Tonnerre de Zeus ( feat Mavis le golden retriever )

rédigé par Camille Erine le Jeu 14 Juin - 14:03
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
Humain
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
avatar
Tonnerre de Zeus

DEFI RP:
 

C'est étrangement étrange que je me retrouve parmi des êtres étranges dont on a jamais entendu parler chez les humains. Tandis que pendant ce temps là, tout mes amis et mes parents pense que je suis en France, je suis ici aux pays des hybrides. C'est comme être Alice aux pays des merveille. Le lapin blanc c'est ce chauffeur de bus. Sauf que contrairement à Alice, je ne suis pas à sa recherche. Le contrat est clair. Je ne retrouverai que ce chauffeur à la fin de mon année scolaire dans cette école. Moi qui pensais pouvoir déguster du bon vin, c'est peine perdu pour cette année.

Allongé dans l'herbe, je regarde les nuages en forme d'animaux diverses, tout en suçant une chupa chups à la fraise fraîchement ouverte de son emballage rangé dans ma poche. C'est marrant. Celui là ressemble à un dragon, que j'ai déjà croisé dans les couloirs. Celui là c'est un corbeau. Il y en a une tripotée au pensionnat. Oh et celui là, on dirait un mignon petit lapin, tout compte fait il ressemble à un lapin garou. La musique pour bercer les nuages qui se déplacent, les bras croisés derrière la tête, les jambes pliées, je m'assoupis quelques instant dans la verdure contre un arbre.

Mais je suis réveillé par une goutte qui vient se poser sur mon nez. Je pose la main sur mon organe pour constater que c'est une goutte de pluie. En relevant les yeux, le ciel bleu a fait disparaître son rayonnant bleu par un gris agressif. Les petits moucherons volent tout autour de mon oreille. C'est un temps à orage ça. Bingo. Une trombe d'eau vient se renverser sur toute la cour extérieure. Sans parapluie, je me dirige alors dans les bâtiments principaux pour me réfugier de ce torrent.  

Laissant à chacun de mes pas des flaques d'eau, je ressors de ma poche la sucette que j'avais pris soin d'enlever de ma bouche pour ne pas l'avaler lors de ma course. Plus personne ne traîne dans les couloirs à cette heure ci. C'est dessert. Au moins, personne n'occupera les toilettes pour que je puisse m'essuyer le visage avec du papier. Mais ceux du premier étage sont fermés. C'est pas de veine. Je monte alors à l'étage du dessus. Traînant des pieds, je suis absorbé par la pluie battante qui se déverse en forte averses. Heureusement que je ne suis pas resté plus longtemps dehors. Mais ce qui me surprends encore plus, c'est ce violent orage qui gronde et qui jaillit sous mes yeux.

J'aime pas vraiment les orages. C'est beau, mais leur bruit est imposant et terrifiant. Puis je suis seul, personne pour me blottir dans ses bras et hurler comme un fillette '' à l'aide ''. La peur dans la peau, c'est alors que sans vraiment réfléchir je me réfugie dans la première salle qui passe. Tiens, je la connais pas celle là encore. Un piano, de la végétation à perte de vue. C'est calme. C'est rassurant. La tête en l'air je regarde tout jusqu'au moindre détail, jusqu'à marcher sur quelque chose. En baissant la tête, je constate que c'est sur quelqu'un que j'ai marcher.

- " Hoy. Excuse moi je t'avais pas vu "

Bah quoi ? Elle aussi elle a droit de se trouver là autant que moi. Pauvre petite chienne. J'espère que je l'ai pas écrasé non plus. Je ne regardais pas où je mettais les pieds.

Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Mavis Martel le Sam 11 Aoû - 23:43
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
Noblesse
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Mavis & Camille
"Tonnerre de Zeus"

Si il y avait bien un endroit qu'aimait vraiment Mavis, c'était la pièce des songes. Une salle plongée dans un éternel silence, que personne ne venait déranger. Aucun bruit, aucune voix. Un vrai paradis pour la jeune femme. Ici, elle pouvait se tenir un peu à l'écart des gens. Ici, elle n'avait pas à craindre leur présence.

Plongée dans un livre, assise dans un coin, elle ne se préoccupait pas du monde qui l'entourait. Des personnes auraient pu passer dans la pièce qu'elle ne les aurait pas remarqué. Comme à chaque fois qu'elle se plongeait dans sa lecture, plus rien n'avait d'importance. Elle se laissait transporter dans un univers qui n'existait pas. Où elle se sentait protégée.

Mavis était venue se réfugier là dès la fin des cours. Pour éviter la foule dans les couloirs. Pour éviter les regards des gens. Même sans connaître les élèves qui passaient dans les couloirs, elle avait toujours cette désagréable impression. Celle qu'on la regardait. Elle ne pouvait pas s'empêcher d'avoir ce sentiment. Même en sachant qu'il était faux.

Au premier coup de tonnerre, la jeune femme sursauta. Elle n'avait même pas remarqué que le ciel s'était couvert. L'orage avait démarré d'un coup, violent. Mavis referma son livre, le posant sur ses genoux. Avec ce qui tonnait dehors, elle n'osait pas bouger. Encore moins sortir de la pièce où elle était. Pourtant, elle aurait bien aimé pouvoir trouver de la compagnie.

Recroquevillée dans son coin, les yeux fermés, elle attendait que le temps passe. A espérer que quelqu'un viendrait s'aventurer dans la pièce et la rassurerait. Le tonnerre faisait bien trop de bruit à son gout. Il devint cependant une préoccupation moindre lorsqu'elle sentit quelque chose, ou plutôt quelqu'un, lui marcher dessus.

Osant enfin ouvrir les yeux, elle dévisagea rapidement l'inconnu. Un jeune homme aux cheveux et aux yeux bleus. Ses attributs semblaient en faire un hybride licorne.

-Ce n'est pas grave. Vous êtes venu vous abriter de l'orage vous aussi ?

Tenter de ne plus penser au tonnerre grondant. La discussion semblait un bon moyen pour ça. Si tant est que le jeune homme soit enclin à converser avec elle.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

Hrp:
 
rédigé par Camille Erine le Dim 12 Aoû - 18:17
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
Humain
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
avatar
Tonnerre de Zeus

DEFI RP:
 

J'hoche de la tête pour lui montrer que oui, je suis bene venu m'abriter ici, loin du bruit assourdissant des orages. Les yeux ayant été dérivés du plafond en percutant cette fille, je n'ai qu'une envie, les relever pour encore scruter plus en détails cette pièce. Je regarde quelques minutes la demoiselle présente avec moi dans cette sale sans dire mots. La discussion n'est vraiment pas mon fort, je préfère de loin observer les gens et les choses qui m'entourent.

En l'analysant du regard, je constate qu'elle à l'air un peu comme moi, une personne introvertie, qui aime avoir son espace personnel et sa bulle, dans laquelle on peut venir se réfugier quand quelque chose nous persécute. Est ce vraiment dans la nature des Hybrides chiens d'être comme cela, ou tout comme les Humains, les Hybride sont dotés de leur propre personnalité ? Ne pas se fier aux stéréotypes je présume. En tous cas, est ce que le bleu que nous portons tous les deux est signe de réclusion et de timidité ? Peux être ....

Je lève le visage en l'air pour finir de scruter la pièce dans laquelle je me trouve, tout en tournant sur moi même. Je me stoppe dans mon action quand soudain le tournis me monte à la tête. C'est alors que je décide de me poser dans un coin de la salle, juste en face du coin duquel l'Hybride est assise. Je pose alors mes fesses au sol, et cale le creux de mes reins et mon dos contre le mur. Une jambe allongée sur le sol, et l'autre pliée, je pose ma tête dans le creux de mes bras venant s'appuyer contre mon genoux levé.

- " Au fait. Tu n'es pas obligé de me vouvoyer. Je ne suis pas le Roi Dagobert "

Après avoir prononcé ces quelques phrases, j'amène ma sucette à la fraise dans la bouche, et la garde ainsi à l'intérieur de ce gouffre profond, pour savourer cette saveur de fraise acidulée qui fait le bonheur de mes papilles gustatives, tout en enroulant ma langue tout autour. Un bruit puissant et sourd résonne au sein des locaux. Cela me fait sursauter, et invite mes jambes à venir se replier tout contre ma poitrine, comme pour me protéger et me rassurer de cet affreux retentissement qui vient se loger dans mes tympans. Je n'aime vraiment pas l'orage, et apparemment je ne suis pas le seul. Je m'accroche à moi même, enroulant mes bras tout autour de mes genoux.

- " Tu penses que d'autres personnes vont venir ici car elles ont peur de l'orage. Ou alors c'est juste nous qui sommes à part  ? "

Retirant mon bonbon de la bouche, je regarde la fille assise à plusieurs mètres en face de moi. Elle ne parle pas beaucoup. Je ne suis pas tombé sur une pipelette. Ne l'étant pas non plus, l'orage ne cessera de nous envahir si rien ne divertit son imposant grondement. Peu confiant dans mon allure, mes paroles et cet orage, quoi de mieux que de se focaliser sur un point sur lequel on peut se concentrer. Donc autant en profiter pour fixer l'hybride, tout aussi réservée que je le suis.

HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Mavis Martel le Lun 20 Aoû - 20:10
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
Noblesse
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Mavis & Camille
"Tonnerre de Zeus"

En guise de réponse, le jeune homme hocha la tête. Il n'avait pas l'air plus à l'aise qu'elle dans cette situation. Effrayé par l'orage, et pas très bavard. Ils allaient avoir du mal à oublier le tonnerre grondant si aucun des deux n'arrivait à faire la conversation. Mavis tentait de trouver un sujet, sans succès.

Tant qu'elle ne le connaissait pas, elle ne savait pas de quoi parler. Sa timidité ne l'aidait pas. Le jeune homme ne semblait au moins pas menaçant. Il ne lui semblait pas l'avoir déjà croisé dans les couloirs du pensionnat. Mais les élèves étaient tellement nombreux ici, ça n'avait rien de si étonnant.

Il vint se poser dans le coin face au sien, après avoir observé la pièce. Se posant dans une position probablement réconfortante. La jeune femme glissait régulièrement son regard sur lui. Comme pour se rassurer ne pas être seule ici. Si personne n'était arrivé, elle aurait sûrement fait en sorte d'aller se réfugier ailleurs.

Ses yeux se baissèrent instinctivement à sa remarque. Elle vouvoyait tout le monde, même les roturiers. Une simple habitude de son éducation. Une simple habitude qui la poussait à mettre une certaine distance dès le début.

-Ah, oui, désolée...

Intérieurement, la jeune femme ne put s'empêcher de se demander à quelle classe sociale il appartenait. Le pensionnat regroupait autant de nobles que de royaux ou de roturiers. Ce mélange plaîsait à Mavis. Il lui permettait de rencontrer des personnes avec des histoires toutes différentes.

Lorsqu'un bruit fort résonna dans le bâtiment, la golden sursauta. Elle essaya de ne pas trop montrer sa peur, de peur que le jeune homme se moque de lui. Mais, en lui jetant un coup d’œil, elle remarqua qu'il était dans le même état. Décidément, l'un comme l'autre, ils n'aimaient vraiment pas les orages.

D'autres personnes... A cet instant, Mavis aurait aimé qu'effectivement des gens entrent ici. Seulement, aucun bruit de pas ne provenait du couloir. Chacun avait déjà se mettre à l'abri. Elle haussa légèrement les épaules, peu convaincue. Mais pourtant espérant voir apparaître des personnes plus bavardes et extraverties.

-Je ne sais pas. Je pense que, si il devait y avoir d'autres personnes, elles seraient déjà là.

Ce moment représentait un véritable défi pour la jeune femme. Elle n'avait pas l'habitude de devoir faire la conversation. Être face à une personne aussi réservée qu'elle, c'était une première pour la golden.

-Je m'appelle Mavis. Et toi ?
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   
rédigé par Camille Erine le Mar 9 Oct - 11:48
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
Humain
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
avatar
Tonnerre de Zeus

DEFI RP:
 

Effectivement. Il y a peu de chance pour qu'une autre personne vienne dans cette pièce et nous rejoindre. Cela me convient parfaitement. Déjà affronter cet orage, et ses assourdissants grondements est un véritable défi, alors affronter deux fois plus de monde, ce serait encore pire je crois. Certes la salle est très grande, mais il suffit qu'on soit nombreux pour me rendre très mal à l'aise. Etre en cours toute la journée avec des gens c'est tolérable, et c'est bene. Les côtoyer dans l'ambiance scolaire passe, mais faut pas aller plus loin.

C'est toujours en fixant l'hybride chien au tons de bleu et doré, que je me concentre pour éviter de sursauter à nouveau face au tonnerre. C'est surtout qu'il ne faudrait pas crier '' au secours à l'aide maman j'ai peur '' face une fille. La virilité c'est pas ma tasse de café, je ne le porte pas sur moi, et cela se voit d'ailleurs, mais je ne voudrais pas non plus passer pour une poule mouillée face à une fille, qui elle aussi est aussi effrayée que moi. Et je ne peux plus me focaliser sur le nombre de fois où j'ai tourner ma langue dans ma bouche autour de la sucette pour me calmer. Le bonbon acidulé a finir par se volatiliser dans mon estomac. Il ne me reste plus que le bâtonnet que je mâche toujours entre mes dents.

- " Camille "

Oui tel est mon prénom. En même temps, elle ne m'a demandé que ça. La discussion n'est pas ma spécialité, ainsi que la sociabilité. Je suis très bene dans mon coin, tout en répondant de temps à autre, quand l'information auditive atteigne jusqu'à mon cerveau, car il m'arrive de louper des brins de phrases. Ce qui amène des fois à des réponses à coté de la plaque. Ce qui est sordide parfois.

Toujours en l'observant, mes yeux sont attirés par une petite araignée noire descendant du plafond, au dessus de la tête de Mavis. Je suis l'arachnée du regard, effectuer sa descente de sa toile. Dans mes souvenirs, les filles ont peur des bestioles. Je pense que si elle fait partie de ces filles, elle n'aimerait pas que la bébête viennent s’emmêler les pattes dans sa chevelure.  

Sans me presser pour ne pas effrayer la demoiselle, j'avance nonchalant jusqu'à elle. En respectant mes limites de sécurité, je m'approche sans être trop près de Mavis, en position accroupie. J'avance la main droite en avant, au dessus de son crâne, pour récupérer l'araignée sur ma paume, avant qu'elle n’atterrisse là où elle avait l'intention de se poser. Doucement, je replie mon bras vers moi, recule de quelques pas en arrière, toujours accroupi, et laisse la bestiole poilue se balader sur ma main. C'est que ça chatouille.  

- " Haha ... Je crois qu'elle se plait bene à me torturer. Elle a trouver mon point faible : les guilis "

Pas ma faute si je suis chatouilleux. Une des raisons pour laquelle je n'aime pas qu'on m'approche et qu'on me touche, c'est que je suis très sensible au toucher des autres. Et avec l'apparition de mon don ici, raison de plus pour ne pas envahir mon espace vital.


Codage par Libella sur Graphiorum
rédigé par Mavis Martel le Dim 14 Oct - 20:53
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
Noblesse
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste
. :
Inscription : 06/05/2018
Messages : 23
Clochettes : 244
Avatar : Ada Vessalius - Pandora Hearts
Occupation : Élève en classe 1, neuvième année - Veut devenir fleuriste

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Mavis & Camille
"Tonnerre de Zeus"

Malgré la présence du jeune homme, une part de Mavis mourrait d'envie d'aller se réfugier ailleurs. Elle n'était pas seule, c'était déjà ça. Mais l'atmosphère de la pièce n'était pas très propice à attendre la fin de l'orage. Ici, c'était toujours silencieux. Si elle appréciait ça en général, dans cette situation, ça lui convenait moins.

A ce moment, elle aurait préféré être dans sa résidence. Ou quelque part avec plus de personnes. La présence de Camille, puisqu'il s'appelait ainsi, n'était pas suffisante. Il n'était pas beaucoup plus bavard qu'elle, et restait à une certaine distance. Ce n'était pas l'idéal pour la jeune femme. Elle ne se sentait pas spécialement rassurée. Même si elle ne risquait en soi rien.

Un léger et discret soupir s'échappa de ses lèvres. Si seulement l'orage pouvait se décider à vite s'éloigner. La pluie semblait toujours torrentielle dehors, et le tonnerre continuait de gronder. Au moins, elle ne sursautait plus à chaque coup. C'était déjà un bon début. Son regard restait toujours fixé sur le jeune homme. Comme pour s'assurer qu'il était bien là.

Ce fut lui qui se rapprocha le premier. Doucement, tout en restant à une distance raisonnable. Mavis l'observa avec curiosité. Il n'avait jusque là pas montrer l'envie de raccourcir la distance entre eux. C'était étrange qu'il ne s'approche comme ça d'un coup. Quoiqu'il ne venait pas non plus se coller à elle. Sa main se plaçant au-dessus de sa tête, comme pour attraper quelque chose.

Mavis ne vit qu'après l'araignée sur sa main. La petite bête avait failli se poser sur sa tête. Heureusement que Camille l'avait repérée avant. Sans en avoir une phobie, la golden n'était pas fan des araignées. Avoir une petite chose courant dans ses cheveux ne lui aurait pas plus. Rien que l'idée la fit grimacer. Heureusement qu'il était là.

La petite bête parcourut la main du jeune homme, lui faisant visiblement des chatouilles. Son point faible selon ce qu'il disait. La scène eu le mérite de faire sourire la golden. Voir la chose poilue chatouiller quelqu'un, ça restait amusant.

-Merci de l'avoir interceptée, j'aurais pas aimé avoir ça dans mes cheveux.

Il n'avait en soit pas fait grand-chose. Mais par habitude, Mavis remerciait tout le monde pour un rien. Ce qui avait le don d'énerver certaines de ses connaissances.

Peut-être était-il temps de se montrer un peu plus curieuse. Camille ne semblait pas le genre à s'offusquer pour quelques questions. Et puis, c'était sûrement le seul moyen d'entretenir la conversation.

-Tu es un hybride licorne c'est ça ? Tu viens de quel genre de famille ? Enfin, je veux dire, de la noblesse, le peuple ou la royauté. Désolée si c'est indiscret, tu n'es pas obligé de me répondre.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   
rédigé par Camille Erine le Lun 15 Oct - 15:35
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
Humain
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
. :
Inscription : 08/06/2018
Messages : 40
Clochettes : 257
Occupation : Classe 4
avatar
Tonnerre de Zeus

DEFI RP:
 

Bene joué Camille. J'ai vu juste. Les filles n'aiment pas quand les araignées se baladent dans leurs longs cheveux. Je n'aurais pas spécialement apprécié non plus qu'elle se retrouve sur ma tête, mais elle ne le font pas exprès. Ce n'est qu'une petite bête qui n'a rien demandé à personne. Tant qu'elles ne sont pas grosses et poilues, les araignées ne me font pas peur. J'imagine en plus qu'elle réside plus longtemps que nous dans cette pièce, à en juger par les toiles qu'elle a produit dans les coins et recoins de la salle. C'est bon signe, au moins l'endroit est sain.

- " De rien "

Me relavant sur mes deux jambes, je replace l'araignée plus loin, sur l'une des plantes descendante du plafond pour qu'elle ne reste pas au sol. On risquerait par mégarde de l'écraser. Je ne suis pas un tueur d'insecte. Concentré sur la libération de l'araignée, je retourne la tête, quelques minutes après, en direction de Mavis. J'imagine qu'elle me pose des questions pour ne pas rendre tendue l'ambiance. Je n'ai rien de particulier à lui dire, mais je peux tout de même lui répondre.

- " C'est ça oui. J'ai été élevé par une famille modeste. Rien de bene palpitant à raconter. Cela aurait pu mettre plus de paillette à cette ambiance. Mais je ne suis personne. Juste Camille ... Et je ne trouve pas ta question indiscrète. Au moins ça nous permet de discuter un peu. "

Il m'a fallu plusieurs minutes de réflexion pour y répondre. Je ne vais pas lui révéler ma vrai nature humaine. Ce serait potentiellement dangereux pour mes petites fesses blanches. Mais ce n'est pas non plus une raison pour tout dissimuler sur ma personnalité et ma provenance. En tant qu'humain, j'ai été élevé par mes parents, dans une famille sans histoire. Une éducation normale. D'ailleurs mes parents se plaignent légèrement de mes cotés '' bizarres ''. Suis je vraiment si particulier que ça ?

- " Certaines personnes pensent que je suis un original. Que je ne suis pas comme tout le monde, un peu bizarre. Mais si on était tous pareil, ce ne serait pas drôle. Qu'en pense tu ? "

Replaçant ma mèche derrière les cheveux pour laisser respirer ma corne blanche, je rejoins Mavis, m'assoyant non cette fois ci à l'autre bout de la pièce, mais juste à quelques mètres à proximité d'elle, en laissant une distance de sécurité suffisante pour ne pas être trop près d'elle. Je ne voudrais que mon don s'active, ni que nos peau se frôle.

- " Et toi Mavis, qu'elle est ton histoire ?"

Mavis ne m'a pas l'air d'une hybride dangereuse. Autant en profiter pour la '' connaitre '' aussi.


Codage par Libella sur Graphiorum
Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: pensionnat :: deuxième étage - touchy :: hall des songes-
Sauter vers: