Tonnerre de Zeus ( feat Mavis le golden retriever )

Age : 18
Clochettes : 91
Date de naissance : 05/06/2000
Occupation : Elève
Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2018
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Jeu 14 Juin - 14:03
Tonnerre de Zeus

DEFI RP:
 

C'est étrangement étrange que je me retrouve parmi des êtres étranges dont on a jamais entendu parler chez les humains. Tandis que pendant ce temps là, tout mes amis et mes parents pense que je suis en France, je suis ici aux pays des hybrides. C'est comme être Alice aux pays des merveille. Le lapin blanc c'est ce chauffeur de bus. Sauf que contrairement à Alice, je ne suis pas à sa recherche. Le contrat est clair. Je ne retrouverai que ce chauffeur à la fin de mon année scolaire dans cette école. Moi qui pensais pouvoir déguster du bon vin, c'est peine perdu pour cette année.

Allongé dans l'herbe, je regarde les nuages en forme d'animaux diverses, tout en suçant une chupa chups à la fraise fraîchement ouverte de son emballage rangé dans ma poche. C'est marrant. Celui là ressemble à un dragon, que j'ai déjà croisé dans les couloirs. Celui là c'est un corbeau. Il y en a une tripotée au pensionnat. Oh et celui là, on dirait un mignon petit lapin, tout compte fait il ressemble à un lapin garou. La musique pour bercer les nuages qui se déplacent, les bras croisés derrière la tête, les jambes pliées, je m'assoupis quelques instant dans la verdure contre un arbre.

Mais je suis réveillé par une goutte qui vient se poser sur mon nez. Je pose la main sur mon organe pour constater que c'est une goutte de pluie. En relevant les yeux, le ciel bleu a fait disparaître son rayonnant bleu par un gris agressif. Les petits moucherons volent tout autour de mon oreille. C'est un temps à orage ça. Bingo. Une trombe d'eau vient se renverser sur toute la cour extérieure. Sans parapluie, je me dirige alors dans les bâtiments principaux pour me réfugier de ce torrent.  

Laissant à chacun de mes pas des flaques d'eau, je ressors de ma poche la sucette que j'avais pris soin d'enlever de ma bouche pour ne pas l'avaler lors de ma course. Plus personne ne traîne dans les couloirs à cette heure ci. C'est dessert. Au moins, personne n'occupera les toilettes pour que je puisse m'essuyer le visage avec du papier. Mais ceux du premier étage sont fermés. C'est pas de veine. Je monte alors à l'étage du dessus. Traînant des pieds, je suis absorbé par la pluie battante qui se déverse en forte averses. Heureusement que je ne suis pas resté plus longtemps dehors. Mais ce qui me surprends encore plus, c'est ce violent orage qui gronde et qui jaillit sous mes yeux.

J'aime pas vraiment les orages. C'est beau, mais leur bruit est imposant et terrifiant. Puis je suis seul, personne pour me blottir dans ses bras et hurler comme un fillette '' à l'aide ''. La peur dans la peau, c'est alors que sans vraiment réfléchir je me réfugie dans la première salle qui passe. Tiens, je la connais pas celle là encore. Un piano, de la végétation à perte de vue. C'est calme. C'est rassurant. La tête en l'air je regarde tout jusqu'au moindre détail, jusqu'à marcher sur quelque chose. En baissant la tête, je constate que c'est sur quelqu'un que j'ai marcher.

- " Hoy. Excuse moi je t'avais pas vu "

Bah quoi ? Elle aussi elle a droit de se trouver là autant que moi. Pauvre petite chienne. J'espère que je l'ai pas écrasé non plus. Je ne regardais pas où je mettais les pieds.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Age : 20
Clochettes : 110
Date de naissance : 11/01/1998
Occupation : Elève en classe 1, 9ème année
Messages : 13
Date d'inscription : 06/05/2018

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Sam 11 Aoû - 23:43
Mavis & Camille
"Tonnerre de Zeus"

Si il y avait bien un endroit qu'aimait vraiment Mavis, c'était la pièce des songes. Une salle plongée dans un éternel silence, que personne ne venait déranger. Aucun bruit, aucune voix. Un vrai paradis pour la jeune femme. Ici, elle pouvait se tenir un peu à l'écart des gens. Ici, elle n'avait pas à craindre leur présence.

Plongée dans un livre, assise dans un coin, elle ne se préoccupait pas du monde qui l'entourait. Des personnes auraient pu passer dans la pièce qu'elle ne les aurait pas remarqué. Comme à chaque fois qu'elle se plongeait dans sa lecture, plus rien n'avait d'importance. Elle se laissait transporter dans un univers qui n'existait pas. Où elle se sentait protégée.

Mavis était venue se réfugier là dès la fin des cours. Pour éviter la foule dans les couloirs. Pour éviter les regards des gens. Même sans connaître les élèves qui passaient dans les couloirs, elle avait toujours cette désagréable impression. Celle qu'on la regardait. Elle ne pouvait pas s'empêcher d'avoir ce sentiment. Même en sachant qu'il était faux.

Au premier coup de tonnerre, la jeune femme sursauta. Elle n'avait même pas remarqué que le ciel s'était couvert. L'orage avait démarré d'un coup, violent. Mavis referma son livre, le posant sur ses genoux. Avec ce qui tonnait dehors, elle n'osait pas bouger. Encore moins sortir de la pièce où elle était. Pourtant, elle aurait bien aimé pouvoir trouver de la compagnie.

Recroquevillée dans son coin, les yeux fermés, elle attendait que le temps passe. A espérer que quelqu'un viendrait s'aventurer dans la pièce et la rassurerait. Le tonnerre faisait bien trop de bruit à son gout. Il devint cependant une préoccupation moindre lorsqu'elle sentit quelque chose, ou plutôt quelqu'un, lui marcher dessus.

Osant enfin ouvrir les yeux, elle dévisagea rapidement l'inconnu. Un jeune homme aux cheveux et aux yeux bleus. Ses attributs semblaient en faire un hybride licorne.

-Ce n'est pas grave. Vous êtes venu vous abriter de l'orage vous aussi ?

Tenter de ne plus penser au tonnerre grondant. La discussion semblait un bon moyen pour ça. Si tant est que le jeune homme soit enclin à converser avec elle.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Age : 18
Clochettes : 91
Date de naissance : 05/06/2000
Occupation : Elève
Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2018
avatar
Humain

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Dim 12 Aoû - 18:17
Tonnerre de Zeus

DEFI RP:
 

J'hoche de la tête pour lui montrer que oui, je suis bene venu m'abriter ici, loin du bruit assourdissant des orages. Les yeux ayant été dérivés du plafond en percutant cette fille, je n'ai qu'une envie, les relever pour encore scruter plus en détails cette pièce. Je regarde quelques minutes la demoiselle présente avec moi dans cette sale sans dire mots. La discussion n'est vraiment pas mon fort, je préfère de loin observer les gens et les choses qui m'entourent.

En l'analysant du regard, je constate qu'elle à l'air un peu comme moi, une personne introvertie, qui aime avoir son espace personnel et sa bulle, dans laquelle on peut venir se réfugier quand quelque chose nous persécute. Est ce vraiment dans la nature des Hybrides chiens d'être comme cela, ou tout comme les Humains, les Hybride sont dotés de leur propre personnalité ? Ne pas se fier aux stéréotypes je présume. En tous cas, est ce que le bleu que nous portons tous les deux est signe de réclusion et de timidité ? Peux être ....

Je lève le visage en l'air pour finir de scruter la pièce dans laquelle je me trouve, tout en tournant sur moi même. Je me stoppe dans mon action quand soudain le tournis me monte à la tête. C'est alors que je décide de me poser dans un coin de la salle, juste en face du coin duquel l'Hybride est assise. Je pose alors mes fesses au sol, et cale le creux de mes reins et mon dos contre le mur. Une jambe allongée sur le sol, et l'autre pliée, je pose ma tête dans le creux de mes bras venant s'appuyer contre mon genoux levé.

- " Au fait. Tu n'es pas obligé de me vouvoyer. Je ne suis pas le Roi Dagobert "

Après avoir prononcé ces quelques phrases, j'amène ma sucette à la fraise dans la bouche, et la garde ainsi à l'intérieur de ce gouffre profond, pour savourer cette saveur de fraise acidulée qui fait le bonheur de mes papilles gustatives, tout en enroulant ma langue tout autour. Un bruit puissant et sourd résonne au sein des locaux. Cela me fait sursauter, et invite mes jambes à venir se replier tout contre ma poitrine, comme pour me protéger et me rassurer de cet affreux retentissement qui vient se loger dans mes tympans. Je n'aime vraiment pas l'orage, et apparemment je ne suis pas le seul. Je m'accroche à moi même, enroulant mes bras tout autour de mes genoux.

- " Tu penses que d'autres personnes vont venir ici car elles ont peur de l'orage. Ou alors c'est juste nous qui sommes à part  ? "

Retirant mon bonbon de la bouche, je regarde la fille assise à plusieurs mètres en face de moi. Elle ne parle pas beaucoup. Je ne suis pas tombé sur une pipelette. Ne l'étant pas non plus, l'orage ne cessera de nous envahir si rien ne divertit son imposant grondement. Peu confiant dans mon allure, mes paroles et cet orage, quoi de mieux que de se focaliser sur un point sur lequel on peut se concentrer. Donc autant en profiter pour fixer l'hybride, tout aussi réservée que je le suis.

HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le Pensionnat :: le deuxième étage :: la pièce des songes-
Sauter vers: