu ne sais pas si tu dois le prendre pour toi ou non…

-C’est toujours mieux que parader dans des vêtements ridicules et de faire des sourires fauxculs à des gens totalement inintéressants n’est-ce pas ? Bon alors par où allons-nous… ?

▬ On a qu’à continuer, on verra bien où l’on atterrit.

-ça me va.

La question c’est que si vous tombez sur un truc comme le cercueil du pharaon de la dernière fois tu ne sais pas trop comment ça risque de se passer. Vous commencez à marcher droit devant, les bruits aux alentours ne sont pas rassurants pour un sous, des chats qui se battent de la nourriture des cliquetis prouvant l’humidité des immeubles… un silence de mort. Au loin tu perçois des des cris, le bruit d’une voiture, une sirène, t’est pas trop convaincue que ce soit une bonne idée d’aller par là-bas, ceci dit…tes parents sont de l’autre côté et…ce n’est pas comme s’ils allaient savoir si tu te battais avec quelqu’un à distance pas vrai ? Néanmoins pour Nicephore qui n’a pas la même ouïe que toi tu tiens à le prévenir :

-Il y a de l’animation par là…mais je suis pas sûre que ce soit une bonne chose donc toi qui vois si tu veux y aller ou non.  Qu’est-ce que tu veux vraiment faire pour le jour où tu est né ?


Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Lun 8 Oct - 12:32
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Vous n’avez pas choisi la plus belle des sorties pour échapper à ton anniversaire, mais tu n’en as rien à faire. La ruelle est délabrée, très mal entretenue, et dans ce silence nourri par le manque de discussion, divers bruits pas rassurants vous parviennent. Pourtant, tu te sens mieux ici qu’à cette réception de malheur, où l’étiquette exigeait une attitude qui ne te correspond pas. Au bout d’un moment, Miliana rompt le silence pour t’avertir de ce qu’il se passe plus loin. Ok, mais alors ? S’il faut passer par là pour sortir de la rue, vous le ferez.

Sa question te surprend un peu, on ne te l’a jamais vraiment posée et tu t’étais toujours résigné à un anniversaire de merde. Cela étant, tu as vite arrêté de réfléchir à ce qui pourrait te faire plaisir, et ça t’allait très bien comme ça. Après un moment de réflexion, tu finis par hausser les épaules et tu réponds sans la regarder.
▬ Rien ? Ne voir personne ? Mais hm… je suppose qu’un peu de compagnie c’est pas mal non plus.
Lui dire ça revient à admettre qu’elle n’est pas si pénible ou quoi, et que ça présence te plaît plus que tu ne le montres. En approchant du bout de la ruelle, tu perçois le tumulte dont Miliana parlait. Clairement, ça ne donne pas envie d’en sortir si c’est pour se retrouver au milieu d’un aussi gros bordel, mais tu n’as pas envie de faire demi-tour non plus. Sans consulter Miliana, tu sors de la ruelle dans le but de t’éloigner rapidement de tout ça. Forcément, ça ne se passe pas comme prévu. Les forces de l’ordre, présentes pour calmer l’agitation, vous arrêtent lorsque vous passez à leur hauteur.

Faut croire que vous avez l’air assez bizarre pour faire partie du groupe à problème. Un agent commence à poser des questions et toi, tu l’ignores royalement en regardant ailleurs. Si vous expliquez que vous venez de la salle des fêtes, ils vous y renverront peut-être. Au bout d’un moment, tu sors une excuse bidon.
▬ C’est bon, taisez-vous. On sortait de chez nous, vous l’auriez vu si on était là depuis le début. Enfin peut-être pas, puisque vous avez été assez stupides pour nous arrêter pour rien.
La prise de parole partait d’une bonne intention, mais au vu du fiasco tu préfères laisser la suite à Miliana.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Lun 8 Oct - 12:36
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire




▬ Rien ? Ne voir personne ? Mais hm… je suppose qu’un peu de compagnie c’est pas mal non plus.

Tu souris en coin sans rien dire. Depuis votre dernière sortie tous les deux tu t’est habituée à la manière qu’avait Nicephore de dire les choses à demi-mots. Du coup ça t’amusais toujours de voir que le jeune homme n’était pas contre avoir quelqu’un avec qui discuter.

C’était déjà pas mal car le jeune homme était un vrai associable. Comme il venait de le dire il ne voulait voir personne si il le pouvait, et sans doute faire ses expériences tranquille. Alors qu’ils avançaient le long de la ruelle, tu pouvais discerner de plus en plus la scène qui avait captée ton attention. Ils n’avaient pas trop le choix tous les deux, soit ils essayaient de se faire discrets et de franchir tout ce bazar soit ils retournaient dans cette soirée de bourges coincés. Le choix était vite fait.

Tu essayes de faire comme quand tu chasses en forêt : avancer sur les pieds avec douceur pour éviter de faire du bruit et d’être repérée par des oreilles hybrides. Bon, cette fois ça ne marcha pas, tu ne sais pas trop ce qui a fait que vous aviez été repéré, toujours est-il que les policiers en charge de calmer le jeu avec les bastonneurs viennent vous voir.

Tu grimaces car tu sais que s’ils vous demandent vos noms ou le numéro de téléphone de vos parents ils vont les mettre au courant de suite, et ça tu ne peux réellement pas te le permettre. Tu sais que Nicephore non plus d’ailleurs, c’est pour ça que tu pensais qu’il allait calmer le jeu avec l’agent de police qui vous posez des questions.

▬ C’est bon, taisez-vous. On sortait de chez nous, vous l’auriez vu si on était là depuis le début. Enfin peut-être pas, puisque vous avez été assez stupides pour nous arrêter pour rien.

Mais Nicephore restait Nicephore, alors ainsi allèrent les choses. Evidemment le policier n’apprécia pas du tout la réponse de l’hybride.

-Vous vous fichez de moi jeune homme ? Vous savez ce que ça coute de se montrer insolent envers un policier ?

Hé mince… Bon bah t’as pas le choix, tu dois essayer de rattraper le coup et de t’en mêler :

-Ahaha, excusez mon petit frère monsieur l’agent. Il a du mal à savoir quand est-ce qu’il faut faire de l’humour et quand est-ce qu’il faut être sérieux. Est-ce qu’il serait possible que vous nous laissiez partir, nos parents nous attendent et ils risquent de s’inquiéter s’ils ne nous voient pas revenir tout de suite. Ils sont très inquiets.

Ouai enfin, pas tes parents, mais tes parents imaginaires si si. Tu as l’air plutôt pressée en disant cette phrase et tu tires un peu nicephore par la manche pour donner l’impression de deux frères et sœurs proches mais surtout pour lui signaler que là tout de suite vaudriez mieux partir en courant. Tu n’attends même pas ce qui va se passer quand l’agent, qui vous a demandé le numéro inventés de vos parents imaginaires, réussira à contacter les pauvres gens à l’autre bout du fil. En voyant l’homme en uniforme au téléphone en train de parler au propriétaire du numéro, tu préfères filer, entraînant Nicephore avec toi.
Evidemment le policier n’est pas d’accord, criant « arrêtez-vous au nom de la loi !!! » il vous course et toi tu cherches un endroit où te planquer.

Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Lun 8 Oct - 12:45
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

L’agent n’apprécie pas l’évidence que tu exposes, et c’est assez normal. Après tout, ce n’est pas facile d’admettre que l’on est stupide. Il ne devrait même pas te demander si tu te fiches de lui tellement c’est évident. A sa question, tu te contentes de lever des yeux ennuyés, un peu méprisants, vers lui. Et t’allais lui répondre un truc assez intelligent pour vous mettre définitivement dans la merde. Toi non plus, tu n’admets pas facilement ta stupidité (ponctuelle, faut pas déconner). Tu comptais répondre, mais Miliana prend rapidement la parole afin de rattraper ta bourde.

Son petit frère ? Tu as un léger froncement de sourcils, qui peut heureusement être interprété comme une mauvaise réaction à sa description comme quoi tu ne sais pas quand faire de l’humour. Et elle te tire sur la manche, pour finalement t’entraîner dans une fuite avant que tu aies pu te dégager. L’agent aurait pu vous foutre la paix, mais non, il commence à vous courser ! C’est très, très mal barré. Il vous faut trouver une cachette rapidement, avant que tu sois tellement essoufflé que le flic devra te traîner pour t’embarquer s’il le souhaite. Repérant un magasin de vêtement, tu tires Miliana par le bras et n’attends pas pour y entrer.

Il doit y avoir des promos, car la clientèle est importante. Un véritable avantage pour vous. Au bout de ta vie d’avoir couru sans être préparé – tu ne l’es jamais -, tu finis par te laisser tomber à genoux sans aucune classe pour te cacher derrière des vêtements posés sur des cintres. Ça fera l’affaire, tu n’as pas envie de bouger plus et le flic vient d’entrer dans le magasin.
▬ Je reste ici… y’a assez de place pour se cacher, donc tu peux venir…
Tu soupires et lâche un « j’en ai marre je veux mourir putain de course de merde » à toi-même, avant de t’éloigner du devant des vêtements pour mieux te cacher. Le mur n’étant pas loin, tu le rencontres bientôt et découvres une porte. Sûrement un accès à la réserve ou un truc comme ça. Tu appelles donc Miliana et ouvre la porte, sans te lever, pour te glisser derrière. C’est bel et bien la réserve, et il n’y a personne. Tu t’adresses à Miliana en cherchant la sortie la plus proche.
▬ On a de la chance de ne pas être tombé sur des employé.e.s. Tu as vu le flic avant de refermer la porte ?
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Lun 8 Oct - 17:43
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire



Enfin vous trouvez un endroit où vous cacher. Le flic vous suit toujours, tu l’entends.  Au moins il y a du monde, ça va vous aider à vous cacher, tu ne sais pas si le flic vous a vu rentrer dans la galerie mais tu préfères trouver un endroit où te cacher. Tu cherches un endroit où aller.  Nicephore trouva un endroit où se cacher, tu te demandais où aller, quand Nicephore te dit :

▬ Je reste ici… y’a assez de place pour se cacher, donc tu peux venir…

Alors tu acquiesces et tu préfères ramper au sol pour te diriger vers un coin à côté de Nicephore, ensemble vous regardez le policier vous chercher. Tu essayes de te faire toute petite, un faux pas et vous pourriez vous faire remarquer. Surtout que rien n’allait confirmer que des folles furieuses n’allaient pas se jeter sur les vêtements qui vous cacher.
Quelques minutes plus tard tu entendis Nicephore t’appelait. Il venait de découvrir un accès qui pourrait vous sauver. Tu le suis sans rien dire quand le jeune mage déclara :

▬ On a de la chance de ne pas être tombé sur des employé.e.s. Tu as vu le flic avant de refermer la porte ?

-Oui c’est bon il  nous suit pas,  mais rien ne certifie qu’il ne fouille pas cet endroit, il faut trouver une porte de sortie et ce que l’on devra faire par la suite. On se reposera une fois qu’on aura trouvé un endroit où l’on sera en sécurité. On ne peut pas retourner  à la fête et surtout pas vers l’endroit d’où on est venu. Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ?

Tout en lui disant ça tu cherches une porte. Chose étant tu en repères une, elle est illuminée par un panneau vert lumineux où était écrit « sortie ». Tu regardes, une petite lueur rouge qui dévoile un cadran. Boîtier mécanique. Tu soupires et sors tes outils :

-Moi je n'ai pas d'idée mais toi tu as 3 minutes pour réfléchir précisément à la suite si tu en as une, choses étant après on devra choisir un endroit où aller de manière aléatoire.

Les  trois minutes sont bien liées autant que tu penses nécessaires pour pouvoir passer outre le boîtier de contrôle et ouvrir tranquillement cette porte avec tes outils. Tu ne savais pas trop la sécurité qu’un tel truc pouvait avoir c’est pour cela.  Tu joues avec tes outils et tu commences à t’y mettre, tes gestes sont précis, rapides, et sans la moindre trace d’hésitation preuve que tu as l’habitude de faire ça très souvent. Au final ce pouvoir se révélait utile, des fois.


Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Lun 8 Oct - 18:45
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Miliana t’assure que l’agent ne vous suit pas, tout en précisant qu’il peut très bien continuer la fouille pendant votre discussion. Raison de plus pour s’activer… Elle te demande ce que tu veux faire, et tu te contentes de hausser les épaules avec agacement. Pourquoi devrais-tu le savoir ? Tu as couru, ça t’a fait chier, tu aimerais juste t’asseoir et te reposer, mais ce n’est pas possible dans l’état actuel des choses. Elle n’a peut-être pas d’idée, mais tu n’en as pas non plus. A part sortir, et s’éloigner ? Peut-être retourner à la voiture pour aller récupérer certaines de tes affaires.

Tu la regardes sortir ses outils et opérer sur le cadran avec habitude. C’est hyper intéressant, et très utile pour la prochaine fois où vous devrez ouvrir une porte avec Alex. Tout en la regardant, tu réfléchis à ce que vous ferez lorsque la porte s’ouvrira. La voiture est garée sur un parking éloigné de la fête, sûrement accessible en prenant quelques détours. Il y aura le chauffeur, mais il ne devrait pas être trop pénible. Quand la porte s’ouvre, tu te glisses à l’extérieur et hésites un instant sur la direction à prendre.
▬ Le parking. Il est où ?
Sans lui laisser le temps de répondre, tu vas à l’opposé de là où vous êtes arrivé tout à l’heure et tournes dans plusieurs rues au hasard qui devrait vous rapprocher de la salle des fêtes. En théorie, en tout cas. Puis, tu percutes que tu ne lui as pas expliqué ton idée.
▬ Euh, excuse. Ça te dérange pas si on va sur le parking de la salle pour que j’aille récupérer des affaires ? Ça m’énerve vraiment d’être… Hm… sans rien… J’ai même pas une aiguille.
Sur le coup, tu n’as pas conscience de l’étrangeté de ta dernière phrase. Heureusement, Miliana doit bien se douter que tu n’es pas un toxico et que tu parles d’aiguille à coudre. N’avoir aucune affaire ne te dérangeait pas jusque là, car vous restiez dans les environs de la fête. Maintenant que vous vous éloignez, tu préfères avoir un minimum d’argent et ton portable sur toi. Et une veste, aussi, parce qu’aussitôt l’adrénaline retombée, tu auras froid.
▬ Le parking est à une centaine de mètres de la fête. Ça le fait, non ? Au pire on repartira en… en courant… Mais autant l’éviter.
Tu souhaites plus que tout éviter cette dernière option. Suivant les panneaux, tu prends soin de ne pas retourner sur le chemin emprunté précédemment et t’engages sur des rues parallèles.
▬ Toi, tu as quelque chose à récupérer ?
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Lun 8 Oct - 19:35
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire



Enfin tu avais réussi, tu ranges tes outils avec précaution, tu n’avais rien abîmée et remis convenablement la porte du boîtier. Un peu de politesse que diable. Au moins ils pourront s’en resservir. Tu regardes Nicephore partir devant, il devait avoir une idée.

▬ Le parking. Il est où ?

-Heu…

Tu réfléchis en essayant de se souvenir où tu étais et où le parking était censé se trouver. Nicephore n’espérait sans doute pas que tu lui répondes , d’ailleurs ça tombait bien car tu en étais incapable, et commença à marcher dans une direction au hasard. De toute façon à marcher ainsi vous finiriez bien par arriver quelque part. Le suivant, il finit par t’expliquer :

▬ Euh, excuse. Ça te dérange pas si on va sur le parking de la salle pour que j’aille récupérer des affaires ? Ça m’énerve vraiment d’être… Hm… sans rien… J’ai même pas une aiguille.

-Ah oui quand même…toi aussi ils t’ont privés de tes joujoux…c’est triste. Moi aussi ils m’ont pris tout ce qui aurait pu être un tant soit peu amusant.

Heureusement ils n’avaient pas pensés aux outils que tu avais toujours sous tes vêtements sinon vous n’auriez jamais pu vous sortir de cet endroit. Vous continuez à marcher un peu quand Nicephore te dit :

▬ Le parking est à une centaine de mètres de la fête. Ça le fait, non ? Au pire on repartira en… en courant… Mais autant l’éviter.

Tu acquiesces, toi tu aimes bien courir mais Nice c’est pas son genre du tout, tu as un petit sourire en coin en repensant à son état une fois que vous aviez trouvé refuge dans la boutique. Il était hors d’haleine le pauvre. Tu avais l’impression d’être dans un labyrinthe, les ruelles défilaient sous tes yeux, elles se ressemblaient toutes, tant et si bien que tu aurais été incapable de dire laquelle tu venais de passer à l’instant et la différence avec celle dans laquelle vous étiez en train de vous engager tous les deux.

▬ Toi, tu as quelque chose à récupérer ?

-Ouai mon téléphone et sans doute mon manteau, peut-être ma console aussi. Mais bon on va d’abord aller prendre tes affaires, je m’occuperai d’ouvrir la serrure de la voiture de mes parents après, c’est l’anniversaire de monsieur, alors on va faire en sortes que tu ressentir un peu de plaisir aujourd’hui en premier.

Tu ris doucement, quand bien même tu sais qu’il n’aime pas son anniversaire, mais bon il savait que ce n’était pas méchant, juste une manière un peu étrange de te montrer gentille et galante.


Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Lun 8 Oct - 20:44
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Te faire passer en premier ne te fera pas te sentir mieux, au contraire. Tu détestes par dessus tout être le centre de l’attention. C’est juste horrible, trop lourd à supporter quand toi t’aimerais juste vivre ta vie sans te soucier du regard des autres. Ce malaise mis de côté, la proposition de Miliana n’est pas vraiment stratégique. Alors, au lieu de répondre par un rire à sa blague, tu fais un rapide sourire et replonges immédiatement dans l’élaboration d’un plan. C’est pas compliqué, faut juste éviter de se faire choper.  
▬ Hm… Tu sais, je ressentirais du plaisir si on s’en sort tous les deux, alors je m’en fous de passer en premier.
Probablement la chose la plus gentille que tu lui aies jamais dit, sans ironie. Sauf que tu n’en as pas conscience, occupé que tu es à trouver le chemin.
▬ Mais sinon, je pense que tu devrais aller chercher tes affaires pendant que je prends les miennes. Convaincre le chauffeur prendra peut-être un peu de temps, et ça te laissera le temps d’agir sans qu’il voit. Comment ça se fait que tu n’aies pas de chauffeur ?
Parce que tu partais du principe qu’un noble a forcément un conducteur personnel, mais tout le monde n’est pas aussi riche qu’une famille royale. Enfin, Miliana ne serait pas là si elle était pauvre. Ou pas très riche. Il faut avouer que tes repères économiques sont bien à l’image d’un membre de la royauté. Vous arrivez près du parking, mais pour y accéder totalement il vous faut traverser des buissons et descendre une pente. Autant dire que pour la couverture auprès du chauffeur, c’est cramé. Tu descends la pente doucement, te rattrapant de temps en temps à une branche, pour arriver presque intact sur la surface bétonnée. Presque. Tes mains sont salies et irritées par la terre, et tes cheveux décorés de feuilles.

Tu fais signe à Miliana tandis que tu t’approches du chauffeur et lui explique la situation. Les parents sont finalement d’accord pour que tu récupère au moins ta veste, celle que tu portais tout à l’heure étant tachée à cause de Miliana. Le chauffeur étant sceptique, tu appuies tes paroles de divers argument -en disant notamment que vous vous êtes perdus en chemin-, terminant par un petit « dépêchez-vous, mes parents ne vont pas s’énerver seulement contre moi à ce rythme-là. ». Il s’exécute finalement, méfiant quant à la véracité de tes paroles. Tu t’en fiches, l’essentiel étant que tu récupères tes affaires.

Tu fourres tout ce dont tu as besoin dans ta veste et rejoins Miliana, en espérant qu’elle soit aussi prête que toi à partir.
▬ On peut y aller, tu as réussi à récupérer tes affaires ? Faut se grouiller, j’ai baratiné le chauffeur mais je suis pas sûr qu’il va rester se tourner les pouces très longtemps.
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Lun 8 Oct - 21:21
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire

▬ Hm… Tu sais, je ressentirais du plaisir si on s’en sort tous les deux, alors je m’en fous de passer en premier.

Tu souris doucement : comme quoi il pouvait dire des choses gentilles quand il le voulait, ou quand il ne réfléchissait pas trop.

▬ Mais sinon, je pense que tu devrais aller chercher tes affaires pendant que je prends les miennes. Convaincre le chauffeur prendra peut-être un peu de temps, et ça te laissera le temps d’agir sans qu’il voit. Comment ça se fait que tu n’aies pas de chauffeur ?

-Oh mes parents l’ont renvoyé hier quand il a abîmé une de leurs voitures préférées. « Puisque cet imbécile est pas capable de conduire correctement, autant le faire nous-même jusqu’à ce qu’on lui ai trouvé un remplaçant. Au moins on est sûr qu’il y aura pas de problèmes » chose étant je suis pas sûre qu’il y en ait beaucoup qui postuleront à l’offre. Ils sont un peu….féroces.

Tu savais que Nice comprendrait, visiblement ces parents étaient du même acabit. Toi tu n’avais pas à te prendre la tête sur ta manière d’aller jusqu’à la voiture. Tes parents n’étaient pas là, sans doute en train de se taper la discu avec ceux de Nicephore, ça t’arrangeait. Avec tes outils ça prenait deux secondes pour ouvrir la serrure de la voiture. Pouf, ta veste dans laquelle t’avais ton portefeuille. Tu ranges ta console et ton téléphone dans les différentes poches. En plus ils étaient chargés à fond. Tu refermes par la suite la serrure, tes parents ne s’apercevraient même pas de ce que tu avais fait. D’ailleurs tu te demandes s’ils avaient remarqués que vous aviez disparue….mouai non. Nicephore surgit derrière toi sans prévenir en te demandant :

▬ On peut y aller, tu as réussi à récupérer tes affaires ? Faut se grouiller, j’ai baratiné le chauffeur mais je suis pas sûr qu’il va rester se tourner les pouces très longtemps.

-Ouai c’est bon allons-y. Ah ça fait trop du bien d’avoir récupérer tout ça, je me sens enfin…normale. Ça te tente d’aller se prendre un truc à boire ou à manger ?

Vous seriez enfin loin tous les deux de vos parents, en sécurité, posé, dans un endroit où la température serait agréable. Vue l’heure et le jour personne ne serait dans les cafés. Bref vous vous en serez sortis tous les deux comme le voulez Nicephore, et vous pourrez faire une sortie entre étudiants, tranquillement, comme un jour normal sans que personne ne fasse attention à vous. En train de boire un truc ou manger un truc téléphone en main, soit à discuter brièvement tous les deux, soit à envoyer des messages à vos potes.
Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Nicephore Siegward le Lun 8 Oct - 22:29
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
Royauté
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1
. :
Inscription : 02/11/2017
Messages : 291
Clochettes : 1368
Avatar : Nico Di Angelo - Percy Jackson
Occupation : Classe 1

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non-anniversaire
Ft Miliana Evans

Les parents de Miliana ont vraiment l’air aussi commode que les tiens, ça fait presque plaisir à voir. Voir que c’est probablement commun à tous les parents d’être invivables au possible. Miliana ayant elle aussi terminé, tu repars par les buissons dont vous êtes venus comme si de rien n’était. Aller boire ou manger ? Pourquoi pas. Tu comprends tout à fait sa remarque lorsqu’elle dit se sentir normale avec ses affaires, c’est la même chose pour toi. Tu te sens plus en sécurité rien qu’en portant ta veste. En ayant tes outils également. Et ton portefeuille. Et ton portable. Ça fait beaucoup d’objets.

Une fois sorti des buissons, tu sors ton portable pour vérifier que tu n’as pas de nouveaux messages. Tu ne t’attendais pas à ce qu’il y en ait un. Juste un. Voir son destinataire te fait plaisir, jusqu’à ce que tu lises le contenu du message. Au début, tu ne comprends pas. Lüka doit être bourré, ça n’a pas de sens. D’un autre côté, ça explique son absence à la fête et le comportement de tes parents à ce sujet. Non. C’est juste une blague. Même si ça n’en a pas l’air… Déboussolé, tu as totalement oublié la proposition de Miliana. Tu y réponds sans trop y penser, souhaitant seulement t’asseoir.
▬ Je… On peut… Oui, oui, on a qu’à faire ça.
Plus tu y penses, moins ça va. Et ça ne sert à rien de répondre au message, il a dû l’envoyer quand il était encore à Monokuro. Tu analyses la situation et c’est bientôt la colère, mêlée à l’angoisse, qui prend le dessus. Il ne t’en faut pas plus pour jeter ton portable sur le sol avec violence. Il s’y fracasse, mais pas assez à ton goût. Alors tu marches dessus en allant vers le café le plus proche. Tu y entres en furie, balançant la porte plus que tu ne la pousses. Il faut que tu respires. Profondément. Tu n’arrives pas.
▬ Miliana. On se pose là, c’est bon ? …Cool, super, ça me va aussi. Tu prends quoi ? Moi rien. Je vais… En fait si, un thé.
Tu interpelles un serveur, commande, et laisse Miliana dire ce qu’elle souhaite. Tu ne sais pas si tu dois lui expliquer. Tu n’arrives pas à sortir de ta tornade de sentiments. Tu n’arrives pas à te dire que ce n’est pas une blague.
▬ Désolé, je crois que… C’était une mauvaise blague, c’est tout. Ce ne serait pas normal, sinon. Ça… ça se fait pas, de faire ça par message. Je reviens.
Tu te lèves brusquement pour aller chercher ton portable dehors, que tu donnes à Miliana en guise d’explication. Ce simple geste est source d’anxiété, car il signifie s’exposer. Montrer quelque chose de personnel. En l’occurrence le sms de ton fiancé te disant que les fiançailles sont annulées et qu’il part dès aujourd’hui. Rien de plus, si ce n’est la mise en forme du texte pour que le message soit moins brutal. Dès que tu estimes qu’elle a fini de lire, tu reprends rapidement le portable.
▬ C’est tout. …Bon, c’est pour aujourd’hui ou pour demain, ce thé ?
© PRIDE SUR EPICODE
rédigé par Miliana Evans le Mar 9 Oct - 10:20
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
Noblesse
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens
. :
Inscription : 23/03/2018
Messages : 276
Clochettes : 748
Avatar : Grey Wolf-Kemono Friends
Occupation : manger des sucreries et embêter les gens

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar

Un joyeux non anniversaire

Au début tu ne prêta pas attention à Nicephore, toi-même tu répondais aux messages que tu avais sur téléphone. Mais sa manière de répondre quand il te dit :

▬ Je… On peut… Oui, oui, on a qu’à faire ça.

T’étonna, tu le regardes sans comprendre : Nicephore avait l’air…agité. Vous commenciez à marcher en direction du café, tu voyais que le jeune homme ruminait quelque chose mais tu ne savais pas quoi. Puis sans prévenir le jeune hybride lança son téléphone sur le sol. Le bruit te donna l’impression qu’il allait se briser, et comme si ça ne suffisait pas il le piétina. Il semblait tellement hors de lui. Ça t’inquiétais un peu. Tu le suivis sans trop savoir quoi dire.

▬ Miliana. On se pose là, c’est bon ?, tu acquiesces pour répondre,…Cool, super, ça me va aussi. Tu prends quoi ? Moi rien. Je vais… En fait si, un thé.

Puis il appela un vendeur, commandant, toi tu prends un chocolat chaud. Et puis tu prends un truc à manger aussi car tu as un faim. Nicephore était toujours agité, alors finalement tu finis par lui demandé :

-ça ne va pas.. ?

▬ Désolé, je crois que… C’était une mauvaise blague, c’est tout. Ce ne serait pas normal, sinon. Ça… ça se fait pas, de faire ça par message. Je reviens.

« Une mauvaise blague » ? De quoi donc? Quand il te dit « faire ça par message » tu as peur de comprendre. Tu t’apprêtais à ouvrir la bouche pour lui dire quelque chose mais quand tu le vois se lever tu te dis qu’il vaut mieux le laisser un peu faire ce qu’il veut. Tu te dis qu’il allait prendre l’air, mais non, il te montre son téléphone. C’est rare qu’il fasse ça, il doit vraiment pas être bien…Tu commences à lire pour comprendre. Tu découvres que Nicephore avait un fiancé, un fiancé qu’il aimait , ce qui expliquait la source de son agitation. Il retira par la suite le téléphone, disant simplement :

▬ C’est tout. …Bon, c’est pour aujourd’hui ou pour demain, ce thé ?

Sauf que ce n’était pas tout, il devait être très triste et inquiet et paniqué, et sur les nerfs, et tu pouvais bien le comprendre. Doucement tu avances ta chaise pour te mettre à côté de Nicephore, puis tu lui caresse doucement le dos comme pour le calmer :

-Hey…tires pas des conclusions hâtives, il doit y avoir une explication. D’abord essaye de te calmer, on va boire tranquillement un truc, et si tu veux on ira au pensionnat pour essayer de le voir. Vu l’heure à laquelle il t’a envoyé ce message il doit encore y être…

Tu essayes de lui faire un léger sourire comme pour le convaincre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors-jeu :: archives - trash and rubbish :: archive des sujets-
Sauter vers: