Tata Pati ( DC Sasha : REPOST )

rédigé par Patience E. Godhand le Lun 4 Juin - 21:27
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
. :
Inscription : 15/01/2018
Messages : 87
Clochettes : 420
Occupation : Professeur de potions
Ton pouvoir : esprit du feu : capacité à absorber les flammes et les maintenir sur son corps
. :
Inscription : 15/01/2018
Messages : 87
Clochettes : 420
Occupation : Professeur de potions
Ton pouvoir : esprit du feu : capacité à absorber les flammes et les maintenir sur son corps
Roturier
. :
Inscription : 15/01/2018
Messages : 87
Clochettes : 420
Occupation : Professeur de potions
Ton pouvoir : esprit du feu : capacité à absorber les flammes et les maintenir sur son corps
. :
Inscription : 15/01/2018
Messages : 87
Clochettes : 420
Occupation : Professeur de potions
Ton pouvoir : esprit du feu : capacité à absorber les flammes et les maintenir sur son corps

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Makoto Niijima, Persona 5
Patience Efira Godhand

Âge : Vieille
Sexe : Femme
Sexualité : Je dirais Bisexuelle
Race : Hybride Salamandre Mythique
Rang : Roturier
Pays d'Origine : Pays des Lotiers
Allégeance : Kakashi for ever   / Contre l'esclavagisme
Groupe : Personnel
Occupation : Professeur de Potion
Particularité (Falcutaltif) :A vécu un certain temps dans le monde des Humains / A un animal de compagnie nommé Samy


Psychologie

La patience est une vertu: Patience est une femme, comme son prénom l'indique, d'une patience légendaire. Elle est calme et posée. Elle sait faire preuve de persévérance quand elle a un objectif en tête. Il faudra du temps, mais elle attendra, surmontera les épreuves pour y arriver coûte que coûte. Elle a toute la vie devant elle. Certes le temps passe très vite, mais elle fait les choses progressivement avec parcimonie et harmonie.  

Tout feu tout flamme: Ne vous fiez pas à cette attitude froide et inaccessible qu'elle peut dégager. Efira a un caractère flamboyant. Etant une hybride salamandre elle pète le feu. Elle ne se laisse pas faire, et aime avoir raison. Elle se défendra toujours. Elle ne s'énerve pas beaucoup, mais il faut la chercher pour la mettre en colère. Si vous osez parler d'un sujet très sensible, ou vous en prendre à une personne chère à son cœur, elle n'hésitera pas à vous répondre oralement et physiquement.

Mademoiselle: Patience est une personne mature. Au vu de son expérience de vie, parce que oui elle a du vécue la madame, elle a appris énormément de choses, rencontrés un tas de personnes, toutes différentes des unes des autres. Elle est assez précieuse. La politesse et le respect font parti de son ''éducation''. Elle suit les règles qu'on lui impose et qu'elle s'impose à elle même. Elle est fidèle envers son entourage, et n'hésitera pas à prendre des risques à aider autrui, peut importe son vécu. Tout le monde mérite de l'attention et de l'amour.

L'amour toujours: Au vu de sa personnalité, Patience a été sujet de beaucoup de demandes en mariage, très courtisée par les hommes qui l'entourait. Elle a dû mainte et mainte fois refusées leurs demandes. Elle n'est jamais tombé amoureuse, mais souhaite le vivre un jour. Elle se tient prête pour la personne sur laquelle elle jettera son dévolu. Un jour son ''prince'' viendra.

Le nez dans les bouquins : Patience est studieuse. Elle aime se documenter, faire des recherches, notamment sur les plantes, les fruits, les remèdes. Elle a beaucoup voyagé et fait de grandes découvertes au fil des lectures qu'elle a lu.

Winter is coming : Efira aime la chaleur étouffante de l'été. Elle ne supporte pas le froid. Vous ne le verrez donc pas souvent le nez dehors durant les périodes hivernales. Le mieux c'est de rester chez soi, près d'un bon feu de cheminée, boire un chocolat chaud et de lire un bon livre. Pareil pour la pluie. Se faire mouiller par de l'eau froide et humide l'insupporte. Ne nous étonnez pas si vous la voyez souvent munie d'un parapluie. Il vaux mieux prévenir que guérir.


Physionomie

Une belle demoiselle : Patience.E n'est pas une beauté fatale, mais elle est très charismatique. C'est surtout son élégance et sa prestance qui attire l’œil. Ce n'est pas pour autant qu'elle n'est pas considérée comme belle : une silhouette fine et élancée avec son 1m72 et ses 57 kilos, un regard de braise dont les iris rouges vous enflamme, une coupe frangée courte au carrée dont le châtain et les reflets acajous se mélangent à sa chevelure, un sourire confiant et des lèvres rosées et fines, une allure sûre, tout pour vous laisser envoûter par ses charmes.

Animal : Une peau spéciale : Notre salamandre possède une peau très particulière. Premièrement, elle est incorruptible. Résistante, elle ne sent que partiellement la chaleur. Elle a un seuil élevée en ce qui concerne les brûlures. Tandis que d'autre pourrait se brûler à vif, Efira s'en sortira bien. Deuxièmement, sur sa peau lisse et froide, sont dessinées des petites taches jaunes. Elle a la peau très sèche, qui a besoin de beaucoup d'hydratation. Elle perd des petits bouts de peau, comme une personne humaine ayant attraper un coup d'soleil, un coup d'amour, un coup d'je t'aime.  

Animal : Attributs hybride : Ce que l'on remarque en premier lieu chez la femme est son imposante, écailleuse, lisse et longue queue de lézard rouge. Il lui est très difficile de la dissimuler sous des vêtements amples. Elle est dans l'obligation de percer ces jupes, des pantalon pour laisser sa queue passer dans les vêtements. Patience a des petites bronchies externes sur chaque coté de son visage, qui lui permettent de respirer sous l'eau. Patience est munie de belle paires d'ongles ... de griffes pardon, qui dépassent l'extrémité de ses doigts, perçant le tissu de ses gants.


Adidi ( Sashou )

Ton âge : 24 ans
Ta Présence : Beaucoup là
Notre découverte : Sashou a voulu faire un gros lézard
Ton Œuvre favorite : Coeur de Dragon
Un petit mot d'amour ? Kakashi, Marx je vous aime  


Pouvoir : Esprit du feu

Avaler le feu !!!! :Efira peut absorber les flammes, techniquement les gober.

Combustion :Les flammes absorbées parcours tout le corps de notre hybride salamandre. Elle peut ainsi gardé les flammes sur tout son corps. C'est comme la torche humaine dans les 4 fantastiques, pour ceux qui ont la référence.

Inconvénients :
- Efira ne peut garder ses flammes sur elle que pendant un temps limité à 15 minutes.
- Quand les flammes sont consumées, elle se sent vite exténuée car cela lui coûte beaucoup en puissance et en énergie. Plus elle utilise de feu en un court instant, plus des marques de vieillesse et des écailles marquent son visage.
- En présence d'un point d'eau, son pouvoir de combustion est inefficace et inutilisable.



Storyboard


Une flamme parmi les plantes

Je ne suis pas une belle plante:


Animaland, pays regorgeant d'être mi humains mi animaux fantastiques. Sachez que j'y ai un peu vécu. Et oui. Cela remonte il y a fort longtemps. Je n'ai que de maigres souvenirs. Mes parents, hybrides salamandres vivaient .... dans le royaume des Lotiers. Oui. Mes parents ont vécu parmi des plantes. Nous avons les mêmes attraits colorés, mais cela s'arrêtait là. Nous étions dangereux pour eux. Mon père a jugé bon d'y vivre, pour faciliter ma naissance. Je n'ai pas connue ma mère, morte à l'accouchement à cause de problèmes de santé. Elle n'a pas supporté l'accouchement. C'est donc mon père, spécialiste dans la médecine douce, qui m'a élevée.

Pourquoi le nom de Patience ? Il a été difficile de me mettre au monde et de me faire voir la lumière du jour. Lumière aussi attrayante que les flammes orangées, éclairant mon existence. Et me voilà. Il a fallu du temps et de la patience. Puis aussi, mon père veuf a dû faire face à beaucoup de difficultés en élevant sa seule et unique fille, et famille. Il a dû renoncer à son emploi pour se consacrer à moi. De plus, les plantes nous voyaient d"un mauvais œil avec nos attributs animaux. Nous ne sommes pas resté plus longtemps dans les parages, étant pris pour cible, bouc émissaire et centre de toutes les insultes et menaces. Pourtant les flammes sont les plus puissantes armes contre les fleurs. Mais la violence n'est pas une de nos qualités. Mon père m'a inculqué la douceur, la paix, l'altruisme, l'acceptation et l'amour.

Le pensionnat


Populaire :


En grandissant, j'ai été apte à intégrer l'une des plus prestigieuse des académies, celle de Monokuro. Même en simple roturière, j'avais l'impression d'avoir ma place dans cette école., sans aucuns jugement et moqueries de la part des autres élèves. Certains étaient très étonnés de voir que je n'étais qu'une simple roturière, pensant que j'appartenais à la royauté, et pourtant il n'est rien de cela.

Très bonne élève, j'ai réussi mes examens avec succès, recevant les félicitations de mes professeurs, et même de la direction. J'étais très populaire au sein de cette académie. Traitée comme une princesse, bénéficiant de tout le confort et de l'éducation dont je pouvais rêver d'avoir. Mais je me serais bien passés des demandes en mariages de certains. Il y avait autre qui attisait ma curiosité : le monde des humains !!! Je veux absolument y aller.

Ce portail, je veux à tout prix le passer pour aller de l'autre coté. Quelle expérience vais y faire ? Comment se comporte les humains ? Sont ils aussi différents de nous ? Trop de questions préoccupant mon esprit d'intellectuelle. Une fois mon année terminée et mes examens en poche. Il me tardais de franchir ce portail. Étant encore trop jeune pour y aller, il me fallait gagner en maturité, force et connaissances. Le meilleur moyen pour y parvenir est de voyager dans les différents mondes d'Animaland avant de m'aventurer chez les humains. Et quoi de mieux que de forger un caractère. Un voyage initiatique sans aucun doute. J'ai donc pris la décision de me balader dans nos royaume pour découvrir et apprendre plus sur nos espèces.

Mes professeurs du pensionnat, m'ont conseillé de retrouver un certain Erwan, hybride koala, expert en potion. Il serait apte à m'apprendre son art. Le seul souci c'est qu'on ne sait pas où il se trouve actuellement. Il était autrefois enseignant à Monokuro, le meilleur même, très avant-gardiste et spécial, voire même fou, mais il était le meilleur. Il s'est en allé pour des raisons encore inconnues, ou du moins biens cachées. Il serait à même de me fabriquer des potions pour avoir une apparence humaine. Il me faut donc le trouver. N'ayant aucun indice de sa position actuelle, j'ai vagabondé à la recherche de celui, qui me permettra de rendre réel mon ambition.

Who !!! Je m'en vais !!!


Partir un jour sans retour:


Prenant un sac de voyage, quelques ressources comme des provisions et du pécule, une cape avec capuche sur le dos, je suis parti en quête de ce personnage. Peux importe ce qui se passera dans l'avenir. Une fois que je l'aurai rencontré, tout se passera comme sur des roulettes. J'ai traversé plusieurs villes, villages, pendant un certain temps. Je ne serais dire quand je suis enfin arrivé à ma destination finale. J'ai questionné des personnes sur mon passage. Certaine ne connaissant pas cette cet hybride koala, d'autre ayant connu sa réputation dans les potions quand il exerçait à Monokuro, d'autre ayant vu un hybride Koala passer il y a de cela plusieurs années.

J'ai avancé des heures, des jours, des semaines de marche avant d'atteindre une très grande ville Plusieurs haltes ont été faite sur le chemin entre temps. J’attisais la curiosité des voyageurs avec mon attitude mystérieuse. Mais je n'ai pas eu d'ennui. Personne n'est venue me déranger pendant mes séjours dans les auberges. Tout est grand ici dans le royaume des tigres à dent de sabre. Il y a beaucoup de monde se bousculant dans les rues. C'est parfait pour se dissimuler et passer inaperçue. Mais je ne sais toujours pas où me rendre ? Qui dois je interpeller ?  

Une rencontre éducative


Maître:


C'est en me rendant dans un « bar » que je serais le mieux renseigné. On dit que les rumeurs courent dans ce genre d'endroit. Mais quel endroit répugnant. Que de sales bons hommes et des voyageurs en quêtes de gloire et de femmes, se chamaillant autour d'une bonne bière, reluquant la serveuse. C'est pitoyable. Mais mon idée d'y venir n'est pas si mauvaise. En effet, un voyageur et le tavernier discutaille sur un certain Erwan, vieil ermite koala vivant des les bois. Quel cinglé dit le tavernier. M'le fait pas dire, complètement gâteux répond le voyageur. Curieuse et fortement intéressée, je me dirige par moi même dans la forêt de ce royaume pour pouvoir enfin le rencontrer. En espérant que ce soit bien lui.

Dans les bois, j'erre pour trouver cet ermite. Est ce mon homme ? Est il complètement fou comme le dise les autres dans la ville ? En tous cas, cette forêt regorge de beau fruit. Quel dommage de ne pas pouvoir les cueillir, ils sont trop haut dans les arbres. Puis j'ai faim. * Gargouillis* Ah !!! Ça sent bon qu'est ce que c'est ? Je me dirige vers cette délicieuse odeur. De là, je vois au loin une cabane recluse. C'est un peu suspect, mais bon, si il y a bien quelque chose de dangereux dans les parages, c'est sûrement moi. Même si je ne fais pas de mal à une mouche. La porte entrouverte, je toque et me permet de regarder à l'intérieur. Ce n'est pas très poli, mais je vérifie juste si quelqu'un se trouve à l'intérieur. Et oui. Un homme tout recourbé, à l'allure vieillissante et à la chevelure grise, aux grandes oreilles rondes et grise, mijote quelque chose.

Je m'approche du vieil homme. Il me dévisage, et m'envisage comme une fille que je ne suis pas. Une assistante moi ? Non, il doit faire erreur je ne suis pas .... Enfin si c'est mon but, mais je ne me suis même pas encore présentée. Pas le temps de le raisonner et de lui expliquer, je suis son apprentie point. Heu ... Ok .... Me voilà parti lui cueillir des herbes diverses dans cette profonde forêt. Mais est il vraiment en mesure de m'aider ? Tout ce que je vois c'est un vieil homme qui prépare des mixtures étranges avec des plantes. Autant lui obéir pour le moment et lui expliquer la situation après, du moins espérons le.  

En me baladant dans cet forêt pour effectuer les emplettes du vieil homme, je rejoins une petite clairière avec un point d'eau. Je ne suis pas très à l'aise en présence de ce liquide. Mais je suppose que la chose que je cherche est ici. Les nénuphars sont des plantes aquatiques, donc il faut bien que je me jette à l'eau. En m'approchant au rebord, la plante que je cherche est en plein milieu de l'eau. C'est vraiment pas de veine. Soudain, une silhouette féminine, mi humaine, mi ... lézard d'eau peux être, surgit de l'eau pour me donner ce nénuphar. Je me saisi de son présent. Nos regard se fixe l'un dans l'autre, interrogatrice toute les deux. Puis, notre lien visuel est coupé. Elle s'en va dans les profondeurs aquatiques. Mais qui est elle et d'où vient elle cette jeune femme qui me ressemble étrangement ?

Aqua et Efira


Sous l'océan:

Complètement bouleversée par cette rencontre, je cours vite rejoindre le vieil homme. Je lui raconte ce qui vient de se passer à la clairière. Il me dit que c'est normal. C'est une jeune femme triton qui vit ici depuis un certain temps. Il l'a rencontré par hasard en faisant une cueillette de ce coté ci de la forêt. Il veille sur elle depuis qu'il est arrivé dans cette ville. L'ambiance qui y règne est tyrannique. Pour sa protection, il s'est reclus dans ces bois pour ne pas subir la discrimination des autres habitants et surtout des sévices venant de la royauté. Depuis on le prend pour un fou, enfin ... encore plus fou qu'avant apparemment. Je ne le prend pas pour un fou personnellement. Il a tout de suite vu à mon arrivée, ma longue queue rouge qui dépassait légèrement, mais vraiment de rien du tout.  Il m'avoue qu'il savait aussi que j'allais lui rendre visite. Comment ? Son pouvoir bien entendu. Il peut  lui apparaître, tel des flashs, un petit morceau du futur.  

Mes journées se passent de la manière suivante : chauffer la marmite, faire la popote, cueillir des plantes, revenir pour préparer des mixtures et différentes potions, avec l'enseignement du '' maître''. J'ai décidé de le nommer ainsi car il excelle dans son art, et est très instruit, contrairement à ce qu'on pourrait croire. Puis lui sans me demander mon nom, m'en a tout simplement imposé un. Il impose beaucoup de chose .... Efira ... Voilà le nom qu'il m'a donné. Peu importe mon nom, celui là ne me déplaît pas. Puis étant mon maître il me donne bien le nom qu'il veut. C'est ainsi recluse avec un vieil homme koala, que j'approfondis mes connaissances sur les potions, pour qu'un jour l'ultime potion que je cherche à préparer soit à ma portée.

Lors de mes ballades à la clairière, je passe toujours craintivement vers ce point d'eau pour espérer la voir. Cela fait quelques jours qu'elle n'est pas sorti de l'eau depuis notre premier face à face. Une nuit, je décide de camper, malgré ma crainte de l'eau, à la clairière. Juste une apparition s'il te plait j'ai plein de chose à te dire, me suis je mis à déclarer tout haut. C'est à cet instant, que la femme triton répond à ma prière, apparaissant à la surface de l'eau. Elle se tient là juste devant moi, me regardant curieusement. Ai je aussi attiser sa curiosité ? Elle sort de son aquarium, pour mettre pied à terre, tournant autour de moi. Je m'écarte et gesticule en évitant les éclaboussures d'eau qu'elle laisse échapper. Toujours sans parler, elle me montre ma queue, puis la sienne. Oui on a quasiment la même. Malgré notre ressemblance nous sommes très différente : elle a de magnifiques long cheveux bleu et les yeux bleus, une queue au couleur turquoise, des taches vertes. On dirait deux opposée.

Qui est tu, comment est tu arrivée ici ? Lui dis je. J'aimerais tant savoir. Mais toujours aucune réponse. Que diable, pourquoi ne répond t-elle pas ? C'est à ce moment que mon maître fait une apparition. Posant sa main sur mon épaule, il m'explique qu'Aqua ne peut tout simplement pas parler, elle n'a pas acquis l'usage de la parole. Aqua ? Oui ... Ce nom lui a été imposé aussi à ce que je vois. Retournant dans son étang, elle étend sa main, soulevant l'eau dans les airs, la faisant tournoyer pour la faire atterrir sur la tête du vieil homme. Alors elle aussi possède des '' dons '', comme tout hybride qui se respecte.

Au fil des années, oui des années, je me suis liée d'amitié avec Aqua. Je suis restée longtemps chez le vieil homme pour apprendre. Selon lui je suis douée, sérieuse, studieuse et impliquée. Pour lui c'est une chance d'avoir à ses cotés une élève aussi qualifiée pour perpétuer sa discipline. Revenons à nos moutons : Aqua et moi sommes devenues très proches, un peu comme deux sœurs. On s'est aimées, détestées, chamaillées, réconciliées. Nous avons créer notre propre langage pour communiquer entre nous, un langage avec les mains et avec des symboles. Elle ne se souvient plus de rien, étant devenue amnésique suite à un incident, dont elle a oublié l'origine. Nous avons réellement beaucoup en commun. Ma vie parmi eux est belle, entourée de gens que j'aime. Je suis épanouie et bien ici. Jusqu'à ce que ....

Chamboulements


Au bûcher !!!!:


La ville. Je ne n'y vais que très peu, mais il est nécessaire que je m'y rende pour quelques emplettes et pour approfondir mes recherches. Puis certains ingrédients pour les potions ne sont disponible que là bas. C'est dans ses moments que je dois me rendre seule, encapuchonnée, dans cette immense endroit. Le maître ne peut pas m'accompagner suite à la réputation qu'il a engendré. Et Aqua ... Ne peux tout simplement pas venir. D'une part, elle serait en danger, d'autre part, elle ne peut sortir de l'eau que pendant un temps précis. Une fois le temps écoulé, c'est la mort qui peut la guetter. Beaucoup de fois elle a voulu venir. Mais c'est tout bonnement impossible. De plus elle ne marche pas vite, et tombe souvent à peine avoir mis un pied devant l'autre. Cela ne tiendrait qu'à moi je n'irais pas, mais je n'ai pas vraiment le choix. Je lui ramène quelques douceurs du marché pour lui faire plaisir. Je lui ai même offert une barrette à cheveux avec un nénuphar dessus. Depuis elle la porte tout les jours.  

En ville, c'est l'agitation, comme d'habitude, mais là c'est encore différent. Que se passe t-il ? Effectuant mes achats, l'herboriste, me demande si je suis au courant ? Au courant de quoi ? De nombreux incendies se sont produits dans les villages aux alentours ? Si il y a des incendies, je pourrais me rendre utile, et sauver des villageois. Mais est ce vraiment une bonne idée de me montrer au grand jour sans effrayer un passant ? C'est à réfléchir. Ces incendies serait dû à la colère du roi. Celui ci à appris l'existence d'un vieil hybride botaniste. Il le cherche. Et ne s'arrêtera, tant qu'il ne l'aura pas trouver, quitte à brûler tout les villages et les forêts du coin. Le roi n'aime pas les étrangers. Il fera tout pour les expulser de son royaume, voire même les exterminer, juste parce que l'hybride en question ne cautionne pas les idéaux du roi.

Complètement paniquée, je cours aussi vite que je le peux jusqu'à chez moi. De retour à la cabane, je jette mes affaires à terre, cherchant des yeux dans toutes les pièces mon maître. Pas de maître en vu ? Il est certainement parti faire sa cueillette. Et si il lui était arrivé quelque chose ? Et si on l'avait trouvé ? Apeurée et inquiète, par réflexe je me rends vers le point d'eau à la clairière. J'appelle Aqua, mais personne ne vient. Mais où est elle ? Elle se montre tout de suite quand je l'appelle d'habitude ? Elle ne serait pas sortie si ? Mais où sont ils tous ? Je regarde autour de moi. Des flaques d'eau ... Elle serait sortie de l'eau, mais qu'est ce qui lui a pris ?

Le cœur battant à toute allure, je suis à la trace les indices laissés par le petit poucet. Les flaques d'eau me mène directement en plein cœur du royaume, là où toute la populace se réunit généralement pour des combats, jeux, ou exécution. Que se passe t-il donc ? Dissimulée parmi la foule, je me fais la plus discrète possible. J'entends le brouhaha des habitants, mais sans comprendre le moindre mots. Soudain, une imposante voix se fait retentir. Une annonce va être dite : Oyé Oyé Oyé brave gens, comme vous me l'avez demandé, je vous apporte sur un plateau d'argent, le vieil ermite pas net et son monstre de compagnie. Les rumeurs étaient vrai, il y a bien des monstres qui habitent nos contrées. Allons nous les laissez vivre ? Ces sous races ne méritent pas de vivre. Un vieux fou avec des idées et des pratiques loufoques, et une femme triton, immonde hybride inutile. Que cela vous serve à vous aussi de leçons. Nous tigres à dents de sabre sommes les plus forts et les plus majestueux. Ne laissons personne d'autre envahir notre royaume. Mort !!! Mort !!!!!

Cet homme, aussi âgé que tyrannique me fait froid dans le dos. Une stature certes abîmée par le temps, mais toujours aussi imposante et effrayante, de par une aura machiavélique qui laisse s'échapper de son corps. Un vieux fou ? Une fille triton ? Je bouscule sur mon passages les hybride sur mon chemin pour pouvoir m'avancer jusqu'au devant de la scène. Ce sont bien eux !!!! Le maître respire mal, et Aqua est également en mauvaise posture. Elle risque de mourir d'un moment à l'autre, retranchant dans ses dernières limites pour survivre. Prenez moi à leur place par pitié, laissez les !!! Et plongez mon amie dans l'eau, je vous en conjure !!! Ils ne vous on rien fait de mal !!!! dis je à l'assemblée, tout en abordant un regard suppliant au roi.

Qui es tu donc pour osez interrompre cette cérémonie ? Me lance t-il fermement. J'enlève ma cape. Je suis dévoilée. Moi je suis le deux pour le prix d'un. Très intéressé par cette proposition, je suis tout de suite encerclée et attachée. Je me laisse faire. Détachant mes amis, il les retient tout de même en otage, pour admirer le spectacle. Un '' bourreau '' torche à main, s'approche de moi, pour brûler la paille. Je reste calme. Les flammes ne m'effraient pas, au contraire, je suis juste très inquiète pour le maître et pour Aqua...Les flammes dansent, s'endiablent autour de moi. Les absorbant, je ressors intacte, les flammes couvrant l'intégralité de mon corps.

La foule est apeurée, criant au démon. Le tyran voyant que je l'ai dupé, ordonne à ses sbires d'enfoncer une dague sous la gorge du maître. Non !!!!! Défaisant mes liens en les brûlant, folle de rage, je me dirige vers lui pour intervenir. Ne touche pas à un seul cheveux d'Aqua. Trop tard .... La dague dans le cœur, Aqua retombe à terre. Non !!!!! Très énervée, pleine de colère et de haine. Je ne contrôle pas mes instinct animal. Retenant les flammes sur mon corps, ma cible est ce roi. C'est à cause de lui que je viens de perdre les personnes qui sont chères à mon cœur. Je cherche l'affrontement. Il va mourir ce sale type. Je n'ai plus rien maintenant !!!! Et tout ça c'est de sa faute !!!

Frappant, enfin brûlant les gardes me barrant la route, je m'épuise de par les flammes qui commence à se consumer lentement sur mon corps. Vais je avoir assez de force et d'énergie pour affronter cet homme ? Quelle est la meilleure stratégie à adopter, même si je n'ai qu'une envie, lui buter sa sale gueule !!!!! Mer.. !!!!! Fait chi.. !!!!!! Me voyant en mauvaise posture, je n'ai d'autre option que la fuite. Laissant tout en plan, j'arrive tant bien que mal à me sortir de cette embuscade, et à semer mes poursuivants. Dissimulée, je m'effondre, pleurant à chaudes larmes, ne pouvant même plus hurler tellement la douleur est atroce. J'ai mal !!! Si mal !!! Mon cœur !!!! Il est déchiré en mille morceaux. Maitre !!!! Aqua !!!!! Aqua !!!!!!! Je n'arrive même plus à prononcer leur nom. Je … Je les ai laissé derrière moi ….... Je me déteste !!!!!!! Aqua !!!!!!! Aqua !!!! * Tombe d'épuisement*


Dans la cour des grands


Un bon roi:


La vengeance est un plat qui se mange froid. Cela ne me ressemble pas vraiment, mais je ne suis pas dans mon état normal. Une seule pensée, toujours les mêmes images qui se répètent dans ma tête. Je ne revois que cette affreuse scène. Je ne serais apaisée et calmée que lorsqu'il pourrira dans en enfer brûler par mes soins. En parlant de brûlures … J'en ai un peu partout sur le corps. Confectionnant des potions et des soins adaptés, je réussi à m'effectuer les premiers soins. Étant recherchée par le royaume, je me dois de me cacher. La forêt est mon domaine, personne ne m'y trouvera. Je connais chaque coin et recoin de cette forêt, chaque détails, chaque cachette. Certes toujours en mouvement, je ne fuirais pas !!! Non !! Jamais !!!! Quand j'ai un objectif en tête, je fais tout pour l'accomplir.

Préparant un plan de vengeance, j'ai ouïe dire que le roi se déplacerait dans un village pour encore y faire un massacre. Je me suis donc dirigé vers ce village pour bien vérifier que le roi serait là bas. De loin, je peux apercevoir des garde de la royauté. Le roi est il ici lui aussi ? Ça sent le brûlé !!!! Oui je confirme ça sent le brûlé !!!!! Une maison est en feu !!! Mais qui est le barbare qui a fait une telle chose ? Voyant sortir de cette maison celui qui a brisé ma vie, le roi est a porté. C'est le moment on absorbe les flammes puis …. Mon fils !!!!! Mon fils est resté à l'intérieur !!! Que quelqu'un vienne lui porter secours !!!! De grâce !!! Crie une mère en pleurs. Je regarde la maison en flamme, le roi, la maison, le roi. Rha !!!! Je me précipite dans les flammes pour secourir cet enfant, et ensuite partir sans être vue ni connue.

Cherchant l'enfant dans les flammes, je le vois caché sous son lit, tétanisé, n'osant pas bouger. Le bébé tigre de part mes mots rassurant, réussi à me faire confiance et se jette dans mes bras. J'arrive à sortir de la maison avant que celle ci s'effondre. Le gamin blottit dans mes bras, s'est assoupi de par la peur et la fumée. A l'extérieur, vers la partie la moins exposée, j'administre les premiers soins au garçon. Je sens une imposante présence derrière moi familière. C'est lui ? Je me retourne, la rage dans les yeux. Voyant ce qui se dresse devant moi, je reste sur mes gardes. Ce n'est pas le roi qui se tiens devant moi, mais un homme plus jeune lui ressemblant étrangement. Qui est il donc ? Le prince héritier ? Il ne fait rien. Me regardant tout simplement. Il s'approche vers moi voulant reprendre l'enfant. Je renforce mon étreinte. Il ne lui fera pas de mal.

L'homme se présente : Marx Pendagron, prince héritier de ce royaume. Il me rassure en me disant qu'il ne me fera aucun mal, ni à moi ni à l'enfant. Il veut le rendre à sa mère. Hésitante, puis confiante, je lui redonne l'enfant. Son visage est plus doux que son géniteur. Il m'a l'air d'être une personne de confiance. Il m'explique qu'il a vu la scène. Moi me précipitant sans hésitation dans cette baraque pour sauver cet enfant. Il sait qui je suis. Mais ne me dénoncera pas. Il me conseil juste de partir loin, avant que son père ne me retrouve. Il ne parlera à quiconque de notre rencontre à condition de plus remettre les pieds dans son royaume. Merci mon prince, lui dis je simplement avec un hochement de tête. Partant d'ici, il ne me reste plus qu'a m'en aller loin suite à son conseil, et à cet accord que nous avons passé. Ce Marx, je lui dois la vie. Il aurait pu me dénoncer à son père, il ne l'a pas fait. En lui règne un bon souverain. Marx Pendagron, je vous dois une reconnaissance éternelle. Si un jour je vous recroise, je vous serais fidèle. C'est une promesse. Et je tiens toujours mes engagements.

[b
]Donne moi le temps
[/b]

Tic tac tic tac :


N'ayant nul part où aller, je suis donc retourner, une peu par répit au pensionnat. Pour moi, il me manquait encore quelque chose avant de considérer mon apprentissage des potions comme acquis. Il me manquait juste la potion dont j'avais besoin : celle qui me permet d'avoir une apparence humaine. Le maître ne me l'a jamais enseigné, m'avouant uniquement un jour qu'il gardait secrète la cachette de cette mixture. Il m'a juste dit une fois qu'un poisson étant bien dans l'eau et que les koalas l'étaient dans les bibliothèques. Hum hum ….

De retour à Monokuro, je suis allée voir la direction pour raconter mes aventures. Suite à cela, le directeur m'a avoué qu'ils y avaient une réserve de la bibliothèque que seul le personnel peut se rendre. J'ai eu avec grand étonnement le droit d'y accéder. Fouillant dans cette pièce cachée au fin fond de la bibliothèque, devant moi ce dresse le paradis : une tonne de livres anciens. Je me remémore la phrase de mon Maître. Vais je y trouver ce que je cherche ? Après avoir longuement fouillé, j'ai enfin trouvé la dernière recette !!!!! Dissimulée parmi un vieux livre de potion, écrit par mon maître lui même. Sur les premières pages, les mots suivants sont écrits : A ma disciple. Perpétue cet art. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Tout ce qui m'a appris est inscrit dans ce bouquin.

Des larmes coulent sur mon visage. Je suis si heureuse. C'est comme si cet ouvrage m'attendais depuis toujours. Avec l'aide de cet ouvrage, j'ai pu avec persévérance, patience, et du temps pu enfin réussir cette potion. Cherchant à droite et à gauche les différents éléments pour la préparer. J'y suis enfin arrivée !!!!! Maintenant c'est officiel, je peux me rendre chez les humains.

Brand a new world


I need a doctor:

Ayant dans des conditions optimales pour me rendre chez les humains grâce à ma grande réserve de potions, je suis enfin prête à franchir le portail pour découvrir ce nouveau monde. Mon but pendant ces 50 ans. Oui c'est long. Etudier le comportement des humains.

Passage du portail


Pendant 50 ans, j'ai donc vécu dans un pays appeler Belgique. J'ai tout découvert sur les coutumes, l'histoire, les arts des humains. Très très intéressants d'ailleurs. J'y ai découvert des bonnes et de mauvaises gens, comme dans mon monde. Beaucoup de similitudes, nous avons.

De part mes compétences, j'ai réussi à obtenir différents métiers humains : pharmaciens, préparateur, et naturopathe. J'ai fait divers rencontres, soigner divers personnes. Le temps est passé très très vite, à toute vitesse. J'ai vécue à cent à l'heure, toujours curieuse, attentive à chaque détails.

Toujours munie de mes potions, j'ai même pu en confectionner de nouvelles grâce à des produits locaux. La boisson qu'on appelle bière est très bonne là bas. Et les frites !!! C'est trop bon les frites. J'ai rédigé tout un tas de rapports sur toutes les observations que j'ai vue, senties et vécues. Je me suis vraiment attaché au US humaines et aux humains. Je les trouve très attachant.

Une fois mon temps venu, il a été convenu qu'un chauffeur du nom de Marcel viennent me chercher au bas de ma porte au bords d'un autobus. C'est l'heure. Déjà le temps de rentrer à Animaland.

Fonce Marcel !!! :

Une fois arrivée à destination. Je m'enfonce dans la profonde forêt. Je m'y sens bizarrement bien. Il est bon de rentrer chez soi. Je suis heureuse, mais tout de même un peu triste d'être parti du monde des humains, laissant derrière moi quelques cœurs tristes par mon départ.

De retour au pensionnat, la direction attendait mon retour. Effectuant mon rapport, pendant le siècle où je suis restée.  Mes 121 ans ne me rajeunissent pas. Mais j'ai toujours aussi bonne mine, et gardé la même fraîcheur et gagné en prestance. Toujours aussi fidèle et redevable, je loue mes services à l'actuel directeur. Je lui dois une reconnaissance éternelle. Comment puis je me rendre utile ici ? Professeur de potion. Très bonne idée. Ma mission en tant que professeur est de veiller et de protéger les humains de cette école. Quelle belle mission il m'a été donné d'avoir. C'est avec joie que j'accepte.

Protégeons les humains


rédigé par Invité le Lun 4 Juin - 22:04
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
avatar
T'es belle
rédigé par Invité le Lun 4 Juin - 23:38
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
avatar
Notre belle Patience
J'aime de trop ce feat elle est tellement belle ! ♥️
Tu es de nouveau validée
Bienvenue une nouvelle fois ma beauté








Page 1 sur 1Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors-jeu :: archives - trash and rubbish :: archive des fiches-
Sauter vers: