Yoon Koichi

rédigé par Invité le Dim 10 Juin - 19:03
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
avatar
Izaya Orihara ~ Durarara
Yoon Koichi

Âge :19 ans
Sexe : Homme
Sexualité : Hétérosexuel
Race : Humain (se dissimule en hybride loup gris commun -loup gris européen, canis lupus lupus)
Rang : Humain
Pays d'Origine : Japon
Allégeance : Contre l’esclavagisme
Groupe : Classe 3
Occupation : Simple étudiant (huitième année)



Psychologie

En vrac : Yoon est • réservé • froid • solitaire • poli • direct • sûr de lui • hautain • réfléchi • calculateur • jaloux • manipulateur • joueur • peu sociable • sportif • patient • gourmand. Et si cela ne vous suffit pas, vous trouverez ci-dessous une description détaillée de son caractère.

Tout d’abord, Yoon a un comportement réservé et froid. Dès que vous aborderez le jeune homme, vous vous rendrez surement compte de cela. Il n’est pas du genre à vous lancer un grand sourire et un regard chaleureux, vous invitant à l’aborder et à lui poser une question si vous en avez une. C’est plutôt le regard froid et analytique d’un docteur qui se demande par quel côté on devrait vous disséquer. Il n’a pas vraiment le genre d’attitude qui incite à la détente et à se confier à lui. Et pas la première personne vers laquelle vous devriez vous tourner si vous souhaitez un coup de main. Il y a une bonne raison quant à son comportement : son identité. Il a peur qu’en laissant quiconque devenir proche, on ne découvre qu’il est humain. Alors il préfère encore jouer les solitaires et éviter de se lier aux autres élèves. De toute façon, ce ne sont guère que des bêtes prêtes à mordre.

Si vous lui parlez, Yoon sera poli et courtois, n’hésitant d’ailleurs pas à relancer la conversation et à discuter longuement s’il le faut, pourvu qu’il n’ait pas de travail ou d’obligation qui l’attendent bien entendu. La ponctualité est une vertu qu’il tâche de préserver. Yoon aura par contre tendance à rester discret sur sa vie personnelle, pour de bonnes raisons d’ailleurs. Au fil du temps, il s’est inventé une fausse identité qui permet de donner le change aux autres élèves. Mais cela mis à part, il se révélera surement très loquace sur de nombreux sujets si vous prolongez la conversation et réussissez à passer sa réserve.

Un autre trait de caractéristique dont vous vous rendrez compte en lui parlant est que Yoon est direct et sûr de lui. Ou en tout cas il en donne clairement l'air. Il est confiant et assuré dans ses dires, clair et n'hésite pas. Oh ne croyez pas qu'il est incollable sur toutes les matières. Il y a de nombreux sujets sur lesquels il ne connaît rien. Mais quand il parle prend un ton calme et posé, fort affirmé qui donne l'impression qu'il s'y connaît vraiment et que c'est véridique alors même qu'il peut être en train de vous raconter un énorme bobard. Cela se traduit aussi dans son attitude. Il ne paraît ni effacé ni hésitant. Malgré cela, il n’est pas du genre à ramener sa science et à vouloir à tout prix s’afficher. Il est plutôt humble, préférant écouter que monopoliser la parole, et restant en retrait à regarder et à analyser plutôt que d’être sur le devant de la scène. Il a tout de même tendance à regarder de haut les autres élèves qui viennent l’aborder, espérant en partie par-là ne pas favoriser la prise de contact et juste leur donner envie d’aller voir ailleurs s’il y est.

Avant de parler, tourne sept fois ta langue dans ta bouche et réfléchis bien aux conséquences. Ce pourrait en tout cas être le mot d’ordre de Yoon. Calculateur et réfléchi, il pense clairement aux tenants et aux aboutissants et ce qu’il dit est la plupart du temps mûrement réfléchi. Après si vous l’agacez vraiment il pourrait ne pas se retenir, mais je vous déconseille vivement d’en venir au point qu’une personne aussi calme décide de sérieusement vous crier dessus sans aucune retenue.

Vu l'esquisse que vous commencez à vous en faire, vous vous dites peut-être que Yoon est un gars agréable, un jeune homme calme et sûr de lui bien que solitaire et renfermé ? Oui et non. Il est généralement apprécié, mais il a ses défauts. Il n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds ou à hésiter quand on lui pose un choix. Il est fier de ce qu’il est capable de faire et n’hésitera pas à se défendre s’il se sent agressé ou si l’on met ses capacités en doute. Et comme tout le monde, il a ses points faibles et ses petites manies. Il est jaloux par exemple. Il n’est pas le genre de personne à prêter ses affaires, et vous observera attentivement si vous vous approchez de ses rares amis pour s’assurer que vous ne leur voulez pas du mal et n’allez pas entraver ses propres relations.

Yoon est joueur aussi ! Oh pas au sens d'aller parier au casino, mais si vous attisez sa curiosité, il tentera de vous approcher. Vous serez la cible de son intérêt, et s'il doit avoir des difficultés à vous approcher, ce sera d'autant plus amusant. En clair, si vous avez l’air d’avoir du potentiel ou êtes intéressant, il y a de fortes chances qu’il tente de lui-même de s’approcher et mette de côté pour une fois sa réserve. Après les personnes qui captent son attention sont assez rares.

Côté social, distingue les connaissances et les amis. C’est assez simple en fait. Il peut avoir une foule de personnes autour de lui, sourire poliment à chacune d’entre elles, se montrer aussi sympathique qu’il lui est possible de l’être, vous ne serez toutefois pas un de ses amis pour autant. Des amis, il en a peu. Mais chacun d’eux est pour lui particulièrement précieux et il est prêt à tout pour eux. Si vous êtes l’un de ses amis proches, alors vous pouvez éternellement compter sur lui. C'est à la vie à la mort, et Yoo, indéfectiblement loyal sera toujours là pour vous soutenir si vous en avez besoin, quand et où que ce soit. Le genre de confiance absolue que rien n’ébranlera. Autant dire que vu la confiance qu’il place en ces quelques personnes, il les choisit avec soin.

Yoon est sportif. Du moins il a été forcé de le devenir. Devant préserver son déguisement, il a été soumis à de nombreuses difficultés : s’adapter au comportement des hybrides, mais aussi améliorer sa condition physique pour ne pas se démarquer. Si jouer les solitaires et s’isoler n’a pas été très difficile, il lui faut s’entraîner avec rigueur pour atteindre le niveau « normal » des hybrides. Il a donc pris l’habitude de courir longuement le matin, afin de construire son endurance -principale qualité des hybrides loups, ces monstres sont capables de courir des jours…- et il n’est pas rare de le voir en salle de sport.

Autre grande caractéristique de Yoon, il est rancunier. Si vous lui avez causé du tort, il s’en souviendra et sera sur ses gardes dès que vous serez dans les parages. Il n’est pas du genre à comploter pour vous rendre la pareille au centuple, mais évitez quand même de venir l’astiquer, lui aussi est capable de mordre au besoin. Il est tout de même raisonnable. Vous pouvez vous êtes trompé de voie, avoir fait des erreurs et des bêtises, c’est dommage. Mais cela arrive. L’erreur est humaine -même si cela vaut aussi pour les hybrides-. Vous pourrez le convaincre de ne pas se montrer trop sévère pourvu que vous soyez sincèrement désolé de ce que vous avez fait. Après il n’est pas prêt à tout pardonner non plus.

Gourmand, le jeune homme sait aussi cuisiner. Et de manière générale s'occuper de toutes les tâches domestiques. Une vraie petite fée du logis. Mais mieux vaut ne pas le chambrer avec cela, il n'appréciera guère. Par contre si vous vous montrez conciliant, il pourrait se laisser convaincre de vous préparer quelques douceurs ! Bon après il n’est pas un chef cuistot étoilé non plus. Sa grande passion c’est la pâtisserie. Tout y passe. Et il a appris un nombre étonnant de recettes. C’est un de ses petits plaisirs secrets que de voir les gens apprécier ce qu’il prépare. Et c’est quand même meilleur qu’un morceau de viande crue.

A force d’imiter les hybrides loups, il en a aussi acquis certains traits de caractère. A l’instar de l’animal qu’ils représentent, ces hybrides ont un très fort sens de la hiérarchie. Etant un solitaire, il ne rentre pas à proprement parler dans le classement, mais cela n’empêche pas qu’il évite de provoquer les membres de la royauté par exemple. Le côté d’instinct de meute ou de loyauté proverbiale des loups l’a aussi pas mal marqué. Même s’il n’en est pas toujours conscient. Enfin il a développé un sens de l’humour pour le moins complexe mais qui a de quoi donner le change.


Physionomie

Au premier coup d’œil :

Un coup d’œil à Yoon, et vous aurez vu l’essentiel du tableau : un homme élancé, aux cheveux noirs dont les mèches manquent de lui retomber dans les yeux et des yeux noisettes. Un homme qui se sait séduisant et fait attention à son allure. Un bellâtre au petit sourire narquois et au corps bien bâti.

Une plus longue description :

Si une courte description de Yoon en quelques mots ne vous suffit pas, voilà un compte-rendu détaillé. Le jeune homme a belle allure. C’est peut-être dû à son assurance ou son côté arrogant, mais en tout cas il se trouve très séduisant. Après à vous de décider s’il est à votre goût. Assez grand, Yoon a un corps élancé et athlétique, de corpulence moyenne, il possède de beaux yeux noisettes tirant sur le jaune ambré et surtout des cheveux d’un noir de jaix dont les pointes manquent toujours de lui tomber dans les yeux. Sa chevelure encadre son visage perlé. Aux amateurs des barbes et moustaches, malheureusement Yoon se rase scrupuleusement. A nouveau, si vous êtes vraiment curieux, on va le décrire plus en détail... Commençons par le visage, ensuite son corps de manière plus générale, et enfin ses traits caractéristiques.

Son visage donc. S'il devait se qualifier lui-même, il se dirait avoir "belle gueule". Après on ne l’a pas souvent détrompé là-dessus et il faut dire qu'il est loin d'être laid à regarder. La première chose que vous remarquerez probablement ce sont ses cheveux noirs. Sa mère avait la même teinte : un noir d’ébène aux reflets bleutés saisissants et dont les cheveux sont aussi fins que de la soie. Ils sont d’ailleurs assez doux, mais Yoon n’est pas vraiment du genre à laisser les gens toucher sa chevelure. C’est encore au soleil qu’ils gagnent tout leur éclat, pouvant puisqu’ils passent du noir uniforme et de jais à de splendides mèches aux reflets irisés avec un soupçon bleuté. Il les laisse la plupart du temps en bataille, se contentant d’essayer vainement de les faire tomber correctement avec ses doigts avant de laisser ses mèches rebelles faire comme il leur plaît. Il a depuis longtemps abandonné l'idée de les dompter, trop de peignes y ont laissé des dents. Et puis cela lui donne un petit air de chiot un peu foufou quand il penche la tête sur le côté. Cela colle avec l’image de loup solitaire qu’il veut faire passer.

Outre sa chevelure, Yoon a somme toute un beau visage en forme de perle aux traits délicats sans être efféminé pour autant. Ses hautes pommettes mettent en valeur ses yeux noisette –là il les tient de son père. Enfin techniquement parlant c’est plutôt un mélange entre ceux noirs de sa mère et ceux plus clairs de son père-. Ses yeux ont aussi un côté magnétique. Rien à voir avec son pouvoir. Mais s'il vous fixe, il est fréquent qu'instinctivement on tourne la tête vers lui pour croiser son regard. Selon Yoon, c’est surtout dû au fait qu’il a une belle gueule. Mais la vérité est probablement que les hybrides ont un instinct plus développé qui les fait sentir quand quelqu’un les épie.

Sa peau est assez claire, mais il n’en est pas moins évident qu’il a des origines japonaises. On ne peut pas pour autant dire qu'il soit pâlot ou qu'il puisse se vanter avoir cette teinte albâtre digne des plus beaux courtisans. Il passe pourtant pas mal de temps à l’extérieur, ne serait-ce que pour le sport. Il devrait donc avoir un teint un peu plus hâlé. Il n’a pas une peau particulièrement sensible, pour autant qu’il s’en souvienne, il n’a presque jamais eu de coup de soleil. Pour ce qui est de la pilosité, Yoon se rase scrupuleusement chaque matin. Un nez fin et bien placé ainsi qu'une bouche charmeuse viennent compléter le tableau.

Passons au reste de son corps. Yoon est assez grand. Mesurant près d’1 mètre 80, il n’est pas un géant, mais il n’a jamais été le plus petit de sa classe non plus. Au niveau pour sa corpulence, il n’est ni gros ni maigre. S’il ne fait pas craquer les jointures de ses vêtements, il ne flotte pas pour autant dedans. Et oui il se nourrit bien, n’ayez pas d’inquiétudes pour lui. Ses membres sont fins et déliés.  Yoon n’est pas frêle par contre, en tant qu’humain, il s’est toujours entraîné de façon régulière et  a développé une jolie musculature qu’on ne soupçonne pas sous ses vêtements. D’un autre côté ce serait idiot de se faire attraper par le premier hybride venu parce qu’il ne sait pas courir cent mètres ou se hisser au-dessus d’un mur, et il doit réussir à donner le change s’il veut qu’on le prenne pour un loup. Son pouvoir requiert aussi un minimum d’efforts physiques. Il ne fait pas du tout armoire à glace, mais il sait se défendre au besoin. Bref s’il n’a pas d'impressionnants biceps ou des pectoraux d'acier, il a assez de musculature pour ne pas rougir quand il va à la piscine. Mine de rien, son assurance lui donne un peu de prestance.  Il sait que pour impressionner, il doit bien présenter, alors il carre les épaules, gonfle le buste et prend la pose au besoin.

Côté vestimentaire, Yoon fait très attention à la façon dont il présente. Faute de famille pouvant subvenir à ses besoins, il doit se contenter de ce que le pensionnat veut bien lui fournir. Il a donc adopté un style simple, presque désuet mais qui le rend tout de même élégant. Il est fréquent de le voit vêtu d’un simple jeans confortable, d’un T-shirt uni juste assez large pour qu’il ait une certaine liberté de mouvement et d’un manteau bien chaud dont le col et les manches sont bordés de fourrure. Niveau bijoux et accessoires, il ne s’est jamais fait percer les oreilles ou tatouer, mais porte très souvent une montre tant pour le côté pratique que parce qu’il trouve que cela colle avec l’image qu’il souhaite donner.

Passons enfin aux attributs particuliers de Yoon. Etant donné qu’il est humain, il n’a pas de queue ou d’oreilles… Du moins naturellement. Il a ainsi opté pour le classique combo oreilles + queue de loup lorsqu’il est arrivé au pensionnat. Sa queue est grise, tirant sur le noir, à l’instar de ses oreilles qui détonent donc légèrement par rapport à sa chevelure d’ébène.  La potion de transformation est efficace, si bien que ses oreilles humaines sont invisibles et que ses attributs hybrides fonctionnent comme des vrais. Sa queue ainsi trahit souvent son humeur, battant son dos lorsqu’il est content, baissée entre ses jambes s’il est stressé, triste ou inquiet. Ses oreilles peuvent aussi servir à savoir son humeur. Dressées sur son crâne montre qu’il est attentif, baisser ou collées, qu’il est agressif ou réticent. Il a aussi pris la mauvaise habitude de grogner ou montrer les dents à l’instar de la plupart des autres hybrides. Il se refuse à japper toutefois. Mais n’importe quel loup adulte trouverait honteux qu’on l’entende japper.


Pseudo Internet

Ton âge : 23 ans
Ta Présence : Supposément régulier, mais devrait prendre plus de Rps :3
Notre découverte :Ask Daisy ♥️
Ton Œuvre favorite : Les œuvres de Jacqueline Carey (mais c’est difficile de faire un choix ;.;)
Un petit mot d'amour ? ELYYYY JE T’AIMMEE (et je vénère le reste du Staff)


Pouvoir

Pouvoir : Polarité (aimantation)

Le don de Yoon est l’aimantation. Ou plus précisément la capacité d’attirer ou de repousser un objet métallique. Son pouvoir se divise ainsi en deux capacités : les poussées et les tractions. Via une poussée, Yoon tente de pousser l’objet par rapport à sa position. Via une traction, il tente de l’attirer à lui.

Son pouvoir n’est toutefois pas aussi simple qu’il y parait à cause du poids des objets. En effet, il n’est pas exempt des lois de la physique. Si bien que s’il tente de pousser un objet métallique plus lourd que lui, ce sera lui qui sera propulsé dans la direction inverse, tandis que s’il tente d’utiliser une traction sur un objet plus lourd, ce sera lui qui sera attiré par l’objet.  

Savoir jongler entre les tractions et les poussées suivant le poids des objets qu’il utilise est la clé pour utiliser son pouvoir de manière efficace. Correctement utilité, son don lui donne une grande mobilité et lui offre de multiples opportunités d’utiliser des objets métalliques à son avantage, mais l’utiliser imprudemment est dangereux.

Plus la différence de poids entre l’objet et lui est importante, plus la force de la poussée ou traction sera forte.  Une pièce poussée pourrait ainsi devenir un projectile dangereux tandis qu’un tuyau métallique de quelques kilos sera à peine plus rapide que si Yoon l’avait lancé à mains nues. Son don a par ailleurs une portée maximale, Yoon ne pouvant en effet utiliser d’éléments métalliques trop éloignés, et la force de ses poussées ou tractions s’estompe si l’objet sur lequel il utilise son don est trop loin.

Petit exemple pour décrire ce pouvoir : pour pouvoir sauter sur le toit d’un immeuble depuis le sol, Yoon pourrait utiliser une traction sur les gouttières métalliques. Celles-ci étant solidement fixées au bâtiment, il sera attiré vers elles. Toutefois pour ne pas violemment se prendre le mur en pleine figure, il devra opposer une légère poussée aux charnières avant d’arriver au contact pour se ralentir, crocheter les gouttières et se hisser sur le toit.

L’utilisation de certains objets doit aussi être réfléchie si l’on ne veut pas de mauvaise surprise. Prenez qu’il pousse une pièce, bien plus légère, elle sera propulsée loin de loin. Mais si elle touche un mur, Yoon se ferait aussitôt propulser à son tour dans la direction opposée.

Enfin, Yoon a un petit bonus pour pouvoir utiliser efficacement son pouvoir : il peut sentir tous les éléments métalliques à sa portée.




Storyboard



Yoon est un humain. Mais son enfance est loin d’avoir été un conte de fée mignon rempli de licornes. Et si sa vie semble avoir pris une meilleure tournure depuis qu’il a pu venir au pensionnat, il n’en reste pas moins que chaque jour est risqué et qu’il sait pertinemment qu’il pourrait être mangé à tout moment.

Mais revenons-en au début. Dix neuf années plus tôt. Yoon est né dans une petite famille pauvre. De sa famille d’ailleurs il n’a que des souvenirs épars et flous. Il se souvient que sa mère avait les mêmes cheveux que lui et qu’elle aimait passer du temps à les caresser d’une main. De son père, il a oublié le visage. Il se souvient juste qu’il était grand et aimait le lancer en l’air pour le rattraper en riant de sa grosse voix de bariton. Et il pense se souvenir qu’il avait les mêmes yeux que lui.

Ses parents étaient loin d’être riches. Payés une petite misère, ils vivaient malgré tout heureux et espéraient un brillant avenir pour leur fils adoré. Mais les choses n’étaient pas destinées à durer. Yoon était encore tout petit quand ils sont morts. Et pour être tout à fait honnête, il n’aime pas repenser à cette période de sa vie, probablement la plus heureuse qu’il ait vécue. Ses parents sont morts dans un accident. Un triste événement. Faute d’avoir de la famille proche pour s’occuper de lui, il fut pendant une petite période le jouet des grandes personnes. Envoyé de lointains proches à des cousins dont il n’avait jamais entendu le nom, il se rendait bien compte malgré son jeune âge qu’il n’était guère désiré et attendu. Il n’était guère qu’un mioche, une bouche de plus à nourrir qui ne disait quasi rien. Il nourrissait encore le rêve un peu idiot que ses parents finiraient par revenir le chercher.

Bref, il était la cible idéale pour un kidnapping réalisé par les hybrides. Un gamin isolé, sans famille proche. Et les lointains cousins qu’il avait encore n’étaient pas riches. On penserait facilement à une fugue. Et puis même s’ils avaient mis tous leurs moyens, avant de le retrouver à Animaland ils pouvaient se tuer à la tâche.

La suite est le début de son enfer personnel. Il était un petit enfant, qui avait déjà perdu tous ses repères et qu’on privait maintenant de son monde entier. D’un coup il se retrouvait dans un univers inconnu. Il n’était plus un pauvre enfant, il était un esclave. Ses nouveaux maîtres, la famille royale du pays des Pumas n’était pas charitable non plus avec leurs quelques esclaves. Pris en charge par les autres serviteurs de la famille, il dû s’adapter. Et c’est malheureux, mais les enfants semblent bien capables de s’adapter à tout.

Yoon ne mit pas longtemps à comprendre que les pleurs et les tristes mines n’attendriraient personne. Qu’il se plaigne ou rechigne à travailler, et on lui avait clairement fait comprendre qu’il servirait de casse-croûte. Qu’il chouine trop fort et il serait corrigé dans le meilleur des cas. Il grandit ainsi, petit esclave ayant appris à se faire discret. Se faire remarquer était synonyme de danger. Sa condition n’était guère meilleure que celle d’un animal ou du bétail. Une paillasse en cuisine, une éducation sommaire par les autres esclaves et quelques serviteurs hybrides plus tolérants. Ce n’était clairement pas une enfance joyeuse qu’il vivait. Ses souvenirs sont remplis d’ombres effrayantes, et de nuits trop longues passées roulé en boule dans un coin. Ses maîtres n’étaient pas charitables non plus. Loin de là. Leur fille qui avait son âge semblait un peu plus aimable. Mais pour combien de temps encore ? Avec de tels parents, son éducation prendrait vite le dessus sur son doux caractère…

Parlons-en de leur fille d’ailleurs. Répondant au doux nom d’Elyäna, la jeune demoiselle avait vite remarqué la présence du petit esclave. Et faute d’avoir beaucoup de compagnons de jeu de son âge, elle n’hésitait pas à venir le voir, ce qui était loin de lui faciliter la vie. Elle n’était pas méchante, mais ce n’est pas elle qu’on allait punir si elle salissait ses jolis vêtements. Petite et chouchoutée, elle ne se rendait certainement pas compte des ennuis que sa simple présence pouvait lui apporter. Elle tenta bien une fois ou l’autre d’améliorer sa situation, mais sans grand succès. On ne prit cela guère que comme un caprice de gamine. La jeune hybride finit par venir de temps en temps le voir en cachette, ou à se faufiler pour venir lui parler. Yoon ne fit rien pour tâcher de se lier d’amitié avec elle, mais cela ne semblait pas la refroidir. Au moins elle était encore gentille avec lui. De ce qu’il entendait dire, elle était une petite peste avec de nombreux autres serviteurs…

La sortie de cet enfer arriva quelques années plus tard. Yoon allait avoir 12 ans. Ou 13… En soi, l’âge qu’il avait n’importait plus vraiment. Survivre au jour le jour était déjà un succès et on lui confiait toutes les corvées qu’il était assez grand et costaud pour réaliser. Son salut portait le nom de Kakashi Imai, directeur du plus fameux pensionnat d’Animaland : Monokuro Animal School. Même l’esclave qu’il était avait entendu parler de cet homme et de son établissement. Yoon se moquait pas mal que les royautés de tout Animaland envoient leur progéniture là-bas. C’est surtout d’apprendre que la seule voie de retour au monde humain se trouvait là-bas qui l’intéressait.

Leur évasion fut pour le moins chaotique.  Le directeur commença par s’infiltrer jusqu’au petit groupe d’esclaves qu’ils formaient. Jusque-là, tout se passait bien. Mais certains des esclaves préféraient encore rester enchaînés plutôt que d’affronter l’inconnu devant eux. La simple idée qu’ils pouvaient s’enfuir et retrouver une vie libre et heureuse avait lentement été effacée de leurs esprits jusqu’à ce qu’ils soient brisés et que même devant une porte ouverte ils restent dans cette prison qu’on leur avait imposée. Le directeur n’ayant pas le temps de tous les convaincre, se contenta d’embarquer ceux ayant encore assez de courage pour le suivre. Yoon était parmi eux. La seule chose qu’il regretterait de cet endroit était encore Ely. Mais de toute façon elle finirait bien par être corrompue pas l’éducation prodiguée par ses géniteurs…

Faute d’avoir des proches auprès de qui retourner, Yoon n’eut pas d’autre choix que d’accepter la « protection » du directeur. Ce dernier lui offrait déjà une grande chance : celle d’une éducation privilégiée, et s’il réussissait à survivre jusqu’à son diplôme la liberté de retourner dans le monde des humains et d’y mener sa vie. Une partie de plaisir après ce qu’il avait déjà vécu…

Yoon prit ainsi l’apparence d’un hybride-loup. Il était au départ un peu naïvement persuadé qu’il n’avait presque plus rien à craindre. On lui avait clairement expliqué que s’il se faisait prendre, il finirait en gigot pour le repas du soir, mais cela ne l’empêcha pas de faire preuve d’imprudences au début.

Sa première année fut de loin la plus difficile et la plus risquée. Il fit face à de nombreux problèmes, certains totalement imprévus, qui nécessitèrent pour lui à la fois une grande capacité d’adaptation, et de frôler plus d’une fois la mort.

La première ce ces occasions arriva très vite. Il avait tout simplement et bêtement oublié d’aller chercher sa potion. Autant dire que lorsque ses attributs d’hybride disparurent et que d’autres élèves se mirent à renifler après l’humain qu’ils sentaient, il avait commencé à paniquer et s’était prestement enfui jusqu’au bureau des potions. Depuis il n’a jamais plus oublié d’aller chercher sa dose.

Les autres imprévus furent un peu moins dangereux, mais tout de même délicats à gérer. Le plus important fut de réussir à se faire passer pour un hybride de façon convaincante. On lui avait fourni un livre sur le comportement des loups, mais cela n’aidait pas beaucoup. Son enfance passée à servir des maîtres capricieux l’aida énormément. Il avait depuis longtemps appris à guetter les petits signes avant-coureurs pour connaître l’humeur et les envies de ses anciens propriétaires et y répondre le plus rapidement possible. Il avait ainsi inconsciemment enregistré une série d’attitudes et de comportements d’aspects anodins, mais qu’il mit à profit pour consolider l’image qu’il renvoyait. Ce qu’il lui manquait, il l’apprit à force d’expérience. Plus d’une fois on trouva son attitude étrange pour un hybride loup. Il n’avait par exemple pas cette reconnaissance naturelle de la hiérarchie, bien que depuis il l’ait assimilée. Rester solitaire et à l’écart l’aida tout de même à éviter de de se faire trop remarquer.

Un autre défi qu’il rencontra bien vite fut les matières sportives et la nécessité de suivre des cours. Yoon n’était pas idiot, mais il avait passé son enfance à servir, pas à étudier. Il avait donc un retard assez notable qu’il dut rattraper. Il passa un certain temps en classe 4, ses résultats scolaires étant pour le moins médiocres avant de remonter la pente et de pouvoir terminer en classe 3. Côté sport, les loups ne sont pas des monstres de force ou de rapidité, mais ils sont endurants. Terriblement endurants. A croire que ces bêtes peuvent courir des jours entiers rien que pour le plaisir. Il était plutôt musclé pour un humain de son âge, étant donné tout le travail manuel qu’il avait dû faire jusqu’à présent, mais il manquait cruellement d’endurance. C’est pour cela qu’il s’est habitué bien vite à courir de longues distances chaque jour. Il lui fallait réussir à donner le change.

Maîtriser son pouvoir l’aida beaucoup. Mine de rien, utiliser des poussées pour accélérer discrètement sa vitesse ou d’autres petites astuces permit d’améliorer son déguisement, et de le sortir plus d’une fois d’une situation tendue. L’apprentissage de ses capacités fut toutefois plutôt ardu. Surtout que cela nécessitait un paquet d’énergie et que les « pratiques sportives intenses n’étaient pas conseillées s’il voulait conserver intact son déguisement d’hybride… Autant dire qu’il eut droit une ou deux fois à des sueurs froides…

Sa deuxième année en pensionnat marqua une nouvelle sans précédent quant aux risques qu’il encourrait. Après un an passé à dissimuler le fait qu’il était humain et à rattraper le retard qu’il avait pris quant aux études, Yoon pensait s’être bien fait à sa nouvelle vie, qui était en plus moins risquée que celle qu’il menait en tant qu’esclave. Jusqu’au moment où Elle arriva. L’une des seules personnes capables de percer son déguisement d’un simple coup d’œil et de reconnaître sa nature. Elyäna venait d’arriver au pensionnat.

Il aurait dû s’y attendre, quasi toutes les familles royales d’Animaland envoyaient leur progéniture ici. Yoon tenta bien de l’éviter, mais ils finirent invariablement par tomber l’un sur l’autre. Il crût honnêtement qu’elle allait révéler son identité sur le champ. Il se voyait déjà appétissant gigot servi aux élèves le soir-même. Mais non. La demoiselle garda le silence et continua son chemin, seuls ses yeux pétillants trahissant sa surprise et le fait qu’elle l’avait reconnu.

Les semaines suivantes, Yoon marchait sur des œufs. Il avait l’impression qu’une foule d’élèves allait à tout moment débouler pour le dévorer. Mais la demoiselle tint sa langue. N’y tenant plus, il finit par forcer une rencontre. Elle le tenait dans le creux de sa patte. Elle pouvait à tout moment révéler son identité. Autant dire qu’il n’y avait pas meilleur moyen pour le faire chanter. Ayant gardé son attitude de petite peste, et voyant bien qu’elle pouvait abuser de ce point faible, la petite princesse joua littéralement avec lui. Elle gardait le silence s’il l’amusait. C’était simple. En clair, elle pouvait à tout moment venir le trouver et lui donner ses ordres, et il s’empresserait de les accomplir. Oh, elle n’était pas tyrannique, mais savoir que sa survie dépendait de son bon vouloir n’était guère plaisant.

Il continua à vivre ainsi : dissimulant sa nature d’humain, restant volontairement solitaire afin de limiter les risques, obligé de satisfaire de temps en temps les caprices de Elyäna.

[/b]
rédigé par Esteban Castelianos le Dim 10 Juin - 19:50
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
. :
Inscription : 09/12/2017
Messages : 547
Clochettes : 2256
Avatar : Kai - Ribkadory
Occupation : 7 ème année
. :
Inscription : 09/12/2017
Messages : 547
Clochettes : 2256
Avatar : Kai - Ribkadory
Occupation : 7 ème année
Roturier
. :
Inscription : 09/12/2017
Messages : 547
Clochettes : 2256
Avatar : Kai - Ribkadory
Occupation : 7 ème année
. :
Inscription : 09/12/2017
Messages : 547
Clochettes : 2256
Avatar : Kai - Ribkadory
Occupation : 7 ème année

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
rebienvenue yoon le beau mec
rédigé par Alekseï Ghale le Dim 10 Juin - 20:22
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
. :
Inscription : 13/01/2018
Messages : 337
Clochettes : 511
Avatar : Oh Sangwoo - Killing Stalking
Occupation : Septième année
. :
Inscription : 13/01/2018
Messages : 337
Clochettes : 511
Avatar : Oh Sangwoo - Killing Stalking
Occupation : Septième année
Noblesse
. :
Inscription : 13/01/2018
Messages : 337
Clochettes : 511
Avatar : Oh Sangwoo - Killing Stalking
Occupation : Septième année
. :
Inscription : 13/01/2018
Messages : 337
Clochettes : 511
Avatar : Oh Sangwoo - Killing Stalking
Occupation : Septième année

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Coucou BG ! ReBienvenue à toi
rédigé par Invité le Dim 10 Juin - 21:53
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
avatar
BWRAWAWAWAWAAAAAH ! MON BEBEY ! ♥️

Rebienvenue mon Yoon à moi, mon binôme, mon tout !
Cette nouvelle fiche te va bien, et t'as intérêt de m'aimer si non gare à tes fesses ! èwé
Je te revalide sans aucun soucis tu t'en doutes

Je t'aime fort mon Yoon ♥️

Ta bae








Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors-jeu :: archives - trash and rubbish :: archive des fiches-
Sauter vers: