Zachary Taylor [DC de Nice]

Clochettes : 274
Occupation : 3e année
Messages : 19
Date d'inscription : 17/12/2017

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Roturier

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Lun 4 Juin - 14:13
Feat Yukine - Noragami
Zachary Taylor

Âge : 14 ans
Genre : Neutre
Sexualité : Inconnue
Race : Hybride mimosa d’hiver
Rang : Roturier
Pays d'Origine : Pays des mimosas
Allégeance : Contre l'esclavagisme
Groupe : Classe 4
Occupation : 3e année


Psychologie

Extrait d’un carnet laissé à l’abandon
Aujourd’hui, Camille m’a répété pour la énième fois que j’étais de mauvaise foi. Ol me le dit souvent, comme si j’allais finir par l’admettre à force de l’entendre. Ol est marrant mais je sais pertinemment que je n’étais pas tout à fait en tort en vidant la réserve d’eau. Je l’affirme donc, quand bien même il y aurait des erreurs çà et là dans mon raisonnement. Ça arrive à tout le monde, puis bon, c’est ellui l’adulte responsable, moi je n’ai que 14 ans ! En parlant de responsabilité, je pense être suffisamment autonome et pragmatique en général. C’est pas pour me jeter des fleurs (surtout que j’en ai vraiment ma claque de ces dernières), je ne fais que rapporter ce que l’on m’a dit au cours du voyage. 

Cependant, je ne vais pas retranscrire ici tout ce que l’on a pu remarquer ou insinuer sur moi, même si parfois les gens me connaissent mieux que moi-même. Du moins le pensent-iels ! Et oui,  très peu de monde peut affirmer que j’aime enregistré les infos pour les recracher au pire moment. Une vraie mine d’or pour les potins en tout genre. ~ Quoique, c’est parfois non intentionnel. Une conversation entendue et hop, c’est plié, ma curiosité me poussera à chercher. Une vraie fouine. C’est un défaut que Camille  voit comme une force. Je ne l’utiliserai jamais contre les personnes que j’apprécie (quoique). En revanche, je n’ai aucun souci à utiliser mes infos contre les con·ne·s de tout âge. 

Le problème, c’est que ma capacité à retenir les informations ne m’est d’aucune utilité en cours. Parfois ça fonctionne, d’autres non, et quand arrivent les tests je suis dans la merde. Ce sera encore pire à Monokuro, à être coincé·e entre une chaise et une table. Je n’ai pas l’habitude. Je préfère bouger, organiser mon temps comme il me plaît. C’est compliqué de s’adapter à un système que l’on ne connaît pas. Surtout à un système si… figé dans l’espace. J’aime découvrir de nouvelles choses, voyager, éprouver des sensations fortes… pas rester derrière un bureau ! Non seulement l’adaptation aux cours sera compliquée, mais en plus je n’ai pratiquement jamais traîné avec des gens de mon âge. 

Je ne suis pas mature pour autant, apparemment. Parce que l’impulsivité me contrôle, ma maniaquerie me rend chiant·e, mes critiques bouffent les autres, et je n’arrive pas à faire un travail sur ces défauts. Défauts qui n’en sont pas réellement… Être sanguin·e me permet d’accepter les défis, un vrai bonheur pour moi qui n’aime pas m’ennuyer. Donc c’est pas trop une faiblesse. Cependant, je m’efforce de rester calme pour pas me prendre plein de pompons dans la gueule. C’est difficile, je suis constamment partagé entre l’envie (d’avoir envie) de m’en foutre et l’envie de m’améliorer. Lae perfectionniste qui est en moi parle dans ces moments-là, même si je ne l’ai jamais trop remarqué. C’est une facette qui existe, qui surgit quand il faut faire de jolis bouquets de fleurs ou quand il faut ranger… 

Un·e adulte m’a dit un jour qu’iel appréciait beaucoup mon ouverture d’esprit. Je ne sais pas vraiment à quoi cette personne faisait référence. Quand on voyage, on a pas d’autre choix que de s’adapter un minimum à la culture des autres ou se montrer curieuxe, même si j’ai encore un peu de mal à m’adapter à la binarité. Enfin bon, cette personne a aussi dit que j’étais de nature altruiste, elle m’a peut-être bien cerné·e au final. Est-ce que je peux me vanter de savoir être altruiste, critique et fouine à la fois ? Parce que c’est pas donné à tout le monde. Cela dit, je ne dois pas être le seul à avoir remarqué qu’on peut fouiner plus efficacement en se montrant serviable. Ou au moins sympa et surtout attentif.  


Physionomie

Tiens, Camille vient de râler parce qu’on est tombé·e·s dans un pays de brun·e·s. Ol trouve cette couleur trop terne. Étant des hybrides mimosa, nos cheveux et nos yeux prennent généralement la couleur des fleurs de cette arbre, c’est nettement plus beau d’après ellui. Des mèches blondes en pagaille, des iris ambrés sur une peau laiteuse dans mon cas, c’est pas moche. J’aurais tout de même préféré être un houx. Je pourrais décider de ne pas parler de ma taille ridicule pour un mimosa, mais on la remarque de toute façon ! Je fais 1m55. Voilà, c’est dit. Heureusement que j’ai des centaines d’années devant moi pour grandir, car je n’aime pas du tout ça ! 1m55 pour 43Kg, c’est équilibré cela dit. J’arrête ici mon petit récit autocentré, il faut que je passe le balais avant de faire de l’asthme à cause de ces foutus pompons.


Buisson

Ton âge : Je suis sans âge
Ta Présence : Quotidienne
Notre découverte : Un bonheur
Ton Œuvre favorite : RRRrrr
Un petit mot d'amour ? ♥️


Pompons d’émotion

C’est un pouvoir totalement inoffensif qui matérialise les émotions de Zachary selon leur importance. Un petit nuage s’accumule au dessus de sa tête au fur et à mesure que sa tension et sa colère augmentent, faisant pleuvoir des fleurs de mimosa dès que la tristesse, la déception le touchent. Ces effets concernent surtout les émotions négatives. Ils peuvent également concerner la réflexion (un petit nuage en mouvement) ou l’ennui (pluie fine). La joie soudaine, la surprise et tout autre sentiment explosif se manifesteront par de petites explosions plus ou moins fortes de pompons. C’est un pouvoir qui sent très bon mais qui sème des fleurs partout sur son passage. Ça donne clairement du boulot en plus au personnel de nettoyage. 
Malheureusement, des fleurs trop abondantes déclencheront une réaction allergique chez Zachary. Un nuage trop gros, une pluie trop forte, un amoncellement trop important… Tout cela est susceptible de déclencher l’allergie.



Storyboard


Manuel d’un voyageur qui se serait peut-être perdu dans la capitale des cerisiers
Cela fait trois heures que je marche à la recherche de notre hôtel, sans voir le bout de cette randonnée hasardeuse. J’avais dit à Camille que je rentrerai pour 18h et il est 20h30. Une chance que nous soyons l’été et que le soleil soit encore haut ! C’est pas que j’ai peur du noir, c’est juste plus compliqué de retrouver  sa route dans la nuit. Puis Camille risquerait de s’inquiéter pour rien. Quoiqu’il en soit, j’en ai marre de tourner en rond. Il est temps de faire ma photosynthèse. Plus sérieusement, pourquoi ne pas écrire maintenant les conseils qui me viennent en tête pour voyager ? 

Du genre : NE PAS PASSER SON TEMPS A RALER. On dirait que c’est rien, mais c’était vraiment difficile au début. Il fallait se lever tôt, faire des heures de route sans but, installer la tente ou galérer à trouver un hôtel, s’adapter aux coutumes, etc. J’avais 10 ans quand j’ai accompagné Camille, et son rythme était un peu trop soutenu pour mon âge. Si vous êtes un·e vieuxe décrépit·e, ce sera tout aussi compliqué. Je vous conseille donc de prendre sur vous, de vous muscler, ou je sais pas, allez en maison de repos. Personnellement, j’ai découvert une toute autre manière de vivre et ça m’a énormément plu au final. Bon, là, je râle parce que je tourne en rond mais c’est pas pareil.

Deuxième conseil, oublier les attaches ! Je ne sais pas comment le formuler, car ça me semble  évident. Pourtant, j’ai rencontré des campeureuses qui avait un mal du pays violent. C’est un peu paradoxal comme conseil venant d’un arbre, mais je vous dirais de ne pas avoir de racine. Pour moi, c’était facile, je voulais partir. Même à 10 ans. Pour résumer vite fait, mes parents ont divorcé lorsque j’étais plus jeune et j’ai habité avec l’un·e d’elleux jusqu’à ce que Camille arrive. C’était chiant, mais j’étais presque heureuxe de savoir qu’un de mes parents ça m’a poussé·e à accepter l’offre de Camille très rapidement. Camille, c’est maon cousin·e. Avoir un membre de sa famille avec soi, surtout si vous en êtes proche, peut aider à ne pas se sentir loin de tout. 

Donc troisième conseil : DITES OUI A LA NOUVEAUTE. Et oui, encore des majuscules ! Mais c’est important ! Sérieusement, à quoi ça sert de voyager si on passe à côté des merveilles locales. Les pays de plantes maritimes sont particulièrement cool, d’ailleurs. Celui des saules est amusant, surtout la région des pleureurs. Parfois, avec Camille, nous nous rendons dans des pays au hasard, et le challenge est de s’habituer. C’est parfois compliqué (coucou le royaume des ronces). Quoiqu’il en soit, dites vous que vous êtes loin de chez vous, il faut réinventer les divertissements avec les moyens du bord. Pas qu’on est pauvre avec Camille (je lae soupçonne même d’avoir beaucoup plus d’argent qu’ol ne le dit), mais on fait dans l’économie et on a toujours réussi à s’éclater. 

Il y a néanmoins des précautions à prendre, notamment au niveau du matériel à embarquer. Déjà, des gourdes en grande quantité et beaucoup de nutriment, parce que je suppose que je m’adresse à des plantes ? Si non, ben, démerdez-vous. Je n’ai rien contre les autres espèces d’hybrides, c’est seulement que je n’y connais rien. On est bien passé dans quelques pays d’animaux mais comment dire… j’ai cru que j’allais me faire bouffer par des abeilles il faut éviter les zones trop risquées. De mon côté, j’ai toujours de la ventoline sur moi, et je serai bien embêté·e si je ne l’avais pas. Mon pouvoir déclenche des allergies, et les allergies me donnent de l’asthme. 

En parlant de pouvoir, inutile de préciser que c’est extrêmement galère de gérer l’apparition d’un don et la vie nomade. Au départ, nous voyagions essentiellement dans notre pays avec Camille. Nous préparions un plus grand voyage. Quand les pompons ont commencé à pleuvoir sur ma tête de manière inhabituelle – je devais avoir 11 ans –, j’ai rien compris. Sachant qu’il y avait déjà énormément de fleurs autour de nous, c’est vite devenu pénible. Sans compter le contre coup débile du pouvoir… On a eu vite fait d’aller à l’étranger ! Même aujourd’hui, je ne gère pas mon pouvoir, mais je sais que d’autres peuvent très bien travailler dessus. J’ai vu une personne qui faisait pleuvoir des mangues en dansant comme un·e idiot·e. Et iel s’assommait avec. Quand je vois ça, je suis plutôt heureuxe avec mes fleurs.

Je n’arrive presque plus à voir ma feuille, signe que je traîne depuis bien trop longtemps. Oh, au fait, dernier petit point : ça peut être marrant d’écrire ce qui vous vient en tête, les sensations du moment. J’ai pris l’habitude de faire ça depuis un moment, mais je le fais sur des feuilles qui traînent et qui finissent bien souvent à la poubelle.

Extrait n°1
Monokuro ! Quelle idée de merde sérieusement ! On a toujours réussi à intégrer ma scolarité au voyage, avec des programmes de cours à domicile, alors pourquoi maintenant ?! Camille me l’a annoncé à l’instant, alors qu’on marchait vers une nouvelle destination. Ol a sorti « Au fait, on va pas au pays des hippocampes, je t’emmène à Monokuro blablablablablablablablabla ». Non seulement je suis plus que déçu·e de ne pas voir le pays des hippocampes, mais intégrer un pensionnat, une école de renommée de surcroît, c’est loin de mes envies. 

Extrait n°2
Il est trop tard pour fuir, j’ai passé les tests et l’inscription est finalisée. Camille m’a expliqué·e qu’ol trouvait ça mieux pour moi, qu’il fallait que j’apprenne à me poser et à avoir cours normalement, au moins un peu. Ol ne pense pas à mal, pour ellui c’est vraiment la meilleure solution. Disons que j'ai eu le temps de me faire à l’idée, on en a parlé plusieurs jours avec Camille alors je suppose qu'il ne me reste plus qu'à m'adapter.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 21
Clochettes : 1934
Date de naissance : 24/05/1997
Occupation : Eleve en classe 2
Messages : 227
Date d'inscription : 23/10/2017
Localisation : Bed bed beeeed

Feuille de personnage
Toi & tes relations:
Tes Aptitudes :
avatar
Noblesse

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Lun 4 Juin - 16:11
Rebienvenue à lui aussi

Tout est bon !
Tu es de nouveau validé !
Gros bisous baveux à cet adorable perso ♥️









_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le service administratif :: l'ambassade des visas :: visas des validés-
Sauter vers: